L'Assemblée a voté cette nuit l'application de la taxe GAFA sur les géants du numérique

Alexandre Boero Contributeur
09 avril 2019 à 10h08
0
Assemblee nationale
Guillaume Louyot Onickz Artworks / Shutterstock.com

Les députés, peu nombreux à voter, n'ont pas cédé à la pression des géants du numérique et du gouvernement américain et ont voté en faveur de l'instauration de la taxe GAFA.

Le projet de loi, enregistré à la présidence de l'Assemblée nationale il y a seulement un mois et qui bénéficie d'une procédure accélérée, était discuté ce lundi 8 avril dans l'hémicycle. Dans la foulée, les députés ont voté en première lecture l'article 1er - le plus important du texte, qui en possède deux - portant création d'une taxe sur les services numériques.

À peine plus de 10 % des députés présents

La décision de l'Assemblée nationale était très attendue alors que le responsable de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a tout récemment mis la pression sur la France en lui demandant de ne pas adopter la taxe sur les géants numériques. Les députés ont fait fi de cette « recommandation » en adoptant la taxe GAFA à une large majorité... des sièges occupés lundi soir.

En effet, sur les 577 députés que comptent le Palais Bourbon, seuls 64 étaient présents pour discuter du texte. Visiblement, les élus de la République ont du mal à saisir l'enjeu de la taxe GAFA, qui prévoit un taux unique d'impôt de 3 % sur le chiffre d'affaires pour les sociétés qui génèrent un chiffre d'affaires annuel mondial d'au moins 750 millions d'euros, dont 25 millions en France.

Assemblée nationale.png
Assemblée nationale

Bruno Le Maire salue le vote des députés

Lundi, 55 élus ont voté en faveur de la taxe, 5 ont décidé de s'abstenir et 4 ont voté contre. Dans le détail, notons que 42 députés de la majorité (sur 306) ont voté en faveur du projet de loi, deux ont préféré s'abstenir. Le groupe des Républicains n'avait que sept représentants dans l'hémicycle (5 pour, 1 contre, 1 non-votant), celui du Mouvement Démocrate et apparentés quatre (tous pour). Les trois représentants de La France insoumise, dont Alexis Corbière, ont préféré l'abstention, tandis que le Rassemblement national n'a pas pris part au vote.

Assemblée nationale 2.png
Assemblée nationale

Bruno Le Maire, qui porte le projet de taxe GAFA nationale, a remercié les députés pour « ce vote de large soutien qui dépasse les clivages politiques et place la France en position de force pour les négociations à l'OCDE ».



Une fois l'article 2 voté, le texte poursuivra son chemin en passant entre les mains des sénateurs.

12 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top