L'UE demande à Facebook, Google et Twitter un rapport mensuel de leur lutte contre les fake news

11 juin 2020 à 09h07
5
facebook fake news © Shutterstock.com

Ce rapport devrait présenter les actions concrètes prises par ces entreprises pour limiter la désinformation et privilégier les sources fiables.

En quelques mots :

  • Fake news. Josep Borrell, haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, et Věra Jourová, Vice-présidente de la Commission européenne chargée des Valeurs et de la Transparence, souhaitent que Facebook, Google et Twitter produisent un rapport mensuel dans lequel ils détaillent les actions concrètes mises en oeuvre pour limiter la circulation des fausses informations et valoriser les sources de qualité.

  • Influences politiques et coronavirus. La démarche des deux cadres de l’UE concernant les fausses informations est notamment motivée par le désir de limiter l’influence de puissances étrangères (la Chine et la Russie ont notamment été nommées) sur la politique européenne. Elle souligne également le souci d’éviter la diffusion de théories conspirationnistes (notamment autour des vaccins) susceptibles de nuire à la lutte contre l’épidémie de coronavirus. Věra Jourová a cité pour exemple une étude montrant que le pourcentage d’allemands prêts à se faire vacciner a chuté de vingt points en l’espace de deux mois.

  • Les réseaux sociaux pris en tenaille. Les plateformes web américaines sont régulièrement accusées par les politiques de ne pas mettre en œuvre suffisamment d’actions pour lutter contre la circulation d’informations douteuses et conspirationnistes. En mars dernier, Facebook, a ainsi subi des critiques suite aux théories du complot autour du coronavirus qui circulaient sur la plateforme. À l'instar de Twitter, le réseau social a finalement mis en place début avril une fonctionnalité alertant les utilisateurs des articles peu fiables sur le sujet, et leur proposant de visiter des sites gérés par des organismes de santé officiels comme l’OMS. Ces plateformes sont toutefois tiraillées entre leur volonté de laisser les utilisateurs s’exprimer librement et celle de diminuer les risques réels que pose la circulation de certaines théories du complot.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
5
EnLighter
Tatiana Ventose avait fait une remarquable vidéo sur le sujet de la définition de fake news pour l’UE. C’était édifiant. En gros, toute information qui ne va as dans le sens de la construction / politique de l’UE doit être considérée comme une fake news. L’aspect véridique de l’information, on s’assoie dessus.<br /> Je suis sidéré par le fait que les politiques passent leur temps à réclamer plus de contrôle alors même qu’ils sont avec les journalistes, les premiers pourvoyeurs de fausses informations. Et comme le peuple est de moins ne moins dupe, les médias alternatifs sont de plus en plus sollicités pour se renseigner.<br /> Si la corruption et la corruption académique était combattue, que les lobbys étaient mis dehors à coup de pied des institutions publiques, il n’y aurait pas de «&nbsp;théorie du complot&nbsp;».
Riuzaki
Je ne connaissais pas Tatiana Ventose, merci mais non merci au final. Et tu n’es pas bien dans ta tête, n’importe quelle personne capable de lire peut constater que la majorité des informations sont vrais. Les journalistes ne sont pas schizophrènes, quand ils te rapportent les concerts locaux et les 90 ans de mariage de Mr et Mme Michu de manière exacte, ils font pareil pour le reste sauf bévue.<br /> A la limite, on se moque royalement de l’opinion des journalistes ou reporter amateurs si on veut, le plus important à la fin c’est l’information «&nbsp;brute&nbsp;» et la source.<br /> Et bordel, les journalistes montrent leur opinion comme ton boulanger et t’en parle vite fait mais leur pain est toujours du PAIN. On est pas tous comme toi, la plupart des gens font leur travail plutôt honnêtement peut importe leur opinion.<br /> Enfin, si l’information est de plus en plus en difficulté, c’est par:<br /> *perte de moyens<br /> *armée de crétins qui n’arrivent plus à appeler un arbre un arbre<br /> *«&nbsp;FAKE NEEEEWS&nbsp;» «&nbsp;FAKE NEEWWS MEDIAAA&nbsp;»<br /> *internet, c’est con mais l’information est devenu terriblement bordélique et prise de tête dernièrement<br /> *menaces et meurtres de journalistes<br /> Oui, certains politiques dérivent vers le contrôle de l’information, mais je pense que tu es plus dangereux
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Après IBM, Amazon cesse à son tour de vendre sa technologie de reconnaissance faciale à la police
Alex Kidd in Miracle World DX : le remake du jeu SEGA Master System pour début 2021 !
Le navigateur Vivaldi s’offre un nouveau mode sombre sur Android
Le P40 Pro+ sera disponible le 25 juin en Europe
Unreal Engine 5 : Hellblade II utilisera le moteur graphique
Bose préparerait un casque audio QuietComfort 35 II dédié au gaming
Après l'anime, le manga The Promised Neverland serait en route vers Amazon en série live-action
Forfait mobile : l'offre RED 60 Go à 12€ est de retour !
Boostée par le RGPD, la CNIL a enregistré 27% de plaintes en plus en 2019
Haut de page