Le deuxième objet interstellaire qui traverse notre système solaire a désormais un nom

Matthieu Legouge Contributeur
25 septembre 2019 à 16h56
0
2I / Borisov
La première image de 2I/Borisov, capturée grâce au spectrographe GMOS de l'observatoire Gemini North situé à Maunakea © Gemini Observatory/NSF/AURA

Découverte le 30 août 2019 par un astronome amateur, la comète d'origine interstellaire jusque-là connue sous l'appellation de C / 2019 Q4 vient d'être renommée officiellement 2I / Borisov, du nom de l'homme qui a eu la surprise de découvrir cet objet au travers de son télescope.

Le deuxième objet « venu d'ailleurs » connu à ce jour

Après 1I/ʻOumuamua, dont nous avons suivi avec étonnement le voyage depuis 2017, on vous présentait il y a peu un deuxième objet interstellaire se rapprochant de notre système solaire et qui devrait atteindre son périhélie, soit son point de trajectoire le plus proche du Soleil, le 7 décembre 2019.

Repéré par Guennadi Borisov le 30 août 2019 à l'aide d'un télescope de 0,65 mètre d'ouverture fabriqué par ses propres soins, l'objet vient d'être validé comme étant une comète interstellaire, grâce à sa trajectoire hyperbolique. Il a ainsi été renommé officiellement par l'Union astronomique internationale (UAI) qui explique dans son communiqué : « Parmi les milliers de comètes découvertes jusqu'à présent, aucune n'a une orbite aussi hyperbolique que celle de 2I/Borisov ».

Les chercheurs estiment que 2I/Borisov a une taille comprise entre 2 et 16 kilomètres ; une prochaine observation à l'aide du télescope Hubble devrait cependant apporter plus de précisions. Malheureusement, la vitesse très élevée de cette comète la rend difficilement atteignable par une sonde spatiale, d'autant plus que l'objet a été découvert trop tardivement pour cette éventualité.


Un objet repéré bien en avance

Néanmoins, 2I/Borisov devrait faire couler un peu moins d'encre que Oumuamua, le premier objet interstellaire connu, pour la simple raison que sa nature cométaire a déjà bien été déterminée.

Enfin, cette comète interstellaire a été découverte bien plus tôt que ne l'avait été Oumuamua, ce qui devrait laisser le temps aux astronomes de l'étudier plus en détail. Elle se trouve, en effet, à l'heure actuelle à environ 400 millions de kilomètres de notre astre, tandis que 1I/ʻOumuamua se trouvait à seulement 30 millions de kilomètres de la Terre lorsqu'elle a été repérée par le télescope Pan-STARRS 1.

Source : The Verge
Modifié le 26/09/2019 à 15h00
1 réponses
2 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top