Après IBM, Amazon cesse à son tour de vendre sa technologie de reconnaissance faciale à la police

11 juin 2020 à 08h00
0

Le service, baptisé Rekognition, faisait l’objet de nombreuses critiques.

En quelques mots :

  • Un moratoire sur Rekognition. Amazon vient d’annoncer que sa technologie de reconnaissance faciale serait rendue inaccessible à la police pour une durée d’un an. Le logiciel demeure utilisable par les associations qui s’en servent, notamment, pour retrouver les enfants disparus et combattre le trafic d’êtres humains.

  • Une technologie bientôt mieux régulée ? Amazon affirme dans un communiqué être dans l’attente de régulations gouvernementales permettant d’assurer que la reconnaissance faciale soit employée à des fins éthiques. L’entreprise précise également que le Congrès américain se penche en ce moment sur la question, et que ce moratoire d’un an devrait laisser le temps à ces régulations de se mettre en place.

  • La reconnaissance faciale a mauvaise presse. Cette annonce fait suite à celle d’IBM, qui a décrété lundi abandonner tout projet lié à la reconnaissance faciale. Ces technologies suscitent de longue date l’inquiétude de chercheurs, activistes, législateurs et défenseurs des droits humains, qui craignent qu’elles ne soient employées pour instaurer une surveillance orwellienne de la population. En mai 2019, la ville de San Francisco a ainsi interdit l’usage de la reconnaissance faciale. Le vaste mouvement de protestation qui fait suite à l’assassinat de George Floyd aux États-Unis a relancé le débat sur les violences policières, et attiré de nouvelles critiques sur la technologie Rekognition.
Modifié le 11/06/2020 à 08h52
6
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
scroll top