Hyundai se lance dans les voitures volantes

01 octobre 2019 à 14h20
0
Voiture volante
Voiture volante / Shutterstock.com

Hyundai ne veut pas rater un potentiel virage de l'industrie automobile et commence à investir dans les voitures volantes. Un rêve de science-fiction en passe de devenir réalité ?

Le constructeur automobile sud-coréen Hyundai a lancé sa nouvelle division de mobilité aérienne, rapporte TechCrunch. Celle-ci a pour objectif de développer des technologies relatives aux véhicules urbains volants pour « des déplacements aériens sûrs et efficaces ».


Un ancien de la NASA pour piloter le projet

À la tête de ce nouveau département, Hyundai a misé sur Jaiwon Shin, un ingénieur spécialisé en aéronautique qui était encore récemment en charge de l'une des principales missions de recherche de la NASA, dotée d'un budget de 725 millions de dollars.

Hyundai n'est pas le premier fabricant à se pencher sérieusement sur la question des voitures volantes. Uber, par exemple, imagine déjà des véhicules volants 100% autonomes dans le futur. De premiers prototypes pourraient d'ailleurs être prêts en 2028 pour les Jeux Olympiques de Los Angeles.

Il y a peu, NEC présentait aussi un modèle de voiture volante, avec un hic cependant, puisqu'elle n'est pour l'instant capable de se maintenir dans les airs que durant une minute environ. Et il y a deux ans, ce sont Airbus et ItalDesign qui dévoilaient le concept « pop.up », une voiture-hélicoptère permettant de réaliser des trajets du quotidien.


Les voitures volantes pour regagner de l'espace au sol

L'industrie du véhicule urbain aérien pourrait représenter mille milliards de dollars d'ici 20 ans selon Jaiwon Shin. Il pourrait s'agir de la solution pour désengorger les routes au sol et redonner de l'espace aux piétons ou autres moyens de déplacement. D'après une étude, les voitures volantes pourraient aussi représenter une alternative moins polluante aux véhicules traditionnels.

S'il est désormais quasi indéniable que l'on sera capable de commercialiser des voitures volantes fonctionnelles dans quelques années, se pose tout de même la question de la réglementation. Les autorités vont-elles permettre la circulation de tels appareils ? Et comment contrôler le trafic aérien urbain ? Il va évidemment falloir trouver une réponse à cette dernière question avant d'espérer voir voler des voitures au-dessus de nos têtes, dans les villes du futur.

Source : TechCrunch
Modifié le 01/10/2019 à 14h20
11 réponses
10 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top