SEAT et Grupo Sesé démarrent un service de livraison de pièces par drone en Espagne

25 juillet 2019 à 19h27
0
SEAT-and-Grupo-Sese-drone_01.png
© SEAT

Le constructeur automobile Seat s'est associé à Sesé pour relier une usine et un centre logistique par drone. Avec un gain de temps considérable dans la livraison de composants à la clé.

Pas très loin de chez nous, en Espagne, le constructeur automobile SEAT et l'opérateur logistique Grupo Sesé ont lancé une expérimentation inédite dans la péninsule ibérique, avec l'inauguration d'une liaison par drone entre l'usine SEAT de Martorell et le centre logistique de Sesé à Abrera. L'établissement du constructeur SEAT, filiale de Volkswagen, est le premier en Espagne à recevoir des pièces par drone.

Un processus d'approvisionnement qui passe de 90 à 15 minutes

Inauguré le 10 juillet, ce tout premier service de livraison de composants par drone fournira des airbags et des volants aux chaînes de montage de SEAT. Ce projet expérimental n'a pas pris vie sans surveillance, puisqu'il est placé sous la supervision de l'Agence nationale de la sécurité aérienne espagnole, l'AESA. Dans le cadre de cette « ligne » ouverte entre Martorell et Abrera, plusieurs vols par jour ont été programmés.


L'intérêt d'utiliser ce système de livraison par drone est d'optimiser la flexibilité des lignes de production. SEAT nous annonce que pour les deux installations, distantes de deux kilomètres l'une de l'autre, le processus d'approvisionnement « just in time » (juste-à-temps ou JAT) ne prendra plus que 15 minutes, contre 90 minutes en camion. La méthode du JAT consiste à se faire livrer des composants au moment où on en a besoin, pour les utiliser dès réception.

SEAT-and-Grupo-Sese-drone_04.png
© SEAT

Une réduction de l'empreinte carbone

Grâce à ce système, SEAT va réduire ses coûts logistiques, diminuer les stocks superflus et le gaspillage. Le constructeur réduira par ailleurs son empreinte carbone. L'utilisation de drones au profit de camions diminuera grandement les émissions de CO2 de l'usine. Les batteries des drones seront, en outre, rechargées à partir d'énergies renouvelables.


« Grâce à cette innovation, nous stimulerons l'industrie 4.0 et nous deviendrons plus efficaces, souples et compétitifs, tout en étant beaucoup plus durables, », a déclaré le VIce-président chargé de la production et de la logistique chez SEAT, Christian Vollmer, à l'initiative du projet.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 26/07/2019 à 09h38
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Aux États-Unis, la mortalité des abeilles depuis un an est inquiétante
District 9 : ce que la SF doit à la réalité
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
scroll top