Taxe GAFA : pour les géants du numérique, Bruno Le Maire fait fausse route

le 06 mars 2019
 0
Bruno Le Maire 4 vérités.png

Les professionnels du secteur ont contré plusieurs arguments et éléments avancés par le ministre de l'Économie pour justifier sa taxe des géants du numérique.

Ce week-end, Bruno Le Maire a accordé une interview au Parisien dans laquelle il s'est un peu plus justifié sur la nécessité d'une taxe Gafa en donnant de nouveaux éléments sur celle-ci alors que le projet de loi doit être déposé et discuté ce mercredi en conseil des ministres. Mais le ministre de l'Économie est contredit sur plusieurs points par l'Association des services Internet communautaires (Asic), qui regroupe les grands noms du numérique comme Google, Facebook, Microsoft, Netflix, Airbnb, Yahoo!, Deezer, Twitter, eBay, Rakuten ou encore Dailymotion.

Des recettes fiscales bien moins importantes qu'annoncées


Giuseppe de Martino, président de l'association, a d'abord contesté le montant avancé par Bruno Le Maire sur ce qu'une taxation de 3 % du chiffre d'affaires, pour les entreprises qui génèrent chacune un CA annuel mondial de 750 millions d'euros (dont 25 millions d'euros en France), rapporterait. Pour le ministre, elle ferait rapidement rentrer 500 millions d'euros par an de recettes fiscales dans les caisses de l'État.

Mais selon de Martino, « c'est un montant à la louche ». Le président de l'Asic rapporte que « les entreprises du secteur indiquent que cette taxe sur les activités numériques ne rapporterait pas davantage que 300 millions d'euros ». Le dirigeant de l'association reproche au ministre « d'avoir parlé sur un sujet pour dire qu'il agit ».

Les consommateurs et la French Tech devraient bien être impactés


Dans son interview, Bruno Le Maire a affirmé que les consommateurs ne subiraient aucun impact de la taxation des mastodontes du numérique. Encore une fois, cet argument est réfuté par Giuseppe de Martino : « On ne peut pas affirmer que le consommateur ne sera pas touché », explique-t-il, en se basant sur ce qu'une taxation similaire a pu coûter aux contribuables espagnols, « entre 450 et 600 millions d'euros par an », soutient-il.

Enfin, le président de l'association estime, contrairement à Bruno Le Maire, que cette taxe nationale enverrait un message assez négatif aux potentiels acquéreurs de start-up de la French Tech : « Concrètement, on dit aux entreprises françaises : ''vous êtes des nains et si vous grandissez, vous serez taxés'' », indique de Martino.

L'Asic a en tout cas prévu de saisir la CNIL afin de savoir quelles données seront collectées par l'État français pour définir l'assiette d'imposition. La Bpifrance (une Banque publique d'investissement) a elle aussi fait part de ses craintes sur cette imposition.

Que pensez-vous de cette taxe, qui sera bientôt discutée dans nos assemblées parlementaires ?

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Apple annonce par surprise une mise à jour de sa gamme d’iMac. Point de nouveau design, mais une évolution des configurations proposées, après presque deux années sans remise au goût du jour.
D’après Judd Heape, cadre de Qualcomm attaché aux management produits (mais aussi aux secteurs caméra et vidéo chez le géant californien), de « multiples marques » de smartphones travailleraient actuellement au lancement, dès la fin 2019, de mobiles équipés de capteurs 64 Mpx. Des caméras pourvues de plus de 100 Mpx seraient aussi sur le point d’arriver sur smartphone, apprend-on de l’intéressé, qui n’a pas souhaité donner les noms des entreprises concernées.
Turtle Beach annonce les Battle Buds, de nouveaux écouteurs taillés pour le jeu vidéo et affichés à seulement 29,99 euros.
Samsung annonce qu’il tiendra une conférence le 10 avril prochain. Conférence pour laquelle le constructeur sud-coréen nous invite à « entrer dans l’ère de la vie ».
Google+ ne disparaîtra pas totalement de la surface du web. Internet Archive travaille à conserver une copie des posts publiés sur le réseau social, qui fermera ses portes dans quelques jours.
13:49 | Google+
Quelques informations sur le prochain épisode de Call of Duty laissent entendre qu’il laisserait de côté les personnages spécialistes et le mode Battle Royale.
Le gouvernement américain travaille à la mise au point d’un système de vote électronique plus sécurisé que les machines à voter utilisées aujourd’hui lors des élections.
C’est ce soir à 18h heure française que Google entend dévoiler officiellement son service de cloud gaming en direct de la Game Developers Conference de San Francisco.
On vous en parlait : Xiaomi a officiellement dévoilé son Black Shark 2 lors d’un événement qu’il a tenu, hier, à Pékin.
12:29 | Smartphone
Brian Acton veut que les utilisateurs de Facebook actionnent la suppression de leur compte... Encore.
12:09 | Facebook
C'est un autre habitué de la rubrique consacrée aux bons plans qui fait son grand retour aujourd'hui. Vous l'aurez sans doute reconnu, il s'agit du casque Bluetooth TaoTronics avec réduction de bruit. Il est actuellement vendu à 41,99€ au lieu de 59,99€ chez Amazon.
Comme attendu, l’opérateur annonce des résultats décevants pour son année 2018. Évoquant une année de transformation >>, Free a vu son résultat chuter de 18,5 % et un chiffre d’affaires en légère baisse.
11:49 | Free
Porsche a confirmé l'arrivée de sa Taycan Cross Turismo à la fin de l'année 2020, soit une année après l'arrivée de la Porsche Taycan.
L’association de défense des consommateurs veut alerter sur la double peine fiscale et milite pour la fin de la TVA sur les taxes, qui pèse sur les factures d’énergie.
10:51 | Énergie
scroll top