Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ?

19 mai 2021 à 15h30
206

C’est l'un des principaux arguments de vente  : la recharge d’une voiture électrique est autrement plus abordable que le plein de carburant essence ou diesel. Mais combien ça coûte, exactement, de charger sa voiture à domicile ?

La recharge est toujours une épineuse question en phase d’achat d’une voiture électrique, notamment en raison d’un réseau de bornes de recharge publiques encore restreint. Mais les clients potentiels s’interrogent aussi sur le prix de l’opération, qui peut varier selon les besoins et les solutions retenues. Nous faisons le point.

La consommation : une donnée essentielle

Le coût d’utilisation direct d’une voiture électrique est calculé selon les consommations. Car si l’attention est davantage portée sur l’autonomie, c’est bien l’appétit de la voiture qui fera évoluer le budget mensuel en énergie. Pas de secret donc : la voiture électrique est parfaitement similaire à la voiture thermique sur ce point.

Sauf qu’au lieu d’exprimer une consommation en l/ 100 km, la voiture électrique exprime ses consommations en kWh/100 km. Cela correspond à la quantité d’énergie électrique puisée dans la batterie (le « réservoir » de la voiture) pour alimenter le moteur électrique.

Selon les technologies employées, la taille et le poids du véhicule, les types de routes empruntées ou le style de conduite, entre autres facteurs, la consommation évolue selon le modèle de voiture. Il n’est donc pas étonnant de voir que l'Audi e-Tron se montre bien plus énergivore que la Renault Twingo ZE . Dans les faits, le coût d’utilisation direct du SUV sera donc presque deux fois plus important que celui de la citadine française. Pour des raisons d’uniformité, nous prendrons donc en compte la consommation annoncée sur le cycle WLTP pour nos résultats.

Recharge à domicile : un prix légèrement variable

Mais tout n’est pas si simple avec une voiture électrique. Car si le prix d’un plein ainsi que le coût d’utilisation est facilement quantifiable avec les moteurs à combustion interne, les voitures propres disposent de nombreuses solutions de recharge, à domicile ou à l’extérieur, avec des prix particulièrement variables. 

Notamment si vous faites le choix d’une puissante solution à domicile, qui nécessite une évolution de l’abonnement ainsi que des prix de l’électricité. Deux prix de base sont observés pour les particuliers avec un montant de 0,1582 €/kWh (entre 3 kVa et 6 kVa) ou de 0,1630 €/kWh (entre 9 kVa et 30 kVa). Dans tous les cas de figure, l’option heures pleines/heures creuses affiche des prix unitaires de 0,1853 €/kWh (heures pleines) ou de 0,1353 €/kWh (heures creuses). Le prix de la recharge dépendra donc de l’installation retenue et de l’abonnement souscris. 

Devraient s’ajouter aussi des coûts fixes à déduire au gré des recharges, tels que le prix de l’abonnement, mais aussi celui de l’installation d’une Wallbox et des différentes intervention d’un électricien. Et, pour aller vraiment plus loin dans la précision, il conviendrait de calculer le rendement des recharges en calculant les pertes d’énergie entre le compteur et celle effectivement délivrée dans la batterie pour qu’elle soit utilisable : plus la puissance est faible plus le rendement risque de baisser, augmentant d'autant la durée de la recharge. Si une recharge sur une prise domestique classique (mais correctement câblée pour éviter le risque de surchauffe lié à la charge continue pendant de nombreuses heures) est envisageable en appoint, il est recommandé d'opter au minimum pour une prise renforcée sur un circuit électrique dédié à la recharge de la voiture électrique au quotidien, apportant un meilleur rendement donc un temps de charge réduit et une meilleure sécurité de l'installation.

Le conditionnel est de rigueur, puisque plus vous rechargez, plus les coûts fixes se diluent. Les besoins étant donc particulièrement différents d’un conducteur à l’autre et selon l'efficacité des infrastructure privée, nous faisons le choix d’exprimer le prix de la recharge et les coûts d’utilisation en se reposant uniquement sur le tarif unitaire.

Prise normale ou prise renforcée : le prix plancher

La recharge d’une voiture électrique peut se faire par l’intermédiaire d’une prise domestique d’une puissance de 2,3 kW (10A). Dans ce cas, aucune modification d’abonnement n’est requise et le foyer peut conserver une offre à 6 kVa avec un prix de base unitaire de 0,1582 €/kWh. En faisant le choix d’une prise renforcée de 3,2 kW (14A), ou même 3,7 kW (16A) avec l’installation Green’Up, il convient de faire évoluer l’abonnement à 9 kVa pour supporter les autres besoins domestiques. Le prix unitaire passe alors à 0,1630 €/kWh. C’est cet abonnement qui est très majoritairement souscris par les particuliers en France pour leur logement.

Wallbox

Borne murale : le bon compromis

Pour des recharges plus rapides, les Wallbox permettent d’aller chercher une puissance de 7,4 kW (32A). Mais les coûts sont bien plus supérieurs à ceux d’une prise renforcée (près de 200 € avec l’installation) : il faut compter sur une fourchette comprise entre 500 € et 1 200 € selon le modèle de borne murale, auquel s’ajoute celui de l’installation et de l’intervention d’un technicien. Aussi l’abonnement devra passer à 12 kVa voir 15 kVa, avec un abonnement annuel pouvant atteindre 200,80 € dans ce dernier cas.

Toujours à l’aide d’une borne murale, la recharge est dite accélérée à partir de 11 kW de puissance. A ne pas confondre avec la recharge rapide en courant continu puisqu’ici, le réseau délivre toujours un courant alternatif. Mais les puissances de 11 kW (3x16A) et de 22 kW (3x32A) permettent de viser les plus rapides des recharges à domicile. Il y a une particularité toutefois : à partir d’une puissance de 11 kW, le compteur devra être capable de supporter un courant triphasé. C’est aussi à partir de cette puissance que l’abonnement devra passer à 18 kVA, voir 30 kVa avec une Renault Zoé qui peut atteindre une puissance de recharge maximale de 22 kW. Ce qui entraine alors une hausse du prix annuel de l’abonnement et de l’énergie (335,10 €/an pour 30 kVa). Aussi, il faudra prendre en compte le prix de l’intervention d’un technicien EDF au prix moyen de 160 €.

Le coût de la recharge par modèle

Pour se faire une idée du coût de la recharge à domicile et celui de l’utilisation, nous avons sélectionné les modèles les plus populaires du segment en France. Mais nous avons aussi fait le choix de prendre en exemple les moins bons élèves au chapitre des consommations afin de mettre en lumière le budget nécessaire pour leur utilisation. Rappelons que pour des raisons de simplicité et d’équité, nous prenons en compte la taille de la batterie (exprimée en capacité nette), l’autonomie et donc la consommation moyenne. Au regard des abonnements généralement souscris en France, nous prendrons aussi pour base le prix unitaire de 0,1630 €/kWh, plus représentatif aussi de la moyenne observée avec l’option heures pleines/heures creuses.

Dacia Spring © Camille Pinet pour Clubic
  • Batterie : 27,4 kWh
  • Autonomie WLTP : 230 km
  • Consommation théorique : 11,91 kWh/100 km
  • Prix du plein (tarif base) : 4,47 €
  • Coût aux 100 km : 1,94 €/100 km
  • Prix du plein (heures creuses) : 3,71 €
  • Prix du plein (heures pleines) : 5,08 €

Tesla Model 3 Autonomie Standard Plus

Tesla model 3
  • Batterie : 57 kWh (capacité théorique)
  • Autonomie WLTP : 448 km
  • Consommation théorique : 12,72 kWh/100 km
  • Prix du plein (tarif base) : 9,29 €
  • Coût aux 100 km : 2,07 €/100 km
  • Prix du plein (heures creuses) : 7,71 €
  • Prix du plein (heures pleines) : 10,56 €
Renault ZOE
  • Batterie : 52 kWh
  • Autonomie WLTP : 395 km
  • Consommation théorique : 13,16 kWh/100 km
  • Prix du plein (tarif base) : 8,48 €
  • Coût aux 100 km : 2,15 €/100 km
  • Prix du plein (heures creuses) : 7,04 €
  • Prix du plein (heures pleines) : 9,64 €
Essai-Hyundai-Kona-Electric-64 © Soufyane Benhammouda pour Clubic
  • Batterie : 64 kWh
  • Autonomie WLTP : 484 km
  • Consommation théorique : 13,22 kWh/100 km
  • Prix du plein (tarif base) : 10,43 €
  • Coût aux 100 km : 2,16 €/100 km
  • Prix du plein (heures creuses) : 8,66 €
  • Prix du plein (heures pleines) : 11,86 €
Peugeot e-208 © Camille Pinet
  • Batterie : 46 kWh
  • Autonomie WLTP : 340 km
  • Consommation théorique : 13,53 kWh/100 km
  • Prix du plein (tarif base) : 7,50 €
  • Coût aux 100 km : 2,21 €/100 km
  • Prix du plein (heures creuses) : 6,22 €
  • Prix du plein (heures pleines) : 8,52 €
Nissan Leaf e+ © Camille Pinet pour Clubic
  • Batterie : 56 kWh
  • Autonomie WLTP : 385 km
  • Consommation théorique : 14,55 kWh/100 km
  • Prix du plein (tarif base) : 9,13 €
  • Coût aux 100 km : 2,37 €/100 km
  • Prix du plein (heures creuses) : 7,58 €
  • Prix du plein (heures pleines) : 10,38 €
Mercedes EQC © Jérôme Cartegini
  • Batterie : 80 kWh
  • Autonomie WLTP : 421 km
  • Consommation théorique : 19,00 kWh/100 km
  • Prix du plein (tarif base) : 13,04 €
  • Coût aux 100 km : 3,10 €/100 km
  • Prix du plein (heures creuses) : 10,82 € 
  • Prix du plein (heures pleines) : 14,82 €
Audi e-tron 55 Quattro © David Nogueira pour Clubic
  • Batterie : 86,5 kWh
  • Autonomie WLTP : 446 km
  • Consommation théorique : 19,39 kWh/100 km
  • Prix du plein (tarif base) : 14,10 €
  • Coût aux 100 km : 3,16 €/100 km
  • Prix du plein (heures creuses) : 11,70 €
  • Prix du plein (heures pleines) : 16,03 €

Recharge à l’extérieur : ça se gâte

Si la très grande majorité des conducteurs de véhicules électriques rechargent à domicile, certains utilisent le réseau de recharge public. C’est notamment le cas des utilisateurs qui profitent des puissances de recharge généralement plus puissantes des bornes publiques ou des voyageurs qui font confiance au réseau de bornes rapides en courant continu (DC). Mais là encore, tout n’est pas si simple, puisque les différents opérateurs proposent des grilles tarifaires particulièrement disparates. Pire encore, les réseaux de recharge rapide appliquent une tarification…à la minute ! Entre alors en compte les différents paramètres déjà évoqués tels que la consommation moyenne, mais aussi la puissance de recharge de la voiture électrique. Et là, ça se complique très sérieusement.

Ionity : 0,79 €/minute !

Né d’un consortium de constructeurs automobiles, Ionity est l’un des principaux opérateurs à être présent en France. Il propose sur les autoroutes des bornes de recharge rapide pouvant viser une puissance maximale de 350 kW. Mais sa politique de facturation a de quoi faire grincer des dents avec une tarification à la minute. Pour ne rien arranger, le prix unitaire publique est de 0,79 €/min, hors frais des fournisseurs des badges. Pour faire passer la pilule, les fabricants faisant partie du groupe de constructeur proposent des offres avantageuses (contre un abonnement mensuel) à des prix variables, mais qui permettent d’adoucir le prix à près de 0,30 € en moyenne. Mais rien n’y fait : plus la puissance de recharge est élevée, plus le prix total sera faible. 

Dotées d’une autonomie similaire de 484 km, la Porsche Taycan et le Hyundai Kona Electric 64 n’affichent pas le même coût de revient lorsqu’il s’agit d’emprunter les autoroutes sur de longues distances. Dans ce cas, seule la pratique prime sur la théorie, puisque l’autonomie sur autoroute dégringole alors que la puissance maximale DC communiquée par les constructeurs n’est pas fixe tout au long de la recharge.

Ionity

Lors de nos différents essais, nous avons ainsi mesuré une recharge de 11% à 82 % en 35 minutes avec la Porsche Taycan 4S, soit un gain réel de 232 km d’autonomie récupérée. Ce qui correspond à un coût proche de 5 €/100 km, sachant que Porsche peut bénéficier d’un prix préférentiel de 0,33 €. Avec sa puissance de recharge moindre, le Hyundai Kona Electric 64 vise un coût de revient supérieur à 20 €/100 km. Et même s’il pourra bénéficier d’un tarif préférentiel de 0,29 € (contre un abonnement mensuel de 13 € à intégrer dans le calcul selon votre usage), le SUV coréen gravitera autour des 8 €/100 km !

A noter que ces prix s’appliquent dans la limite d’une recharge à 80 % de la batterie. Car au delà, le temps de recharge pour les 20 % restants est aussi long que la recharge du reste de la batterie.

Superchargeurs Tesla : une facturation plus logique

Le réseau propriétaire de Tesla est l’une de ses forces : simple (il suffit de brancher et d’être facturé automatiquement), fiable, dense et rapide, il cumule les avantages. Une nouvelle génération de Superchargeurs se déploie même actuellement pour permettre à la Tesla Model 3 d’avaler une puissance maximale de 250 kW. Mais depuis peu, les conducteurs grondent. Car ce n’est pas tant l’arrêt des recharges gratuites (dont pouvaient bénéficier les premières Tesla Model S) que l’évolution des prix qui dérange : en quelques mois seulement, la grille est passée d’un prix de 0,24 €/kWh à 0,36 €/kWh, soit une hausse de 50%. 

Réseaux citadins : des prix variables

Chaque opérateur applique sa propre grille tarifaire. Il est donc difficile de donner précisément le prix d’une recharge publique. D’autant que certaines bornes conservent une tarification au kWh, d’autres à la minute et qu’une poignée combine les deux afin d’éviter le phénomène de voitures "ventouses". 

Prix-recharge-Belib-Paris

A Paris par exemple, Total a repris le contrôle du réseau Belib. Pour les visiteurs, le prix est de 0,90 €/15 min ou de 0,55 €/15 min selon l’arrondissement, pour les deux premières heures et ce jusqu’à une puissance de 7 kW. Il faut compter 0,10 €/15 min de plus dans les deux cas à partir de la 3ème heure et 0,10 €/15 min supplémentaire au delà de la 4ème heure. Un prix fixe de 1,90 €/15 min est appliqué pour les recharges à 22 kW.

Un abonnement à 7 €/an permet toutefois d’adoucir la facture : comptez entre 0,75 €/15 min et 0,50 €/15 min pour les deux premières heures puis une hausse de 0,05 €/15 min par tranche supplémentaire. En recharge accélérée notamment utile pour les Renault Zoé, le prix est de 1,70 €/15 min.

Prix-recharge-Izivia-Lyon

Du côté de Lyon, c’est Izivia qui gère l’ancien réseau abandonné par Bluely. La grille tarifaire adopte là aussi un principe d’abonnement ou non, avec une facturation selon le temps passé à la borne. Si les prix sont plus intéressants qu’à Paris pour la première heure, il se rejoignent finalement au bout de la troisième heure de recharge (sur la base d’une offre sans abonnement).

Modifié le 27/05/2021 à 09h46
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
206
67
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

E4, le robot de sécurité chien de garde en action ! (Vidéo Clubic)
VivaTech : Emmanuel Macron et Cédric O saluent le retour des grands salons (Vidéo Clubic)
Pour Amazon, le robot est l'avenir de la sécurité des travailleurs
La reconnaissance faciale envisagée pour sauver les koalas de l'extinction
Les compagnies aériennes prévoient d'investir massivement dans les taxis volants
Le robot chinois Zhurong nous fait parvenir des photos depuis la planète Mars
Sur les traces du Concorde : United Airlines achète 15 avions supersoniques auprès de Boom Supersonic
Désinformation en ligne : le MIT met au point une IA capable de détecter les réseaux de fake news
Airbus dévoile son idée d'éclairage à bord des avions pour faciliter le débarquement des passagers
Quand l’intelligence artificielle devient une alliée des archéologues
Haut de page