Le vice président d'Amazon Web Services claque la porte fustigeant le traitement des lanceurs d'alerte

05 mai 2020 à 11h45
24
Amazon © Ioan Panaite / Shutterstock.com

Après avoir démissionné de son poste de vice-président en charge d'Amazon Web Services, Tim Bray explique être « consterné » par les pratiques de son ex-employeur et souhaite mettre en lumière les conditions de travail dans les entrepôts du groupe.

Amazon n'en finit plus d'être empêtrée dans les polémiques depuis le début de la pandémie de coronavirus . Alors qu'Amazon France a entamé un bras de fer avec les syndicats et le gouvernement, le géant du e-commerce est également décrié de l'autre côté de l'Atlantique.

Une démission pour protester contre la culture d'entreprise d'Amazon

Tim Bray, Vice-président d'Amazon en charge d'Amazon Web Services, a démissionné ce vendredi 1er mai et a dans la foulée publié un article de blog au vitriol pour y dénoncer les pratiques de l'entreprise.

« Le fait de rester vice-président d'Amazon aurait signifié, en fait, l'approbation d'actions que je méprisais. J'ai donc démissionné. Les victimes n'étaient pas des entités abstraites mais des personnes réelles ; voici quelques-uns de leurs noms : Courtney Bowden, Gerald Bryson, Maren Costa, Emily Cunningham, Bashir Mohammed et Chris Smalls », écrit-il.

Le désormais ex-vice-président fait ici référence au départ de plusieurs employés qui avaient dénoncé, via Twitter ou en faisant grève, les conditions de travail en application dans les entrepôts d'Amazon.

Le groupe préfère mettre en avant ses actions pour développer l'emploi aux États-Unis

Pour Tim Bray, les licenciements de ces lanceurs d'alerte est « la preuve d'une veine de toxicité qui traverse la culture de l'entreprise. Je choisis de ne pas servir ni boire ce poison ».

De son côté, Jeff Bezos, fondateur et PDG d'Amazon, a tenu à rendre hommage à ses salariés partout dans le monde et en a profité pour mettre en avant les 175 000 embauches réalisées aux États-Unis depuis le début de la crise sanitaire ainsi que l'augmentation du salaire de deux dollars, soit 17 dollars l'heure de travail.

Ces mesures ne convainquent pas Tim Bray : « Le gros problème n'est pas les détails de la réponse au COVID-19. C'est qu'Amazon traite les humains dans les entrepôts comme des unités fongibles, jetables et remplaçables ».

Contactée, la direction d'Amazon n'a souhaité faire aucun commentaire sur ces déclarations.

Modifié le 05/05/2020 à 11h46
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
24
24
remy9991
Nous avons besoin d’une loi pour interdire à amazon d’exercer en france.<br /> Nous refusons ce monde asceptisé dans lequel les humains sont des esclaves au service de Bezos, l’homme le plus riche du monde.<br /> C’est la préservation de notre mode de vie et de la dignité humaine qui est en jeu.<br /> Nous devons resiter et bannir amazon.
elminster44
Carrément, vas y on sort la guillotine et on chope tout les millionnaires/milliardaires de France.
lapin-tfc
Pour les remplacer par quoi ? et pour faire quoi après ?
thibalco
Oui mettons en place des lois pour faire des monopoles et interdire des domaines ou entreprises. Beau sur le court terme, sur le long terme une connerie sans fin que n’importe qu’elle étude sérieuse saura justifier (ou ce que le passé à déjà pu constater).<br /> Discourt de syndic sans justification et fondement.
lapin-tfc
Enlève le « nous » tu ne représentes que ton propre propos merci
dep
Il y a une solution simple, efficace, et qui ne demande aucune légifération : le boycott des consommateurs d’Amazon.<br /> On oublie ce pouvoir en chacun de nous, il est réel.
chabgyver
La guillotine, faut pas pousser, mais limiter leurs patrimoines, là, oui, j’y suis favorable, qu’est-ce qu’un humain peut bien arriver à faire avec 100 milliards ? A un moment, ça devient complètement absurde.<br /> 10 millions, je veux bien, au delà, ça n’a plus aucun sens.
supersebastigor
Et oui, quand on pense qu’il suffirait de ne pas les acheter pour que ça ne se vende plus
nirgal76
Bon, t’aime pas Amazon, soit, chacun pense ce qu’il veut mais qu’est-ce que « asceptisé » vient faire la dedans ?. Et peux tu préciser « notre mode de vie » ?<br /> Pour la dignité humaine, qui a travaillé une fois dans sa vie à la chaîne, peu importe l’entreprise sait que ça n’existe pas dans le monde du travail, tu focalise sur Amazon parceque c’est dans l’air du temps mais des combats contre ça, y’en a plein a mener et et ce depuis des decennies, pourquoi maintenant et pourquoi juste amazon ? tu pense qu’une caissière qui fait passer des milliers d’articles chaque jour (avec un objectif chiffré) avec le même geste robotique pour pas grand chose est traitée plus dignement ?<br /> bon, je dis ça, tu ne dois jamais aller dans les grandes surfaces, ces esclavagistes, tu fais toutes tes courses chez le commerçant local je suppose, tu ne porte pas de fringues fabriquées par des « esclaves » à l’autre bout du monde ni ne possède de matériel technologique fabriqués dans des conditions tout aussi déplorables etc…). Aller fait nous rêver.
Lepered
Oui faisons cela. Les emplois iront en Allemagne ou en Hollande parce que leurs entrepôts à eux ne ferme pas. Plus de chômage en France… et la vaste majorité des Français continueront d’acheter sur Amazon. Augmentons les cotisations et prélèvements pour payer les chômeurs supplémentaires.<br /> SUD est la pire organisation syndicale, prouvée dans les ports, la SNCF et Amazon. Des destructeurs d’emplois qui eux sont protégés.
strigensky
En exagérant allez voire à Anvers pourquoi il y à plus de travail qu’au Havre depuis des années<br /> http://www.pilotage-maritime.nc/ais.php<br /> les patrons doive être meilleur quand France , à moins que se soit à cause des boissons anisés : moins quart le Ricard moins dix le pastis.
tfpsly
La guillotine, faut pas pousser, mais limiter leurs patrimoines, là, oui, j’y suis favorable, qu’est-ce qu’un humain peut bien arriver à faire avec 100 milliards ?<br /> Faut préciser que personne ne possède 100 mlds de $ cash. C’est de la monnaie virtuelle : 99% de ces sommes est l’entreprise créée et possédée (actions). Limiter par exemple Bezos à 10M$ reviendrait à lui voler sa boite.<br /> Par contre une chose est vraie : aux USA, les très grosses fortunes sont très peu imposées depuis une grosse 30aines d’années environ.
Azarcal
Au final pourquoi etre jaloux des grosse fortunes ? Perso moi un gars qui gagne une somme astronomique en fin de moi ne me derange pas…Ce qui me derange par contre, c’est qu’une personne qui bosse, qui se leve tot, ne gagne pas de quoi vivre correctement,ça, ça me derange…
Kratof_Muller
Ah … parceque vous pensez que la « protestantisation » du travail dans les pays latins ne touche qu amazon ? La productivité a tout prix, la délation, l’employé du mois, le flicage, l emploi kleenex, l’intimidation des cellules syndicales utiles …
DIDLH
je ne vois pas le rapport… vous voulez dire que milliardaire = assassin (en tout cas c’est vous qui faites le lien)… Pour ma part je trouve que Bill Gates s’en sort pas mal, contrairement à Bezos, question de génération sans doute, ils sont de pire en pire…
BraveHeart
Une caissière de supermarché, personne inexistante aux yeux du con-sommateur, déplace avec un bras le poids d’un éléphant par jour…bonjour les TMS…mais ce sont des femmes, souvent modestes, donc tout le monde s’en fiche…
DIDLH
Le protectionnisme existe depuis toujours et c’est le pays des GAFAM qui l’utilise le plus , surtout depuis que le cinglé buveur de Javel est au pouvoir… Les études de ce type j’en ai fait toute ma vie, on peut leur faire dire blanc ou noir selon ce que l’on cherche comme résultat… par contre protéger son pays de ce genre de boite , c’est relativement facile… il suffit de leur faire payer les mêmes impôts que les Entreprises françaises… Et franchement on vivrait mieux sans Amazon qu’avec ( je parle de qualité, pas de quantité)
DIDLH
j’ai fermé mon compte dès que j’ai vu que la vie de leurs salariés ne comptait pas pour eux.
thibalco
Ok déjà plus argumenté… les études oui ça ne veut pas tout dire et dans ce domaine est sûrement très complexe, après ce type de de souci n’existe pas depuis 2 ans, de tt façon tu orientes le truc direct sur de la politique donc bon le débat… semble plus être une perte de temps ou un hors sujet. Après oui, Amazon n’aurai pas existé, les serveurs d’une partie des sites te permettant de t’informer, seraient hébergés chez Microsoft, à non Google…etc<br /> Je ne suis pas du tt un consommateur d’Amazon pour la partie distribution, et j’incite à ne pas le faire, mais mieux sans eux… pas sûr (va savoir les études on leurs fait dire ce que l’on veut). Au départ de leur histoire, c’est plus les autres qui n’ont pas su évoluer (le management de chez eux remonte sans cesse dans les médias car ils sont étudiés par tt le monde, par contre, la petite société, l’association xx qui fait de même, ba ça ne sortira jamais) mais je laisse expliquer l’histoire par des gens bien plus compétents que moi…etc<br /> a+
elminster44
Hum, comment dire j’étais ironique, désolé d’avoir oublié le smiley.^^
sunray24
A mon avis le plus grand drame pour la France c’est CGT et SUD (hors sujet, je sais…), mais pour les US, les gens ne sont pas dans l’obligation de travailler pour amazon, et si l’herbe est plus verte ailleurs , qu’ils partent … Et Amazon sera dans l’obligation de revoir sa copie. C’est la liberté, l’entreprise n’est pas dans l’obligation de vous embaucher ou de vous garder et vous n’êtes pas enchaîné à elle…Pour le paradis, voir la chine communiste, la corée du nord, cuba …
pemmore
J’ai eu un patron, le seul, qui disait : je gagne beaucoup je veux que mes ouvriers gagnent beaucoup.<br /> Inutile de dire qu’il est évidement devenu miliardaire.
mirror1702
Tout le monde, ou presque , tape sur amazon, mais faudrait enlever les oeillères car des boîtes comme çà, on en a plein en france mais voilà, comme c’est français ben on dit rien…<br /> pourtant, il n’est pas necessaire de chercher beaucoup, elles sont nombreuses, et souvent ce sont les premières à appeler l’état au secours…<br /> Et pendant que toute l attention se focalise sur amazon, ces entreprises continuent à ne s’interesser qu’à leurs chiffres d’affaires au détriment des personnels qui grâce à leur exploitation génère ces chiffres d’affaires.<br /> et tout le monde ferment les yeux, c est pitoyable !!!
inkbreton
Je n’achète pas sur Amazon parce que je n’aime pas cette entreprise.<br /> Je fais un maximum de courses chez mon commerçant local parce que j’ai la chance d’avoir des commerçants pas chère.<br /> ça fait 8 ans que je bosse pour la même boite et j’ai eu une augmentation de 60€.<br /> J’ai participé à la lutte contre la casse sociale dans mon pays depuis une bonne dizaine d’années.<br /> Vu le soutien des gens, il y a beaucoup de monde qui semble en rêver du fonctionnement de Amazon.<br /> Pas de soucis pour moi, faites ce que bon vous semble. De toute façon, quand il n’y aura plus assez de terre pour tous les humains, on verra bien ce que vous en ferez de votre liberté d’entreprise et de tout ce pognon pendant que les autres gagnent à peine de quoi vivre. J’ai la chance de vivre en province, là où tu t’en sors pas si mal avec 1600€.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

TASER, caméras-piétons : quand Axon œuvre à la protection des forces de l’ordre (Interview)
Tom Cruise travaillerait avec Space X et la NASA sur un film tourné... dans l'espace
Une carte mémoire microSDXC SanDisk 256 Go et son adaptateur SD à prix choc
Amazon Web Services dévoile Link, un appareil dédié au streaming vidéo
Un prototype de la future Skoda Enyaq aperçu en République tchèque
Star Wars Jedi Fallen Order : une grosse mise à jour, dont l'accès au New Game+
La nouvelle série Battlestar Galactica trouve sa principale force créatrice
Le constructeur chinois de véhicules électriques BYD s'attaque au marché européen
Realme  : le constructeur annonce le 6 Pro et les prix du X50 Pro
Haut de page