🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Hyundai dévoile un plan de 35 milliards pour des voitures volantes, autonomes, à hydrogène...

17 octobre 2019 à 17h57
0
Hyundai
© shutterstock.com

Hyundai a dévoilé, le 15 octobre, un plan de 35 milliards de dollars visant au développement de ses futures voitures d'ici 2025, rapporte Reuters.

Au programme, un développement de ses modèles à hydrogène, mais aussi de ses voitures autonomes et même de voitures volantes, en partenariat avec le gouvernement de Corée du Sud.

Le futur de Hyundai

Les deux priorités de Hyundai, si l'on en croit ce communiqué, ce sont les voitures électriques et les modèles autonomes. Le groupe cherche à se positionner comme étant l'un des leaders de ces deux segments, rejoignant l'engagement de Volkswagen, lancé en 2018, d'investir 44 milliards dans les solutions de mobilité électriques et autonomes.

En ce qui concerne Hyundai, le groupe, qui est déjà le 5e plus grand vendeur de voitures électriques au monde, entend ainsi dévoiler 23 nouveaux véhicules électriques d'ici 2025, et engager 1,6 milliard de dollars dans Aptiv, une société américaine spécialisée dans l'auto-conduite. Les modèles autonomes dévoilés récemment ne devraient donc être qu'un aperçu de la future gamme de Hyundai.

Parmi ces annonces récentes, il y a la Sonata, la voiture autonome dont on a obtenu des détails en juillet. Dans une autre catégorie, Hyundai a aussi dévoilé en mai un bus à impériale électrique.

Le soutien sud-coréen pour les modèles volants et à hydrogène

Hyundai compte aussi se développer sur deux autres segments de l'automobile : les voitures à hydrogène et les modèles volants. Le groupe a déjà annoncé il y a quelques semaines sa volonté de se lancer dans les voitures volantes, en s'offrant, pour cela, l'accompagnement d'un ancien ingénieur de la NASA.

Sur ce segment et sur celui des voitures à hydrogène, le plan d'investissement de Hyundai est censé se faire main dans la main avec le gouvernement sud-coréen. Ce dernier entend mettre au point, d'ici 2025, une législation à destination des véhicules volants. Pour le président Moon Jae-in, les voitures utilisant des piles à combustible à hydrogène constituent « le pain quotidien du futur ». Les véhicules autonomes seraient également « un marché en or pour relancer l'économie et créer de nouveaux emplois », a-t-il déclaré.

Mais pour en arriver là, la Corée du Sud a un retard à rattraper, et le gouvernement sud-coréen entend aider Hyundai. Selon Esther Yim, analyste chez Samsung Securities, « Hyundai doit investir car ils n'ont pas la technologie logicielle. Même s'ils ont beaucoup d'argent à investir, cela pourrait devenir un fardeau financier si les bénéfices déclinent ».

Le gouvernement a donc l'intention d'investir 1 700 milliards de wons (environ 1,45 milliard de dollars) dans les technologies de conduite autonome entre 2021 et 2027. L'objectif : que Hyundai lance des véhicules autonomes de niveau 4 (conduite entièrement autonome dans des situations spécifiques) pour les flottes d'entreprises d'ici 2024, et pour le grand public d'ici 2027.

Source : Reuters
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Honda tease son prochain modèle hybride, la Honda Jazz
Les autorités britanniques lancent une enquête sur l'investissement d'Amazon dans Deliveroo
Electron réussit sa dernière mission avant transformation
Un Cyber Campus pourrait voir le jour « dès 2020 », nous confirme Guillaume Poupard (ANSSI)
Fini les problèmes de stockage pour Red Dead Redemption 2 avec ces SSD
RedBricks, une nouvelle plateforme de jeu vidéo pour réunir joueurs et développeurs
Une photo du futur Meizu 16T dévoilée par un cadre de la marque
Hyundai voudrait qu'un de ses véhicules sur trois vendu en France soit électrique
Samsung veut faire de ses smartphones des terminaux de paiement... Une petite révolution ?
Haut de page