Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?

28 mars 2020 à 14h10
76
Star de la catégorie voiture électrique, la Tesla Model 3 a forcément attiré l’œil des curieux

Le coût d'entretien d'une voiture électrique, ce n'est pas forcément le sujet qui fait le plus parler, au contraire de son coût énergétique par exemple. Il est pourtant essentiel d'aborder la question des révisions et des éventuelles réparations car elles peuvent représenter un budget plus ou moins important pour l'automobiliste.

Tout le monde est d'accord pour dire que le coût d'entretien d'une voiture électrique est inférieur à celui d'une thermique, notamment grâce à une mécanique simplifiée et moins sujette à l'usure. Pourtant, lorsqu'il est question d'avancer des chiffres concrets, on entend tout et son contraire : la différence serait anecdotique pour certains, tandis qu'elle permettrait de réduire son budget par 4 pour d'autres. À défaut d'apporter une réponse chiffrée, tentons au moins de démêler le vrai du faux en nous appuyant sur le corpus à notre disposition.

Batterie voiture electrique

Une mécanique plus simple pour un entretien limité

S'il est admis que le coût d'usage d'une voiture électrique est inférieur à celui d'une thermique, on l'attribue principalement - voire exclusivement - à son coût énergétique plus faible. Conséquence ? On en oublie un peu trop souvent que le poste entretien peut permettre, lui aussi, de réaliser des économies au quotidien.

Une motorisation simplifiée

Bien qu'il soit loin d'être simpliste, le moteur d'une voiture électrique se montre beaucoup moins complexe que son équivalent thermique. Pour schématiser, il est alimenté grâce à une batterie, elle-même actionnée en appuyant sur la pédale d'accélérateur. Par conséquent, il se compose d'un nombre très limité de pièces - une petite vingtaine en règle générale, au contraire d'un moteur de voiture thermique qui en totalise plus de 1 000, dont la ligne d'échappement et la courroie de distribution par exemple.

De par sa composition, le moteur électrique est très peu soumis aux frottements mécaniques, tandis qu'il n'est pas dépendant des échanges de flux gazeux et liquides. En plus de présenter une usure moindre, il n'a donc pas besoin de réaliser de vidange car il n'exige pas de lubrification et n'est pas concerné par le remplacement de certains éléments indispensables aux moteurs à combustion (filtre, bougie, etc.). Autant d'avantages qui jouent directement sur le coût d'entretien d'une voiture électrique.

Batterie voiture electrique

Une plus grande fiabilité

La motorisation d'une voiture électrique s'affranchit également de la boîte de vitesse manuelle et d'embrayage. La transmission s'effectue ainsi beaucoup plus facilement, dans la mesure où c'est au moteur de fournir directement la rotation. L'absence de ces pièces dites « d'usure » limite encore un peu plus le risque de pannes et le coût de maintenance qui leur est lié.

C'est d'ailleurs pour la même raison que le risque de casse moteur est extrêmement limité. Dans la mesure où la voiture électrique ne dispose pas de courroie ou de durite, la traction se veut généralement fiable, et ce, beaucoup plus longtemps que sur un véhicule thermique. Il faut d'ailleurs savoir que la plupart des éléments mécaniques - carburateur, boîte de vitesse, pistons, etc. - sont remplacés par de l'électronique, beaucoup moins sujette à dégradation.

Des plaquettes moins sollicitées

Certes, une voiture électrique doit, elle aussi, remplacer ses plaquettes de frein plus ou moins régulièrement. Toutefois, une partie du freinage est réalisée grâce à un système dit « récupératif » qui utilise le moteur pour recharger ponctuellement la batterie en phase de décélération. Le système mécanique est ainsi moins sollicité, limitant l'usure de certaines pièces, dont les plaquettes.

Moins de consommables à changer

En revanche, vous ne pourrez pas échapper à tous les postes d'entretien. En plus de vérifier les niveaux de liquide de refroidissement et de liquide de frein (et de les ajuster ou de les remplacer si nécessaire), vous devez faire réaliser une révision « classique » pour le châssis, la direction, les pneumatiques, la suspension et la carrosserie. Même constat en ce qui concerne la climatisation et les divers éléments de confort.

Il n'en reste pas moins que les révisions seront généralement plus espacées que pour un véhicule thermique. Et, au final, vous n'aurez principalement que 3 consommables à remplacer plus ou moins régulièrement : les plaquettes de frein, le train de pneumatiques et le liquide de lave-glace.

Voiture electrique en charge

Le danger de la batterie

Le seul grand problème que peuvent rencontrer les voitures électriques vient de leur batterie. Bien qu'elle ne demande pas réellement d'entretien, elle va représenter un coût important si son remplacement est nécessaire. C'est d'ailleurs pour cette raison que sa location - plutôt que son achat - est un choix qui peut se justifier, tout comme les extensions de garantie. Rappelez-vous toutefois que la durée de vie d'une batterie de voiture électrique est, selon les modèles, plus importante que celle du véhicule en lui-même.


Le coût d'entretien d'une voiture électrique : un sujet à l'étude

Pour toutes ces raisons, il apparaît évident que le coût d'entretien d'une voiture électrique est plus faible que celui d'une thermique. La technologie étant encore relativement récente, il est cependant difficile d'avoir un retour d'expérience suffisant pour évaluer précisément le montant de ce poste. Un exercice d'autant plus complexe que de nombreux paramètres entrent en ligne de compte (modèle, conduite, kilométrage, etc.). Pour tenter d'y voir plus clair, rien de mieux que de s'appuyer et de comparer différentes études menées sur le sujet.

Voiture electrique

Électrique et thermique : un coût similaire à kilométrage égal

Notre quête de réponses nous a tout d'abord mené vers une étude réalisée par Fatec (1), un gestionnaire de flottes français. S'appuyant sur les données d'un parc automobile géré par l'entreprise, l'enquête a tâché de comparer les dépenses de maintenance entre une Renault ZOE et une Renault Clio, mais également entre le Renault Kangoo ZE et son pendant thermique.


Première constatation : les visites de maintenance ont été beaucoup moins nombreuses pour les modèles électriques. Un résultat que la marque au losange semble elle-même confirmer, dans la mesure où elle estime que la révision d'une électrique doit intervenir tous les 30 000 kilomètres en moyenne, contre 15 000 kilomètres pour une essence et 20 000 kilomètres pour un diesel (2).

Toujours selon cette même étude, le véhicule électrique n'aurait demandé en moyenne que 325 € de dépenses en révision et réparation sur une période de 3 ans. Un coût qui semble, à première vue, extrêmement bas, mais que confirment les études suivantes. Toujours est-il que le gestionnaire avance que, pour une durée de contrat égale, la voiture électrique présente des coûts de maintenance quatre fois moins importants que son homologue thermique. Un résultat qu'il convient toutefois de nuancer puisque, pour un kilométrage égal, le coût d'entretien est cette fois relativement identique.

Garage automobile

Une main-d'œuvre plus onéreuse

Cette première étude ne nous ayant pas vraiment avancés, intéressons-nous cette fois à une simulation réalisée par le magazine de défense des consommateurs Que Choisir (3). Première surprise, on y découvre que les réparateurs facturent bien souvent l'entretien plus cher pour une voiture électrique que pour une thermique. En cause ? Malgré une maintenance qui semble moins complexe, le garage a besoin de matériel et d'une formation spécifiques, logiquement répercutés sur le montant de la facture.

Malgré tout, le poste entretien reste largement inférieur pour les véhicules électriques, et ce, pour les 3 catégories comparées par le magazine :
  • Micro-citadine : la Volkswagen e-Up! aurait nécessité 826 € de frais de maintenance à l'année, contre 1 267 € pour la Suzuki Swift hybride, soit près de 35 % d'écart.
  • Citadine : le budget entretien de la Renault ZOE est de 1 046 €, contre 1 314 € pour la Renault Clio essence, soit 20 % de différence.
  • Compacte : là où la Nissan Leaf demande 1 336 €, la Peugeot 308 diesel coûte 1 556 €, soit un peu moins de 15 % d'écart.



Le désavantage de la location

À travers son enquête intitulée « Le budget de l'automobiliste », l'Automobile Club Association (ACA) s'est essayée au même exercice (4). Mais, à la différence des deux précédentes analyses, la décision a été prise de s'intéresser à une offre en location longue durée (LLD) pour éviter diverses erreurs d'appréciation. Le calcul est toutefois délicat puisque, dans l'exemple pris en compte, la maintenance est à la charge du constructeur. Si bien que le coût d'entretien n'est que de 360 € pour une période de 3 ans pour la Renault ZOE étudiée. En effet, seul le remplacement d'un train de pneumatiques (non pris en charge par le contrat) a été nécessaire.

Le coût du contrat d'entretien étant inclus au loyer du véhicule, difficile de savoir quelle part il représente réellement. Toujours est-il que la Renault Zoé en LLD se montre beaucoup moins compétitive si l'on en tient compte, dans la mesure où le coût total est alors de 2 553 € par an (location et entretien). À titre d'exemple, la Renault Clio comparée en parallèle affichait un budget total pour le poste location et entretien de 1 986 €. Une différence qu'il convient - une nouvelle fois - de nuancer car les deux véhicules n'affichent pas le même prix catalogue (10 000 € d'écart après déduction du bonus écologique). Autant le dire, cela revient un peu à comparer des choux et des carottes.

Entretien voiture

Entretien d'une voiture électrique : ce qu'on en pense à l'étranger

À l'exception de l'étude menée par Que Choisir, les investigations de nos compatriotes ne nous ont pas apporté beaucoup d'enseignements. Si ce n'est, bien évidemment, que le sujet est complexe. Pour approfondir ces résultats, partons cette fois outre-Atlantique. Au Canada, The 2 Degrees Institute s'est appuyé sur les données mises à disposition par le fournisseur de data Vincentric pour comparer 4 véhicules : la Volkswagen e-Golf et le Kia Soul EV, ainsi que leur version thermique respective (5). Il en ressort que ces deux véhicules électriques affichent un coût d'entretien moyen inférieur de 47 %, soit 489 $ par an pour les premiers, contre 931 $ pour leur équivalent thermique.


De l'autre côté de la frontière, aux Etats-Unis, l'Electric Power Research Institute a comparé le coût d'entretien de plusieurs véhicules, non pas par an, mais par kilomètre parcouru (6). Il en ressort que le prix total de maintenance d'une Chevrolet Cruze est de 5 317 $ pour 150 000 miles parcourus, contre seulement 1 183 $ pour la Nissan Leaf (- 78 %). Des résultats à prendre avec des pincettes car, rappelons-le, 150 000 miles représentent tout de même près de 240 000 kilomètres. Difficile de croire que la Nissan Leaf puisse parcourir une telle distance en conditions normales d'utilisation, elle qui à la date de parution de l'étude ne disposait d'une batterie d'une capacité que de 24 kWh.

En Floride à présent, une étude a comparé les coûts de maintenance sur 10 ans de 3 véhicules électriques (Tesla Model S, Nissan Leaf et Chevrolet Spark EV) avec 5 véhicules thermiques (Volkswagen Eos, Chevrolet Cruze, Chevrolet Malibu, Hyundai Elantra et Chevrolet Spark) (7). Le poste entretien annuel était de 568 $ en moyenne pour les premières, contre 712 $ pour les secondes, soit environ 21 % de différence. Notons cependant que, toujours selon cette étude, la Tesla Model S s'illustre avec un budget annuel moyen de seulement 453 $.


Concluons notre tour du monde des études en Allemagne où, cette fois, les chercheurs ont tenté de répondre à la question de façon mathématique, au moyen de données et de calculs savants que vous nous excuserez certainement de ne pas retranscrire. Le résultat ? Tout simplement qu'une voiture électrique permet de réduire ses dépenses d'entretien de 19% en moyenne par rapport à un véhicule thermique équivalent (8). Nous vous invitons à vous reporter à l'étude en question pour éventuellement questionner la méthodologie utilisée.

Voiture électrique : un coût d'entretien à prendre au cas par cas

Vous l'aurez vu, la différence de budget électrique-thermique oscille entre 0 et 78% selon ces différentes enquêtes. Alors que nous apprennent-elles réellement, si ce n'est que personne n'est d'accord ? Tout d'abord, cela nous permet de savoir que de trop nombreux critères entrent en ligne de compte pour pouvoir avancer un chiffre précis. La fiabilité du modèle, le style de conduite, le kilométrage annuel, les tarifs pratiqués par le garagiste... autant d'éléments qui rendent les résultats trop incertains et demandent à chaque automobiliste d'analyser son propre budget. Méfiez-vous donc lorsqu'un constructeur vous affirme que vous réduirez votre budget réparation et révision de 20 à 30%, comme le fait Renault (2). Ces chiffres sortiront le plus souvent de son chapeau. Voilà pourquoi, a priori, il faudra encore quelques années - notamment dans l'attente que le parc électrique se développe - pour être en mesure de répondre de façon plus factuelle à la question.

En revanche, il est vrai de dire que le coût d'entretien d'une voiture électrique est - sauf cas exceptionnel (problème de batterie, etc.) - inférieur à celui de son équivalent thermique. De là à avancer un budget moyen ou un pourcentage de différence, il y a un fossé que nous ne franchirons pas. On peut toutefois rester plus optimiste en ce qui concerne la fréquence de révision, dans la mesure où la plupart des études s'accordent à dire qu'un véhicule électrique pourra rouler plus longtemps avant de passer au garage. Mais ne nous voilons pas la face : ce n'est pas ce poste de dépenses qui, en règle générale, vous permettra de faire des économies mirobolantes, ni même d'amortir le coût d'achat supérieur d'une électrique. Pour ça, il sera préférable de vous interroger sur les solutions de recharge à utiliser pour votre voiture électrique. Pourquoi ? Tout simplement car c'est la recharge qui pourra avoir un réel impact sur votre budget du quotidien.


(1) Source : Transformer son parc en électrique : une solution économique ? - Fatec - 2019
(2) Source : Tout savoir sur l'entretien d'une voiture électrique - Groupe Renault - 2019
(3) Source : L'électrique, c'est du bonus ! - Que Choisir - 2018
(4) Source : Le budget de l'automobiliste - Automobile Club Association - 2019
(5) Source : Comparing Fuel and Maintenance Costs of Electric and Gas Powered Vehicles in Canada - Ryan Logtenberg et al. - 2018
(6) Source : Total cost of ownership model for current plug-in electric vehicles - Electric Power Research Institute - 2012
(7) Source : Electric Vehicle Life Cycle Cost Analysis - Electric Vehicle Transportation Center - 2017
(8) Source : Cost analysis of Plug-in Hybrid Electric Vehicles including Maintenance & Repair Costs and Resale Values - Bernd Propfe et al. - 2012
Modifié le 16/04/2021 à 16h13
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
76
46
lapin-tfc
Très instructif, merci !
zoup01
Vous avez oublié un consommable à remplacer généralement tous les 2 ans: le liquide de frein .
os2
je sais pas quand l’étude a été fait, mais la leaf au usa tu peux avoir une batterie 62 kWh
trollkien
Oui en cout d’entretien ca semble être le jour et la nuit (enfin si je compare a mon van :p)<br /> Fuyez (la LOA, LLD), pauvres fous !
Patrick_B
Quand on y pense, quelle arnaque les véhicules thermiques, vidange, plaquette, embrayage, courroie de distribution… Tout avait été fait pour repasser par la case garage régulièrement… Vive les VE.
icejedi
La question que je me pose, c’est quel est le cout comparé à une voiture 80’s/90’s ? À l’époque où y’avait des rétroviseurs tout simples qui coutaient 5€ à remplacer, alors qu’une voiture moderne a tellement d’électroniquement partout que la facture monte facilement à 300€…
Manuko
Je crois que le pire, c’est de ne louer QUE la batterie
blackdoor
Une fois la garantie passée , on pouvait choisir de faire l’entretien où on voulait et même le faire soi même si on était qualifié. Avec la voiture électrique , vous êtes marié avec votre garagiste pour des années.<br /> Les technologies propriétaires des constructeurs ne permettront pas aux indépendants de financer la formation du personnel et les outils adaptés à chaque constructeur .<br /> Donc , je ne suis pas prêt de passer à l’électrique.<br /> Je préfère qu’on consacre le bonus des électriques à mieux payer les infirmières.
kellog89
Il serait intéressant d’avoir un tel article sur les hybrides, qui allient électronique et thermique, plus la complexité du couplage entre les 2 motorisations.<br /> Y a t-il un compteur kilométrique séparé pour chaque motorisation, frais d’entretien…
zoup01
Kellog89<br /> Hybride ou thermique, c’est pareil…<br /> Un exemple chez toyota.<br /> toyota-france.fr<br /> yaris-ngpdf_fiche2016.pdf<br /> 562.74 KB<br />
KlingonBrain
C’est beau, mais théorique.<br /> En pratique, il ne faudrait pas oublier que les voitures électriques embarquent beaucoup d’électronique. Leur simplicité n’est qu’apparente. Et quand on voit combien les constructeurs facturent la moindre carte électronique…<br /> Sans compter que l’électronique c’est un domaine que les garagistes ne maîtrisent pas du tout.<br /> Donc pour ma part, j’attends de voir si ce qu’on raconte sera vraiment avéré dans la pratique.<br /> Merci d’avance pour ceux qui testeront pour moi
jcc137
C’est une plaisanterie ? La vidange du liquide de frein, ne se fait qu’en cas de défaillance constatée, durite cassée, fuite dans le système, bulle d’air donc humidité pénétrante. Mais s’agissant d’un matériau « étudié pour » comme on dit, ça n’arrive quasiment jamais. Mon Cmax a 15 ans, et les freins sont toujours aussi bons. Je n’ai fait changé au cours de cette période que les plaquettes et les disques par un mécano agréé, et il ne pas purgé le liquide de frein.
Mrpolnar
Il y a autant d’électronique dans les thermiques de 2020.
Azarcal
" Malgré tout, le poste entretien reste largement inférieur pour les véhicules électriques, et ce, pour les 3 catégories comparées par le magazine :<br /> Micro-citadine : la Volkswagen e-Up! aurait nécessité 826 € de frais de maintenance à l'année, contre 1 267 € pour la Suzuki Swift hybride, soit près de 35 % d'écart. "<br /> Je trouves ces tarifs ahurissant ! je ne met pas la moitié de ça dans l’entretient ( fait par mon garagiste ) dans ma DS5 hybride ! Je parle bien que d’entretient hein…
Mrpolnar
Tout les constructeurs recommandent de purger le liquide de frein tout les 3 ou 4 ans. Mais bon tant que ça freine et que ça roule pourquoi entretenir sa voiture.
jcc137
Tout le monde sait que les constructeurs sont « très précautionneux » de la sécurité de leurs clients… D’ailleurs j’en connais qui continuent à faire leur vidange tous les 5000 km comme le préconisaient les constructeurs il y a 40 ans. L’huile de fourche des motos doit être changée aussi tous les 2 ans selon les constructeurs, qui le fait ? L’huile de boite de vitesses tous les 5 ans, qui le fait ? Mais bon, c’est important d’être un bon client
Abdel_Cherifi
On vous présente Sparkie, une Chevrolet Volt 2012 ayant parcouru 768 000 km<br /> Vous allez comprendre que le coût d’une hybride ne coûtera que absolument rien par rapport a la distance parcourue<br /> https://rpmweb.ca/fr/videos/capsules/moment-marquant/on-vous-presente-sparkie-une-chevrolet-volt-2012-ayant-parcouru-768-000-km
lebestisyours
Les etudes ne précisent jamais le fait que pour l’électrique n’a pas de marché d’occasion. On peut toujours evaluer le cout d’entretien, mais ce qui importe serait d’avantage le cout global d’utilisation. Si l’on prend en compte la valeur de revente d’un véhicule dans le cout de revient de l’utilisation d’un véhicule, alors le véhicule électrique est financièrement beaucoup plus cher
MOB59
Il aurait été intéressant de comparer différentes gamme de voitures thermiques et électriques et de les comparer en incluant le coût d’achat, les taxes, les coûts d’entretien et de consommation. Merci pour cette étude complète.
DotsNaKoma
Petite expérience perso…<br /> J’ai une C-zéro depuis 2012, elle a 80000 et 8 ans… Dépenses d’entretien en cumulé, 200€ de révisions, train de pneus et les balais d’essuie-glace… Disques et plaquettes sont d’origine et pas encore usés et elle fonctionne comme au premier jour (même la finition intérieure qui me paraissait indigente à l’origine s’est avérée très résistante au temps puisqu’elle n’a pas bronchée).<br /> Bref, un coût d’usage et d’entretien que je n’avais jamais eu auparavant. Je précise par ailleurs que quoique neuve lorsque je l’ai eue, Citroën a fait de nombreuses promos et je ne l’aie, bien sûr, absolument pas payée aux 29600€ du catalogue mais beaucoup, beaucoup moins…
Blackalf
jcc137:<br /> C’est une plaisanterie ? La vidange du liquide de frein, ne se fait qu’en cas de défaillance constatée, durite cassée, fuite dans le système, bulle d’air donc humidité pénétrante. Mais s’agissant d’un matériau « étudié pour » comme on dit, ça n’arrive quasiment jamais. Mon Cmax a 15 ans, et les freins sont toujours aussi bons. Je n’ai fait changé au cours de cette période que les plaquettes et les disques par un mécano agréé, et il ne pas purgé le liquide de frein.<br /> Il faut être totalement inconscient pour ne pas remplacer régulièrement le liquide de freins <br /> « étudié pour » ? tu ne sais visiblement pas que les liquides de freins DOT 3 et 4 à base de Glycol sont hygroscopiques*, c’est à dire qu’ils absorbent l’humidité, et la présence d’eau qui ne fait qu’augmenter avec le temps abaisse le point d’ébullition du liquide, jusqu’au moment où on risque le vapor lock…autrement dit, de la vapeur se forme et puisqu’elle est compressible, actionner la pédale de freins n’a plus aucun effet<br /> https://www.cbpower.be/blog/tout-sur-la-technique-de-freinage.html<br /> Et si en plus tes durites ont 15 ans, il ne fait aucun doute que tu roules avec un système de freinage en piteux état, la moindre descente raide dans laquelle tu devrais utiliser assez bien les freins pourrait mener à la catastrophe…regarde donc dans ton bocal de liquide de freins, je parie n’importe quoi que le liquide est brun foncé et d’aspect boueux, il a perdu pratiquement toutes ses propriétés<br /> sauf le DOT5 qui est à base de silicone et donc hydrophobe, mais très peu de constructeurs (Harley Davidson, par exemple) l’utilisent parce que tout le système de freinage doit être spécifique et plus coûteux, ne jamais mettre du DOT5 dans un système prévu pour du DOT 3/4<br /> jcc137:<br /> L’huile de fourche des motos doit être changée aussi tous les 2 ans selon les constructeurs, qui le fait ? L’huile de boite de vitesses tous les 5 ans, qui le fait ?<br /> Tous les motards soucieux de leur sécurité et qui contrairement à de nombreux automobilistes veillent soigneusement au bon état de leurs machines, tu n’en fait visiblement pas partie
jcc137
Je connais par cœur la théorie des priorités du liquide de frein et des autres huiles. Merci pour votre cours, vous n’êtes pas loin du 20/20. Dommage, vous avez raté le paragraphe de la fiabilité. Donc lorsque ma pédale de frein commencera à être molissonne, je penserai à vous. Quant à l’épisode sur l’huile de fourche… Je fais de la moto non stop depuis 40 ans, et j’ai passé pas mal d’années à réparer motos et voitures, je pense savoir de quoi je parle. Je ne change l’huile de la fourche que lorsque le joint spie fuit. Autant dire jamais (ça m’est arrivé 2 fois). Mais c’est bien, restez prudent, vous êtes vous aussi un bon client !
zoup01
Au moins, je sais que ce n’est pas à toi que je rachèterai une voiture !!!<br /> En une seule phrase, tu as démontré ton ignorance dans le domaine de l’entretien d’un véhicule.
pemmore
Oui c’est marrant ces gens qui font la vidange sur un véhicule banal sans filtre à particules alors qu’ils utilisent de la 5w50 de synthèse, alors que la société cofran de la Rochelle qui l’avait inventée dans les années 80 était venu nous expliquer qu’elle commençait à se dégrader qu’à partir de 80000km, brevet vendu à Total, je n’ai depuis quasiment plus fait de vidanges, juste fait l’appoint et plus enrichi les garagistes.
pemmore
C’est pas mon habitude de vidanger le liquide de freins, je le fais par défaut en changeant les plaquettes, bien sur sur les véhicules que j’ai possédés dans les années 60 donc modèles années 50 avec un liquide rouge, bien obligé de vidanger: heureusement il y avait à l’époque un truc magique: un bon frein à main.<br /> Vous avez réussi à faire un 360 avec une caisse récente?
Blackalf
pemmore:<br /> la société cofran de la Rochelle qui l’avait inventée dans les années 80 était venu nous expliquer qu’elle commençait à se dégrader qu’à partir de 80000km,<br /> Oui, et il paraît même qu’il existe des additifs miraculeux qui nettoient le moteur/augmentent la puissance/diminuent la consommation, si, si…c’est marrant les gens qui avalent tout ce qu’une société commerciale veut leur faire croire
pemmore
Je pense en tant que technicien de maintenance, donc amené à faire l’entretien d’engins similaires, ces sommes demandées pour faire l’entretien d’une voiture électrique sont parfaitement farfelues, le besoin de faire semblant et d’occuper du monde à 50 balles de l’heure, les chariots élévateurs, les nacelles utilisés jours et nuits mise à part l’entretien des batteries au plomb niveau d’eau , degré baumé, on n’y intervenait jamais.<br /> J’en achèterais peut être une dans quelques années, le garagiste? très peu pour moi!<br /> Pour un peu, comme les ingés de la boîte ou je travaillais faudrait que je le forme!, lol!
Blackalf
pemmore:<br /> technicien de maintenance<br /> Un technicien de maintenance qui préconise de ne rien entretenir ? je n’aimerais pas travailler dans une entreprise où le bon état des engins dépend de gens comme toi
jcc137
zoup01:<br /> je sais que ce n’est pas à toi que je rachèterai une voiture !!!<br /> Non, c’est certain, vous êtes du genre à ne faire confiance qu’aux voitures neuves ou très récentes vendues par qui ? Votre constructeur (je n’ai pas dit escroc). Vous êtes du genre à changer votre voiture tous les deux ans parce qu’après vous risquez un accident à cause de l’obsolescence. En fait vous n’y comprenez rien en bagnole, alors vous faites confiance à votre constructeur (je n’ai pas dit…)<br /> Et surtout, vous êtes du genre à donner des leçons aux mécanos… Le comble !
zoup01
On a pas du passer le même CAP de mécanicien alors…
tylt
une fois la garantie dépassé, y a rien à entretenir. (perso je ne fais l’entretien que pout conserver la garantie)<br /> chez Tesla il n’y a même pas de révision obligatoire pour conserver la garantie
Pascal_Magnette
y’a pas mieux de simplement savoir combien coûte, par exemple, le premier entretien d’une Tesal ? ( au hasard ? )
madix
En réponse à jcc139 :<br /> Il est impératif de changer le liquide de frein régulièrement. Si votre mécanicien qui s’occupe de votre véhicule ne l’a pas changé en 15 ans, comme vous le prétendez, c’est au mieux un inconscient, au pire, un assasin.<br /> Le liquide de frein se charge d’humidité avec le temps. Si vous êtes un conducteur qui utilise peu les freins (conduite avec anticipation), et que vous roulez toujours routes plates, il se peut que vous ne constatiez pas de souci avec votre système de freinage. Par contre, allez faire un tour en montagne et faites une descente de col … Au bout d’un moment, vous allez avoir la pédale de frein au plancher et plus de freinage. Cela provient de l’eau dans le liquide de frein, qui sous l’effet de la chaleur des freins s’évapore, et qui amène par conséquent de la vapeur d’eau dans le circuit. C’est beaucoup plus compréssible qu’un fuilde et donc votre pédale de frein devient toute molle.<br /> Bref, ne mettez pas votre vie en jeu, ni celles des personnes que vous transportez ou celles des autres usagers de la route.<br /> J’imagine que votre mécanicien change le liquide de frein de votre vehicule régulièrement sans vous en parler. Demandez lui.
newseven
C’est inclus dans le prix
lefuretquicourtvite
A part Le vidanges courroies de distributions c est pareille niveau entretien, batterie 12v tout les 3 ans souvent des pistons de frein grippées sur Zoé pourtant des véhicules à peu de kilométrage,ldf tous les 4 ans, ldf, tous les 5 ans, autant de pneus les gens font plus mumuse avec et arrache la comme de leur pneus. Mais oui dans l ensemble c est plus simple pour la partie moteur, mais le reste est pareil…
eurl_woujoud_developpement
le coup énergétique d’une tesla est moindre qu’une autre marque, car les composants voyagent peut, aussi, la fabrication d’un moteur électrique est très simple, reste le coût de production de l’aluminium qui est aussi élevé que le fer, mai ne demande pas autant de charbon, c’est a dire qu’on peut faire de l’aluminium avec des énergies renouvelables à un certain seuil, la duré de vie de l’électrique est beaucoup plus longue que le thermique, pour une tesla encore, c’est 3 fois la vie d’une thermique à prix équivalemment, en suite, l’électricité n’a pas d’odeur, ce n’est pas la voiture qui est responsable si son électricité est due a une combustion de pétrole ou a une centrale nucléaire ou alors des énergies renouvelable, la encore, le client à le choix, contrairement au thermique
eurl_woujoud_developpement
bien sure que Renault, fait attention qu’il est beaucoup de consommable, comme les alemond ont voulu ajouter encore le blue water comme consommable dépolluent obligatoire, ce qui fait encore une bidon à acheter souvent
Kx2000
Ma 309 a 33ans, et je peux le dire car je l’entretiens moi même bien aidé par les amis qui sont équipés… et elle me coûte en entretien pur (remplacement de pièces) entre 150 et 300€ par an suivant ce que j’ai à faire dessus… Cette année pour 300€ j’ai fait<br /> tout le freinage (plaquettes+étriers+flexibles avant + tambours et garnitures arrière + purge liquide de freins et remplacement. remplacement des vérins de hayons, de la tubulure d’admission d’air.) l’an dernier, 200€ surtout parce que j’ai tout changé l’échappement collecteur inclus et celui là même d’occase je l’ai payé 120€<br /> Les pièces sur cette vieille peugeot deviennent seulement en 2020 difficile à trouver mais ne valent pour la plupart rien… pensez que je fais 80-90M kms avec deux trains de pneus (été/hiver) Michelin et qu’en 13 pouces, un pneu même premium ne dépasse pas les 50€ ça fait rêver…
jaid76
quand on voit la différence en entretien d’environ 25% en faveur de l’électrique en sachant que y a pas grand chose a faire je suis pas certain que les «&nbsp;ve&nbsp;» comme tu dis soit une bonne affaire en plus ça coûte une blinde a l’achat genre 25000 € pour une citadine bienvenue a WTFland
hardstyle
En réponse à Patrick B<br /> il y a 1 mois<br /> Quand on y pense, quelle arnaque les véhicules thermiques, vidange, plaquette, embrayage, courroie de distribution… Tout avait été fait pour repasser par la case garage régulièrement… Vive les VE.<br /> Mouais : les plaquettes ça dure assez longtemps et coûte quelques dizaines d euros, tu peux les changer toi même ! (lien pour la mienne https://www.oscaro.com/jeu-de-4-plaquettes-de-frein-ferodo-fdb1394w-8404005-402-p#/?vid=4665 )<br /> Embrayage, s’il est fiable (le mien a 190 000 km et toujours nikel avec 70% de ville !).<br /> Courroie de distrib ça se change tous les 240 000km (sur ma ford fusion par exemple).<br /> Vidange ? 40 balles tous les 20 000 ou 30 000 km sur certains modeles…<br /> Le coût de ta voiture electrique ? une blinde !!! jamais amortie !<br /> Arretons la DESINFORMATION.<br /> L autonomie d’une thermique ne baissera jamais et son reservoir ne tombe pas en panne (vs batterie).<br /> Bref attendons 10 ans au moins pour l elec, on verra si c est plus serieux comme alternative…
manu0086
Moi ça m’épatera toujours les coûts d’entretien moyen hyper élevés sorti d’on ne sait où… j’ai jamais dépensé plus de 600€ par an… et ce fut l’année dernière ayant du changer l’embrayage à 200 000 km. Les autres années, cela doit tourner autour de 200-300 euros. Ok je fais ma vidange et les plaquettes/disques tout seul, mais non y’en aurai pas pour 500€ de plus en garage…<br /> 1 314 € pour la Renault Clio essence, c’est du foutage de gueule… y’en a pour 400-500€ max! Vous les sortez d’où ces chiffres ahurissants?
Blackalf
hardstyle:<br /> Courroie de distrib ça se change tous les 240 000km (sur ma ford fusion par exemple).<br /> Tu voulais peut-être dire «&nbsp;chaîne&nbsp;» ? parce que aucune courroie ne tiendrait un kilométrage pareil
pemmore
J’ai pas dit qu’il ne fallait pas entretenir, mais quand c’est du matériel électromécanique bien conçu, le temps d’arriver à la panne est très très long, c’est plus que rarement en panne.<br /> Vous allez faire quoi à une voiture électrique? Le moteur vous l’ouvrez il est mort, salle blanche, boîte de vitesses embrayage? idem c’est un truc fermé étanche, les freins ça s’use même pas, direction assistée? elle est électrique, à la rigueur cardans et autres un coup d’oeil suffit, vous pouvez très bien faire 200000 km sans voir le garagiste! soit 10 ans d’usage moyen et l’envie d’en changer sans rencontrer l’homme en bleus les doigts crochus.
pemmore
c’est vrai que sur les électriques reste ce système archaîque de freinage qui surement existera encore longtemps et polluera encore longtemps.<br /> Mais j’ai eu le très grand plaisir de voir sur le circuit des 24 h du Mans l’exhibition des méganes électriques, à aucun moment ils ont eu besoin de freiner avec un système hydraulique, les moteurs faisaient le taf avec une hyper efficacité…<br /> C’est sans doute ça le futur, un moteur dans chaque roue, plus de freins de cardans, d’hydraulique, voire même le moteur faisant roue,
kroman
Aux US vidange tous les 3000 miles c’est encore courant, même sur des Japonaises !
nikon561
je ne comprends pas non plus. 4 ans que j’ai ma megane 2 CC (diesel) et c’est juste 120€ de revision par an (soit la vidange + filtre a huile + filtre habitacle), et les consommables. je suis a 210k km, et le seul truc couteux que j’ai eu a faire c’est la distri + pompe a eau (5 ans), soit 800€. ca donne une moyenne de 400€ / an en comptant les pneu (80€ / piece), et c’est pour l’instant mais j’ai encore pas mal de marge dessus, donc la moyenne d’entretien se situe probablement plus vers 350€ / an
nikon561
probablement car en general, une distri c’est tous les 5 ans ou 70k / 80k km. peut etre plus sur certains modeles maintenant, 100k km?
nirgal76
Non mais ça s’en rapproche. Sur mon 3008, ça a été fait à un peu plus de 180 000 km, c’est pas mal déjà. Et encore, elle a fait beaucoup de long trajet, le mec m’a dit que j’aurais pu attendre encore jusqu’a 200 000 facile. sur certains modèle de peugoet, oui, si la voiture n’a fait que du long trajet (ça concerne les grosses routières), le carnet d’entretien stipule 240 000 km
jeanlucesi
Si je devais choisir j’irai habiter en théorie.<br /> Parce qu’en théorie tout est toujours bien.
DavYoshi
Faites un comparatif avec les hybrides toyota qui sont je pense entre les 2. Tout le monde critique la transmission moulinette mais ces voitures sont fiables car moins de pieces<br /> En gros :<br /> Pas de boite a vitesse robotisée blablabla puisque c’est un train épicyloïdal<br /> pas d’embrayage<br /> pas de courroie de distrib (pas de changement)<br /> Récupération d’energie au freinage et a la décélération (plaquettes qui durent le double d’un thermique simple)<br /> pas de démarreur qui tchichitchi lorsqu’on tourne la clé ou qu’on sort du start&amp;stop chez les thermiques<br /> Bon par contre les nouvelles de 2019 ont un Fap obligatoire…<br /> L’entretien c’est une alternance entre une petite revision et une grosse revision chaque 20k kms, jusqu’à la fin de la voiture. Et ça fait 20ans que ça dure chez Toy.
Blackalf
DavYoshi:<br /> L’entretien c’est une alternance entre une petite revision et une grosse revision chaque 20k kms, jusqu’à la fin de la voiture. Et ça fait 20ans que ça dure chez Toy.<br /> Il faut quand même préciser une chose : j’ai eu une Yaris 2 pendant 8 ans, elle allait à l’entretien tous les 15.000 km sans limite de temps, mais aujourd’hui Toyota s’est aligné sur les autres constructeurs et c’est devenu tous les 20.000 km ou tous les ans, à la première échéance atteinte…quand comme moi on ne fait que 10.000 km/an, c’est ennuyeux ^^
pemmore
Avouez que c’est vraiment dommage, dans les années 80 à la Rochelle étaient venus dans mon usine les gens de chez Cofran avec une toute nouvelle huile la 5w50 de synthèse.<br /> Ils nous ont expliqué qu’aux essais l’huile commençait à s’abimer pas avant 80000 km.<br /> J’ai eu bien du mal a en trouver, après c’est total qui a commencé à la vendre, puis carrefour, c’est comme si mes moteurs avait cessé de s’user, et même à 100000.km ça ne fait pas de caramel.<br /> Alors perdre régulièrement cette huile polluante sans raison c’est stupide et pas écologique.<br /> Quand à utiliser de la 10w40 faut avoir une éponge à la place du cerveau (ou être garagiste)
Yves64250
Il va manquer la taxe essence de plusieurs milliards quand les voitures seront toute électriques.ça va couter aussi cher car il y aura différentes taxes sur l’électricité,le recyclage de millions de batteries.
Yves64250
Dans ma 206 la courroie distribution c’est tout les 120 000 km.
Yves64250
Vous croyez pas que les VE sont avoir des pièces de moins en moins cher et de moins bonne qualité?<br /> L’usure des piéces controlée,j’y crois pas trop une VE que je vais garder a vie.<br /> Si un moteur grille ça doit couter la peau des fesses,ne parlons pas de la batterie.
Khyri_Chan
Y’a pas d’entretien chez tesla. Ta voiture est garantie 200000Km ou 5ans, mais si tu ne fais pas d’entretien c’est le seul constructeur ou tu ne perds pas ta garantie.
KlingonBrain
Par conséquent, il se compose d’un nombre très limité de pièces - une petite vingtaine en règle générale, au contraire d’un moteur de voiture thermique qui en totalise plus de 1 000<br /> Je ne suis pas vraiment d’accord.<br /> Certes, sur le schéma de principe, cela parait effectivement beaucoup plus simple qu’un moteur thermique.<br /> Mais c’est oublier un peu vite qu’un moteur ne se limite pas à sa partie mécanique. Et que le genre de moteur électrique qu’elles utilisent sont très compliqués à alimenter et à piloter.<br /> Il suffit de regarder les cartes électroniques d’une voiture électrique pour comprendre que la complexité qu’on a perdu d’un côté se retrouve ici.
keyplus
le cout main d’oeuvre va baisser ceci dit pour la voiture électrique le probleme reste toujours le même batterie ultra cher temps de recharge et autonomie<br /> pour tous le reste évidement que la traction électrique est bien meilleur que le moteur thermique<br /> on en revient toujours au meme probleme
Yves64250
«&nbsp;le cout main d’oeuvre va baisser ceci dit pour la voiture électrique&nbsp;»<br /> Les voitures seront fabriqués dans les pays pauvres et pour gagner encore sur le prix la qualité va être baissé.<br /> «&nbsp;pour tous le reste évidement que la traction électrique est bien meilleur que le moteur thermique&nbsp;»<br /> Le moteur électrique produit énormément de chaleur qui n’est pas récupérer pour le chauffage,il y a une pompe a chaleur qui consomme.
Manuko
Bon sinon, PSA avec l’eCMP nous propose quand même des voitures électrique avec fuite d’huile !!<br /> Mais c’est juste un défaut de jeunesse et la réparation est toute simple : 7:30 pour remplacer le moteur.<br /> https://www.largus.fr/actualite-automobile/peugeot-e-208-premiers-problemes-et-premiers-correctifs-en-usine-10538396.html<br /> Bravo Carlos, tu sais les choyer les bobos écolos qui veulent rouler en électrique
Manuko
T’inquiètes, tes amis de PSA on déjà trouvé le truc avec un moteur électrique qui perd de l’huile est une intervention de 7:30 pour le remplacer.<br /> https://www.largus.fr/actualite-automobile/peugeot-e-208-premiers-problemes-et-premiers-correctifs-en-usine-10538396.html
Comcom1
Pour les véhicules électriques c’est pareil.<br /> Il y aura toujours des nouveautés à entretenir faut arrêter de croire à un faux idylle
keyplus
non les moteurs électriques ont de très bon rendement &gt;90%
ultrabill
KlingonBrain:<br /> Mais c’est oublier un peu vite qu’un moteur ne se limite pas à sa partie mécanique. Et que le genre de moteur électrique qu’elles utilisent sont très compliqués à alimenter et à piloter.<br /> Il suffit de regarder les cartes électroniques d’une voiture électrique pour comprendre que la complexité qu’on a perdu d’un côté se retrouve ici.<br /> Que ce soit sur un VE ou un VT la partie électronique est celle qui souffre le moins. Un point partout.<br /> En revanche un moteur s’use par les mouvements.<br /> Sur un moteur électrique en gros t’as un axe entrainé par un aimant. Voilà.<br /> Sur un thermique tout s’use car tout est en mouvement, tout frotte, tout chauffe, tout doit être lubrifié / étanche. La qualité des matériaux joue tout comme l’assemblage et la conception. Et je ne te parle pas du respect de la mécanique (notamment la montée en température) et de l’entretien qu’on lui accorde.<br /> Même un moteur de mobylette demande plus d’entretien que celui d’un sèche-cheveux.
Oto1
Effectivement, s’il y a plus de choses, ça coûte plus cher. Il y a un volant avec un airbag dedans maintenant, ça coute plus cher à changer. Les freins sont plus gros et plus performants, la batterie aussi pour alimenter tous les éléments de confort qu’on n’avait pas dans les années 90. Les pneus sont également plus larges, avec une tenue de route supérieure, mais ça coute aussi plus cher. Etc… En fait, compte du gap énorme en termes de sophistication et de sécurité passive comme active, je me demande si on n’est pas sur une augmentation des coûts d’entretien inférieure à celle du prix des voitures. Il faut pondérer avec l’inflation, mais une compacte est-elle forcément un poste de dépense supérieur vis-à-vis de nos revenus, par rapport à une compacte des années 90? J’imagine que oui. Mais est-ce si impressionnant que ça?
icejedi
Clubic devrait arrêter de reposter des articles du passé, il y a des gens qui répondent avec un an de retard <br /> Bref, évidement les progrès en sécurité sont très positifs, néanmoins je ne suis pas certain qu’un phare laser à +1000€ avec un ordi intégré à chaque bloc optique et systématiquement en panne avant 10 ans soit vraiment d’une grande aide pour la sécurité…<br /> Pareil pour un rétroviseur sapin de Noël avec des diodes orange, ou bien d’autres trucs dont l’utilité ne va guère plus loin que le bling-bling.
elminster44
Tiens, la même légende urbaine que la boite auto et sa vidange, on vous dit que c’est à vie.^^<br /> Comme tout les liquides, ils s’usent avec le temps et la friction, donc le liquide de frein, liquide refroidissement, huile moteur et boite de vitesse et même le carburant, tout ça cela se change régulièrement et pas juste quand il y a une fuite ou que la boite ou moteur pète…
dancod
«&nbsp;carburateur, boîte de vitesse, pistons, etc. - sont remplacés par de l’électronique, beaucoup moins sujette à dégradation.&nbsp;»<br /> Si je ne m’abuse les carburateurs n’existent plus depuis euro 3, soit janvier 2000…
KlingonBrain
Que ce soit sur un VE ou un VT la partie électronique est celle qui souffre le moins. Un point partout.<br /> Non, c’est faux.<br /> Je fais partie d’un club de mécanique. De nos jours, les pannes électroniques sur les véhicules, c’est monnaie courante.<br /> En pratique vous avez bien plus de chance de tomber en panne à cause d’un transistor d’allumage que d’une bielle cassée dans le moteur.<br /> Et je peux vous parler de pleins d’anecdotes à ce sujet, du genre la panne électronique qui fait tout s’éteindre (y compris les phares) une nuit sur l’autoroute sous une pluie battante. Et je ne parle même pas encore d’un VE…<br /> En revanche un moteur s’use par les mouvements.<br /> Mais l’électronique, ça s’use aussi. Particulièrement l’électronique de puissance.<br /> Et pas seulement les composants. Avec le temps et les vibrations, les soudures des circuits imprimés peuvent avoir leur lot de problème. Et particulièrement avec les soudures sans plomb.<br /> Si vous ne me croyez pas, allez voir sur les forums qui parlent des problèmes des trottinettes électriques, vous comprendrez que tout n’est pas aussi rose sur le plan de la fiabilité que vous l’imaginez.<br /> Sur un moteur électrique en gros t’as un axe entrainé par un aimant. Voilà.<br /> Dit comme ça, cela parait simple. Le problème, c’est que c’est une vulgarisation très simplifiée. La réalité est beaucoup plus complexe.<br /> C’est un peu comme si on disait du moteur thermique que c’est juste un axe entraîné par des pistons. De fait, les pannes viennent rarement de ça. Mais plutôt de tout ce qu’il y a autour.<br /> Quand vous étudiez la gestion des flux magnétiques dans un moteur de véhicule électrique, vous comprenez que c’est vraiment très complexe. Et que leur alimentation et leur pilotage n’est pas simple du tout.<br /> Concrètement, allez voir à quoi ressemblent les cartes électronique qui pilotent les moteurs des Tesla, vous comprendrez que vous sous estimez la complexité des VE.<br /> Sur un thermique tout s’use car tout est en mouvement, tout frotte, tout chauffe, tout doit être lubrifié / étanche. La qualité des matériaux joue tout comme l’assemblage et la conception. Et je ne te parle pas du respect de la mécanique (notamment la montée en température) et de l’entretien qu’on lui accorde.<br /> Sauf que les composants électroniques subissent aussi une forme de mouvement : Celui des électrons. Et également un effet thermique : celui induit par le courant électrique.<br /> Le courant produit également de l’électro-migration qui abîme les structures des circuits et produit des «&nbsp;whiskers&nbsp;» pouvant entrainer des pannes avec le temps.<br /> Il faut savoir également que certains composants produisent également un effet vibratoire, même s’il ne se voit pas à l’oeil nu. Par exemple, les selfs et les condensateurs ne sont immobiles qu’en apparence. Ils produisent des vibrations qui peuvent avoir raison de leur connections avec le temps. Pour info, j’ai réparé une panne de ce type il y a seulement quelques jours sur l’alimentation d’un moniteur.<br /> Enfin, dans une automobile, les soudures des composants subissent les vibrations transmises par le mouvement du véhicule. Et la connectique subit l’humidité.<br /> Et pour finir, je rappellerais que la fiabilité de l’électronique est très dépendante du prix des composants qu’on y met. Tant qu’on ne parle que de véhicules haut de gamme comme des Tesla, on ne peut pas savoir à quoi ressemblera la fiabilité du véhicule «&nbsp;tout venant&nbsp;» qu’on produira à bas cout dans quelques années pour le tartempion de base.<br /> Même un moteur de mobylette demande plus d’entretien que celui d’un sèche-cheveux.<br /> Pour le raisonnement, on va admettre que votre postulat est vrai (on va dire que vous avez acheté un excellent sèche cheveux). Sauf cela n’est vrai que parce qu’on met dans les sèches cheveux des moteurs électriques universels qui sont extrêmement simples et dont le pilotage peut se résumer à un simple interrupteur.<br /> Sauf qu’on ne met jamais ce genre de moteur dans un véhicule électrique. Et que d’autre part, les puissances n’ont vraiment rien à voir.<br /> Une meilleure comparaison serait de comparer votre mobylette à une trottinette électrique ou à un scooter électrique.<br /> Et il suffit de parcourir les forums pour voir toutes les pannes qu’on peut voir sur une trottinette électrique. Et je doit dire qu’il y a de quoi halluciner. Entre les mosfet explosés, les soudures qui lâchent dans les batteries à cause des vibrations, les contrôleurs qui se sont mangé du «&nbsp;back emf&nbsp;» dans les descentes et l’humidité qui affecte les cartes.<br /> Et savoir diagnostiquer et réparer cela, ça demande bien plus de connaissances que pour bricoler ce bon vieux Peugeot 103 que les ado savaient transformer en fusée…<br /> Pourtant, si vous considérez uniquement le moteur, celui d’une trottinette est d’une très grande fiabilité. Bien plus que celui d’un sèche cheveux puisque qu’il est «&nbsp;brushless&nbsp;».<br /> Parce qu’il faut comprendre que la fiabilité d’un ensemble, ça s’évalue en considérant l’ensemble de la chaine de fonctionnement et non pas seulement un élément isolé.
ultrabill
KlingonBrain:<br /> Je fais partie d’un club de mécanique. De nos jours, les pannes électroniques sur les véhicules, c’est monnaie courante.<br /> Si tu m’avais lu tu n’aurais pas répondu ça.<br /> KlingonBrain:<br /> Si vous ne me croyez pas, allez voir sur les forums qui parlent des problèmes des trottinettes électriques, vous comprendrez que tout n’est pas aussi rose sur le plan de la fiabilité que vous l’imaginez.<br /> Forum : n.m. endroit où les membres se plaignent. Synonyme : effet loupe.<br /> Dans ces engins les prix sont tirés vers le bas, le problème vient tant des composants que de la conception. Ça ne démontres rien. Enfin si, que toutes les généralités sont fausses.<br /> KlingonBrain:<br /> Enfin, dans une automobile, les soudures des composants subissent les vibrations transmises par le mouvement du véhicule. Et la connectique subit l’humidité.<br /> Ce qui est valable pour les VE comme pour les VT, comme je le disais. Tu viens de saboter une partie de tes arguments.<br /> KlingonBrain:<br /> Parce qu’il faut comprendre que la fiabilité d’un ensemble, ça s’évalue en considérant l’ensemble de la chaine de fonctionnement et non pas seulement un élément isolé.<br /> La partie sur laquelle tu réagis ne parle pas de fiabilité mais de complexité mécanique. Que les fabricant tirent les prix vers le bas sur la partie électronique (conception basique ou composants de mauvaise qualité) c’est une autre question qui ne remet pas en question ce postulat.
KlingonBrain
Ce qui est valable pour les VE comme pour les VT, comme je le disais. Tu viens de saboter une partie de tes arguments.<br /> Sauf que sur le plan électronique, ce n’est pas du tout la même chose de gérer un allumage électronique/injection et la modulation d’un moteur électrique moderne sur une puissance de plusieurs kilowatts. Et je ne parle même pas de la gestion en temps réel de la récupération d’énergie et du freinage associé.<br /> Un gouffre immense sépare le moteur basique et de faible puissance du sèche cheveux dont vous parliez plus haut d’un moteur électrique brushless de très forte puissance muni de tous les raffinements en matière de gain de rendement et de récupération d’énergie.<br /> Je vous suggère de lire quelques explications sur le fonctionnement d’un moteur électrique de tesla qui est extrêmement sophistiqué, je pense que vous comprendrez mieux l’extrême complexité du sujet.<br /> Dans ces engins les prix sont tirés vers le bas, le problème vient tant des composants que de la conception.<br /> Et sur la base de quoi pouvez vous affirmer que les VE échapperont à cela ?<br /> D’ailleurs vous avez parfaitement raison, la fiabilité d’un système électronique sont extrêmement dépendants de la conception, du dimensionnement et de la qualité des composants.<br /> Et c’est justement pour cela qu’énoncer des généralités lénifiantes sur la fiabilité des véhicules électrique, ça n’a aucun sens. Car cela dépendra comme pour tous les produits à base d’électronique de la volonté de chaque fabricant, du talent des concepteurs, du bon choix des composants et du prix qu’on voudra bien allouer au dimensionnement.<br /> Vous avez des écrans plats qui sont morts au bout de 3 ans. D’autres qui fonctionnent encore au bout de 10 ans.<br /> Aujourd’hui, les VE sont encore en grande partie sur un segment premium. On peut facilement comprendre que Tesla ou Mercedes ne s’amusent pas à tirer sur les coûts.<br /> Mais sur le marché des voitures populaires, on sait que le cout de revient est primordial et que les marges sont faibles. Je ne crois pas au fait que les voitures échapperont par magie aux logiques qui touchent tous les produits du marché.<br /> La partie sur laquelle tu réagis ne parle pas de fiabilité mais de complexité mécanique. Que les fabricant tirent les prix vers le bas sur la partie électronique (conception basique ou composants de mauvaise qualité) c’est une autre question qui ne remet pas en question ce postulat.<br /> Non.<br /> Je cite la phrase à laquelle j’ai répondu.<br /> Même un moteur de mobylette demande plus d’entretien que celui d’un sèche-cheveux.<br /> Le sujet est donc l’entretien.<br /> Et il faut savoir que non, ce n’est pas juste fonction de la seule complexité mécanique.<br /> J’en reviens donc à mon propos que vous décriez : Tout ensemble est une chaîne. Et peu importe la nature du composant, qu’il soit mécanique, électronique ou logiciel, tant qu’il fait partie de la chaîne et que sa défaillance peut entraîner celle de l’ensemble.<br /> Penser que la simplification de la partie mécanique conditionne tout, c’est une erreur.
pemmore
Je vais donner un exemple très approximatif, je suis passionné de trains, 3 révolutions, vapeur, diesel electrique, en gros une loco vapeur avant grosse révision (en gros on repart de zéro) 1 million de km, diésel prix de la maintenance divisée par 10 et 2 millions de km pour la remise à zéro, électrique c’est 10 millions de km, mais on ne change pas de moteurs, une revision assez basique, Certaines de ces locos tournent depuis 70 ans.<br /> Bon pour la voiture électrique la qualité des moteurs et leur conception demande à évoluer, on n’est pas dans des tensions classiques donc proches de la série, il y a une marque je suis plus laquelle part d’accus de 400 volts, et la on sait faire pour 1 million de km sans panne.<br /> La fiabilité des variateurs elle aussi est inquiétante, ça va évoluer, sinon la boîte coulera, il n’y a pas de choix, l’avenir sera électrique, mais on ne leur fera pas de cadeaux.<br /> Actuellement on tourne à 90% sur des tensions basses, donc des intensités élevées, des soudures fragilisées, un échauffement anormal, donc durée de vie limitée surtout du côté des condensateurs.
Yves64250
J’ai eu ce bug où les phares s’éteignent seuls,le bug a disparu seul.
CASPOIL55
Bonjour à tous , superbe étude pour la vente de véhicule électrique. La nouvelle arnaque du siècle?Les vraies questions toutes études confondues ne sont pas soulevées voir même contournées. Ca ressemble étrangement aux études des laboratoires mandatée par les laboratoire pour qu’on boive au finale les résultats comme du petit lait.Les bonnes questions à se poser :Combien coute un véhicule électrique à fabriquer réelement et combien nous est il vendu? Pourquoi doit on passer par la case garage pour réparer son véhicule? Quels sont les surcout lié à l’incompétence de diagnostique de dépannage et de reglage? En effet en cas de panne on vas vous remplacer des modules complet d’électronique jusqu’à ce que tout fonctionne. Mais on ne saura jamais dire qu’un transistor a 3 euros à lâché dans une carte d’alimentations. Le change systématique des modules sont les causes des grosses factures(je suis technicien en industrie).Et la reprogrammation car rien est plug &amp; play avec les bus de communication. A la fin on vous auras changé quelques organes pour un seul et même problème mais avec une grosse facture. Ce qui aura aussi un impact à terme écologique et vas à l’encontre des bienfaits playbicités par ce type de véhicules. Enfin pourquoi on parle toujours de l’émission co2 à l’échappement pour le calcul écologique ? Il faut considérer l’impact carbone pour construire détruire et recycler les différents types de vehicules plus l’énergie à produire les combustibles, l’entretien,les consommables et la on pourras comparer. Sachez également que les batterie se comportent de la même manière quels que soit sa technologie. Voyez ce que ça donne àvec votre smartphone . Vous perdrez en autonomie au fil des recharges. 500 kms au début c’est beau. Qu’en est il passé 3,4,5 ans? A oui ne pas aborder ce sujet. Enfin si dans un monde de ouioui tout était parfait sur tout les sujet levés jusqu’ici , reste les sources de recharge. Quand on pense qu’on a manqué d’électricité cet hiver et que 50% des centrales françaises étaient à l’arrêt pour diverses raison .ca fait rêver. Pour conclure, ce grand floue viens saborder la confiance à se convertir à l’électrique. Pour l’heure il s’agirait plus d’une mode réservé aux gens aisés snobes qui cherchent un deuxième moyens de transport pour faire 50kms par jours . Je suis passé au vélo électrique pour commencer lol . Facture allégé Facile à réparer sois même. Biens pour aller au boulot tous les jours en faisant un peu d’exercice. Bonne journée à tous…ne soyez pas des lapinoux de 3 semaines…
CASPOIL55
Ça c’est bien vrai. Qui ne s’est pas plaind d’avoir les voitures thermiques bourrés d’électronique à problème et de nouveau trucs sortir du chapeau( fiabilité des dacia reconnu par la pauvreté de son électronique). Et la dessus aucuns constructeurs fait mieux que l’autre (dacia commence à s’ymettre). Adieu fiabilité des allemandes … mais comment comment ma batterie achetée dans un centre auto n’est pas compatible? Pourtant mêmes caractéristiques et 2 fois moins cher. A oui je peux la monter moi même en 5 minutes c’est ça le problème . Lol bonjour les vaches à lait…Derrières l’électronique il y a aussi des logiciels qui bug s’il ne sont pas finalisé. Donc voyez ça comme un ordinateur avec les mêmes soucis…bug bug reboot etc…bonjour à tous et restez zen en bonne santé.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Face à la crise sanitaire, SoundCloud aide les artistes à être payés sur Twitch
Le veilleur d'écran[s] S02E13 📺 Final de la saison spécial séries animées
Bon plan : Jouez gratuitement à Blanc-manger Coco en ligne pendant le confinement
Covid-19 : Dyson (aussi) va produire des respirateurs durant la crise
Un nouveau plastique biodégradable à base d’amidon et de cellulose
· S | F · Kappa16 : et si vous adoptiez un robot de compagnie ?
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Découvrez le smartphone Huawei P30 débloqué en réduction en ce moment sur Amazon
Huawei, Samsung, Apple et l'humanité confinée depuis l'espace : le récap' des actus tech de la semaine
Une TV QLED Samsung 4K UHD 65
Haut de page