Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement

19 avril 2019 à 20h45
0
voiture volante Aeromobil

Selon une équipe de chercheurs américains, les voitures volantes pourraient représenter une innovation de poids pour endiguer la pollution de l'atmosphère.

Voitures et taxis volants ou encore avions domestiques, autant de véhicules tout droit sortis de films de science-fiction et qui pourraient, selon des études très sérieuses, émettre des émissions de carbone bien moindres que les véhicules classiques ou électriques dans certains cas. Ces véhicules volants, sous l'abréviation eVTOL - « electric vertical takeoff & landing » -, pourraient représenter une alternative bénéfique pour l'environnement. Mais tout cela reste très théorique.

Jusqu'à 35 % d'émissions carbones de moins qu'un véhicule classique

La mobilité urbaine aérienne (MUA) pourrait non seulement révolutionner notre expérience de transport, mais également permettre de réduire de façon significative les émissions de CO2 dans l'air. C'est ce que révèle une étude parue dans Nature.com et réalisée par le Centre des Systèmes Durables de l'Université du Michigan.

En se basant sur un ensemble de données académiques, l'équipe de chercheurs a pu mettre en avant qu'un véhicule eVTOL « parcourant 100 km de distance d'un point à un autre avec un seul pilote » pourrait représenter 35 % d'émissions de carbone de moins qu'un véhicule « alimenté en gaz ou en diesel ».

Des recherches très théoriques, mais qui restent encourageantes

Les résultats s'inversent cependant face aux véhicules électriques. Un transport eVTOL aurait une empreinte carbone « 28 % supérieure en comparaison à une voiture électrique avec un seul passager ».

Mais l'équipe de chercheurs souligne l'économie d'échelle énergétique que les eVTOL peuvent effectuer en rajoutant des passagers à leur bord. Des eVTOL à trois passagers contre des voitures terrestres « avec un coefficient d'occupation moyen d'1,54 » présenteraient une empreinte carbone 52 % inférieure aux ICEVs (Véhicules à combustion interne) et 6 % inférieure aux BEVs (Véhicules à batterie électrique).

Toyota, Terrafugia, DeLorean Aerospace, ou encore NFT : autant de firmes qui pourraient lancer leur propre véhicule volant sur le marché d'ici quelques années et en profiter, si cette étude s'avère, pour réduire leurs émissions de carbone.

22 réponses
22 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des députés proposent de taxer les véhicules en fonction de leur poids
Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
La nouvelle Livebox d'Orange est enfin dévoilée !
Red Dead Redemption 2 : la version PC réclamera
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Le gouvernement américain bannit huit nouvelles entreprises chinoises de la tech
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top