Vie privée : la start-up de tests ADN 23andMe licencie en masse après un déclin des ventes

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
24 janvier 2020 à 10h57
3
23andMe
© 23andMe

La bulle des tests ADN bon marché aurait-elle déjà éclaté ? C'est en tout cas ce que l'on peut comprendre des explications fournies par la P-.D.G. de 23andMe suite au licenciement de 14 % de ses effectifs.

23andMe, entreprise américaine spécialisée dans les tests ADN à destination des particuliers, a annoncé hier avoir remercié 100 de ses salariés. Une décision pragmatique, motivée par le « surprenant » déclin des ventes, explique Anne Wojcicki, patronne de la start-up.

Un marché en perte de vitesse

Interrogée par la chaîne américaine CNBC, Anne Wojcicki semble tomber de haut. Elle peine à s'expliquer pourquoi le marché encore récent des tests ADN pour particuliers est au point mort. Rationnelle, elle avance que le marché « n'est pas prêt à aller plus loin » pour le moment.

L'entreprise, qui aurait récemment levé quelque 786 millions de dollars pour du recrutement et de l'acquisition, enregistrait pourtant d'excellents résultats jusqu'à l'année dernière. Après des débuts chaotiques qui ont vu son développement enrayé à cause de relations tendues avec la Food and Drug Administration (FDA), 23andMe a véritablement commencé à prospérer à partir de 2015. Une période durant laquelle, raconte CNBC, l'entreprise employait plus de 700 personnes.


Ce n'est donc que récemment que du plomb est venu se loger dans son aile. Des signaux faibles auraient pourtant dû lui mettre la puce à l'oreille : Francis DeSouza, dirigeant d'Illumina, constructeur de séquenceurs ADN — qui compte 23andMe parmi ses clients — prévenait l'an dernier que ses ventes étaient en déclin. La banqueroute du concurrent Veritas Genetics en 2019 ne disait d'ailleurs pas autre chose.

23andMe kit
Un kit de test ADN © 23andMe

Des interrogations quant à la confidentialité des données

Mais pour Anne Wojcicki, il est évident que les questions liées à la notion de confidentialité des données ont joué un rôle dans le ralentissement du marché. Et pour cause : l'ADN est probablement la donnée la plus personnelle que l'on puisse détenir. Les débats de plus en plus virulents sur la surveillance généralisée, ou encore l'instauration récente du CCPA (équivalent californien du RGPD) auraient pu échauder la clientèle de 23andMe ?

« Je pense que le monde de la tech doit mieux communiquer sur les normes de confidentialité pour établir la confiance », déclare la cheffe d'entreprise, dont la sœur est Directrice Générale de YouTube. « Je veux me lancer et m'approprier cette confiance ».


Aux États-Unis, la potentielle utilisation de l'ADN à des fins de contrôle de la population est un sujet brûlant. En octobre dernier, l'administration Trump a fait connaître son intention de prélever systématiquement un échantillon ADN de tout immigré entré illégalement sur son territoire. Une aberration, pour l'Union américaine pour les libertés civiles (ACLU), qui juge la mesure « contraire aux notions basiques de liberté et d'autonomie ».

Via : CNBC
Modifié le 24/01/2020 à 11h04
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
PierreKaiL
Rien d’étonnant là dedans, et encore 14% c’est plutôt correct, au départ le marché s’ouvre la demande est forte pour y répondre on embauche, par la suite la demande se stabilise et là il faut se séparer de tout ceux qui ont juste aidés pour le début. Après le reste indiqué est plus du domaine du fantasme qu’autre chose, penser à la place des gens oui biensur on connait, du vent, tout au plus une petite brise dans cette réalité de marché. Bien évidement la PSG ne peut pas sortir ce genre d’argument, l’utilisation de la carotte qui débouche au licenciement est bien connu de tout nos cher PDG qui n’ont pas vraiment le choix, enfin si mais pourquoi s’ennuyer avec ça.
Popoulo
« qui aurait récemment levé quelque 786 millions de dollars » : certainement pas perdu pour tout le monde.
Buldom
Je ne parle pas directement de cette entreprise mais on a eu un reportage au Quebec a propos des test ADN pour voir ces origines et c’est du n’importe quoi. Quand tu vois que des jumelles identique ne recois pas le même résultat, c’est qu’un attrape pigeon<br /> Radio-Canada<br /> Épisodes | La facture | ICI Radio-Canada.ca Télé<br /> Consultez le résumé d’épisode de La facture<br />
Nicolas51
Super intéressant, merci du partage ! Ca confirme (preuve à l’appui) ce que je pensais de ces tests
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Telegram modernise ses sondages et ajoute une fonctionnalité de quiz
Interstellar Lab :
Clubic coup de coeur des soldes 3 ème démarque Fnac / Darty
Soldes Cdiscount : l'enceinte Ultimate Ears BOOM 2 panther édition à 54,80€ au lieu de 99,99€
Les Insiders pourront tester Age Of Empire III: Definitive Edition dès février
Samsung Galaxy S20 : cette fois, ce sont les rendus et prix officiels qui ont fuité
Vivo dépose un nom de marque pour sa
Caméra de surveillance connecté 1080p à moins de 30€
Niantic : des événements
Haut de page