Uber veut créer sa filiale de recrutement à la demande

Par
Le 19 octobre 2018
 0
uber appli.jpg

La compagnie de VTC envisage de créer sa propre entreprise de « recrutement à la demande », qui s'apparente davantage à de l'intérim.

Et si Uber devenait l'une des nouvelles références en matière d'emploi ?

Un « Uber Works » dans les tuyaux ?

Selon le Financial Times, la société américaine serait actuellement en train de développer une entreprise de recrutement à la demande, Uber Works. Une idée parmi tant d'autres, comme l'arrivée prochaine des vélos électriques en libre-service à Paris, pour un géant qui cherche encore à gonfler sa valeur globale.

Uber Works offrirait la possibilité aux entreprises et partenaires commerciaux d'Uber de recruter des employés à court terme pour des événements. Les métiers de serveur et d'agent de sécurité pourraient bien être les piliers de la stratégie de cette société connexe.

Les chauffeurs pourraient compléter leurs fins de mois

Cela fait maintenant plusieurs mois qu'Uber se creuse les méninges. Après testé ce service en Californie, à Los Angeles plus précisément, la société mène actuellement des essais à Chicago.

Ubere sait que certains de ses chauffeurs, qui ont un statut d'indépendant qui pose question, sont à la recherche d'un travail supplémentaire pour arrondir les fins de mois. Bon nombre d'entre eux seraient donc sans aucun doute attirés par cette nouvelle opportunité. Pour le moment, Uber n'a pas souhaité commenter les informations relayées par nos confrères américains.

Avec Uber Works, la firme américaine pourrait se diversifier et continuer à peaufiner son projet d'entrée en bourse, visée par le PDG Dara Khosrowshasi pour le second semestre 2019, avec une valorisation que l'on annonce déjà supérieure aux 100 milliards de dollars.

Les dernières actualités Uber

scroll top