Ericsson abandonne sa division micro-électronique à Infineon

12 juin 2002 à 00h00
0
L'équipementier suédois vend sa filiale de micro-processeurs Microelectronics à l'allemand Infineon pour se recentrer sur son coeur de métier

Après une semaine de rumeur sur le sujet, l'équipementier suédois de télécommunications Ericsson a enfin annoncé la vente de sa division micro-électronique au fabricant allemand de semi-conducteurs Infineon Technologies.

Le numéro un mondial des réseaux mobiles, sévèrement affecté par la crise du secteur des télécoms, n'avait pas caché son intention de se séparer de ses filiales non stratégiques, comme Microelectronics ou encore sa division câble.

La transaction se fera donc pour 400 millions d'euros en titres et elle aboutira à « un partenariat stratégique à long terme » entre les deux sociétés.

« Outre de développer notre expérience dans la conception du sans fil, Infineon fera équipe avec Ericsson en tant que leader dans le monde du mobile et deviendra un allié stratégique », a déclaré Ulrich Schumacher, président du directoire d'Infineon Technologies.

« Nous considérons cela comme une étape importante dans le processus de recentrage sur notre métier de base », a expliqué de son coté Kurt Hellstrom, directeur général d'Ericsson.

La division Microelectronics produit des puces à destination des réseaux téléphoniques et des téléphones portables et affiche un chiffre d'affaires de l'ordre de 250 millions d'euros.

Infineon reprendra 700 employés, les produits, la recherche & développement et le matériel de production et de fabrication mais Ericsson a précisé que 600 personnes des deux usines de Stockholm continueront à faire partie de son effectif.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Ericsson abandonne sa division micro-électronique à Infineon
Léo and Co guide les mobinautes par SMS pendant la Fête de la Musique
Bruxelles soutient l'accès généralisé à la
Java, flash, SMS, pushWAP, audio : le jeu dynamise l'internet mobile
ART :
Ericsson abandonne sa division micro-électronique à Infineon
Léo and Co guide les mobinautes par SMS pendant la Fête de la Musique
Bruxelles soutient l'accès généralisé à la
Java, flash, SMS, pushWAP, audio : le jeu dynamise l'internet mobile
ART :
Haut de page