Uber entrera en bourse en 2019 et pourrait être valorisé 120 milliards de dollars

18 octobre 2018 à 06h00
0
uber chauffeurs

Uber devrait débarquer en bourse en 2019. Avant cette introduction du géant américain des VTC sur les marchés, une chasse aux coûts est lancée.

Une valorisation à 120 milliards de dollars



Quelle sera la valeur de Uber lors de son introduction en bourse en 2019 ? Le chiffre de 120 milliards de dollars circule actuellement. Un chiffre qui a de quoi étonner si l'on s'en réfère à la valorisation du géant communiquée en septembre, alors à 72 milliards de dollars. Le service de réservation de voiture avec chauffeur avait levé 500 millions de dollars auprès de Toyota, faisant ainsi grimper sa valorisation... tout en cherchant toujours la rentabilité !

Uber continue de perdre de l'argent. Lors du deuxième trimestre 2018, les pertes du groupe furent de 891 millions de dollars. Mais les perspectives des analystes sont plutôt bonnes, avec un secteur dont l'activité devrait être multipliée par huit d'ici 2030 selon Goldman Sachs. D'où une valorisation estimée supérieure à 100 milliards de dollars pour l'arrivée en bourse... à condition que les finances soient assainies.

Des économies avant d'entrer en bourse


L'introduction en bourse de Uber est une opportunité pour de nombreux investisseurs qui, à en croire les dernières informations, seraient nombreux à avoir montré leur intérêt. Certains d'entre eux pourraient notamment s'inviter dans le programme de voitures autonomes, tout en gardant une position minoritaire. Uber souhaiterait en effet se séparer de cette division Advanced Technologies Group - dédiée aux véhicules autonomes - et ainsi disposer d'une cotation séparée. Puisqu'elle coûte cher, cette unité dédiée aux véhicules autonomes pourrait évoluer de manière indépendante, tandis que Uber continuerait d'en assurer le contrôle opérationnel. Une autre piste évoque une scission plus franche, avec une séparation des capitaux.

Uber imposition

Un montage financier pour assainir les comptes de Uber est nécessaire, tout en développant la technologie en parallèle pour permettre dans le futur de démocratiser le service sans chauffeur. Car oui, les chauffeurs représentent le coût le plus important actuellement pour le géant.

Si la date d'entrée en bourse de Uber n'est pas encore connue, elle devrait intervenir en 2019... en même temps que le concurrent Lyft, dont la valorisation est bien moindre, aux environs des 15,1 milliards de dollars. Reste qu'avec une valorisation voisine de 120 milliards de dollars, Uber pourrait peser plus que General Motors, Ford et Fiat Chrysler Automobiles réunis.

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top