Sur le Microsoft Store, les développeurs pourront récupérer jusqu'à 95% des revenus

Mathieu Grumiaux Contributeur
13 mars 2019 à 07h04
0
Windows Store

Microsoft continue de chouchouter les développeurs et va réduire sa commission à portion congrue. Ces derniers pourront récupérer jusqu'à 95 % du prix de vente de leurs logiciels sur le Windows Store.

Microsoft veut entretenir les meilleures relations possibles avec les développeurs. L'éditeur, qui possède désormais GitHub et ne cesse de crier à qui veut l'entendre son amour pour l'open-source, va également proposer de meilleures conditions commerciales à ses partenaires.

Une répartition plus favorable aux développeurs

À partir d'aujourd'hui, les développeurs pourront récupérer jusqu'à 95 % des revenus générés par la vente de leurs applications. Microsoft ne prélèvera donc plus qu'une commission de 5 % pour tous les achats réalisés sur un ordinateur équipé de Windows 10.

Ce taux de prélèvement sera accordé pour toutes les applications, exceptées les jeux vidéo et les micro-transactions qui y sont effectuées sur lesquels Microsoft conserve une commission de 30 % sur chaque vente effectuée via son store. Pour les achats hors jeux vidéo réalisés depuis une Xbox, le taux de prélèvement appliqué par Microsoft sera lui de 15 %.

On peut comprendre que Microsoft souhaite récupérer une part plus importante sur les jeux vidéo achetés depuis ses boutiques. Le gaming est, de loin, la partie la plus prisée par les acheteurs d'applications en ligne et la plus rémunératrice pour les éditeurs de ces boutiques.

Plusieurs taux de commission qui restent néanmoins meilleurs que la concurrence

Les développeurs d'applications pourront conserver 95 % du prix de vente seulement si le client est arrivé sur la page du store en passant, par exemple, par un moteur de recherche. Microsoft empochera en revanche 15 % si il aide par une mise en avant sur son store, ou une offre promotionnelle, à vendre le logiciel comme il l'indique dans son contrat de développeur mis à jour.

C'est néanmoins une bonne nouvelle pour les développeurs, qui pourront récupérer une plus large part des revenus en portant leurs applications sur Windows. À titre de comparaison, Google et Apple prélèvent 30 % sur chaque vente, quel que soit le type d'application vendue.

Source : Generation-NT

2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top