Avis disciplinaires : mais que s'est-il passé dans cet entrepôt Amazon ?

12 juillet 2022 à 15h40
7
amazon

L'entrepôt américain de Staten Island a été le théâtre de 13 000 avis disciplinaires, qui témoignent de l'intense surveillance dont les salariés sont victimes.

Si aujourd'hui la syndicalisation a fait son entrée dans certains entrepôts Amazon américains, les documents consultés par Reuters et divulgués par le géant à la suite d'une affaire en justice montrent à quel point les travailleurs de l'entreprise peuvent être malmenés, soumis à une pression intense et bénéficiaires d'un droit à l'erreur finalement quasi nul, voire inexistant.

Des réprimandes adressées aux employés dès lors qu'ils sont juste en deçà de la productivité attendue

En réponse à une plainte de l'Amazon Labor Union (ALU), le syndicat professionnel indépendant créé en 2021 et dédié aux salariés de l'entreprise, Amazon a dû dévoiler des documents liés au licenciement d'un employé emblématique de l'entreprise. Il s'agit de Gerald Bryson, co-fondateur du mouvement et licencié « illégalement », selon la justice, par la firme en 2020.

Les documents internes témoignent des mesures très régulières des performances des employés faites par Amazon, qui étudiait leurs activités dans les moindres détails et pouvait même réprimander les salariés se trouvant juste un tout petit peu en deçà des attentes. Gerald Bryson a par exemple appris qu'il serait renvoyé de l'entrepôt de Staten Island (New York), l'un des plus grands d'Amazon, s'il se trompait six fois ou plus en une année dans le comptage des produits.

Entre avril 2019 et avril 2020, moment où Bryson fut licencié, les documents fournis par Amazon font état de 13 000 avis disciplinaires émis à l'encontre des employés de l'unique site de Staten Island, qui comptait à l'époque 5 300 âmes. Certains furent par exemple établis pour un salarié n'ayant atteint que « 94 % de l'objectif de productivité de l'entreprise, au lieu de 100 % », ou pour un autre ayant fait « quatre erreurs en saisissant les articles commandés par les acheteurs au cours de la même semaine », alors que ce dernier employé avait validé, avec succès, 15 800 marchandises pour les clients avant cela.

La syndicalisation progresse, Amazon fait des efforts

Ce qui ressort des dossiers et entretiens réalisés, c'est l'énorme pression exercée sur les travailleurs de la plateforme de commerce en ligne Amazon, avec des exigences particulièrement élevées de l'entreprise qui ont directement contribué à alimenter l'effort de syndicalisation partout aux États-Unis. Le 1er avril dernier, l'entrepôt de Staten Island est devenu le premier officiellement syndiqué reconnu par le National Labor Relations Board (NLRB), agence gouvernementale américaine qui est l'équivalent de l'inspection du travail. Même Joe Biden avait soutenu cette initiative.

Amazon explique, de son côté, faire plus d'éloges que de critiques de ses employés tout au long de l'année, « pour les aider à réussir et nous assurer qu'ils comprennent les attentes », indique l'entreprise. Le NLRB lui-même a reconnu que la firme a tout fait pour se mettre en conformité avec le droit du travail.

Au printemps, le juge administratif américain a affirmé que le licenciement de Gerald Bryson, qui fut filmé en train d'insulter un collègue lors d'une manifestation (un acte pris comme une tentative d'intimidation par Amazon), n'était pas légal, ordonnant ainsi à Amazon de le réintégrer. Et si le e-commerçant a fait appel, Bryson lui-même ne semble pas partant à travailler de nouveau pour le mastodonte, même s'il affirme qu'une victoire pourrait montrer aux autres salariés « qu'ils peuvent se battre ».

Source : Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
8
lepef32
Le kolkhoze moderne
Guillaume1972
Si Amazon ne veut plus d’erreurs ou plus de grèves, alors il faut investir dans des robots, ils ne feront pas grève, ne se syndicaliseront pas, pas besoin de les payer, ils pourront bosser pratiquement 24 heures sur 24, n’auront pas besoin de prendre de pauses, etc (enfin dans un premier temps…) . Je plaisante mais à peine. D’ailleurs dans un autre domaine, j’ai un peu de mal à comprendre ceux qui suivent des études afin d’être routiers, ils pensent sérieusement que dans 40 ou 50 ans (au moment de prendre leur retraite), ils conduiront toujours leur camion? Je sais que ça peut paraitre cynique mais…
Bombing_Basta
« Amazon explique, de son côté, faire plus d’éloges que de critiques de ses employés tout au long de l’année »<br /> Mais c’est bien sûr…<br /> Genre les contremaitres se comportent en bisounours, ils envoient de l’amour avec leur ventre, c’est souvent ce qui entraine à la formation de syndicats d’ailleurs, tout cet amour et cette reconnaissance reçues par les manios de la part des cadres…
phoenix2
C’est honteux, les employés d’amazon feraient mieux d’avoir un syndicat le plus vite possible, en meme temps tout le monde qui achète chez amazon est complice de cet esclavage moderne.
Trophyman900
A votre avis pourquoi Amazon inonde les chaines avec ces pubs mièvres ou tout le monde il est beau il est gentil? Amazon n’arrive plus à recruter en France.<br /> Quand tu vois que de grandes entreprises ont déjà du mal, alors pour un salaire de misère, un rendement digne d’un robot et des horaires pourris…
Duben
Ben c’est ce qu’ils font hein
Belgarath
Désolé, mon ami, j’ai fait des études et j’ai été routier en inter pendant 45 ans, et je peux te dire qu’aucune machine ne remplacera l’être humain au volant d’un camion, et je sais de quoi je parle.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Vous cherchez un smartphone à petit prix ? Vous êtes au bon endroit
Au Nebraska, Facebook transmet à la police les messages privés d'une jeune fille suspectée d’avortement illégal
Avec ce code promo ce PC portable devient encore moins cher
Voilà un prix plus qu'intéressant pour ce SSD Crucial de 1To
Le clavier sans fil Logitech POP Keys profite d'une belle promotion en ce moment
L'offre de RED sur son forfait mobile 80Go est toujours disponible !
Xiaomi présente lui aussi son robot humanoïde, mais dans quel but ?
Cet antivirus constitue une belle opportunité de protéger votre Mac !
Pour fêter le lancement de ses nouveaux produits, Samsung sort le grand jeu !
En 2023, la voiture la plus vendue au monde pourrait être une électrique !
Haut de page