Uber entrera en bourse en 2019 et pourrait être valorisé 120 milliards de dollars

Par
Le 18 octobre 2018
 0
uber chauffeurs

Uber devrait débarquer en bourse en 2019. Avant cette introduction du géant américain des VTC sur les marchés, une chasse aux coûts est lancée.

Une valorisation à 120 milliards de dollars


Quelle sera la valeur de Uber lors de son introduction en bourse en 2019 ? Le chiffre de 120 milliards de dollars circule actuellement. Un chiffre qui a de quoi étonner si l'on s'en réfère à la valorisation du géant communiquée en septembre, alors à 72 milliards de dollars. Le service de réservation de voiture avec chauffeur avait levé 500 millions de dollars auprès de Toyota, faisant ainsi grimper sa valorisation... tout en cherchant toujours la rentabilité !

Uber continue de perdre de l'argent. Lors du deuxième trimestre 2018, les pertes du groupe furent de 891 millions de dollars. Mais les perspectives des analystes sont plutôt bonnes, avec un secteur dont l'activité devrait être multipliée par huit d'ici 2030 selon Goldman Sachs. D'où une valorisation estimée supérieure à 100 milliards de dollars pour l'arrivée en bourse... à condition que les finances soient assainies.

Des économies avant d'entrer en bourse

L'introduction en bourse de Uber est une opportunité pour de nombreux investisseurs qui, à en croire les dernières informations, seraient nombreux à avoir montré leur intérêt. Certains d'entre eux pourraient notamment s'inviter dans le programme de voitures autonomes, tout en gardant une position minoritaire. Uber souhaiterait en effet se séparer de cette division Advanced Technologies Group - dédiée aux véhicules autonomes - et ainsi disposer d'une cotation séparée. Puisqu'elle coûte cher, cette unité dédiée aux véhicules autonomes pourrait évoluer de manière indépendante, tandis que Uber continuerait d'en assurer le contrôle opérationnel. Une autre piste évoque une scission plus franche, avec une séparation des capitaux.

uber imposition

Un montage financier pour assainir les comptes de Uber est nécessaire, tout en développant la technologie en parallèle pour permettre dans le futur de démocratiser le service sans chauffeur. Car oui, les chauffeurs représentent le coût le plus important actuellement pour le géant.

Si la date d'entrée en bourse de Uber n'est pas encore connue, elle devrait intervenir en 2019... en même temps que le concurrent Lyft, dont la valorisation est bien moindre, aux environs des 15,1 milliards de dollars. Reste qu'avec une valorisation voisine de 120 milliards de dollars, Uber pourrait peser plus que General Motors, Ford et Fiat Chrysler Automobiles réunis.

Modifié le 17/10/2018 à 16h10

Les dernières actualités Uber

scroll top