🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Bornes de recharge : où recharger sa voiture électrique en France ?

04 juin 2021 à 14h36
25
Peugeot-e-208-recharge © Peugeot

Avec le développement rapide de la voiture électrique, les bornes de recharge poussent comme des champignons partout en France. Afin de trouver la station la plus proche de chez vous et la plus adaptée à vos besoin, plusieurs sites ont géolocalisé l’ensemble des infrastructures dédiées.

Au fil des mois, la tendance tend à s’inverser et plus en plus de voitures électriques prennent la route. Ca notamment été le cas de l'année 2020 qui, malgré un contexte commercial inédit en raison de la crise sanitaire, s’est soldée par un record  : la voiture électrique a dépassé pour la première fois la barre des 100 000 immatriculations sur une année pleine en France !

Mais la transition énergétique du parc automobile n’est pas acquise et elle se prépare toujours en amont : sans stations de recharge bien implantées sur le territoire, les constructeurs automobiles peuvent renoncer à leurs espoirs d’intégrer de créneau d’avenir. C’est pourquoi de nombreux opérateurs se sont attelés à déployer un réseau d’infrastructure partout en France.

De plus en plus de bornes de recharge en France

Et la dynamique est plutôt sur la bonne voie, comme l’indique l’AVERE France dans son dernier rapport . Au 1er mai 2021, l’organisme a comptabilisé un parc de 33 363 points de recharge ouverts au public sur l’ensemble du territoire, ce qui représente une évolution de l’ordre de 7% par rapport au premier baromètre de cette année (février 2021).

En revanche, le réseau est toujours en décalage par rapport au marché dans le segment des voitures électriques. Car si les bornes publiques se développent, la voiture électrique accélère encore plus vite. Résultat : la France compte désormais un point de recharge pour 12 véhicules électriques. A titre d’exemple, le ratio était d’un point pour 8 véhicules au début de l’été 2020. La balance est encore moins favorable si l’on intègre les véhicules hybrides rechargeables, portant à 16 le nombres de véhicules devant se partager un point.

Bornes de recharge : un état des lieux

Les plus de 33 000 points de recharge publics que compte la France sont répartis assez uniformément sur le territoire. Ainsi, 40% d’entre eux se trouvent sur la voie publique, alors que 37% sont disponibles dans les parkings. En dernière position arrivent les entreprises et commerces, avec 23%. 

Quelle-solution-recharge-choisir

Ce sont les bornes de recharge accélérée que l’on retrouve le plus en France, avec une part de 22 054 points capables de délivrer entre 14 et 22 kW de puissance. C’est l’une des solutions de choix pour recharger efficacement la Renault ZOE par exemple, quand il est plus complexe d’installer une solution de recharge aussi puissante à domicile. Suivent les points de recharge normale, d’une puissance inférieure à 11 kW, avec 8 548 points.

En revanche, la part des bornes de recharge rapide et ultra-rapide stagne malgré la forte demande pour ce type de bornes, comme le souligne l’AVERE France. Il est de ce fait plus facile de retrouver des prises alimentées par du courant alternatif (30 788 points) que celles pouvant délivrer du courant continu (2 006 points).

Sans surprise, c’est en Île-de-France que l’on retrouve le plus de bornes publiques avec un total de 5 653 unités disponibles. Les régions Auvergne Rhône-Alpes et Occitanie suivent avec un parc de 3 681 et 3 581 points respectivement. C’est la Corse qui est la moins bien fournie, avec seulement 78 points de recharge.

Recharge à l’extérieur : l’embarras du choix

Avec une majorité de prises disponibles sur la voirie, de nombreux choix existent pour recharger sa voiture électrique. Les puissances délivrées correspondent généralement à toutes les voitures électriques, et il est assez facile de retrouver le type de prise correspondant au câble de votre voiture électrique. 

Plusieurs problématiques subsistent toutefois : ces points de recharge étant situés au milieu d’autres places de stationnement, il n’est pas rare de retrouver une voiture thermique garée dessus, rendant indisponible un point de recharge pourtant fonctionnel. Aux incivilités s’ajoutent les dysfonctionnements de bornes, parfois incompatibles avec la voiture électrique ou régulièrement en panne. Dans tous les cas, il faudra jongler avec les cartes d’abonnement et pouvoir supporter le budget lié aux recharges en extérieur.

Recharge en supermarché : fin de la gratuité

Les solutions de recharge les plus confortables sont celles qui se trouvent sur les parkings des supermarchés ou des centres commerciaux : selon les capacités de la voiture et la puissance délivrée par la borne, il est possible de récupérer une autonomie non négligeable en faisant les courses. Mais là encore, tout n'est pas si simple, car si la gratuité des recharges était dans un premier temps privilégiée par les enseignes, elle tend désormais à disparaître. 

Renault-zoe-recharge © Renault

C’est ce qu’ont révélé nos confrères de Challenges . Ainsi, en prenant la gestion des bornes des magasins Westfield, Izivia applique désormais une tarification de 0,25€/kWh. Et si le service d’Ikea est provisoirement suspendu, Auchan semble suivre la même trajectoire. Pourtant, c’était une solution de choix pour les propriétaires de Nissan Leaf , qui pouvaient profiter des prises CHAdeMO gratuites.

Recharge dans les parkings publics : de nouvelles lois

Si la très grande majorité des points de recharge se trouvent sur la voirie, les parkings publics devraient rapidement proposer de nombreuses solutions. Un récent amendement adopté par l’Assemblée nationale prévoit en effet la mise en place de bornes de recharge dans les parcs de stationnement gérés en délégation de service public.

Ces derniers seront ainsi dans l’obligation d’installer un point de recharge par tranche de 20 emplacements disponibles dans le parking, et ce avant le 1er janvier 2025, échéance fixée par un sous-amendement . En revanche, aucune obligation n’a été fixée quant au type de point de recharge. Rappelons qu’une prise domestique est comptabilisée comme tel.

Des outils pour trouver la bonne solution de recharge

La prolifération des bornes de recharge offre une multitude de choix dans les solutions adaptées à votre voiture. Et pour faire le bon choix en itinérance ou en amont d’un voyage, de nombreux outils existent.

Chargemap.com  : une couverture européenne

Avec son système de filtres simple, précis et complet, la carte fournie par Chargemap.com est d’une grande aide pour dénicher la borne la plus proche de votre emplacement, en France comme en Europe. Du Combo CCS au Type Y en passant par les prises Type 3C ou même les très rares bornes par induction, tous les types sont référencés sur ce site. Au même titre que les puissances de recharge standard, semi-accélérée, accélérée ou rapide. L’accès au plan nécessite une inscription.

Bornes-Chargemap

Cliquer sur l'une des stations fait apparaître l'adresse, le type de recharge, les commentaires, l'itinéraire pour s'y rendre, la notation et les horaires. Des options supplémentaires permettent d'affiner vos recherches et d'afficher les charges gratuites uniquement, ou de masquer les sites non ouverts 24h/24, 7j/7. Les types de lieu comme les hôtels, restaurants, stations-services, parcs ou encore voiries sont autant d'options à sélectionner ou non.

Abetterrouteplanner  : la référence pour planifier son voyage

En alternative ou en complément de Chargemap, existent également le site et l'app mobile Abetterrouteplanner.com. En anglais uniquement, il est plus complet au niveau de la programmation d'itinéraire. Il permet d'intégrer dans l'itinéraire les points de charge à rejoindre en fonction du niveau de la batterie au départ pour calculer au plus juste votre parcours en tenant compte du temps de recharge. En sélectionnant la modèle de votre voiture électrique ainsi que la taille de sa batterie, il affiche avec une certaine précision le niveau de charge restant aux différentes étapes de votre trajet ainsi qu’à votre arrivée à destination.

Bornes-Abetterrouteplaner

Cependant, il ne tient pas toujours compte de toutes les bornes de recharge, en particulier celles implantées par les communes sur les places publiques ou certains commerces. Dommage ! Ces bornes de recharges mal référencées sont souvent limitées à la charge lente à 3 kW ou 7 kW, voire 22 kW.

Tesla Superchargeurs  : réservés aux clients de la marque

Tesla est l’un des seuls constructeurs à proposer une carte qui comptabilise toutes les solutions de recharge adaptées aux véhicules de sa gamme. On y retrouve bien sûr l’emplacement des Superchargeurs, les bornes de recharge rapide dédiées, mais aussi les points de recharge à destination, qui fournissent des puissances de recharge plus lentes mais situées dans des lieux d’intérêts comme les hôtels, restaurants et centres commerciaux. Comme leur nom l’indique, ces bornes permettent de recharger la voiture à la fin d’un trajet, ce qui peut s’avérer utile lorsque la batterie est presque vide à l’arrivée.

Bornes-Tesla-Supercharger

Rappelons que cette carte a toutefois une valeur informative pour les conducteurs de Tesla, puisque la navigation des voitures de la marque est directement capable de sélectionner les bornes et Superchargeurs nécessaires pour faire le plein. A l’image du système Abetterrouteplanner, le GPS prend aussi en compte les temps de recharge afin de calculer le temps de trajet total.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
25
23
Lolosh
Le nombre de stations hors d’usage n’est pas négligeable. C’est chaud si on est pressé ou loin d’une autre station…
Niverolle
En fait, il n’y a pratiquement que des bornes à 22kW dans les Hautes-Alpes (un coin de montagne préservé mais où l’on fait vite beaucoup kilométrage). Bon, je m’en doutais , vu que pour ma commune je n’ai pas pu négocier mieux (les subventions ne dépendent pas de nous, donc on ne choisit pas), mais je pensais au moins que les autres stations, plus grandes, étaient mieux loties.<br /> Du coup, pour les touristes qui montent au ski c’est vraiment trop cool, mais au sens propre… Et c’est avec ça que l’on prétend developer le tourisme (soupir) !
yalefeu
Il y beaucoup mieux comme application : https://abetterrouteplanner.com/<br /> Après comme dit précedemment, ce n’est pas la densité des stations qui fait la qualité de la recharge .<br /> je vous invite à regarder sur Youtube une perle : un A-R Paris Tours en Kia E-Niro : https://youtu.be/UVy28s7n4-Q
Niverolle
L’hiver dernier, les employés municipaux de ma station village n’avaient rien trouvé de mieux que de stocker la neige sur les places de recharge. L’argument, étant qu’il n’y avait jamais personne, à part des vélos électriques. Sauf que c’est juste un illégal, et que j’ai horreur des prédictions auto-réalisatrices… Du coup cette année (pas bol, une année sans neige), on a pu accueillir notre première Tesla.
Cyrus
Comme je RIS lorsque je vois ce genre d’intox !<br /> Sur Paris et en IDF, plus 80% des stations sont Hors Service…<br /> Impossible d’avoir une voiture électrique… Je voulais m’acheter un hybride rechargeable… Je fais comment ? Je fais sortir une rallonge de 50m par la fenêtre du 4ème étage ? et jusqu’à ma place de parking ?<br /> C’est pas parce que nous sommes gouvernés par des guignols qu’il faut accepter ce genre d’intox…
jjBEA_smb
Prendre un itinéraire, non pas parceque l’on est pressé, ou pour voir du pays, mais pour ne pas tomber en panne, comment dire… c’est particulier
Niark_Ozzy
Avec la désertification des campagnes et la faillite des toutes petites stations essence, c’est déjà le cas pour les motos dans certaines régions.
Faisduvelo
La vraie question à se poser pour passer à l’électrique, c’est : est-ce que je peux recharger à l’un des endroits où ma voiture est garée de toute façon ? Garage individuel, parking boulot, fitness, supermarché… Si la réponse est négative, oubliez la VE !<br /> Par contre, si la réponse est oui, la deuxième question est : combien de fois par an vais-je devoir ravitailler en cours de route ? Si c’est 2-4 fois par an, le temps éventuellement perdu lors de ces longs trajets est largement compensé par le temps gagné le reste de l’année à ne pas avoir besoin d’aller faire le plein. Si c’est plutôt 2x par mois, c’est sûr que c’est tout de suite moins intéressant. Dans ce cas, à part la BMW i3 REx (qui n’est plus proposée en Europe mais qui pouvait faire 600-700 km avec 2 arrêts pour remplir le réservoir d’essence, voire rouler en continu en limitant sa vitesse à 110), toutes les électriques et même les Teslas deviennent vite contraignantes.<br /> En résumé, il faut juste réapprendre à gérer l’énergie et ne plus penser en terme de ravitaillement pour continuer à rouler, mais en terme d’étapes où on prévoit de s’arrêter de toute façon (un resto, un musée, un ami, une baignade, du shopping…). Dès que c’est intégré, le VE devient en réalité moins contraignant que le VT parce qu’on oublie la plupart du temps d’avoir à ravitailler, ce soucis n’apparaît que lorsqu’on prévoit de dépasser les 200-400 km d’autonomie de la batterie et c’est rare pour une grande majorité d’utilisateurs.
epodotcom
J’ai une question, désolé mais personne n’a dit qui finançait l’installation de ces bornes… Je dis ça car depuis grands nombres d’années maintenant, entre les primes (qui sont à mon avis un moyen déguisé de filer de l’argent aux constructeurs) entre la division d’EDF en plusieurs parties, celles qui rapportent s’étant privatisées contrairement à celle qui perdent de l’argent toujours dans le giron de l’état. Bref, si il se trouve que c’est l’état, ça ajouterait encore à l’addition alors que peu nombreux sont les fans de l’électrique.<br /> Merci pour la réponse.
SlashDot2k19
J’espère que le prochain gouvernement s’apercevra de cette gabegie et stoppera tout cela.
SlashDot2k19
Où recharger en France?<br /> Si t’as pas de Tesla, et que tu veux pas te retrouve en rade, c’est chez toi.
illuminati
À part Tesla tous les autres réseaux collectionnent les chargeurs défectueux. Désolant.
yoda_net
La recharge hors domicile, hors Tesla, c’est une vraie galère!<br /> une journée en enfer d’un youtuber en Corsa électrique https://youtu.be/RL9I7ubO_xk
philouze
Un témoignage d’une seule journée de bagnolard a l’esprit «&nbsp;boomer&nbsp;» et qui passe sa vie à tourner des vidéos de «&nbsp;youngtimer&nbsp;» n’est pas représentatif de l’expérience utilisateur des 100 000 acheteurs de VE et dont une majorité écrasante déclare ne pas vouloir revenir au thermique.<br /> Sachant que même l’article ici a près d’un an
Palou
philouze:<br /> Un témoignage d’une seule journée de bagnolard a l’esprit « boomer » et qui passe sa vie à tourner des vidéos de « youngtimer » n’est pas représentatif de l’expérience utilisateur des 100 000 acheteurs de VE et dont une majorité écrasante déclare ne pas vouloir revenir au thermique<br /> Voilà, on y arrive, il n’y a rien de mieux qu’un VE, c’est bien connu, tous les autres sont du caca, les voitures comme les gens qui les ont, bla bla bla.<br /> La moitié de ces VE prétendus vendus sont le fait d’une obligation faite aux grandes sociétés et administrations d’en prendre contre leur bon vouloir. Faut arrêter de rêver, aujourd’hui un VE ne peut pas convenir à tout le monde, mais il faut savoir l’admettre <br /> Vu ailleurs cet après-midi :<br /> Autre problème, l’autonomie, qui est jugée insuffisante par 60% des sondés. Interrogé par ‹&nbsp;Le Parisien&nbsp;›, un cadre de l’industrie automobile confie que les hybrides rechargeables «&nbsp;carburent car ils rassurent&nbsp;», contrairement aux 100% électriques, difficiles à vendre.<br />
keyplus
ça en haute ardeche faut avoir un bon réservoir d’essence sur la moto et quand on voit les réservoirs de plus en plus riquiqui qu elles ont
philouze
Je n’ai pas dit que ça convenait à tout le monde, je dis que ceux qui y passent, y restent.<br /> Je dis aussi que ceux qui dénigrent le font souvent à tort, par à priori ultra négatif, un à priori renforcé à grand coup de fake news… et si on peut faire en sorte de s’auto-infliger une expérience bien négative on le fait et surtout on communique largement dessus.<br /> C’était typique des reportages «&nbsp;elle repart sur une dépanneuse&nbsp;» produits par tous les journaleux dans les années 2013-2015, alors que sur le forum de la communauté zoé pas un particulier n’a rencontré ce genre d’expérience.<br /> La moitié de ces VE prétendus vendus sont le fait d’une obligation faite aux grandes sociétés et administrations d’en prendre contre leur bon vouloir.<br /> je n’ai pas les chiffres 2021, mais en 2020, sur 147.995 «&nbsp;non utilitaires&nbsp;», 59 067 détenus par des pros.<br /> les 2/3 sont bien des caisses de particuliers, pas la moitié<br /> nombre de caisses de pros sont des véhicules de direction librement choisis par les propriétaires, combien, je ne sais pas, mais c’est bien nos «&nbsp;premiers véhicules&nbsp;», c’est mon cas, celui de mon associé, celui de pas mal de confrères dont les Tesla les zoé et les niro se trouvent devant leur parking de société et que vous voyez rouler tous les jours.<br /> J’aimerais qu’on puisse me citer une proportion de gens qui se sentent «&nbsp;infligés&nbsp;» d’une Tesla ou d’une zoé à la place d’un diesel, et qui s’en plaignent au quotidien.
Popoulo
@yoda@net : L’avantage du VE au final, c’est qu’il te permet de découvrir des endroits ou tu ne serais jamais allé dans l’espoir d’y trouver une borne de recharge. C’est sympa au final - quand tu ne sais pas quoi faire de ton temps.
Cleindori
Excellent article.<br /> A noter que pour comparer les prix aux bornes (car oui toutes les bornes n’ont pas un unique prestataire…) il y a une application (pas tjrs à jour) pour ça : chargeprice<br /> Si vous cherchez un groupe FB pas trop mal sur la voiture électrique en général : Voiture électrique<br /> Si vous cherchez un groupe FB sympa sur la seule TM3 : Groupes Facebook
KlingonBrain
Un témoignage d’une seule journée de bagnolard a l’esprit « boomer » et qui passe sa vie à tourner des vidéos de « youngtimer » n’est pas représentatif de l’expérience utilisateur des 100 000 acheteurs de VE et dont une majorité écrasante déclare ne pas vouloir revenir au thermique.<br /> Sauf que pour le moment c’est plutôt les «&nbsp;boomers&nbsp;» CSP+ qui ont l’argent pour acheter des VE neufs ainsi que la maison avec garage qui va avec.
kroman
Quel bazar !<br /> Un plein de de GO et c’est reparti pour 1100 km. Je crois que je ne vais pas en changer pour un long moment encore !
strigensky
Il serait bon d’avoir le % de particulier professionnel pour les véhicules électriques car beaucoup d’entreprises comme la Poste et autres en font l’acquisition pour se donner une image de marque qui est très importante vis à vis du grand public, et donc donner la progression des particuliers hors véhicule d’entreprise .
Krypton_80
philouze:<br /> je dis que ceux qui y passent, y restent.<br /> Tu veux dire au cimetière ? Parce que pour la voiture électrique… <br /> Caradisiac.com<br /> Aux USA, une personne sur cinq ferait marche arrière sur la voiture électrique<br /> Il y a les ventes de voitures électriques neuves, qui sont analysées par des chiffres, mais dans le même temps, combien abandonne l'électrique ? Une grande étude américaine parle de 20 % de propriétaires qui rebroussent leur chemin.<br /> Mais tu vas sans doute parler de «&nbsp;fake news&nbsp;» (infox en français), c’est vrai qu’en France on sait tout mieux que dans le reste du monde. Je ne serais pas étonné que tu me dises que tu aurais pu écrire l’article toi-même.<br /> Mais que fait donc Tesla ?
oudiny
Au delà des bornes de recharges disséminées ici et là il faut aussi prendre en compte celles qui ne fonctionnent pas ou plus et ces dernières sont légion ce qui mathématiquement baisse encore plus la disponibilité de ces points recharges " lents " car au delà de 5mn pour un plein pour moi c’est " lent "
sedirae
@Palou et @yoda@net<br /> Je ne veux pas dire mais vu les véhicules qu’il présente habituellement dans son émission cela aurait été étonnant qu’il valorise les véhicules électriques^^ (le mec roule en jag et prépare une alpine a110)<br /> En fait ce qui devient un peu saoulant avec les arguments que les gens comme lui avancent, ce sont des faits maintes fois mis en exergue…<br /> OUI on sait que l’autonomie d’un VE se réduit drastiquement en HIVER, qui plus est sur AUTOROUTE…<br /> Pareil, ça commence à faire le tour que le Grand Est c’est surtout le Grand Vide question bornes!<br /> C’est pas comme si tout le monde était au courant depuis le temps… De plus, j’ai l’impression que toutes ses personnes ne connaissent pas chargemap ( comme le retraité qui voulait faire toul&gt;paris en ePace je crois)<br /> J’ai une corsa E, oui ça m’est déjà arrivé de retrouver à poireauter sur un parking de super marché pour un aller retour reims/paris. Mais ce que j’ai appris ce jour là c’est qu’il nous faut plus de bornes à 100Kw ou +<br /> Pourquoi? parce qu’en 10 min avec une ionity j’ai chargé ma batterie autant qu’en 2h de charge avec une 50kw (je n’ai plus les chiffres exactes mais c’est dans l’idée).<br /> Donc oui je confirme moi aussi tout ça, que pour les trajets quotidiens c’est super car j’ai la chance d’habiter à la campagne dans une maison individuelle (faut dire que c’est un luxe de vivre au mileu des champs de betteraves et des zones militaires…) et pourtant je ne changerait pour rien au monde.
tfpsly
sedirae:<br /> Je ne veux pas dire mais vu les véhicules qu’il présente habituellement dans son émission cela aurait été étonnant qu’il valorise les véhicules électriques^^ (le mec roule en jag et prépare une alpine a110)<br /> Je ne connais pas cette chaîne, mais un regard sur sa liste de vidéos me fait penser que ta présentation est très raccourcie ((le mec roule en jag et prépare une alpine a110) : UNE vidéo sur une préparation d’Alpine A110, et DEUX vidéos sur une Jag de collection (et pas utilisée tous les jours comme tu le dis). Peu de vidéos sur les VEs, son sujet est les voitures de collections, mais tu déformes vraiment son sujet.
philouze
je n’ai pas besoin de parler de «&nbsp;fake news&nbsp;» comme le dit ton article, une personne seulement sur 5 y revient. Et si tu pousses jusqu’à lire l’étude qu’il y a eu derrière, la tonalité de la recherche c’est de comprendre réellement pourquoi ils ont du revenir en arrière.<br /> Et pour 70% d’entre eux, c’est l’absence de recharge 240V possible à la maison, du fait d’une problématique 110V typiquement américaine, ainsi que dans l’échantillon, des gens qui avaient des besoins particuliers, comme vider intégralement sa batt chaque jour sans pouvoir refaire un plein complet à domicile.<br /> Pour finir l’échantillon se base sur des gens passés à l’EV entre 2012 (!) et 2018. précisions qu’il n’y avait pas un seul chargeur public en france en 2012 par exemple, et probablement très très peu aux USA aussi.<br /> Pour autant : 4 personnes sur 5 sont resté au VE. Meilleur argument pour qu’on puisse trouver.
tfpsly
philouze:<br /> Et pour 70% d’entre eux, c’est l’absence de recharge 240V possible à la maison, du fait d’une problématique 110V typiquement américaine<br /> Les maisons aux USA reçoivent deux phases inversées à +/-120V et un neutre relié au milieu de la bobine du transfo. Relier un appareil entre les deux phases lui fournit du 240V.<br /> Fait peu connu : le réseau US est en fait en 240V. <br />
philouze
c’est assez curieux, cette histoire de double 120, d’autant plus que visiblement aucun circuit-breaker qu’il présente dans le tableau ne réunit les deux phases pour faire du 240.<br /> du coup comme il l’explique on réunit deux -+120 pour faire du 240 à la prise quand on veut des device 240.<br /> Les prises aux states sortent généralement du 110/120, j’imagine que certains proprios doivent pouvoir faire venir un électricien pour faire la blague, mais que les locataires en restent avec des prises 110 si rien n’a été prévu.<br /> Possible aussi qu’il y ait des logements «&nbsp;monophasés&nbsp;» et que les apparts se partagent arbitrairement les phases, comme nous en france avec nos trois phases par ailleurs.<br /> ça doit être le gros de cette cohorte de «&nbsp;70% des 20% qui se barrent&nbsp;» . je n’ai pas accès à plus que l’abstract :<br /> https://www.nature.com/articles/s41560-021-00814-9
Krypton_80
philouze:<br /> précisions qu’il n’y avait pas un seul chargeur public en france en 2012 par exemple<br /> Un peu comme les stations à hydrogène en 2021 pour cette même France ?
tfpsly
philouze:<br /> c’est assez curieux, cette histoire de double 120, d’autant plus que visiblement aucun circuit-breaker qu’il présente dans le tableau ne réunit les deux phases pour faire du 240.<br /> Si, il les montrent à 11:03 (et on en voit en gros plan en haut de son tableau à 6:16) : les disjoncteurs sont connectés en alternance à la phase de gauche puis à celle de droite en descendant (ceux dans la colonne de gauche ne sont pas attachés seulement à la phase de gauche, ils alternent un sur deux; et pareil dans la colonne de droite). Il suffit d’avoir un disjoncteur de double largeur pour recevoir les deux phases et avoir 240V.<br /> image831×342 68.8 KB<br /> C’est effectivement un système surprenant pour nous, leur permettant de garder leurs appareils 110V et d’avoir du 240V pour des appareils demandant plus de puissance comme les clims, gros laveuses ou séchoirs, et chargeur de VE.<br /> philouze:<br /> Les prises aux states sortent généralement du 110/120, j’imagine que certains proprios doivent pouvoir faire venir un électricien pour faire la blague, mais que les locataires en restent avec des prises 110 si rien n’a été prévu.<br /> Ce ne sont pas les mêmes prises (12:06). Certains appareils sont directement câblés jusqu’au tableau électrique, sans passer par des prises.
philouze
Si tu veux.<br /> Les deux sont partis à peu près ensemble : cordidoor : 2014 , SaintLô , janvier 2015.<br /> A date : 30 000 bornes de recharge en France pour 31 H2 300b et seulement 11 rapides 700b.<br /> Comme on dit, l’humour est la politesse du désespoir.
Krypton_80
philouze:<br /> Les deux sont partis à peu près ensemble<br /> Possible, alors au Japon/Corée du Sud aussi (pour ne citer que ces 2 pays), donc le problème vient de la France, pas de la technologie.<br /> philouze:<br /> Comme on dit, l’humour est la politesse du désespoir.<br /> Ah oui, on dit ça ? J’imagine que les gens heureux en France ne doivent pas avoir un grand sens de l’humour alors !
philouze
donc le problème vient de la France, pas de la technologie.<br /> hydrogène, monde : moins de 900 stations publiques + privées.<br /> Electricité : 900 000 points de recharge publiques dans le monde, croissance de +60% par an, plus de 6 millions de points de charge privés !<br /> il s’est créé 7000 fois plus de points de charge que de pompes H2 sur la même période, et ça grimpe.
Krypton_80
philouze:<br /> Electricité : 900 000 points de recharge publiques dans le monde, croissance de +60% par an, plus de 6 millions de points de charge privés !<br /> Oui et combien de bornes en panne et hors service dans tout ça ? <br /> Je ne sais pas si tu es au courant, mais une station H2 c’est un peu plus cher et un peu plus complexe à installer qu’une borne de recharge, mais au moins 100% des stations sont fonctionnelles. C’est tout ce que tes chiffres montrent à un instant T, mais pas que ça va durer dans le temps (exemple le diesel en France).<br /> philouze:<br /> il s’est créé 7000 fois plus de points de charge que de pompes H2 sur la même période, et ça grimpe.<br /> Cela ne prouve rien, la filière hydrogène grimpe aussi, certes moins vite, mais elle grimpe. D’ailleurs quelque chose qui grimpe trop vite a de plus fortes probabilités un jour de retomber tout aussi vite, c’est comme la bourse.<br /> Quand les gens se seront rendus compte qu’on les prend pour des pigeons avec les voitures rechargeables, hybrides ou non, par borne ou prise domestique, gare au retour de manivelle pour les constructeurs qui auront ignoré la PAC. Ce qui s’est passé avec le thermique se reproduira pour eux avec la généralisation de la PAC, ils devront se convertir à nouveau. Pendant ce temps là, des marques comme Hyundai auront pris une sérieuse avance.
philouze
Je te laisse à tes rêves, quand on en est là :<br /> philouze:<br /> il s’est créé 7000 fois plus de points de charge que de pompes H2 sur la même période, et ça grimpe.<br /> Cela ne prouve rien<br /> Je trouve que ça résume pas mal nos échanges.<br /> Ensuite on verse dans l’aigreur, mais c’est un argument répandu :<br /> Quand les gens se seront rendus compte qu’on les prend pour des pigeons avec les voitures rechargeables<br /> En quoi un véhicule électrique - mais alimenté par une source plus dégradée d’électricté, (beaucoup) plus chère et non accessible à domicile, plus dangereuse et plus volumique - ferait de ses acheteurs de moins gros «&nbsp;pigeons&nbsp;» que ceux qui ont choisi la voie la moins chargée en co2, moins chère, plus pratique, qui charge à domicile et avec une infrastructure 7000 fois plus disponible ?<br /> Je ne vois pas ?<br /> je n’ai même pas un scénario compatible avec ta colombophilie là. J’en suis à mon troisième VE et je n’ai toujours pas changé mon régime pour des graines, une explication valable ?<br /> Edit : juste pour que tu ne croies pas qu’un chiffre soit une «&nbsp;anecdote&nbsp;» :<br /> Automobile Propre<br /> TotalEnergies va installer 2&nbsp;200&nbsp;points de recharge à Amsterdam<br /> Ce seul plan d’une seule ville d’europe représente en un an deux fois toutes les pompes H2 planétaires installées depuis 2014 ^^<br /> je ne sais pas si tu es au courant, mais une station H2 c’est un peu plus cher et un peu plus complexe à installer qu’une borne de recharge<br /> Sans blagues ! tu es en train de comprendre une partie du problème, après deux ans d’échanges, toutes mes féloches
Krypton_80
philouze:<br /> je ne sais pas si tu es au courant, mais une station H2 c’est un peu plus cher et un peu plus complexe à installer qu’une borne de recharge<br /> Sans blagues ! tu es en train de comprendre une partie du problème, après deux ans d’échanges, toutes mes féloches<br /> Ce n’est pas parce que c’est plus complexe que c’est un problème pour autant, sinon l’homme n’aurait jamais mis les pieds sur la lune, ni même construit une seule raffinerie de pétrole ! <br /> D’autre part ça ne sert à rien de multiplier les bornes de recharges par le coefficient que tu veux si la moitié finit par être hors d’usage. Les vendeurs automobile se gardent bien de le dire aux acheteurs potentiels, et les prennent de ce point de vue pour des pigeons.<br /> Quant à ton cas personnel, je doute fort qu’il soit représentatif de la population, après 2 ans d’échanges, je suis étonné que tu y crois encore.<br /> Moi aussi je peux te parler des Pays-Bas si tu veux… <br /> h2-mobile.fr<br /> Pays-Bas - Dernières actualités énergie et véhicules hydrogène<br /> Suivez l'actualité française et internationale de la mobilité hydrogène avec H2 Mobile : Nouveaux produits, politiques publiques, stations ouvertes ou à venir...<br />
philouze
17 news en 3 ans qui bouclent sur les 3 mêmes faits ou presque : Hyzon, Alsthom,une poignée de camions et de bus subventionnés, une flotte de taxi intégralement subv façon Hype à Paris, une mini vedette h2, pour tout un pays : je suis impressionné, vraiment, on sent que c’est une grosse vague de fond qui se prépare.<br /> je te redonne le chiffre : 2 200 points de charge pour la seule ville d’Amsterdam.<br /> ça resitue un peu les effets d’échelle entre les deux pistes.
Krypton_80
philouze:<br /> 2 200 points de charge pour la seule ville d’Amsterdam.<br /> ça resitue un peu les effets d’échelle entre les deux pistes.<br /> Tu as trouvé le mot qui convient: les «&nbsp;effets&nbsp;», sauf que des effets, à un moment donné, ça peut se retourner contre vous, genre effet «&nbsp;boomerang&nbsp;».<br /> Ce n’est pas une question d’échelle, mais une question de durabilité à long terme. Combien de stations essence à Amsterdam? On connait la suite.<br /> Toi tu me parles d’effets, moi je parle de faits qui vont durer (vu le prix):<br /> h2-mobile.fr<br /> Le nombre de stations hydrogène en forte hausse en 2020<br /> L'étude « Global Market for Hydrogen Fueling Station », du cabinet Information Trends, dénombre près de 600 stations-service hydrogène à travers le monde à fin 2020. Une accélération spectaculaire puisqu'il n'y en avait que 432 à fin 2019.<br /> Je sais, 600 stations H2 à travers le monde vs tes 2.200 bornes à Amsterdam, ça ne va probablement pas d’impressionner, mais n’oublie pas qu’un plein en hydrogène ne monopolise pas la pompe pendant une heure, donc la comparaison 1 borne de recharge pour 1 station H2 n’a pas de sens, sauf peut-être pour les gens de mauvaise foi.<br /> Je trouve que tu as tendance à un peu trop dépasser les bornes ( ) avec tes effets de chiffres à un instant «&nbsp;T&nbsp;». Bah si ça peut te rassurer, moi je ne vends rien de toutes façons, on verra bien, mais ne compte pas sur moi pour mettre un seul dollar dans un VE à batteries.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Renault fait de sa 4L une voiture volante, et ce n'est pas une blague
Voilà à quoi ressemble une trottinette de course, faite pour passer les 100 km/h
Bornes de recharge : coup d'accélérateur sur le réseau en 2021 en France avec près de 50 000 bornes recensées
Finalement, Waze, Coyote et cie pourront continuer à signaler les contrôles de vitesse !
Les trottinettes électriques finalement bridées à 10 km/h dans tout Paris (sauf sur les grands axes)
Kia dévoile son nouveau Niro, disponible en hybride, PHEV ou entièrement électrique
NIU lance le plus rapide de ses scooters, un scooter hybride, des trottinettes électriques, et aussi une moto
Tesla aurait pour 80 milliards de dollars de commandes pour le Cybertruck
À partir de l’été 2022, les nouveaux modèles de voitures biperont en cas d’excès de vitesse : tout savoir sur le système d’Adaptation Intelligente de la Vitesse
Les prises pour véhicules électriques obligatoires dans les nouvelles maisons au Royaume-Uni dès 2022
Haut de page