50 procureurs généraux américains lancent une enquête contre Google

Mathieu Grumiaux Contributeur
10 septembre 2019 à 13h48
0
google-logo-loupe-recherche-couv.png

L'enquête, d'une ampleur inédite, va chercher à savoir si Google n'abuse pas de sa position dominante au sujet de la publicité en ligne. L'ensemble des GAFAM est visé aujourd'hui par ces procédures.

Nous l'évoquions la semaine dernière : ce lundi 9 septembre, 50 procureurs généraux représentant quasiment l'ensemble des États fédéraux des États-Unis, exceptés la Californie et l'Alabama, ont débuté une enquête commune visant Google.

Google soupçonnée d'un abus de position dominante

Menée par Ken Paxton, procureur général du Texas, elle se concentrera en premier lieu sur les activités de recherche en ligne et publicitaires, et permettra de déterminer si Google a profité de sa position dominante sur le Web pour étouffer ses principaux rivaux. Cette enquête pourra être élargie à d'autres domaines au fil des investigations.


L'organisation Open Markets Institute, qui traite des questions de démocratie et de libertés individuelles, salue cette démarche dans un communiqué : « Nous n'avons pas vu un cas de monopolisation majeur contre un géant de la technologie depuis que Microsoft a été poursuivie en justice en 1998. L'annonce d'aujourd'hui marque le début d'une nouvelle ère ».

Les GAFAM sont dans le collimateur de la justice américaine

Google n'est pas la seule grande entreprise technologique à être dans le collimateur de la justice. En juin dernier, lors de la présentation de ses résultats trimestriels, Facebook avait annoncé que la Federal Trade Commission (FTC) avait lancé une enquête similaire à son encontre.

Le procureur général de New-York cherche également à déterminer spécifiquement si le réseau social « a mis en danger les données des consommateurs, réduit la qualité des choix des consommateurs ou augmenté le prix de la publicité en ligne ».


Le responsable antitrust du ministère de la Justice, Makan Delrahim, a déclaré en août que les procureurs généraux se pencheraient, avec son aval, sur les pratiques des GAFAM en matière de concurrence et qu'aucune entreprise ne serait épargnée par leurs investigations.

Source : The Verge
12 réponses
6 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Porn : Macron veut
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top