Corning licencie encore

16 août 2001 à 00h00
0
Le leader mondial de câbles en fibres optiques, touché de plein fouet par la baisse de l'activité dans l'industrie des télécoms va supprimer 900 emplois de plus

La crise que traverse les telecoms n'en finit pas de toucher tous les acteurs du secteur quel que soit leur créneau et leur apport à cette industrie. Crise qui se solde le plus souvent par des « réductions de coûts » : comprendre licenciements !
Aujourd'hui, la journée a encore été riche en événements : après les nouvelles rumeurs de "profit warning" de Marconi à Londres, le premier producteur mondial de câbles en fibres optiques Corning a annoncé la suppression de 900 emplois supplémentaires d'ici la fin 2001, afin d'aligner ses coûts au ralentissement de l'activité dans l'industrie des télécommunications.

Cette nouvelle mesure porte désormais à 1.140, le nombre d'emplois supprimés dans la division Cable de Corning depuis mai dernier, soit 8% des effectifs et Sandy Lyons, à la tête de Corning Cable Systems ajoute : « Le déclin dans l'industrie des télécoms a été implacable et, malheureusement, nous ne voyons pas de retournement à court terme ».

Depuis le début de l'année, le groupe Corning a supprimé 6.800 emplois, soit 17% de sa main-d'oeuvre de 40.000 personnes.
Les établissement concernés se situent en Caroline du Nord, au Texas, au Missouri, en république dominicaine, à Puerto Rico et au Mexique, a précisé Corning.

sanctionné en bourse, le titre perdait en séance 3.49 % à New York portant la chute de l'action à près de 73 % depuis le début de l'année.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

ATI veut rattraper son retard sur Nvidia sur le marché des cartes graphiques
Les dot.corps ne respecteraient pas la charte européenne sur les données privées
Pioneer abandonne la fabrication de mobiles au Japon
Palm rachète Be Inc.
Pioneer abandonne la fabrication de mobiles au Japon
Pioneer abandonne la fabrication de mobiles au Japon
ATI veut rattraper son retard sur Nvidia sur le marché des cartes graphiques
Les dot.corps ne respecteraient pas la charte européenne sur les données privées
Palm rachète Be Inc.
Pioneer abandonne la fabrication de mobiles au Japon
Haut de page