Le deuxième objet interstellaire qui traverse notre système solaire a désormais un nom

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
25 septembre 2019 à 16h56
0
2I / Borisov
La première image de 2I/Borisov, capturée grâce au spectrographe GMOS de l'observatoire Gemini North situé à Maunakea © Gemini Observatory/NSF/AURA

Découverte le 30 août 2019 par un astronome amateur, la comète d'origine interstellaire jusque-là connue sous l'appellation de C / 2019 Q4 vient d'être renommée officiellement 2I / Borisov, du nom de l'homme qui a eu la surprise de découvrir cet objet au travers de son télescope.

Le deuxième objet « venu d'ailleurs » connu à ce jour

Après 1I/ʻOumuamua, dont nous avons suivi avec étonnement le voyage depuis 2017, on vous présentait il y a peu un deuxième objet interstellaire se rapprochant de notre système solaire et qui devrait atteindre son périhélie, soit son point de trajectoire le plus proche du Soleil, le 7 décembre 2019.

Repéré par Guennadi Borisov le 30 août 2019 à l'aide d'un télescope de 0,65 mètre d'ouverture fabriqué par ses propres soins, l'objet vient d'être validé comme étant une comète interstellaire, grâce à sa trajectoire hyperbolique. Il a ainsi été renommé officiellement par l'Union astronomique internationale (UAI) qui explique dans son communiqué : « Parmi les milliers de comètes découvertes jusqu'à présent, aucune n'a une orbite aussi hyperbolique que celle de 2I/Borisov ».

Les chercheurs estiment que 2I/Borisov a une taille comprise entre 2 et 16 kilomètres ; une prochaine observation à l'aide du télescope Hubble devrait cependant apporter plus de précisions. Malheureusement, la vitesse très élevée de cette comète la rend difficilement atteignable par une sonde spatiale, d'autant plus que l'objet a été découvert trop tardivement pour cette éventualité.


Un objet repéré bien en avance

Néanmoins, 2I/Borisov devrait faire couler un peu moins d'encre que Oumuamua, le premier objet interstellaire connu, pour la simple raison que sa nature cométaire a déjà bien été déterminée.

Enfin, cette comète interstellaire a été découverte bien plus tôt que ne l'avait été Oumuamua, ce qui devrait laisser le temps aux astronomes de l'étudier plus en détail. Elle se trouve, en effet, à l'heure actuelle à environ 400 millions de kilomètres de notre astre, tandis que 1I/ʻOumuamua se trouvait à seulement 30 millions de kilomètres de la Terre lorsqu'elle a été repérée par le télescope Pan-STARRS 1.

Source : The Verge
Modifié le 26/09/2019 à 15h00
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
scroll top