Moins de contenus politiques donc moins de fake news ? La nouvelle équation en test chez Facebook

12 février 2021 à 08h15
15

Facebook promet de faire remonter un peu moins souvent les contenus à vocation politique dans le fil d'actualité de ses utilisateurs.

Que cela concerne ses contenus, ses utilisateurs ou ses acteurs, Facebook a une relation particulière avec la politique, et ce, depuis des années. Mais alors que de plus en plus de citoyens à travers le monde font acte de défiance face à celles et ceux qui nous gouvernent, Mark Zuckerberg et le réseau social semblent avoir pris la mesure de la chose. Aujourd'hui, les utilisateurs ne veulent plus que les contenus politiques prennent le dessus dans leur fil d'actualité. Et Facebook va agir en conséquence.

Des tests à venir au Canada, au Brésil et en Indonésie dans un premier temps

« Au cours des prochains mois, nous nous efforcerons de mieux comprendre les préférences variées des gens pour le contenu politique », promet Facebook dans un communiqué.

Le réseau social devrait prochainement tester de nouvelles approches. D'abord, Facebook réduira, de façon temporaire, la diffusion de contenus politiques dans le fil d'actualité pour certains utilisateurs basés au Brésil, au Canada et en Indonésie. Les abonnés américains, eux, suivront dans les semaines suivantes.

Ces tests permettront à l'entreprise d'explorer diverses façons de classer le contenu politique dans l'utilisation faite de Facebook par ses utilisateurs. Les contenus politiques qui font office d'informations de santé liées à la Covid-19, diffusés par des agences gouvernementales ou autorités comme l'Organisation mondiale de la santé, seront exemptés de ces tests.

Facebook ne compte pas abandonner les contenus à visée politique

Pour juger de l'efficacité des ajustements apportés durant les tests, les équipes de Facebook se chargeront de questionner les utilisateurs sur leur expérience.

Mais malgré cette bonne volonté, l'entreprise de Mark Zuckerberg ne compte pas complètement abandonner le contenu politique. « Notre objectif est de préserver la capacité des gens à trouver et à interagir avec du contenu politique sur Facebook, tout en respectant l'appétit de chacun pour celui-ci en haut de leur fil d'actualité », explique le réseau social.

Si l'on en croit Facebook, le contenu politique ne représenterait que 6% de ce que les utilisateurs américains voient sur la plateforme. Certains paramètres (les « Préférences du fil d'actualité ») permettent déjà de sélectionner les personnes ou pages auxquelles vous souhaitez donner la priorité. Mais même un faible pourcentage peut avoir un gros impact sur « l'expérience utilisateur ». D'où l'intérêt pour la firme de trouver une solution qui puisse à la fois satisfaire l'intérêt politique et les désidératas de ses abonnés.

Source : communiqué de presse

Modifié le 12/02/2021 à 09h14
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
10
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Microsoft Surface Duo 2 : le smartphone de Microsoft recevra 3 ans de mises à jour Android
À compter du 30 septembre, des millions de smartphones pourraient ne plus avoir accès au Net
Samsung Galaxy S22 : les coloris du futur smartphone de Samsung fuitent déjà
Seconde main : attention à la sécurité des données
Vous avez iOS 15 et votre stockage est plein ? C'est peut-être juste un bug... et ça touche tous les utilisateurs
Avec iOS 15, Apple FaceTime va permettre de partager son écran (mais pas tout de suite)
Le Google Pixel 6 Pro fuite en vidéo dans un très beau coloris gris
OPPO Reno6 5G : un excellent photophone, mais pas seulement ! Profitez de plus de 149€ d'accessoires offerts
iOS 15 : quelles fonctionnalités manquent encore à l'appel ?
Sous iOS 15, l'application Maison permet d'ajouter un nombre illimité de caméras, et bien plus
Haut de page