Facebook a fermé 1,3 milliard de faux comptes ces 3 derniers mois

Facebook annonce avoir mis en place plusieurs mesures contre la désinformation sur son réseau social. Le géant communautaire a notamment procédé à des blocages massifs de comptes utilisateurs.

Face à la propagation des fake news, la société de Mark Zuckerberg présentera devant le département du commerce et de l'énergie ses efforts. La société partage quelques informations sur son blog officiel.

Des blocages automatiques

Guy Rosen, du département Integrity chez Facebook, explique que la société bloque des millions de faux comptes chaque jour. La plupart du temps, ce dispositif est activé dès le processus de création.

Sur le dernier trimestre de l'année dernière, l'entreprise a bloqué 1,3 milliard de comptes. Toutefois, au-delà de ce processus, Facebook initie des enquêtes pour mettre à nu des organismes exploitant ces faux comptes localisés aux États-Unis ou à l'étranger. Ces trois dernières années, plus d'une centaine de réseaux auraient ainsi été démantelés.

Des algorithmes optimisés par des « fact checkers »

Parmi les autres outils développés par l'entreprise, notons un algorithme capable de repérer les stratégies mises en place par ces réseaux pour inciter au clic et ainsi identifier les comptes frauduleux. Ces travaux sont menés en interne par une équipe de 35 000 employés.

Afin de vérifier la véracité d'une information diffusée sur son réseau, la société a fait appel à 80 employés dans une soixantaine de langues. Lorsqu'un contenu véhicule une fausse information, le « fact checker » lui baisse sa note.

Automatiquement, la diffusion de cette publication est réduite à une audience plus restreinte avec un avertissement et des informations contextuelle. Facebook explique que lorsqu'un avertissement est ajouté à ce type de publication, dans 95 % des cas, celle-ci serait simplement ignorée.

Facebook prend la liberté de déterminer des sujets jugés « plus sérieux », par exemple relatifs au vaccin de la COVID-19. Sur ce genre de désinformation, les contenus sont simplement supprimés. D'ailleurs, sur ce thème précis, quelque 12 millions de publications ont été retirées.

Facebook ajoute : « Malgré tous ces efforts, certains pensent que nous avons des intérêts financiers à faire l'autruche face à la désinformation. En vérité, c'est le contraire. Nous avons tout intérêt à protéger nos apps de la désinformation, et nous avons d'ailleurs pris beaucoup de mesure qui vont à l'encontre de la croissance et des interactions des utilisateurs. »

Source : Facebook

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
13
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Quel est le meilleur service de SVoD pour vos films et séries du week-end ?
PlayStation : plus de 40 jeux et DLC devraient bientôt être disponibles sur Steam
Le gouvernement américain suspend (définitivement ?) le ban de Xiaomi
Voiture électrique : quelle solution de recharge choisir ?
Le nouveau Google Assistant prend des couleurs pour l'arrivée d'Android 12
Première séquence de gameplay et première cinématique pour Total War: Warhammer 3
Shadow and Bone : la nouvelle série de fantasy de Netflix serait-elle l'élue ?
Avis Coinhouse (2021) : une plateforme crypto sécurisante mais encore trop lacunaire
Les messageries décentralisées, de vraies alternatives à WhatsApp ?
Haut de page