Les députés et sénateurs français se mettent d’accord sur la taxe GAFA

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité de Clubic
27 juin 2019 à 16h02
7
gafa.png

Les élus sont tombés d'accord ce mercredi à l'issue de la commission mixte paritaire concernant la taxation des géants du numérique, qui pourrait rapidement intervenir.

Les choses sont allées vite. Seulement deux mois et demi après son adoption depuis les bancs de l'Assemblée nationale, puis plus tard par le Sénat, les deux chambres, réunies en commission mixte paritaire ce mercredi 26 juin, ont adopté le projet de loi portant sur la création d'une taxe sur les services numériques, dite « Taxe Gafa. »

Une adoption définitive qui pourrait intervenir rapidement

En adoptant le projet de loi en première lecture, Bruno Le Maire devrait pouvoir faire adopter le texte plus rapidement que prévu, puisqu'il va s'éviter une deuxième lecture et une navette parlementaire prolongée.



La taxe prévoit un taux unique de 3 % sur le chiffre d'affaires pour les sociétés qui génèrent un chiffre d'affaires annuel mondial de 750 millions d'euros dont 25 millions en France. Elle devrait toucher près d'une trentaine d'entreprises, parmi lesquelles Criteo, géant français du ciblage publicitaire, une activité qui entre pleinement dans le cadre des dispositions du projet de loi, au même titre que les services d'intermédiation numérique.

« Imparfaite économiquement, puisqu'elle taxe le chiffre d'affaires et non les bénéfices, et complexe dans sa mise en œuvre sur plusieurs aspects, cette nouvelle taxe doit être vue comme un palliatif », indique la commission, qui espère sans doute encore un accord international qui pourrait être trouvé à l'OCDE, même si les élus français n'ont pas prévu de limite dans le temps à la loi.

Source : Senat.fr

Les Soldes d'Été c'est maintenant ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos High-Tech avec Clubic.

Découvrez tous nos bons plans

Alexandre Boero

Chargé de l'actualité de Clubic

Chargé de l'actualité de Clubic

Journaliste, chargé de l'actualité de CLUBIC. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJC...

Lire d'autres articles

Journaliste, chargé de l'actualité de CLUBIC. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJCAM), pour écrire, interroger, filmer, monter et produire au quotidien. Des atomes crochus avec la Tech, certes, mais aussi avec l'univers des médias, du sport et du voyage. Outre le journalisme, la prod' vidéo et l'animation, je possède une chaîne YouTube (à mon nom) qui devrait piquer votre curiosité si vous aimez les belles balades à travers le monde, les nouvelles technologies et Koh-Lanta :)

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (7)

TofVW
Taxe GAFA, ou taxe GAFAM?
AlexLex14
Les deux se disent.<br /> Dans le milieu (j’entends les professionnels du numérique), j’entends plus souvent “Gafa” que “Gafam”…
TofVW
Oui, moi aussi; mais si on parle des entreprises les plus puissantes/riches du monde, “M” mérite plus que largement sa place dans l’acronyme.
AlexLex14
J’avoue,<br /> C’est pas faux…
cloomcloom
Ah les lois françaises: taxes, taxes, taxes. Si le problème c’est l’évasion fiscale, pourquoi ne pas faire une loi rendant ces évasions fiscales illégales (donc regarder les loop holes de la loi pour les boucher). Non, on préfère garde les loop holes pour les copains et taxer les plus riches (ce qui n’est pas un problème en soi mais il faut juste que TOUT LE MONDE paye ce qu’il doit payer, qu’on soit ministre de l’économie ou pas )
xeno
C’est fantastique moi aussi je veux payé 3% d’impôt<br /> Bonjour l’égalité
fabi
Il serait peut-être temps que l’état Français se penche sur les Marketplace<br /> d’Amazon, Fnac et autres, qui hébergent des revendeurs étranger qui n’applique aucune<br /> taxes ( tva,taxe a la copie, eco participation ) tout en stockent leurs produits en France.<br /> C’est la destruction de milliers d’emploi dans le commerce et bien évidemment un manque à gagner pour l’état français (l’état Français et il encore un pays souverain ??? )
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet