Google ajoute du fact-checking contextuel à certaines recherches d'image

23 juin 2020 à 10h33
1
© Kvitka Fabian / Shutterstock.com

Alors que l'Union Européenne demande à Facebook, Twitter et Google de rendre des comptes concernant leur lutte contre les fake news, le géant de Moutain View annonce une nouvelle fonctionnalité de fact-checking destinée à la recherche d'images.

Depuis lundi 22 juin, certaines recherches d'images peuvent ainsi afficher un résumé de la vérification faite par un tiers.

Une fonctionnalité basée sur ClaimReview

Cette nouvelle fonctionnalité de fact-cheking vient ainsi s'ajouter à celles adaptées à Google News, depuis 2016, et aux résultats « classiques »du moteur de recherche.

La vérification sera ainsi basée sur ClaimReview, une méthode d'édition ouverte donnant à divers acteurs la possibilité d'apporter leur éclairage sur des contenus. Google précise sur son blog que YouTube exploite également ClaimReview pour proposer ce genre de vérifications au Brésil, en Inde et aux États-Unis, ajoutant que « cette bibliothèque complète de fact-checking est accessible via un outil de recherche dédié et une API ouverte. »

© Google

Lorsqu'une image a été vérifiée, un panneau d'informations doit désormais s'insérer entre l'image recherchée et les suggestions apportées par Google Images. Cet ajout ne doit pas, selon la firme de Mountain View, affecter le classement des images, qui est d'emblée « conçu pour faire apparaître les informations les plus pertinentes et les plus fiables disponibles ».

Une lutte contre les images

La plupart des géants de la tech se sont engagés contre les fake news, qui se répandent plus vite que les véritables informations. Au cœur de la la crise sanitaire, Google a signé avec Facebook, LinkedIn, Twitter et d'autres grands réseaux sociaux une promesse de lutte contre la désinformation autour du coronavirus.

Pour Google, cette lutte passe aussi par les images : « Les photos et les vidéos sont un moyen incroyable d'aider les gens à comprendre ce qui se passe dans le monde. Mais le pouvoir des médias visuels a ses pièges - en particulier lorsqu'il y a des questions concernant l'origine, l'authenticité ou le contexte d'une image », explique la firme.

Google semble d'abord compter sur des tiers pour assurer ce service de vérification d'images. Mais dans ce contexte de pandémie de COVID-19, alors que la désinformation concernant le coronavirus a rapidement atteint des sommets, toute tentative d'endiguement est la bienvenue.

Sources : TechCrunch, Google.

Modifié le 23/06/2020 à 10h34
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top