Présidentielles américaines : Facebook censurera de façon plus agressive en cas de troubles

23 septembre 2020 à 12h20
18
mark-zuckerberg-congres-23-octobre-2019.jpg

Censurer pour éviter des dérives ? À quelques semaines du scrutin électoral américain, Facebook prend les devants en matière de contenus violents.

À la veille de l’élection présidentielle américaine, Facebook est au centre de toutes les attentions. Deux ans après le scandale Cambridge Analytica, le réseau social cherche à tout prix à contrôler ce qui se passe sur sa plateforme en matière de politique.

70 scénarios de résultats anticipés

Mieux vaut prévenir que guérir ? À moins de deux mois de l’élection présidentielle américaine, Facebook se prépare au pire.

« Nous avons prévu des options d’urgence si les circonstances sont vraiment extrêmement chaotiques et, pire encore, violentes » annonce Nick Clegg, responsable des affaires publiques de Facebook. En effet, le réseau social se réserve le droit de censurer des contenus, si ces derniers déclenchent des actions violentes en lien avec le scrutin.

Selon le Financial Times, Facebook a scénarisé 70 résultats possibles pour les élections américaines, et modulé autant de réponses potentielles. Des planificateurs de scénarios militaires à l’échelle mondiale auraient participé à leur conception.

La désinformation, rocher de Sisyphe pour Facebook ? 

Cette année, les élections américaines sont au cœur des préoccupations de Facebook. Désinformation, ingérence électorale et appels à la violence : la firme de Mark Zuckerberg a récemment multiplié les initiatives pour prévenir les risques liés à ces enjeux.

Début septembre, Facebook a annoncé que les publicités politiques ne seraient plus acceptées lors de la semaine précédant l’Election Day, mardi 3 novembre prochain. Plus tôt en août, le réseau social lançait son Voting information center , une boîte à outils autour du vote à destination des citoyens américains.

Ces efforts suffiront-ils à limiter la manipulation électorale sur le plus grand réseau social du monde ? Tout porte à croire que non : depuis plusieurs mois, la mouvance conspirationniste américaine QAnon prospère sur Facebook. En août, un événement rassemblant 3 000 utilisateurs appelait les habitants de Kenosha (Wisconsin) à constituer une milice armée. Encore plus préoccupant, des militaires birmans utiliseraient le réseau social pour soulever les populations contre la minorité rohingya.

Une chose est sûre : Facebook ne détient pas encore le remède miracle.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
18
12
bmustang
Quand je vois ZUCK ! Je me dis que je suis ravi de ne rien lui laisser et qu’il peut rien me prendre. Pas d’insta, pas facebook, pas whatsapp…
Sans_Plot
Si tu es dans cette façon de penser, tu devrais essayer Aurora Store sur Android, tu verrais que Facebook à des trackers sur de très très nombreuses autres applications, que tu utilises peut etre en ce moment.<br /> Et pareil, content de rien lui laisse me prendre
cirdan
C’est sa maman qui lui coupe les cheveux ?
cirdan
«&nbsp;Une chose est sûre : Facebook ne détient pas encore le remède miracle.&nbsp;»<br /> Peut-être le harakiri ?..
nicgrover
Mon copain Donald me dit à l’oreille : «&nbsp;Ouin… Pas content, je suis pas content…&nbsp;».
Popoulo
Tu ne parles pas de ton «&nbsp;copain&nbsp;» Michael Bloomberg qui lâche + 100 millions de dollars dans l’élection américaine pour faire tomber Donald Trump en épongeant les dettes de tous les déchets qui sortent de prison de manière à ce qu’ils puissent aller voter contre ?
Mrpolnar
C’est un complot !
nicgrover
Confondre Donald et Michael… Bizarre ça sauf quand on veut avoir raison à tout prix…<br /> Et pour répondre à votre question (je vous vouvoies car ma mère m’a bien élevé…) les détenus en question sont détenus pour quel motif ? Meurtre, viol, dettes, vols… Peut-être que relativiser un peu permettrait d’avoir un jugement plus objectif.<br /> Quand il s’agit de faire tomber un caractériel je pense (à mon humble avis) que c’est d’intérêt public…
cyrano66
Ça sera à peine suffisant à mon avis.<br /> Depuis que je me suis renseigné sur le scandale Cambridge A. Et visionné le film documentaire « the great hack » m’a parano à grimper de 10 points d’indice.<br /> Les Inrockuptibles – 24 Jul 19<br /> “The Great Hack” : Comment une entreprise a influencé deux des votes capitaux...<br /> Disponible sur Netflix à partir du 24 juillet, &lt;em&gt;The Great Hack&lt;/em&gt;&nbsp;s'intéresse de près à Cambrid...<br /> Perso je prône du radical censure totale de tous contenus politiques sur les RS minimum 1 mois avant le scrutin.
taist47
lui, avec la tête qu’il a, je ne lui achète même pas un vélo d’occasion !
djill
Mais enfin, c’est un président élu selon un processus démocratique.<br /> Les nouvelles elections approchent et je suis curieux de voir les résultats. Les démocrates n’ont pas encore gagné (loin de là je pense). Je vis aux USA et je peux vous dire que je n’ai pas croisé une seule personne qui supporte Jo (et pourtant je suis en Californie). Je vous invite à aller faire un tour dans le centre des villes (LA, San Francisco) dirigées par les démocrates pour vous rendre compte du ras-le-bol des gens. Je rejoinds un peu l’avis de Popoulo sur ce point. On parle de FB mais on ne parle pas de toute les petite manipulations qui sont entrain de se preparer pour booster les résultats.
Blackalf
djill:<br /> Mais enfin, c’est un président élu selon un processus démocratique.<br /> Sauf que quand un président est élu avec moins de voix que sa rivale, on peut difficilement parler de démocratie.
djill
Moué, enfin le processus a toujours été le même aux USA et c’est la règle du jeu, elle a toujours été la même depuis des lustres. Je parle principalement d’un processus démocratique, pas nécessairement d’une démocratie. C’est similaire en Belgique (d’où je viens). Le nord du pays a récemment voté massivement pour un parti d’extrême droite alors que le sud a principalement voté pour un parti presque à l’extrême gauche. Des coalitions se sont formée pour empêcher le parti du nord d’arriver au pouvoir. Est-ce réellement démocratique ? Ça reste un gros débat.<br /> Mais dans le fond, quel pays de nos jours peut réellement se vanter d’avoir une réelle démocratie ?<br /> Je me rappelle il y a plus ou moins un an avoir été en réunion chez Facebook pour discuter des élections et des mesures que FB mettrait en place pour contrer la diffusion de «&nbsp;fake news&nbsp;», dans le fond, le réseau social ne peut presque rien faire pour contrer ce phénomène malgré leur armée (oui je dis bien armée) d’expert en cyber sécurité et cela restera un éternel problème je le pense.<br /> Il faut aussi ne pas se voiler la face et toujours penser que c’est toujours le camp du « mal » qui utilise ces méthodes. Je pense que c’est le cas pour chacun des côtés. Bref un sujet complexe et extrêmes sensible que même les autorités ont du mal à cadrer et contenir.
nicgrover
Là je pense que Blackalf est dans le vrai.<br /> Il n’empêche et je maintiens, c’est un caractériel et les réseaux sociaux sont une arme de désinformation qu’il manie très bien…
cyrano66
Blackalf:<br /> Sauf que quand un président est élu avec moins de voix que sa rivale, on peut difficilement parler de démocratie. <br /> C’est en effet un système d’élection indirecte qui peut nous paraître pas suffisamment représentatif. Surtout au XXIeme siècle et surtout vue de nos démocraties européennes.<br /> Mais il faut se rappeler que c’est un gouvernement fédéral. Que chaque état possède sa propre assemblée et son propre gouvernement avec un pouvoir exécutif et législatif «relativement» étendu. Que chaque états nomment ses grands électeurs pour les représenter.<br /> Donc ça reste quand même un processus démocratique. Même si effectivement il a donné aux dernières élections une image pas très fidèle du paysage politique.<br /> Si il était possible de faire une comparaison avec l’Europe il faudrait comparer Trump au trio David-Maria Sassoli, Charles Michel et Ursula Von der Leyen<br /> C’est qui ? Me direz-vous.<br /> Ce sont les 3 élus à la tête de l’Europe, hors personne ne les connaît, personne ne nous a demandé notre avis et aucune élection directe ne les a désigné.<br /> Pourtant ce sont eux qui définissent la stratégie de l’Europe et gouvernent l’assemblée.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Google annonce Android 11 pour Android TV, avec de meilleures performances à la clé
Le rachat de Bethesda par Microsoft pourrait aussi grandement apporter à xCloud
Microsoft Outlook : une prochaine mise à jour pour macOS Big Sur
Le Studio Ghibli rend libres de droit 400 images tirées de huit de ses plus grands films
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
GeForce RTX 3080 : pour lutter contre les bots, EVGA épluche ses commandes à la main
Bose présente ses nouveaux Sleepbuds : des écouteurs pour dormir
Amazon Echo Show 5 : belle promotion sur l'écran connecté avec Alexa
Microsoft Edge s'invite sur Linux le mois prochain
Le navigateur Opera GX joue désormais de la musique qui s'adapte à votre navigation
Haut de page