Trivium investit dans le capital humain avec SEE-K 3.2

0
La nouvelle version du logiciel de valorisation du capital humain SEE-K de Trivium est axée sur le développement de la mobilisation des personnels.

Pour cette rentrée 2004, Trivium (www.trivium.fr), société française spécialisée dans le management des connaissances, lance la version 3.2 de SEE-K.

Développé et édité par Trivium, ce logiciel d'aide à la décision, d'analyse et de simulation, intéresse entreprises et administrations installées sur les marchés européens et nord-américains.

Outil de pilotage, SEE-K est censé permettre à l'entreprise : d'accompagner la mobilisation du personnel, d'évaluer les opportunités de développement, d'externalisation, de rachat ou de fusion, de planifier les plans sociaux. Bref, de gérer le changement.

La version 3.2 du logiciel offre la possibilité à l'entreprise utilisatrice de renforcer la relation entre collaborateur et manager : "Le premier exprime ce qu'il sait faire et le second valide son profil de compétences", résume l'éditeur.

Nouvelle version oblige, l'interface utilisateur de SEE-K a été enrichie, l'ergonomie et les fonctionnalités adaptées à l'évolution des besoins des organisations, notamment en terme de sécurisation des données.

Cerise sur le gâteau, SEE-K 3.2 intègre un moteur d'analyse "full text" permettant de mettre en perspective compétences disponibles dans l'entreprise et nouveaux besoins.

Implémenté sur site ou accessible en mode hébergé (ASP), le logiciel SEE-K 3.2 est proposé en langues française et anglaise et, "très prochainement", allemande, italienne et portugaise.

Accenture, France Télécom, EDF/GDF, la Ville de Paris et l'Etat de Genève comptent parmi les principales références de Trivium.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page