Le Japonais NEC dévoile sa "voiture volante", qui tient une minute dans les airs

Alexandre Boero Contributeur
06 août 2019 à 19h54
0


Le géant industriel NEC est parvenu à faire voler son drone aux allures de voiture volante pendant une soixantaine de secondes, à trois mètres de hauteur.

Aussitôt la Manche traversée sur son Flyboard, Franky Zapata veut donner vie à un autre de ses rêves de gosse : mettre au point une voiture volante avant la fin de l'année. Le Marseillais a de la concurrence puisque NEC Corp, mastodonte japonais de l'informatique et de la communication, a présenté lundi sa propre « voiture volante » (guillemets obligatoires). Même si nous sommes encore éloignés de la science-fiction et du taxi de Korben Dallas, les avancées sont bien visibles.

La voiture-drone est montée jusqu'à 3 mètres de hauteur


Vous l'avez compris en visionnant la vidéo, la voiture volante de NEC Corp est en réalité un drone électrique à quatre hélices, et il a plutôt plané que volé, même s'il a tenu une bonne minute, moyennant quelques tympans abîmés au passage.


Mais l'intention est louable, et les progrès sont significatifs, le « vol » ayant été capté par nos confrères de l'agence Associated Press, et non par une caméra 100 % corporate de la société. Autre point positif : la voiture-drone volante est montée à une hauteur de 3 mètres.

« Le Japon est un pays densément peuplé, ce qui signifie que les voitures volantes pourraient alléger considérablement le trafic routier », a déclaré Kôji Okada, l'un des responsables du projet.

Le Japon veut être pionnier en la matière


Par précaution, le test a eu lieu dans une cage, sur un terrain appartenant à la société NEC. Celle-ci avait par ailleurs mainte et mainte fois renouvelé les inspections du véhicule et les mises en garde aux journalistes (de ne pas trop se coller à la cage, par exemple), pour que tout soit parfait.


Cette démonstration publique vient renforcer l'ambition du gouvernement nippon, qui s'est fixé l'objectif de proposer au grand public des voitures volantes à l'horizon 2030. Outre le financement colossal alloué, les autorités disposent d'un terrain de jeu on ne peut plus large pour tester les différents prototypes, puisque les tests sont réalisés dans la région de Fukushima, tristement dévastée par une catastrophe nucléaire en 2011 au nord-est du Japon.

Pour l'heure, la voiture volante de NEC (qui devra affronter la concurrence de Uber Air ou encore de Toyota, qui développent leurs modèles) est avant tout destinée à la livraison.

Source : Associated Press
34 réponses
23 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top