25 procureurs généraux américains vont annoncer une enquête antitrust sur Google

04 septembre 2019 à 11h21
0
GooglePlex

Aux USA, des dizaines d'États sont sur le point de s'associer et de mener une enquête sur le géant Google, régulièrement pointé du doigt pour ses pratiques jugées anticoncurrentielles.

Par sa puissance et ses parts de marché stratosphérique, Google ne semble pas vraiment souffrir de la concurrence, et ce dans bien des domaines. L'été est en tout cas loin d'être de tout repos pour la firme de Moutain View. L'Union européenne a une nouvelle fois placé dans son viseur la firme en ouvrant une enquête à son encontre au sujet de son agrégateur d'offres d'emploi, Google for Jobs. Il y a quelques semaines, la justice américaine annonçait avoir ouvert une enquête sur les pratiques supposées anticoncurrentielles des GAFA. Désormais, ce sont les États fédérés américains qui visent Google.

Une vague de procureurs généraux fonce sur Google

Le géant américain pourrait très prochainement être la cible d'une enquête XXL sur le sol américain. Le Washington Post annonce que plus de la moitié des procureurs généraux des États-Unis sont en train de préparer une enquête antitrust sur Google, qu'ils soupçonnent d'abus de position dominante.

Une déclaration officielle pourrait être faite dès la semaine prochaine pour officialiser la procédure, lundi à Washington. Une trentaine de procureurs généraux, démocrates et républicains, pourraient être des acteurs de cette enquête. Chacun d'entre eux est à la tête du département d'État à la justice de son territoire, et dispose de responsabilités équivalentes à celles du département de la Justice du pays.

Plusieurs États fédérés américains ont déjà fait part de leurs inquiétudes

Plusieurs États américains, comme la Louisiane et le Mississippi, ont déjà commencé à critiquer Google s'agissant du traitement des données personnelles des utilisateurs et des algorithmes utilisés pour l'affichage des résultats sur son moteur de recherche. Même chose pour le Texas, État républicain historique, qui soupçonne Google d'enfreindre les lois nationales sur la protection des consommateurs.

Un précédent similaire existe aux États-Unis. Dans les années 1990, les États fédérés avaient déjà contribué à renforcer l'action fédérale pour établir un litige plus important contre Microsoft. Les rivaux de la firme à la fenêtre l'accusaient d'avoir mis à profit le monopole de son OS Windows pour entrer sur de nouveaux marchés en établissant des barrières à l'entrée.

Pour l'instant, on ignore sur les États fédérés vont également cibler les autres géants du numérique, en plus de Google.

Source : The Washington Post
Modifié le 05/09/2019 à 08h40
9
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Gaix-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top