OneWeb produit à présent deux satellites par jour !

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
15 janvier 2020 à 14h13
34
OneWeb satellites
Deux satellites OneWeb prêts pour le départ

Deuxième constellation pour l'accès à l'internet depuis l'orbite basse avec Starlink, OneWeb se prépare au déploiement de ses satellites.

La production atteint deux unités par jour sur le site de Floride.


Usine à satellites

OneWeb sort les gros moyens. La start-up a essuyé une année 2019 compliquée, avec la mise en orbite de seulement six unités lors d'un lancement de test en février, mais le déploiement de la constellation, qui comptera dans un premier temps 650 satellites, est finalement sur les rails.

Le grand point d'interrogation concernait jusqu'ici la production des satellites : il n'est pas habituel de concevoir et de mettre en place une usine d'assemblage de satellites et le site de OneWeb, situé à l'entrée du Kennedy Space Center en Floride, n'a ouvert ses portes qu'à l'été 2019. Néanmoins la préparation a payé, et après quelques mois de rodage, la direction a annoncé le 14 janvier avoir atteint son rythme de croisière... Chaque jour, deux satellites neufs sont prêts à l'expédition !


Guyane, Kazakhstan et Russie...

Le prochain décollage d'une « grappe » de 34 satellites OneWeb est pour l'instant prévu le 9 février, depuis Baïkonour, grâce à un lanceur Soyouz. Les unités, arrivées sur place peu avant le Nouvel An, sont actuellement en préparation. C'est l'européen Arianespace qui gère les opérations commerciales, mais face au grand nombre de décollages à réaliser pour le fournisseur d'accès internet, la majorité des lancements auront lieu depuis le Kazakhstan (Baïkonour) et la Russie (Vostotchnyi).

À noter qu'après leur mise en orbite, les satellites subiront quelques tests avant d'allumer leurs propulseurs électriques pour atteindre les 1 200 km d'altitude et commencer leurs opérations, ce qui prendra plusieurs semaines.


Starlink en embuscade

OneWeb, qui multiplie les contrats commerciaux pour installer ses antennes, notamment pour la couverture de l'Arctique, n'a pas le choix. Même si ses ambitions ne sont pas exactement les mêmes que celles de SpaceX et sa constellation Starlink (OneWeb fournit un réseau et travaille en partenariat au sol, tandis que la firme d'Elon Musk se positionne en opérateur « tout compris »), la concurrence pour le déploiement de cet internet haut débit par satellite est rude.

Starlink compte déjà 180 unités en orbite, un chiffre qui pourrait doubler d'ici fin février...

Source : One Web
Modifié le 15/01/2020 à 14h13
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
34
14
boby9999
Propulseurs électriques ???
vodnok
Lol « situé à l’entrée du Kennedy Space Center en Floride » « mais face au grand nombre de décollages à réaliser pour le fournisseur d’accès internet, la majorité des lancements auront lieu depuis le Kazakhstan (Baïkonour) et la Russie (Vostotchnyi). »<br /> Et bien ça valait bien la peine
vodnok
Oui
xsadg
C’est dingue la vitesse de pollution de notre planète de nos jours.
philouze
Oui, ionique en fait.<br /> (wikipedia : propulseur a effet de Hall / propulseurs ioniques)<br /> ça mange essentiellement de l’électricité et ça propulse des ions lourds (genre xénon) via un plasma.<br /> Le rendement (ou plutôt l’ISP) est formidable, et comme il n’y a pas réellement du carburant qu’on brule (mais une réserve presque illimitée de Xenon comparé à la conso), on les dénomme souvent « électriques » : c’est une réaction, mais elle est bien directement effectuée par une machine magnéto-électrique, et non une combustion, et aucune pièce mobile.<br /> Tu sais tout
philouze
résumer ça a de la pollution (espace vide, abiotique, gigantesque, occupé à 1/1000 milliardième par des cube sat en orbite basse dont le destin est de retomber à très moyen terme)<br /> J’imagine qu’il y a un plaisir a envisager l’ensemble des actions des autres sous leur aspect négatif, on pense alors avoir du recul sur les choses ou un truc du genre ?
ebottlaender
C’est tout à fait ça, vous avez dégainé super vite ! On parle de propulsion électrique ou électrique-ionique.<br /> Pour compléter on utilise en général des gaz inertes. Le Xénon est parfait avec un super rendement, mais ça coûte très cher et on en produit peu. Les Starlink utilisent du Krypton, qui est moins efficace mais beaucoup moins cher.
ebottlaender
C’est en fait très politique. Airbus DS assure la production pour OneWeb dans une usine commune, et pour décrocher le contrat avec ce client américain a du localiser son usine aux USA. OneWeb a ensuite fait un appel d’offre pour ses lancements et n’a pas choisi SpaceX qui est son principal concurrent, mais plutôt Arianespace et Soyouz.
rexxie
Avec les fusées réutilisables de SpaceX, un lancement maison doit avoir un coût tellement bas en comparaison que ça en devient même ridicule d’imaginer n’importe qui d’autre pouvoir compétitionner avec StarLink.<br /> La cadence de tir est telle que même remplacer un satellite défectueux sera banal pour eux. Et lorsque Starship sera au point, c’est plus de 400 sats qu’on pourra y loger à la fois!
ultrabill
« Gigantesque » mais pas infinie : il y a déjà beaucoup de débris en orbite basse qui sont relativement dangereux. Les satellites sont régulièrement déplacés pour ne pas être désintégrés. On est donc loin de l’espace vide tranquille où on « pose » un truc en attendant qu’il retombe.
ebottlaender
On a fait un article assez fouillé pour en parler :<br /> Clubic.com – 26 Nov 19<br /> Pollution spatiale : combien de satellites et de débris sont actuellement en...<br /> Depuis Spoutnik et les premiers lancements vers l'orbite, le monde a bien changé. Chaque année, états et entreprises envoient ensemble plusieurs centaines de satellites en orbite. Certains se désintègrent, d'autres restent là-haut et peuvent poser un...<br />
rexxie
Si on jette un oeil aux orbites terrestres, la Terre est plus petite que le noyau d’une grosse pêche.
Ouroboros_17
Pour l’instant à part Musk personne n’a de ping, on verra une fois la solution mise en place, fonctionnelle et distribuée. Si ça se trouve Starlink sera le Free de l’internet satellitaire : pas cher mais pourri. Donc ça laissera peut être de la place pour des concurrents. On devrait éviter de tirer trop vite des conclusions, il y a toujours un fossé entre les annonces commerciales et la réalité. Wait &amp; see.
rexxie
Tu penses sérieusement que Musk n’y a pas pensé?!? On parle de 10-20 ms.<br /> C’est quand même drôle de voir à quel point notre perception varie en fonction de nos visées.<br /> Pour les gigantesques, quasi astronomiques volumes des milliers de couches des orbites terrestre on s’énerve instantanément.<br /> Et de l’autre côté, pour l’atmosphère terrestre comparativement épaisse comme la pelure sur une pomme (Elon Musk) ou une pellicule plastique sur un ballon de basket(Neil deGrasse Tyson), les hydrocarburiens disent que l’humain n’a pas d’effet, alors qu’on sature l’atmosphère de polluants et CO² de façon exponentielle depuis presque 200 ans!<br /> Vraiment 2 poids 2 mesures.
Fulmlmetal
Pourquoi faut il que tu ramène tous les sujets à SpaceX ? Oneweb n’ont ils pas le droit d’avoir leur constellation sous prétexte que SpaceX en a une plus grande ?<br /> Est ce que le lancement de la constellation Oneweb coutera plus cher que les lancements des Starlink ? par certains . La Falcon 9 peut lancer 60 Starlink alors que Ariane 62 lancera 30 Oneweb (plus si c’est une Ariane 64).<br /> A ce rythme il faudra pour Spacex 700 lancement de F9, et 22 pour Oneweb. Si l’avantage du cout par est en faveur de SpaceX, la facture globale va plutot au bénéfice de Oneweb du fait qu’elle fera 30 fois moins de lancements.<br /> Certes SpaceX aura le Starship, on ne sait pas quand, mais elle pourra l’utiliser, cela dit Oneweb a signé des contrats avec Launcherone (qui sera également à très très bas cout puisque c’est un mini lanceur largué depuis un B747) mais aussi avec Blue Origin et son lanceur lourd New Glenn (45t en LEO) qui sera un gros concurrent sur le bas cout.<br /> Bref mon but n’est pas de dénigrer SpaceX (je te vois venir d’avance à pleurnicher et jouer les calimero en te revictimisant) mais je te montre juste que Oneweb ne sera pas forcement plus cher que Starlink, ce sera meme plutot l’inverse. Ca demande confirmation mais à priori le debits des Oneweb seront bien plus rapide que les Starlink (8 x plus), ce qui permet d’avoir un Oneweb pour plusieurs Starlink, et donc un réseau Oneweb équivalent à 8x ce qu’il sera, ce qui est largement suffisan tpour couvrir un marché qui reste encore totalement inconnu.
Ouroboros_17
Entre pensée, la théorie et la pratique il y a un fossé. Quand il envoie un tweet et que le ping est de 10-20ms très bien. Quand sera-t-il quand il y aura 10000, 100000 utilisateurs ? La bande passante sera partagée, est-ce que ça tiendra la charge, qu’allons nous avoir en terme de QoS ? Comment va fonctionner le roaming ? Il a pensé à tout c’est bien évident, ceci dit il n’a pas pensé à la pollution visuelle, c’est pour le moins cocasse… et ça présage 2-3 rateaux. Enfin ça n’enlève pas l’intérêt de la chose, il tente quelque chose et il faut soutenir ce genre d’initiative plutôt que de faire du sur place, par contre en aucun cas je vais croire à ce qu’on nous vend, j’attends la pratique, je ne suis pas croyant.
Mrpolnar
Si vous disposez de la fibre optique terrestre, vous n’êtes pas le public ciblé par ces satellites
rexxie
T’as pas remarqué que l’article parle de SpaceX aussi?
max_971
Les satellites sont-ils assurés ?<br /> Un jour ou l’autre, ils reviendront sur Terre et créeront peut-être des accidents.<br /> Pourra-t-on faire un constat en cas de collision entre une auto et un satellite ?
Fulmlmetal
des sat si petit n’ont aucune chance de résister à une rentrée atmosphérique
Fulmlmetal
oui mais tes propos n’ont rien à voir avec ce que dit l’article sur SpaceX. L’article dit juste que Oneweb aura un mode de fonctionnement différent de Starlink, là ça parle de mode opératoire et d’exploitation, toi tu ramènes ça au cout de lancement, c’est deux choses différentes qui n’ont rien à voir. Mais comme d’hab c’est plus fort que toi tu ne peut pas t’empecher de déformer pour rabacher encore et encore que SpaceX (ou Tesla d’ailleurs puisque c’est aussi la meme rangaine) c’est les meilleurs, c’est mieux, c’est moins chers, etc. Franchement tu saoules, on a compris que tu idôlatrais Musk et ses sociétés.
ebottlaender
J’en parle dans l’article parce que ce sont les deux des constellations de connectivité internet en orbite basse. Pas pour comparer leurs coûts hypothétiques ou leurs avantages et inconvénients.<br /> Si SpaceX est aussi ambitieux que ce qui a été annoncé et ça en prend le chemin pour 2020 avec des lancements Starlink très rapprochés, alors, on en saura bientôt plus sur la commercialisation, mais pour l’instant tout ça n’est que de la spéculation.
rexxie
Fulmlmetal
Encore une fois tu déformes l’article à ta sauce, les contrats commerciaux concernent ceux de Oneweb avec des opérateurs d’antennes au sol, puisque Oneweb ne fabriquera pas son réseau au sol mais le sous traitera. il s’agit donc de contrat commericaux pour la sous traitance, rien à voir avec la concurrence commercial directe avec Starlink.<br /> Le fait de parler de concurrence rude n’implique pas forcement de parler des couts de lancements, ça peut etre une concurrence rude d’un point de vue technique, d’un point de vue du mode opératoire, ou meme en terme de communication auprès des clients. Et le cout du lancements n’est qu’une partie des couts globaux d’une telle constellation, il y a le prix d’un sat (environ 1 millions $ pour un oneweb) le cout des infrastructures au sol, le cout du personnel, les charges et taxes diverses, etc. toi visiblement il n’y a que le cout des lancements qui t’obsède<br /> Starlink et Oneweb c’est deux mode de méthode différente et bien malin celui qui peut dire aujourd’hui lequel marche ou ne marchera pas. Les deux auront peut etre du succès, ou un seul, ou les deux peuvent se planter, c’est encore la grande inconnue à ce jour.
rexxie
N’est-ce pas toi qui a pondu un long post pour tenter de minimiser les différences de coûts des lancements, juste un peu plus haut?<br /> N’est-ce pas toi qui est obsédé et qui fait de l’urticaire à chacun de mes posts?<br /> Tu ne cesses de me provoquer et de m’insulter sans raison.
illuminati
« Pourquoi faut il que tu ramène tous les sujets à SpaceX ? »<br /> Parce que la news en parle.<br /> « Oneweb n’ont ils pas le droit d’avoir leur constellation sous prétexte que SpaceX en a une plus grande ? »<br /> Ils ont le droit de perdre leur argent.<br /> « Est ce que le lancement de la constellation Oneweb coutera plus cher que les lancements des Starlink ? par certains . »<br /> C’est certain à 100%. Les satellites de SpaceX coûtent moins de la moitié de ceux de OneWeb. SpaceX fabrique ses satellites sans aucun partenariat, donc sans partage d’argent. SpaceX utilise des Falcon 9 recyclés qui coûtent ~$23,25 millions par lancement, soit bien moins que la concurrence.<br /> « la facture globale va plutot au bénéfice de Oneweb du fait qu’elle fera 30 fois moins de lancements. »<br /> 42000 satellites pour SpaceX contre 648 pour OneWeb. On parle de 64 fois plus d’abonnés pour SpaceX… et 64 fois les revenus.<br /> « Oneweb ne sera pas forcement plus cher que Starlink, ce sera meme plutot l’inverse. »<br /> Tu crois vraiment ce que tu écris? J’espère que non.<br /> « … à priori le debits des Oneweb seront bien plus rapide que les Starlink (8 x plus) »<br /> Faux. Un satellite de SpaceX est 2 fois plus puissant qu’un satellite de OneWeb… et ça ne concerne que la version 1.0.<br />
illuminati
Titre de l’article: « OneWeb produit à présent 2 satellites par jour ! »<br /> Je suis tout excité! … en fait non.<br /> Pourquoi? Parce que SpaceX produit 7 satellites par jour depuis 1 mois.
ebottlaender
Vos chiffres sont intéressants mais n’ont pas de base officielle. Le coût de lancement de Falcon 9 par exemple, n’est pas et n’a jamais été divulgué par SpaceX. Il n’y a pour l’instant aucun abonné à Starlink (donc le chiffre de 64 fois plus est une projection, et vous ne citez pas votre source).<br /> Enfin les chiffres de débits finaux des deux constellations (ceux des terminaux mesurés par des clients, pas la latence avec un satellite en essai qui permet d’annoncer des chiffres rigolos) ne sont évidemment pas connus puisqu’aucune des deux constellations n’est en service.
elonus_muskator
« SpaceX utilise des Falcon 9 recyclés qui coûtent ~$23,25 millions par lancement ».<br /> Mensonge, les tirs sont facturés 53M$ au client en occase et 60M$ neuf.<br /> =&gt; https://fr.wikipedia.org/wiki/Falcon_9#Comparaison_des_versions_du_lanceur<br /> Alors que :<br /> « En 2004, Musk annonce devant le Sénat américain un coût de lancement en orbite basse de 9 000 $ par kg pour le lanceur léger Falcon 1 et de 3 000 $ pour le lanceur moyen Falcon 5 remplacé depuis par le Falcon 9. Il déclare alors pouvoir abaisser à terme ce coût à 1 000 $ par kg »<br /> Il est actuellement, pour 5.5t en GTO (version réutilisable block 5), de 50M$, cad ~9 000$/kg, 9 fois plus que ce que promettait Musk…<br /> Pour la version non réutilisable, c’est seulement 12M$ de plus, a 62 M$.<br /> C’est justement cette si faible différence ça qui fait comprendre que le modèle du réutilisable a la sauce spaceX est suspect en terme de rentabilité.<br /> Donnez donc la source de vos prétendus 23.35M$ / tir, on est intéressé de lire ça…<br /> Vous le tirez d’une brochure marketing de SpaceX d’il y a 5 ans ? :op<br /> « 42000 satellites pour SpaceX contre 648 pour OneWeb. On parle de 64 fois plus d’abonnés pour SpaceX… et 64 fois les revenus. »<br /> Vous êtes au courant qu’ils doivent être lancés pour être en orbite ?<br /> SpaceX a annoncé une vingtaine de tirs starlink pour 2020, ce qui ferait au total 900 satellites en orbite, loin des ~2200 necessaire pour l’exploitation commerciale, et vraiment très loin des 42000 utopiques.<br /> On est déjà le 16 janvier, il vont bientôt être déjà en retard sur le planning.<br /> On va compter a la fin de l’année et je sens que ça va être amusant.<br /> Sans compter que tout ça est lancé en fonds propres, sans retour avant plusieurs années.<br /> Mais on aura toujours le fanclub au garde à vous, bien entendu.<br /> « Un satellite de SpaceX est 2 fois plus puissant qu’un satellite de OneWeb »<br /> Ha oui ?<br /> pour oneweb, on sait : « Le débit global par satellite est de 8 gigabits par seconde »<br /> fr.wikipedia.org<br /> OneWeb<br /> OneWeb (connue antérieurement sous le nom de WorldVu) est un projet de constellation d'environ 600 satellites de télécommunications circulant sur une orbite basse pour fournir aux particuliers une connexion internet à haut débit dans les régions non desservies par des liaisons terrestres à partir de 2022. Jusque là les constellations de satellites de constellations comprenaient quelques dizaines de satellites. OneWeb est la première des nombreux projet de méga-constellations (quelques centaines à...<br /> Si vous trouvez une source fiable concernant ceux de starlink (pas un prospectus marketing de spaceX, merci), je suis preneur.
rexxie
elonus_muskator:<br /> « SpaceX utilise des Falcon 9 recyclés qui coûtent ~$23,25 millions par lancement ».<br /> Mensonge, les tirs sont facturés 53M$ au client en occase et 60M$ neuf.<br /> Tu sais faire la différence entre le coût de revient réel vs le prix facturé aux clients, avec profit?<br /> Pour le reste je trouve que pour un nouveau qui n’a que deux commentaires, avec un nom aussi évocateur, ton style ressemble étrangement à celui d’un « polémiste » bien connu sur cette page même.<br /> "a Falcon 9 launch costs an average of $57 million, which works out to less than $2,500 per pound to orbit. " J’ai trouvé ça en un clic sur Google. Et ça date de 2012 déjà. Ses coûts de revient ne cessent de baisser, comme pour toutes ses entreprises.<br /> Et plus loin : « By 2014, the company’s next rocket, the Falcon Heavy, aims to lower the cost to $1,000 per pound. And Musk insists that’s just the beginning. » Ça c’était même avant d’utiliser des lanceurs reconditionnés!<br /> D’un autre lien sur la première page de résultats « For a SpaceX Falcon 9, the rocket used to access the ISS, the cost is just $2,720 per kilogram. »<br /> Falcon Heavy coûte moins cher et SpaceShip en coûtera encore moins.<br /> S’il a dit pouvoir atteindre 1000$ le kg, il n’a pas donné d’échéance. Tu sais au moins ce que « à terme » veut dire?<br /> D’ailleurs sur ton lien Wikipedia juste la phrase précédente : « Elon Musk, fondateur de SpaceX et principal actionnaire, crée sa société avec l’objectif de faciliter l’accès à l’espace en s’attaquant à la principale limitation : le coût de lancement. »<br /> De la même page Google, un titre : « SpaceX’s Starship May Fly for Just $2 Million Per Mission »<br /> et encore en parlant de StarShip : « on average, NASA spends an average of $152 million per launch — meaning that… SpaceX will be able to launch cargo and people into orbit for 1.3 percent of what NASA is currently paying for the same task. »<br /> elonus_muskator:<br /> Pour OneWeb on sait … Si vous trouvez une source fiable concernant ceux de starlink<br /> Juste après que tu aies cité le débit théorique d’un projet n’ayant aucun satellite en orbite?!?
ultrabill
Et alors ? Une route c’est minuscule à l’échelle d’un département, ça n’empêche pas qu’il y ait des accidents. Les orbites c’est pareil : y’en a pas 36 et tout le monde est dessus.<br /> Légère différence toutefois : un boulon indétectable ne se contente pas de faire un impact sur un pare-brise
Niverolle
« Vos chiffres sont intéressants mais n’ont pas de base officielle. » ==&gt; Je n’aurais pas été aussi diplomate. Rêver en couleur est une chose, refuser la critique est une autre !
philouze
ebottlaender:<br /> Les Starlink utilisent du Krypton, qui est moins efficace mais beaucoup moins cher.<br /> mais krypton, c’est quand même beaucoup plus badass
Niverolle
« 5.5t en GTO » ==&gt; Sans préciser la qualité de service, « GTO » ne veut rien dire. Entre le service minimum (périgée &lt; 200 km, DV &gt; 2000 m/s et inclinaison de 27°) que propose Space X et une GEO directe comme ULA sait le faire pour l’USAF, la différence est énorme. Car dans le premier cas, il faut que le satellite fasse office de troisième étage. C’est pourquoi la masse sèche (hors carburant), est plus parlante. Et là on voit bien que les lanceurs réutilisables sont rapidement à bout de souffle face aux lanceurs optimisés. Et de fait, Space X n’a absolument pas tué le marché (malgré le fait que les lanceurs russes et chinois aient été « huaweié » - on ne peut plus vendre de service aux US si le satellite a été lancé depuis un pays « douteux »).<br /> Ceci étant dit, concevoir un satellite un peu plus coûteux afin de pouvoir profiter d’un lancement moins onéreux, peut-être un calcul payant. A contrario, lorsque la masse sèche est importante, ou que l’espérance de vie prime (on parle d’un gain de plusieurs années), le coût de lancement, même le plus luxueux, est bien vite effacé (on parle quand même de bibelot qui peuvent rapporter plus de 10 M$ par mois) !
Ouroboros_17
« On parle de 10-20 ms »<br /> Qui ? Dans quelles conditions ? etc…<br /> Et au passage merci de m’assimiler aux gens qui voudraient prendre des bains de pétrole. Faudrait veiller à ne pas exagérer et ne pas faire des conclusions hâtives doublées de stupidité. Ce que fait Musk c’est fondamentalement bien, à mon sens, car je suis progressiste, mais il y a une ribambelle de prostitués qui se manifeste pour nous expliquer que c’est une révolution à chaque fois qu’il y a une nouveauté (dans n’importe quel domaine). Le fait est que je me souviens des discours pour l’ADSL, pour l’Edge, la 3G, la 4G et la fibre… on se retrouve bien loin du discours quand on voit ce que ça donne 5, 10, 20 ans après. Beaucoup d’encre, beaucoup de débats inutiles, beaucoup trop de drogués. Le marketing et les « on dit que » c’est pas ma came, je ne suis pas croyant.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Soldes 2ème démarque : les meilleures offres chez Amazon et Cdiscount ce mercredi
L'UE dévoile son projet de
Soldes Darty 2éme démarque: Enceinte multiroom Bose Soundtouch à - 40%
Razer dévoile deux nouvelles versions de ses souris gamer DeathAdder et Basilisk
Vous pourrez bientôt générer des GIF avec PowerPoint !
CES 2020 : ASUS dévoile son ultraportable ZenBook double écran, le Duo UX481
Soldes Amazon 2020 : Enceinte ultraportable JBL Clip 3 en promo à 33,99€ au lieu de 49€
Soldes 2ème démarque Amazon : Smartphone Xiaomi Mi Note 8 en promo à moins de 160€
Marché des semiconducteurs : Intel reprend le pas sur Samsung en 2019
Haut de page