Le bureau virtuel ContactOffice séduit le conseil

17 décembre 2007 à 13h10
0
00593686-photo.jpg
Concurrencé par des acteurs comme Google et dans le domaine de la collaboration en ligne, l'éditeur belge ContactOffice poursuit son développement auprès d'entreprises de taille moyenne comme Arthur Straight, jeune société française de conseil en organisation.

La société souhaitait disposer d'un système « ouvert » qui permette à ses collaborateurs, une quinzaine de professionnels nomades, de partager des informations en toute sécurité. Après réflexions, le cabinet de conseil a opté pour une version personnalisée de la suite collaborative en ligne ContactOffice hébergée sur les infrastructures mutualisées de l'éditeur.

« En choisissant la suite collaborative de ContactOffice, nous avons réalisé des économies substantielles qui se situent dans un rapport de 1 à 5 en comparaison avec une architecture traditionnelle », affirme dans un communiqué Pierre-Alexandre Bruneau, principal du cabinet Arthur Straight. La société a mis en place trois groupes d'utilisateurs (projets, administration/RH, associés) chaque groupe dispose d'accès sécurisés spécifiques.

ContactOffice 2.0 s'appuie sur Google Web Toolkit (GWT), une architecture open source qui permet le développement d'applications Ajax à l'aide du langage de programmation Java. ContactOffice regroupe plusieurs outils : messagerie électronique, calendrier, carnet d'adresses, partage et stockage de documents, disque virtuel (pour Windows, Mac ou Linux), envoi de fax et de SMS.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Tréo 800w : le produit qui va faire tomber Palm ?
Microsoft : les nouveautés de Windows Mobile 7 et 8
Le nForce 780i SLI en test sur Clubic.com
RotateMe : première version pour basculer automatiquement l'écran d'un Nokia N95
Un tiers des lecteurs HD DVD sont liés à la Xbox 360 ?
  Forgotten Hope 2  : le mod  Battlefield 2  est dispo
OCZ : de la mémoire DDR3 à 1800 MHz
Toshiba : six terminaux sous Windows Mobile attendus en 2008
S3200 : un Firewire à 3,2 Gb/s dès 2008 ?
Encore 2 images de  White Gold : War In Paradise
Haut de page