Twitter fact-check un tweet de Donald Trump, le président menace de fermer les réseaux sociaux

27 mai 2020 à 16h20
0
Twitter de Donald Trump

Pour la toute première fois, Twitter a signalé un tweet de Donald Trump comme étant trompeur. Cette décision n’a bien évidemment pas plu au président américain… 

Mise à jour de 16h20 :

Le factchecking par Twitter de l'un de ses tweets a passablement énervé le président des Etats-Unis. Retrouvez notre mise à jour de l'information en fin d'article.

Les États-Unis sont le pays le plus touché par la pandémie de COVID-19 et comptent désormais plus de 100 000 morts. Pourtant, un débat fait rage entre les « anti » et les « pro » confinement. 

Le vote par correspondance ne plaît pas à Donald Trump

Les premiers, soutenus par Trump, refusent le confinement au nom de l’économie, tout en faisant valoir leurs droits. Les seconds, majoritairement démocrates, promeuvent la distanciation sociale pour freiner la propagation du virus. C’est notamment le cas de la Californie qui souhaite développer le vote par correspondance en vue des prochaines élections. 

Or, cette décision n’a pas du tout plu à Donald Trump. Le président américain s’est ainsi exprimé sur Twitter pour expliquer, avec véhémence, en quoi cette méthode allait tout bonnement fausser les élections :

« Il n’y a AUCUNE chance (ZERO !) que les bulletins de vote par correspondance ne soient pas substantiellement frauduleux. Les boîtes aux lettres seront cambriolées, les bulletins seront falsifiés et même imprimés illégalement et signés frauduleusement. Le gouverneur de Californie envoie des bulletins de vote à des millions de personnes. N’importe qui vivant dans l’État, peu importe qui il est ou comment il y est arrivé, en obtiendra un. Cette démarche sera suivie par des professionnels qui diront à toutes ces personnes, dont beaucoup n’ont même jamais pensé voter auparavant, comment et pour qui voter. Il s’agira d’une élection truquée. Il n’en est pas question ! ».

tweets de Trump
Les tweets de Donald Trump sous lesquels se trouvent le message d'alerte

Seulement voilà, en-dessous de ces deux tweets, un message d’alerte apparaît : « Renseignez-vous à propos des bulletins de vote par correspondance ». En cliquant sur le lien, Twitter redirige sur une page contenant des informations vérifiées et pertinentes sur le sujet, en contradiction avec les déclarations du président. 

Twitter accélère sa lutte contre la désinformation

Il s’agit en fait d’un nouvel outil récemment mis en place par le réseau social afin de lutter contre la diffusion de fake news. Ainsi, dès qu’un tweet contient des informations douteuses, Twitter y ajoute une étiquette et redirige ses utilisateurs vers une liste d’articles vérifiés sur cette thématique. 

C'est aussi la première fois que la plateforme signale un tweet de Donald Trump de cette manière ; l'intéressé n’a pas du tout apprécié et l’a fait savoir : « Twitter s’immisce désormais dans l’élection présidentielle 2020. Ils disent que ma déclaration sur les bulletins de vote par correspondance, qui conduira à une corruption et une fraude massives, est incorrecte, sur la base d’une vérification des faits par Fake News CNN et Amazon Washington Post. Twitter étouffe complètement la liberté d’expression et en tant que président, je ne le permettrai pas ! ». 

De son côté, Twitter ne cède pas : « Cette décision est conforme à notre nouvelle politique », a déclaré un porte-parole du réseau social au média Engadget

Trump menace de « fermer les réseaux sociaux »

Le président américain n'a visiblement pas digéré le signalement de Twitter sur son post. Dans une nouvelle tirade, il s'en est directement pris aux réseaux sociaux dans leur ensemble, en les menaçant de fermeture et faisant référence au fiasco de la campagne électorale de 2016 :

« Les républicains estiment que les plateformes de médias sociaux font totalement taire les voix des conservateurs. Nous allons les réglementer fortement, ou les fermer, avant de pouvoir permettre cela. Nous avons vu ce qu'ils ont tenté de faire, et ont échoué en 2016. Nous ne pouvons pas laisser une version plus sophistiquée de cela se passer à nouveau. Tout comme nous ne pouvons pas laisser les bulletins de vote par correspondance à grande échelle prendre racine dans notre pays. Ce serait un cadeau pour tous pour la tricherie, la falsification et le vol de bulletins de vote. Celui qui tricherait le plus gagnerait. De même, les médias sociaux. Nettoyez votre acte, MAINTENANT !!! »

Aucun porte-parole de réseau social n'a pour l'instant réagi…

Sources : Engadget, The Verge 

Modifié le 27/05/2020 à 16h31
22
17
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report
scroll top