25 procureurs généraux américains vont annoncer une enquête antitrust sur Google

04 septembre 2019 à 11h21
9
GooglePlex

Aux USA, des dizaines d'États sont sur le point de s'associer et de mener une enquête sur le géant Google, régulièrement pointé du doigt pour ses pratiques jugées anticoncurrentielles.

Par sa puissance et ses parts de marché stratosphérique, Google ne semble pas vraiment souffrir de la concurrence, et ce dans bien des domaines. L'été est en tout cas loin d'être de tout repos pour la firme de Moutain View. L'Union européenne a une nouvelle fois placé dans son viseur la firme en ouvrant une enquête à son encontre au sujet de son agrégateur d'offres d'emploi, Google for Jobs. Il y a quelques semaines, la justice américaine annonçait avoir ouvert une enquête sur les pratiques supposées anticoncurrentielles des GAFA. Désormais, ce sont les États fédérés américains qui visent Google.

Une vague de procureurs généraux fonce sur Google

Le géant américain pourrait très prochainement être la cible d'une enquête XXL sur le sol américain. Le Washington Post annonce que plus de la moitié des procureurs généraux des États-Unis sont en train de préparer une enquête antitrust sur Google, qu'ils soupçonnent d'abus de position dominante.

Une déclaration officielle pourrait être faite dès la semaine prochaine pour officialiser la procédure, lundi à Washington. Une trentaine de procureurs généraux, démocrates et républicains, pourraient être des acteurs de cette enquête. Chacun d'entre eux est à la tête du département d'État à la justice de son territoire, et dispose de responsabilités équivalentes à celles du département de la Justice du pays.

Plusieurs États fédérés américains ont déjà fait part de leurs inquiétudes

Plusieurs États américains, comme la Louisiane et le Mississippi, ont déjà commencé à critiquer Google s'agissant du traitement des données personnelles des utilisateurs et des algorithmes utilisés pour l'affichage des résultats sur son moteur de recherche. Même chose pour le Texas, État républicain historique, qui soupçonne Google d'enfreindre les lois nationales sur la protection des consommateurs.

Un précédent similaire existe aux États-Unis. Dans les années 1990, les États fédérés avaient déjà contribué à renforcer l'action fédérale pour établir un litige plus important contre Microsoft. Les rivaux de la firme à la fenêtre l'accusaient d'avoir mis à profit le monopole de son OS Windows pour entrer sur de nouveaux marchés en établissant des barrières à l'entrée.

Pour l'instant, on ignore sur les États fédérés vont également cibler les autres géants du numérique, en plus de Google.

Source : The Washington Post
Modifié le 05/09/2019 à 08h40
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
4
Maga83
C’est pas déconnant mais il y a un hic…<br /> Chez les Chinois y’a Baidu qui brasse beaucoup plus de pognon que Google et chez les Russes… y’a Yantex qui monopolise le truc… du coup, je me dis que Google est un moindre mal quand l’on connait la politique de la vie privée des 2 autres.<br /> Y’a bien Qwant pour la France et l’Europe mais c’est pas tiptop.<br /> Éclater Google… c’est la porte ouverte aux 2 autres crevards.<br /> Pour info : la loi antitrust a fonctionné pour la 1er fois sur la Standard oil en 1911 qui a été scindée en 32 sociétés et au final on a 5 ou 6 groupes mondiaux qui gèrent le raffinage aujourd’hui.<br /> Une bonne idée… je sais pas… j’ai un doute.
GRITI
@Maga83<br /> En lien avec la Standard oil<br /> Standard Oil, la mutation d’un monopole pétrolier<br /> Après, à force de parler de Google, on oublie qu’il y a Alphabet derrière…
Maga83
Oui… mais Alphabet bouffe à tous les râteliers… Google n’étant que l’arbre qui cache la forêt.
GRITI
@Maga83<br /> Maga83:<br /> Google n’étant que l’arbre qui cache la forêt.<br /> Justement…Il y a beaucoup d’attention sur Google, Youtube en ce moment. Et à côté de cela, on a aucune idée de ce que fait Alphabet qui est totalement occultée par toutes ces news sur Google.
Maga83
Si, si… Alphabet = Biotechnologie, I.A., Robotique, publicité ciblée, cybersécurité, fibre optique et j’en passe.
GRITI
Grrr… Oui je sais bien qu’ils touchent beaucoup de domaines. Mais il ne me semble pas que les médias couvrent autant les activités d’Alphabet c’est tout. Mais il est vrai que cette société parle à peu de monde…
Maga83
Le truc gênant… c’est un truc interne au US… c’est Google ou rien… mais pour le reste du monde bin… on a le choix.<br /> Pour les pays occidentaux hors US… Google reste une “valeur sûre” et faire exploser le truc va poser un nombre incalculable de problèmes.<br /> Rien que pour les failles day one, les connexions sécurisées… je ne suis pas certain que les autres feront de même.<br /> Sur Google… on peut dire que Trump est un con… Sur Yantex dire que Poutine est un con… et tu as le FSB à la maison dans le 1/4 heure qui suit et je te parle même pas de Baidu… c’est la taule direct si tu baves sur le président dictateur “élu” à vie
m_enfin
Affaire à suivre, mais on dirait que Google commence à avoir chaux aux fesses…
GRITI
m_enfin:<br /> on dirait que Google commence à avoir chaux aux fesses…<br /> Et je trouve cela surprenant d’ailleurs. D’un coup, plein de choses se passent contre Google. Est-ce le hasard? Ou une réaction en chaîne?
illuminati
Google n’aurait pas du s’en prendre à Trump et aux Républicains.<br /> Il a choisi le clan Démocrate, alors il doit s’attendre à ce genre de chose.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Samsung lance l'Exynos 980, son nouveau SoC doté de 5G
🔥 Ecran gaming MSI Optix 31.5
Un projet de loi pourrait mettre des bâtons dans les roues de Netflix et Amazon Prime en France
Des rendus détaillés du Huawei Mate 30 Pro font surface
Le télescope Hubble a pris une nouvelle photo de la géante Jupiter
Le Xiaomi Mi Mix 4 et MIUI 11 pourraient être dévoilés le 24 septembre
HyperX : un casque 7.1 avec tracking des mouvements pour un son toujours plus spatialisé
🔥 Carte graphique PNY RTX 2060 Super dual fan à 369€ au lieu de 499€ chez Cdiscount
Pokémon Masters : 10 millions de téléchargements... en quatre jours !
Haut de page