Aides à l'achat : comment acheter son vélo électrique (VAE) moins cher ?

21 novembre 2020 à 14h14
13

Avec des primes et des bonus qui changent en permanence et qui diffèrent même parfois selon la région, il n’est pas toujours simple de savoir quelle aide à l’achat demander pour s’équiper d’un vélo à assistance électrique (VAE). On vous aide à vous y retrouver !

L’occasion de se faire un beau cadeau pour Noël ?

Les aides à l’achat pour acquérir un vélo à assistance électrique

L’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE) n’ouvre pas droit à la prime à la conversion. Il peut en revanche bénéficier d’un bonus versé par l’État, appelé bonus VAE, dont le montant maximal s’élève à 600 euros (pour un vélo cargo qui peut transporter des charges) et 500 euros pour un vélo à assistance électrique classique. Ces montants comprennent l’aide de l’État (jusqu'à 200 euros) cumulée à l’aide accordée par la collectivité territoriale.

Les régions ne participent pas toutes sur la base du même montant. L’Occitanie accorde une aide de 100 euros, alors que la région Ile-de-France propose 600 euros, Le Centre Val de Loire 300 euros, Auvergne Rhône-Alpes 500 euros, la Normandie 350 euros (modèle cargo, 250 euros sur un VAE), la Nouvelle Aquitaine 100 euros (Bordeaux) et 250 euros (Grand Poitiers), et le Sud 250 euros. La collectivité territoriale de Corse propose, elle, 500 euros.

Les conditions pour bénéficier du bonus

  • Être majeur
  • Être domicilié en France
  • Avoir un revenu fiscal de référence par part inférieur à 13 489 euros
  • Avoir bénéficié d’une aide attribuée par la collectivité territoriale

Concernant le vélo électrique que vous achèterez, il doit présenter les caractéristiques suivantes :

  • Être neuf
  • Ne pas utiliser une batterie au plomb
  • Posséder un cycle à pédalage assisté au sens de l’article R.311-1 du code de la route (cycle équipé d’un moteur auxiliaire électrique d’une puissance nominale continue maximale de 0,25 kilowatt, dont l’alimentation est réduite progressivement et finalement interrompue lorsque le véhicule atteint une vitesse de 25 km/ h, ou plus tôt si le cycliste arrête de pédaler)

Vous devez vous engager à ne pas le revendre pendant un délai d’un an après l’achat. Il est à noter qu’on ne peut bénéficier qu’une seule fois du bonus pour l’achat d’un VAE.

Il faut faire soi-même les démarches pour obtenir ce bonus. Pour cela, il suffit de remplir un formulaire spécifique sur le site de l'Agence de services et de paiement (ASP) au plus tard dans les 6 mois suivant la date de facturation du vélo. Ce formulaire se trouve dans l’onglet « Bénéficiaire ou demandeur d’une aide », puis « Environnement » et enfin « Bonus vélo ».

Prévoyez une copie de votre carte d'identité, du passeport ou du titre de séjour, en cours de validité, une copie d'un justificatif de domicile de moins de 3 mois, une copie de la facture d'achat du vélo, une copie de l'avis d'imposition de l'année précédant l'achat, une copie de la preuve de paiement de l'aide attribuée par la collectivité locale pour l'achat du vélo et enfin, un relevé d'identité bancaire du bénéficiaire.

13
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Le meilleur des séries documentaires et historiques modernes pour clore la saison 4
Essai de la Mazda MX30 : que vaut la première Mazda électrique ?
Place des Libraires, la marketplace qui pousse le lecteur à la rencontre de son libraire (Interview)
Guide crypto : l’intérêt de Bitcoin pour se constituer un portefeuille diversifié de long terme
Bon plan Noël : l'aspirateur iRobot Roomba en promo chez Amazon
Le TOP des bons plans tech du week-end en attendant le vrai Black Friday
Bon plan Dyson : deux aspirateurs à prix cassé à saisir ce week-end
Le plus grand parc éolien du monde sera au large des côtes britanniques
La manette PS4 DualShock 4 V2 Édition Noël Jet Black à moins de 40€ chez Cdiscount
Découvrez Mars en planète bleue avec ARIA
Haut de page