Antitrust : les e-mails de Google, Apple, Facebook et Amazon scrutés par les élus américains

Alexandre Boero Contributeur
17 septembre 2019 à 06h59
0
envoi-email-mail.jpg
© Crédits photo : Pixabay

Les quatre géants des GAFA ont été sommés par la Chambre des représentants des États-Unis de leur fournir des courriels internes, certains contenant des informations financières.

Il est évident que cette fois, l'étau est en train de se resserrer autour des géants américains du numérique que sont Google Alphabet, Apple, Facebook et Amazon. Ciblés outre-Atlantique par une enquête antitrust d'une ampleur inédite (et bipartite !), les quatre groupes ont reçu une requête ferme d'un panel de la Chambre des représentants des États-Unis, qui leur réclame de leur fournir des courriers électroniques internes. Notons que cette enquête est distincte de celles menées par le régulateur américain, la FTC, et par le département de la Justice.

Les élus veulent étudier les mails des P.-D.G. des GAFA et se pencher sur les acquisitions

Parmi les mails exigés par les élus démocrates et républicains via la commission judiciaire de la Chambre des représentants, on retrouve les courriers internes privés des P.-D.G. Mark Zuckerberg (Facebook), Tim Cook (Apple), Jeff Bezos (Amazon) et Larry Page (Alphabet), échangés avec des membres importants du secteur au cours de la dernière décennie, notamment lors d'acquisitions d'entreprises.


Les élus reconnaissent, certes, que l'Internet ouvert a offert des avantages importants aux Américains, comme des opportunités économiques, des investissements d'importance et ouverts de nouvelles voies pour l'apprentissage et l'éducation en ligne. Mais Jerrold Nadler, Président démocrate du Comité judiciaire de la Chambre des représentants, constate et regrette qu'il soit « de plus en plus évident qu'une poignée d'entreprises a réussi à conquérir une part démesurée du commerce et des communications en ligne ».

Les géants ont un mois pour répondre aux exigences de la Chambre des représentants

Si les GAFA ont peut-être tout prévu, les législateurs n'entendent pas laisser le contrôle des débats à leurs proies. L'enquête antitrust actuellement menée devrait déboucher sur la publication de documents internes potentiellement explosifs. Des audiences publiques, qui seront évidemment sur-médiatisées, seront tenues au terme de l'investigation.


Les élus américains ont fixé au 14 octobre la date limite pour recevoir les documents internes réclamés. Les quatre géants ont d'ores et déjà indiqué vouloir pleinement coopérer avec les autorités exécutives, qui cherchent à déterminer et à prouver si les GAFA exercent leurs différentes activités de manière anticoncurrentielle.

Source : The Guardian
4 réponses
5 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top