Scour Exchange en difficultés

Par
Le 15 octobre 2000
 0
Le site américain Scour.com, éditeur d'un célèbre logiciel du même nom permettant de s'échanger de la musique et des vidéos sur Internet (une sorte de Napster élargi) a fait savoir qu'il allait demander à ce que la protection de la loi sur les fallilites lui soit accordée et ce dans le but d'assurer la continuation de ses opérations face à des procès couteux.

En effet, a l'image de Napster, Scour fait l'objet de nombreuses plaintes pour violation des droits d'auteurs, ces plaintes ont été déposées par l'Association américaine du cinéma (MPAA), par l'Association américaine de l'industrie de l'enregistrement (RIAA) et par l'Association des éditeurs nationaux de musique (NMPA).

Grâce a la protection de la loi sur les fallilites Scour pourrait continuer ses services qui comprennent notamment son logiciel phare Scour Exchange.

Sachez enfin que Scour compte parmi ses investisseurs Michael Ovitz, ancien président de Walt Disney et agent pour les stars d'Hollywood, surprenant non ?
Modifié le 18/09/2018 à 11h56
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top