Quelle est l’importance des langues dans la globalisation de l’économie ?

Par
Le 16 août 2001
 0

Selon le cabinet IDC, la globalisation de l’économie et la montée en puissance d’Internet mettent en exergue l’importance des langues dans leur diversité.

Selon le cabinet IDC, la globalisation de l'économie et la montée en puissance d'Internet mettent en exergue l'importance des langues dans leur diversité.

L'anglais est considéré par le plus grand nombre comme le langage des échanges commerciaux internationaux. Par extension, fournir en anglais de l'information, par Internet en particulier, serait « suffisant » pour participer à la globalisation de l'économie.

Or, selon l'institut de recherche et d'études International Data Corp., non seulement l'économie globale est une économie multilingue, mais de plus une entreprise qui aurait développé une stratégie « locale » bien pensée pourrait toucher un marché potentiel beaucoup plus important pour vendre ses produits et services.

Afin d'atteindre cet objectif, une société doit intégrer les processus (capital humain, immatériel, mais aussi outils logiciels et infrastructures) pour adapter ses données, contenus, interfaces, au marché local.

Il y aurait donc, selon IDC, une interaction forte entre globalisation et « localisation »

Le nombre d'internautes à travers le monde ne cesse de croître. Après les Etats-Unis, l'engouement pour le Réseau a largement gagné l'Europe et l'Asie. Selon Steve McCLURE analyste chez IDC, « le décalage entre un fort soutien pour l'anglais 'universel' et le désintérêt pour les autres langues serait dramatique. »

IDC a réalisé une enquête auprès de 27 000 internautes à travers le monde (projet Atlas II). Cette étude a été publiée dans 13 langues. Les préférences linguistiques des personnes interrogées pour Internet varient en fonction du pays, mais la plupart du temps 4 personnes sur 5 ont une préférence pour leur langue maternelle...

Résultats des courses, l'anglais arrive en tête en Amérique du nord, à l'ouest de l'Europe, et sur la zone Asie-Pacifique. Au Japon, le japonais obtient sans surprise les meilleurs suffrages. En Amérique latine, c'est l'espagnol qui est plébiscité.

Le classement mondial réalisé par IDC sur la question, place l'anglais en première position suivi par le japonais, l'allemand, l'espagnol et le français. Champagne ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top