GPS : STMicro et Navteq veulent améliorer la sécurité des conducteurs

24 octobre 2008 à 14h56
0
00FA000001710752-photo-adas-concept.jpg
Le franco-italien STMicroelectronics et l'américain Navteq ont décidé de s'associer pour proposer une solution pour automobilistes permettant d'allier GPS et technologie logicielle pour améliorer la sécurité des conducteurs.

Car pour le moment, les GPS autonomes ne sont en effet capables que d'indiquer la vitesse limite à ne pas dépasser avec une alerte visuelle ou sonore associée. Les derniers produits du marché possèdent également une base de données des zones accidentogènes comme sur les derniers GPS autonomes de Navigon. Mais le cartographe Navteq a décidé d'aller plus loin en utilisant les technologies GPS de STMicro pour proposer un système d'aide à la conduite.

Ce dernier réagira directement sur l'automobile en fonction des dangers sur la route via un module (de la taille d'une carte de crédit) exploitant une solution nommée MPE, acronyme de « Map and Positioning Engine ». Ce module peut fonctionner même si l'automobile ne dispose pas de système GPS intégré. « En connaissant la distance à parcourir jusqu'au prochain virage et le rayon de la courbe, le moteur de navigation de ST avec une carte Navteq MPE peut permettre aux applications de calculer la vitesse maximale pour négocier en toute sécurité le virage et, si la vitesse du véhicule excède la limite autorisée, d'informer le conducteur - de façon optique, acoustique ou haptique - ou même réduire la vitesse automatiquement », précise STMicro dans un communiqué de presse.

En conséquence de quoi ce système peut permettre de gérer également un message d'alerte ou empêcher l'accélération par un contrôle adaptatif de la vitesse de croisière lorsque le véhicule se trouve dans une bretelle de sortie d'autoroute, dans une zone urbaine à vitesse limitée ou à l'approche de feux de signalisation à la prochaine colline. De même, un système de contrôle automatique des phares est proposé. Des prototypes de ce module sont actuellement en cours de test. Reste à savoir quels constructeurs vont accepter d'en équiper leurs véhicules.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet