Google désactive la saisie semi-automatique pour ne pas influencer l'élection US

12 septembre 2020 à 10h10
11
Google © pixabay

Google a annoncé que la saisie semi-automatique allait être désactivée de son moteur de recherche pour certains mots et expressions, afin d'éviter d'influencer de quelque manière que ce soit le déroulement des élections présidentielles américaines.

Donald Trump affrontera Joe Biden le 3 novembre, et le géant américain ne veut pas avoir de rôle à jouer dans l'issue des élections.

Une élection présidentielle sous haute tension

Les recherches Google sont aidées par la saisie semi-automatique, qui permet de proposer aux internautes les recherches les plus effectuées à partir du premier mot entré dans le champ de recherche. Aujourd'hui, le géant américain a annoncé que cette fonctionnalité iconique de son moteur de recherche allait être désactivée pour certains mots ou expressions, afin de ne pas influencer les électeurs avec des propositions ne correspondant pas initialement à leur recherche.

« Nous voulons être très prudents avec ce genre de prédictions », a déclaré David Graff, directeur de la sécurité de Google. « Pour cette élection, les gens ont des opinions tranchées, et compte tenu de la toile de fond qu'offre la COVID-19, le changement avec les élections consiste à être plus prudent en termes de requêtes ».

Bloquer tout parti pris et tout risque de fraude

L'entreprise a ainsi précisé qu'elle retirerait toute prédiction pouvant « être interprétée comme un soutien ou une critique d'un candidat ou d'un parti politique ». Ainsi, les expressions comme « faire un don à » ne seront pas suivies de suggestions, pour empêcher qu'un parti ressorte plutôt qu'un autre. Avec la controverse des votes à distance lancée par Donald Trump, et compte tenu des différents moyens de scrutin disponibles dans le pays, Google bloquera également des phrases telles que « vous pouvez voter par téléphone » ou « vous ne pouvez pas voter par téléphone ».

Cathy Edwards, vice-présidente de l'ingénierie de Google, a révélé que la firme surveillait les informations 24h/24 grâce à un Bureau d'intelligence, qui a déjà servi pour éviter de répandre de fausses informations sur la COVID-19. « L'échelle des défis au sujet de l'information, particulièrement avec la COVID, est sans précédent », a déclaré Cathy Edwards.

Source : CNBC

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
10
bmustang
s’il pouvait se retirer tout court ! Je parle de google !
lapin-tfc
Pour être remplacé par qui ?
Pronimo
Y a toujours google trends pour jeter un œil aux mots clés et phrases rechercher selon le pays, région etc.
c_planet
On suppose que le job est fini (influencer les gens).
bmustang
y a d’autres alternatives si on veut se donner la peine. Mais c’est vrai, c’est tellement, mais tellement difficile ! Que c’est devenu comme le nutella, y a que ça qui compte pour les parents et pour leurs gosses !? Les gens voient monochrome !
taist47
donc, décoloré 1 er ne va pas être content !
Blues_Blanche
Ah bon ? Mais ça veut dire que Google sait ce que votent les gens ? En France l’anonymat électorale fait partie des fondements de la démocratie. Pauvres américains. Du coup j’en déduis que la firme sait aussi avec un très faible risque d’erreurs qui va être élu. En tous cas mieux qu’un organisme de sondage. Ca c’est mieux qu’un délit d’initié et sans risque en plus.
philippederrick
S’ils font cela c’est probablement parce qu’ils ont constaté que la saisie semi automatique avantageait Trump.
lapin-tfc
Peut être mais j’ai du mal à voir quels alternatives, tu utilises ou préconises quoi ?
Saulofein
Les gens s’attachent aux produits de qualité tout simplement!<br /> Et google ne déforeste pas l’Amazonie donc c’est encore mieux!
Feladan
Il y en a tellement que tu n’en a pas cité une seule alors que la question était claire <br /> Quoi qu’il en soit la question c’est surtout: pourquoi se donner la peine ? Pas bien compris en quoi Google est un problème pour moi.<br /> Tu as tes raisons de ne pas aimer et de vouloir qu’ils se retirent j’imagine, mais elles ne te concernent que toi, pas forcement ton voisin.
Feladan
Google ne sait pas qui vote qui (enfin … en théorie x) ). La complétion automatique est énormément basée sur les recherches réalisées par toute les populations.<br /> Si tu tape une question générique genre «&nbsp;programme électoral&nbsp;», il est qu’il te complète par «&nbsp;Trump&nbsp;» car il y a eu beaucoup de requête, l’internaute qui voulait à la base faire une recherche simple sera dirigé plus fortement vers ce candidat, qu’il lira en premier.<br /> Peut être que par la suite, il ne prendra pas le temps d’aller voir les autres, de les lires, etc etc. Il y a donc une certaine influence :). Ce n’est bien entendu qu’un exemple, c’est comme tout dans la vie, quand tu cherche et qu’on te présente quelque chose, si tu n’as pas l’esprit d’aller voir ailleurs, c’est ce que tu prendras ^^.
Blues_Blanche
Je n’utilise pas google pour les recherches ou le navigateur, mais j’ai des propositions lors des videos youtube par exemple ou indirectement des pubs en lien avec ce que je fais sur internet ou ce que les membres de ma famille regardent, malgré les bloqueurs et parfois que ce soit à des endroits parfaitement différents. Je me retrouve avec des publicités pour les chaussures à talon… Donc oui tant que la reconnaissance faciale n’est pas activée ce n’est pas parfaitement nominatif. Ceci dit il fait un lien entre mon téléphone où c’est nominatif potentiellement et ma localisation si je partage le réseau avec un ordi. C’est pas loin du nominatif.
Feladan
Oui oui, mais ce que tu expliques est tout autre chose ^^. Google n’est pas basé sur ce principe, mais sur le nombre de requête demandé pour essayer de ton pondre un truc pertinent. Simple test, si tu lance pour la première fois un nouveau moyen (tel, pc, etc), jamais utilisé, tu auras des pubs diverses et variées, ou voir aucune. Alors que Google te ressortira toujours les mêmes résultats d’autocomplétion ^^<br /> Ce n’est pas la même chose que les pubs ciblées qui sont stockées sur ton via cookies navigateur ou tes divers comptes créés sur des sites marchant ^^( et que tu peux vider soit dit en passant ^^)
Blues_Blanche
Non c’est plus subtil que ça. Il fait le lien via le partage d’IP et non les appareils et les cookies.
Feladan
Oui enfin c’est pas le problème, on ne parle pas de ça ici, je t’expliquais juste que l’autocomplétion et ce que l’article explique ce n’est pas pareil ^^. (le sujet où tu disais «&nbsp;Google sait ce que votent les gens&nbsp;», les requêtes sont anonymes).<br /> Je voulais pas rentrer dans le détails des pubs ciblées
Blues_Blanche
Tu as raison, on s’éloigne de la question qui est qu’il y a une forme de délit d’initié à collecter les infos sur les résultats électoraux. Google a montré qu’il pouvait prédire les épidémies de grippe avant les épidémiologistes. Ici la firme peut connaître à un temps t les opinions, leur évolution en fonction d’événements…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Air France va rendre accessibles ses services
Invisible Man : votre chronique ciné revient les yeux grands ouverts
La Xbox Series S fera moins bien que la Xbox One X sur les jeux rétrocompatibles
Xbox Series S : un stockage (de 512 Go) trop faible pour une console
PS5 : un nouvel événement dédié aux jeux aura lieu le 16 septembre
Bon plan VPN : Cyberghost faut chuter le prix de son offre 18 mois pour la rentrée !
Premiers benchs RTX 3080 le 16 septembre, la RTX 3070 sortira mi-octobre
L'accès anticipé de Baldur's Gate 3 débarquera sur GOG
What Car? Electric Car Awards 2020 : découvrez les voitures en tête du classement anglais
La nouvelle armée française de l'Air et de l'Espace se dévoile et prendra ses quartiers à Toulouse
Haut de page