G7 - Taxe Gafa : "Nous avons un accord" avec Donald Trump, avance Emmanuel Macron, prudent

Alexandre Boero Contributeur
27 août 2019 à 13h40
0
Emmanuel Macron
© Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock.com

La taxe GAFA, chère à la France, a été l'un des points importants du sommet du G7 clos ce lundi à Biarritz. Emmanuel Macron et Donald Trump semblent plus avoir trouvé un compromis qu'un accord.

Désireuse d'instaurer une certaine justice fiscale, la France a adopté la taxe GAFA, au début du mois de juillet, prévoyant une taxation à hauteur de 3% du chiffre d'affaires pour les sociétés du numérique qui génèrent un chiffre d'affaires annuel d'au moins 750 millions d'euros (dont 25 millions dans le pays). La mesure, jugée discriminatoire par les GAFA eux-mêmes, avait fait bondir de sa chaise Donald Trump, qui menaçait en retour de taxer le vin français. Au G7, le président américain a trouvé un début d'accord avec son homologue français, Emmanuel Macron.

La France promet de rembourser les géants en cas de taxation internationale


Un peu seule à avancer dans ce dossier, la France a dû composer, dans son coin, avec la sombre colère de Donald Trump et des géants du numérique. Et pour parvenir à un accord (encore loin d'être textuel), Emmanuel Macron a dû faire des concessions, comme dans toute négociation. Le chef de l'État a ainsi proposé que la taxe GAFA nationale ne soit pas définitive mais seulement temporaire.

En somme, la taxe française, en vigueur dès cette année, disparaîtra au moment où une taxe internationale sera mise en place. Pour éviter la double peine aux grandes entreprises du secteur, Emmanuel Macron s'est même engagé à ce que Bercy rembourse les entreprises qui paieraient plus avec la taxe française qu'avec la taxe mondiale. Le dirigeant doit maintenant croiser les doigts pour que l'écart entre les deux impositions (l'une sur le chiffre d'affaires, l'autre sur les bénéfices) ne soit pas abyssal.

Macron et Trump tournés vers l'OCDE


Pour satisfaire tout le monde, le président Macron compte sur un accord prochain au sein de l'OCDE. « Nous venons de l'acter avec le Président Trump : nous allons travailler à un accord, au niveau de l'OCDE, pour moderniser les règles de la fiscalité internationale », a-t-il écrit sur le réseau social Twitter.

Si les présidents Macron et Trump sont d'accord sur la méthode, il n'y a justement pas encore d'accord définitif. L'emploi du terme par le chef de l'État masque ainsi sa prudence certaine. Mais l'espoir d'en trouver un au niveau international s'est considérablement renforcé. Le pensionnaire de la Maison-Blanche ne semble plus vouloir augmenter les droits de douane sur le vin français et il est également dans son intérêt de parvenir à une taxation des géants du numérique, qui échappent aussi à l'impôt outre-Atlantique.


Source : Le Parisien
14 réponses
10 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top