OneWeb veut assurer une couverture Internet haut-débit de l'Arctique dès 2020

Benoît Théry Contributeur
09 septembre 2019 à 20h29
0
Oneweb.jpg
Vue d'artiste. © OneWeb Satellites

La start-up OneWeb, qui se spécialise dans la couverture Internet par satellite, commence par un secteur insoupçonné : son premier satellite commercial en service concernera l'Arctique.

D'après son annonce, la société envisage une constellation de plusieurs centaines de satellites. En 2020, elle serait la première à assurer une couverture totale de cette région.

OneWeb et ses centaines de satellites

Depuis ses bureaux à Londres, OneWeb a déjà lancé le déploiement de ses satellites depuis longtemps. Son futur réseau est en développement depuis plus de cinq ans, et les premiers satellites ont été lancés en février 2019. La « constellation » initiale à elle seule doit comprendre 650 de ces appareils, chacun faisant la taille d'un réfrigérateur.

Leur grand nombre leur permet de rester à une altitude relativement basse : les satellites actuels étant situés plus haut, leur vitesse de transmission s'en trouve réduite. Mais s'ils descendent, le risque d'un obstacle entre eux et le récepteur devient plus grand. Ainsi, en théorie, la constellation de OneWeb est censée pouvoir assurer une couverture partout sur le globe, de façon plus efficace. La région de l'Arctique ne sera que la première région concernée, mais la société affirme pouvoir offrir une couverture « proche de la fibre » à tout bateau, avion ou habitation qui serait situé au-dessus du 60e parallèle de latitude nord.

Sous les 40 millisecondes de latence

OneWeb s'étend dans l'Arctique, un endroit délicat tant pour la pose de câbles que pour y apporter une connectivité Internet. La start-up dit vouloir assurer cette connectivité auprès des 48% de l'Arctique qui n'en dispose pas encore. Et ce service semble trouver son public. Lisa Murkowski, sénatrice de l'Alaska, est enthousiaste : « la connectivité est cruciale dans notre économie moderne, dit-elle dans un communiqué. Avec l'ouverture de l'Arctique, s'assurer que le public ait accès à une couverture fiable et à prix raisonnable rendra le développement plus sûr, plus durable et créera de nouvelles opportunités pour la prochaine génération, fer de lance dans cette région dynamique du monde ».

Si, jusqu'à présent, OneWeb n'a lancé que quelques-uns de ses satellites, la firme affirme avoir été capable, en juillet 2019, de mener à bien des tests de streaming vidéo en HD. Ces tests auraient démontré le caractère opérationnel des satellites, tout en affichant une latence sous les 40 millisecondes.

OneWeb n'est cependant pas la seule entreprise sur ce créneau des constellations de satellites. SpaceX et Amazon en font également partie. SpaceX a déjà lancé ses 60 premiers satellites (trois d'entre eux se sont montré défectueux après leur mise en orbite) sur un total de près de 12 000 appareils, tandis qu'Amazon a promis un réseau de 3 200 satellites. Au total, des dizaines de milliers de satellites à mettre en place, alors que l'agence spatiale européenne (ESA) relève une multiplication par trois du nombre de débris spatiaux.

Source : The Verge
Modifié le 10/09/2019 à 09h18
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top