Voici comment la NASA veut ramener des échantillons de Mars sur la Terre

18 avril 2020 à 16h16
0
Perseverance
Le rover Perseverance © NASA/JPL-Caltech

Fruit d'une collaboration entre la NASA et l'ESA, cette mission serait inédite tant par son ampleur que les prouesses scientifiques qu'elle aurait engendrées. Si elle réussit, des échantillons martiens arriveront sur Terre en 2031.

Au mois de juillet, le rover Perseverance de la NASA sera lancé pour se poser dans le cratère de Jezero sur Mars, sept mois plus tard. Ce lieu est susceptible d'avoir autrefois hébergé un lac où la vie aurait pu se développer. Perserverance aura pour but d'y collecter 30 échantillons géologiques afin de les ramener sur Terre.


Une mission interplanétaire menée par plusieurs véhicules

Si cette partie de la mission avait déjà été détaillée par la NASA, on ignorait comment les échantillons allaient revenir sur notre planète. Lors d'une réunion en visioconférence tenue le 15 avril dernier, Michael Meyer, scientifique en chef du projet, l'a enfin révélé.

En 2026, un vaisseau conçu par la NASA sera envoyé jusqu'à la planète rouge et se posera dans le cratère de Jezero pour y déployer un petit rover développé par l'ESA. Ce dernier rejoindra Perseverance, récupérera les échantillons et les délivrera au véhicule « Mars ascent ». Il s'agit d'une petite fusée mise au point par la NASA qui décollera afin de se rendre en orbite autour de Mars, où un autre vaisseau de l'ESA l'attendra pour collecter les échantillons et enfin, les ramener sur Terre.

« Ce n'est en aucun cas une tâche simple, mais nous l'avons gardée aussi simple que possible », a affirmé Jim Watzin, responsable du programme d'exploration de Mars de la NASA. Si tout se passe comme prévu, les scientifiques pourront étudier des morceaux de Mars en 2031.


Un projet inédit

Le prix de cette mission interplanétaire n'a pas été dévoilé, mais il devrait atteindre plusieurs milliards d'euros. Il s'agira par ailleurs de la première fois qu'un vaisseau sera lancé depuis Mars, il pourrait ainsi servir d'exemple pour les prochaines missions habitées sur notre planète voisine.

Les chercheurs sont confiants sur la faisabilité de cet ambitieux projet : Perseverance aura déjà passé plusieurs années dans le cratère de Jezero où il aura pu sonder les environs, tandis que l'ESA devrait également être mieux renseignée sur la planète rouge grâce à la mission ExoMars qui a finalement été repoussée à 2022.

Source : Nature
12
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
scroll top