🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

La plus grosse levée de fonds de l'histoire de la French Tech est signée... Contentsquare !

26 mai 2021 à 14h37
15
Logo Contentsquare © © Contentsquare
La licorne française revendique le titre de leader mondial de l'expérience Analytics. © Contentsquare

Et un record pour la start-up française Contentsquare ! Avec une levée de fonds de 500 millions de dollars, soit 408 millions d'euros, la société prend la première place du classement hexagonal dans l'histoire des campagnes de financement.

L'entreprise, en pleine ascension depuis plus de neuf ans, continue ainsi de croitre avec ce nouvel apport financier, sous l'égide de l'investisseur japonais SoftBank. Une levée de fonds qui permet notamment à Contentsquare d'être valorisée à hauteur de 2,8 milliards de dollars.

La start-up française bat un record national

La belle histoire de Contentsquare a commencé en 2012 lorsque Jonathan Cherki, fraichement diplômé de l'ESSEC en marketing, a fondé une entreprise avec un double objectif : le premier est de proposer un service d'analyse des comportements d'utilisateurs à diverses structures possédant un site Web ou une application. Le second est lié au conseil, afin que les clients de Contentsquare puissent tirer un bilan de la manière dont les utilisateurs appréhendent leur site ou leur application, et adapter, le cas échéant, leur stratégie afin d'accroitre leur attractivité et leurs ventes.

Une incertitude demeure néanmoins quant à la date de fondation de la start-up : 2008 selon le référencement de société.com et 2012 selon son fondateur, ce qui, dans le second cas, a pu lui permettre de revendiquer le statut de licorne après une valorisation à hauteur de 1 milliard de dollars en mai 2020. Cela faisant suite à la quatrième levée de fonds de sa jeune histoire, de l'ordre de 190 millions de dollars en série D, pour un total établit en 2021 de 810 millions de dollars levés en neuf ans.

De tels investissements n'empêchent pas l'entreprise tricolore de rayonner et de démultiplier ses chiffres d'affaires successifs, avec une moyenne revendiquée de + 121 % sur les quatre dernières années, dans un contexte de pandémie de COVID-19 démultipliant les achats en ligne. De fait, dans ce cadre, plus encore que la nécessité d'attirer de potentiels clients, les structures sont soucieuses de leur fidélisation. L'analyse des comportements en ligne devient ainsi primordiale, ce qui fait le jeu, avec brio, de Contentsquare.

Le succès de la start-up attire alors les investisseurs du monde entier : une nouvelle levée de fonds en série E menée par le japonais SoftBank a ainsi permis, avec 500 millions de dollars, de pulvériser le record d'investissement pour une start-up française, détenu jusqu'alors par Voodoo. L'éditeur de jeux vidéo pour smartphone, autre licorne hexagonale en pleine croissante, avait levé près de 400 millions de dollars en 2020.

Contentsquare prépare l'avenir avec sérénité

L'entreprise, qui revendique actuellement plus de 800 salariés, se préparerait, selon son P.-D.G Jonathan Cherki, à en recruter 1 500 de plus dans les années à venir afin de permettre à Contentsquare de poursuivre son expansion aux quatre coins du monde. La start-up basée à Paris, qui réalise près de la moitié de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis, possède déjà des bureaux à Londres, Munich, Tel-Aviv, New York, San Francisco, Tokyo et dernièrement à Singapour.

Après avoir été lauréate du titre d'une des quatre technologies eCommerce les plus innovantes selon Gartner en 2014 et intégré le Next40 , l'indice français des 40 start-up nationales les plus prometteuses, en 2019, Contentsquare, qui compte actuellement plus de 750 clients, revendique le statut de leader mondial de l'expérience Analytics. Sans nuage à l'horizon, tous les éléments semblent réunis pour que son règne se poursuive.

Voir aussi :

Les levées de fonds dans la Tech expliquées par le multi-entrepreneur David Bitton (Interview)

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
13
benben99
Beau coup. Un des rares fleurons français des technologies de l’information.<br /> Par contre, c’est parlant que la plupart de leur profit vient des états-unis plutôt que de l’Europe. On a tendance à ne pas encourager nos propres boîtes, malheureusement…
Popoulo
A se demander au final à quoi elle sert cette Europe si ce n’est engraisser certains et à distribuer à perte des milliards au fin fond de la planète. Une entreprise française qui n’a au final rien de français. Dommage.
nicgrover
A quand la délocalisation ? La France est un pays riche en cerveaux, chercheurs, StartUp à la pointe…<br /> Mais le problème est qu’elle ne sait pas les garder et encore moins être présente financièrement. Les investisseurs viennent de l’étranger (hors Europe) et les grosses boîtes récupèrent trop de ses cerveaux par des salaires et des moyens hautement plus intéressants que dans l’hexagone…
cyrano66
Si j’ai bien compris son activité cette société c’est spécialisé dans l’exploitation des big data. Analyser le profil et les comportements client. Le Cambrige Analytica Français en quelque sorte. Ça commence à sentir le souffre…<br /> Du coup pas très étonnant qu’elle ne perce pas en Europe avec la multiplication des freins à l’utilisation des données personnelles.<br /> Sinon belle performance d’entreprise. Courageux de garder son siège en France compte tenu des tracasseries administratives, des réglementations et de la frilosité des investisseurs dont notre beau pays c’est fait une spécialité et qui étouffe dans l’œuf nombre de jeunes entreprises.
toast
Qu’est-ce que l’Europe à avoir là-dedans ? Ils viennent de lever des fonds auprès d’un fond Japonais…
benben99
oui, ils ont vendus leurs âmes françaises en quelque sortes en acceptant des fonds étrangers
luck61
quand tu vois que leur site est basé sur wordpress… ça manque de crédibilité
lapin-tfc
N’importe quoi, leur activité n’a rien à voir avec la création de site, c’est quoi un site Web crédible pour toi ? coder à la main ?
Pronimo
Connais pas mais aucun mérite vu que son activité c’est de vendre des données des utilisateurs d’après ce que j’ai compris.
Pronimo
Ah ok, j’avais juste tapé dans google et vu l’encadré a coté:<br /> Contentsquare est une startup française fondée par Jonathan Cherki. Contentsquare vend des données de comportement d’utilisateurs recueillies sur leur téléphone portable, avec leurs applications<br /> Bon c’est vrai que j’ai pas vraiment creusé sur la question en faite
Blackalf
@toast message supprimé pour le motif message non constructif/hors-sujet.
lefranstalige
" ils ont vendus leurs âmes françaises " Wow… tu réalises qu’en vrai on est un peu tous pareil et que l’être humain a juste tracé des lignes imaginaires au sol?<br /> Si la France (mais c’est la même chose dans beaucoup de pays européens) arrêtait de cracher sur les sociétés qui font des profits ou ceux qui réussissent bien financièrement, il y aurait plus de capital à mettre dans des nouvelles entreprises tout comme plus de personnes désireuses d’entreprendre…
Oli1
Je comprends mal une chose. L’entreprise se targue sur son site web d’avoir plus de 750 (!) clients (bon, des gros, j’imagine…). Vu ce que doit coûter Contentsquare pour fonctionner, combien paie chaque client? Une véritable fortune?
Oli1
Merci. Donc je continue à ne pas trop comprendre comment une telle levée de fonds peut être réalisée pour un CA somme toute assez petit ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Raspberry Pi : une nouvelle carte d'extension pour l'alimentation par Ethernet (PoE)
Alors que sa constellation grandit, OneWeb s'associe à Astroscale pour gérer les débris en orbite
IKEA va investir 120 millions d'euros en France pour booster le e-commerce
Bon plan antivirus : Bitdefender Total Security à prix cassé
Amazon s'offre le studio MGM pour près de 8,5 milliards de dollars
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Tribes of Europa (S01)
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique For All Mankind (S02E01)
Mini critique Snowpiercer (S02E01)
Haut de page