🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Road trip électrique : tout ce que vous devez savoir pour voyager sereinement

23 mai 2022 à 13h00
65
Nissan Leaf First © Nissan

L’été est là, et les congés aussi. Il est temps de préparer l’itinéraire des vacances (ou celui du retour…). Pour beaucoup, ce sera le premier voyage au volant d’une voiture électrique. Pour que la route des vacances reste un moment de détente, Clubic vous propose conseils et idées pour organiser au mieux votre déplacement. En voiture !

Où trouver les bornes de recharges sur votre itinéraire ? Combien de kilowatts sont consommés sur l'autoroute à 130 km/h ? Combien va coûter un déplacement en voiture électrique comparé à un trajet en voiture thermique traditionnelle ? Quel câble prévoir ? Quelles applications peuvent vous aider sur la route ? Suivez le guide !

Est-ce facile de voyager en voiture électrique ?

La voiture électrique est assez similaire à la voiture thermique, le bruit du moteur en moins. Tous les modèles, quelle que soit leur motorisation, sont généralement équipés des dernières avancées technologiques au niveau du système d’infodivertissement ou en termes d'aides à la conduite. Ainsi, il est souvent possible de bénéficier d’un écran central qui affichera la navigation et la lecture de vos playlists préférées. Il est aussi possible, suivant les constructeurs, de bénéficier d’Apple CarPlay et Android Auto. Vous pourrez ainsi afficher Waze ou Google Maps et profiter de votre abonnement Spotify ou Apple Music, directement dans votre voiture.

La vraie différence entre voiture électrique et thermique concernera en fait la recharge de la batterie, qui remplace l'habituel plein de carburant. Il va ainsi falloir se familiariser avec les différents types de bornes publiques et connaître le câble qui correspond à votre voiture pour la relier à la borne.

Renault ZOE

Connaître sa voiture électrique

Avant de partir en voyage avec un véhicule électrique, au-delà de son périmètre de sécurité (qui permet de faire un aller-retour sans recharger), il faut connaître les caractéristiques de son véhicule. Quelle est son autonomie théorique en usage habituel ? Quelle est la capacité totale utilisable de la batterie ? Quelle est la consommation suivant le type de route empruntée ? De quel chargeur le véhicule est-il équipé ? De quel câble de recharge faut-il se munir ?

En France, parmi les cinq modèles de voiture électrique les plus vendus en 2021, trois sont taillés pour de la circulation en ville et peuvent être moins efficaces pour faire de longs trajets. On retrouve dans ce top 5 la Renault ZOE, la Peugeot e-208, la Dacia Spring et la Fiat 500 électrique.

Même dans le top 10, on ne retrouve que peu de voitures affichant plus de 400 km d’autonomie. Parmi elles, par exemple, la Kia e-Niro, la Hyundai Kona électrique ou encore la Tesla Model 3. La Peugeot e-2008 pourra faire l’affaire aussi avec ses 345 km d’autonomie annoncés en cycle WLTP.

Hyundai Kona EV 2022 © Hyundai

Prenons par exemple la Hyundai Kona et sa batterie de 64 kWh. La voiture du constructeur coréen consomme 15 kWh/100 km à 90 km/h, ce qui est suffisant pour effectuer de longues distances avant de devoir recharger. En revanche, son autonomie diminue rapidement sur autoroute puisque le modèle consomme 22 kWh/100km à 130 km/h, ce qui porte son autonomie à 290 km. Sur un chargeur normal (la voiture embarque un chargeur AC triphasé de 11 kW), comptez 6h50 pour obtenir une recharge de 10 à 100%. Un port Combo CCS est présent permet une recharge rapide en borne jusqu’à 77 kW de puissance, faisant passer la recharge de 39 à 86% en 42 minutes selon nos tests. Cela vous laissera donc 145 km d’autonomie sur l’autoroute avant de devoir reprendre une pause.

Il faudra également disposer du ou des câbles correspondant à la connectique de la voiture. Il peut être utile d’avoir avec soi le câble permettant de se relier à une prise domestique classique 230 volts, en particulier pour recharger votre voiture une fois arrivé à destination. Il n’est en effet pas toujours simple de pouvoir se brancher sur son lieu de villégiature : autant assurer ses arrières en prévoyant de quoi se connecter à une prise au camping ou dans sa location.

Les bornes de recharge sur la route, elles, sont souvent équipées de leur propre câble, mais ce n’est pas systématique. Un câble de charge de type 2 peut alors être nécessaire. L’adaptateur CHAdeMO peut aussi être un plus, suivant votre véhicule, pour pouvoir vous connecter à ce type de borne. Il reste toutefois onéreux, et en déclin en Europe au profit du CCS.

Optimiser ses recharges dès le départ

Test-bornes-recharge-Fastned © Soufyane Benhammouda pour Clubic

Si l’on souhaite maximiser l'autonomie et perdre le moins de temps possible à recharger sa voiture électrique, il faut tenir compte du fait que la charge est plus rapide au début du chargement avant de ralentir progressivement. Il faudra donc réaliser une charge complète à domicile avant le départ, en maintenant l’habitacle à la bonne température tant que la voiture est branchée, pour économiser un peu d’énergie. De fait, la climatisation (ou le chauffage) puisera alors sur l’énergie du réseau plutôt que sur la batterie de la voiture pour tempérer l'habitacle.

Sur la route, pour gagner du temps à chaque arrêt à la borne de recharge, il est conseillé d’effectuer des charges jusqu’à 80%, ce qui permet de réduire la durée du processus. Chaque pour cent de batterie au-delà de cette jauge peut nécessiter jusqu'à deux fois plus de temps de chargement que les premiers. Avec une Tesla Model 3 et un Superchargeur à 250 kW, passer de 0 à 80% d’autonomie se fait en 15 minutes environ, et il faudra 15 minutes supplémentaires pour compléter les 20% restant.

Tesla Superchargers © Sheila Fitzgerald / Shutterstock.com

Nous allons le voir plus tard dans cet article, la vitesse et le type de conduite influencent grandement l’autonomie d’une voiture électrique. Une conduite douce à allure raisonnable peut permettre de supprimer une à deux recharges sur le parcours, suivant la taille de la batterie et le nombre de kilomètres à parcourir bien sûr.

Et si rouler plus vite vous permettra potentiellement de gagner 20 minutes sur votre trajet, cela risque surtout de vous imposer deux pauses recharges de 30 minutes chacune… Le gain étant nul, et la route faisant un peu partie des vacances après tout, pourquoi ne pas en profiter pour rouler tranquillement, sans stress et sans pression ?

Téléchargez les bonnes applications pour rouler en toute sérénité

Adeptes de la carte papier, passez votre chemin : pour planifier au mieux votre voyage en voiture électrique, il est recommandé de passer par des sites ou des applications à installer sur le smartphone. Deux en particulier vous aideront en vous permettant de trouver facilement une borne de recharge adaptée à votre véhicule.

ChargeMap

ChargeMap est l'un des must-have que vous devez avoir avec vous. Il se présente sous la forme d’un site web et d’une application à installer sur Android et iOS et vous permet d’avoir accès à une carte très complète de l’emplacement des bornes de recharge en France et en Europe. Vous pourrez filtrer votre recherche par type de borne suivant l’équipement de votre voiture, trouver des bornes gratuites ou encore des bornes de recharge accélérée. Une fois à la borne, l’application vous permet également de valider votre paiement et de lancer la charge. Il faudra, pour ce faire, avoir créé un compte au préalable.

La force de ChargeMap est son caractère collaboratif : quiconque possédant un compte peut apporter des informations sur les bornes ou ajouter une borne sur la carte. Il est aussi possible d’établir un itinéraire en précisant un départ, une arrivée et des étapes si vous désirez passer par d’autres endroits. Vous préciserez enfin la puissance de charge minimale de votre voiture, les types de prises et d’autres informations (un conseil : préférez les bornes de station service, évitez les péages) et le site vous montrera sur la carte toutes les stations sur votre parcours.

ChargeMap

A Better Routeplanner

A Better Routeplanner n’existe sous forme d'application mobile que depuis la fin 2019. Il se distingue de ChargeMap par sa capacité à planifier un itinéraire en tenant compte de nombreux éléments. Sélectionnez le modèle de votre véhicule, indiquez le niveau de charge au départ et à quelle fréquence vous préférez vous arrêter pour recharger. Entrez ensuite un point de départ et une destination, et le site vous proposera une carte indiquant votre trajet, à quelles bornes de recharge vous devrez vous arrêter et pour combien de temps.

A Better Routeplanner est un outil fiable, qui ne demande pas de création de compte obligatoire mais qui mériterait tout de même de proposer plus d’options de personnalisation du trajet, notamment si on préfère privilégier les petites routes donc soyez vigilant sur ce point.

better routeplanner

A noter que les deux applications ne se limitent pas au territoire français.

Autonomie d’une voiture électrique sur autoroute

Cette caractéristique est l'un des points principaux à prendre en compte lors de la préparation de votre itinéraire pour de grands trajets. La voiture électrique, dotée du freinage régénératif, est particulièrement efficiente quand ce dernier est régulièrement sollicité, permettant de recharger la batterie de traction à chaque levé du pied de l’accélérateur (fréquent en zone urbaine et périurbaine).

Sur l’autoroute, le freinage régénératif est naturellement moins sollicité, exception faite des péages ou des descentes. De ce fait, la consommation moyenne est sensiblement augmentée : plus vous roulerez vite, plus la consommation sera élevée. Le choix sera donc à faire entre vitesse élevée ou recharge moins fréquente en réduisant votre allure.

Tesla_cropped_666x667

La route des vacances, ce n’est pas que l’autoroute. Prêtez bien attention au type de route que vous allez devoir emprunter pour vous rendre à votre destination, et pensez notamment aux dénivelés. Si vous comptez vous rendre en montagne ou passer par la montagne lors de votre trajet, prenez garde : les fortes pentes mobiliseront beaucoup plus d’énergie de la part de votre voiture et réduiront son autonomie. Veillez à bien recharger votre voiture avant de partir, et vérifiez bien que votre modèle est prêt à crapahuter en altitude.

Pour en revenir à l’autoroute, la consommation de votre voiture électrique sera beaucoup plus importante à vitesse élevée, et donc votre autonomie moindre. Ajoutez à cela les fortes chaleurs de l’été et les performances de votre batterie seront encore plus basses : prenez donc tous ces points en considération. Prenons comme exemple la Peugeot e-2008 et sa batterie de 50 kWh. En cycle WLTP, l’autonomie du SUV est annoncée à environ 319 km. Selon nos tests, la voiture française consomme 15 kWh/100 km en parcours mixte (urbain et périurbain) - une consommation qui peut monter à 21, voire 23 kWh/100 km sur autoroute à grande vitesse, ce qui permet de parcourir entre 160 et 200 km (en mode éco-conduite) avant de devoir s’arrêter pour recharger.

Star de la catégorie voiture électrique, la Tesla Model 3 a forcément attiré l’œil des curieux

De son côté, la Model 3 de Tesla, voiture électrique la plus vendue en France, continue de se poser en référence en termes de consommation. Nous avons pu effectuer un trajet de 1 400 km avec l’engin en empruntant différents types de routes et la consommation moyenne était de 16 kWh/100 km, ce qui lui offre une autonomie réelle de 493 km. Sur autoroute, la consommation oscillait entre 19 et 21 kWh/100 km à 130 km/h - ce qui lui permet, en fonction des conditions météo et du type de conduite, de parcourir un peu moins de 300 km sans s’arrêter.

Où recharger sa voiture électrique ?

En France, selon le baromètre national des infrastructures de recharge ouvertes au public de l’Avere et du ministère de la transition écologique, quelque 22 870 stations de recharge accueillant un total de 57 732 points de recharge étaient réparties sur le territoire au mois de mars 2022. Une grande partie est accessible sur la voirie et les parking publics.

Pour ce qui est de la recharge rapide, la France accueille encore assez peu de bornes de ce type, avec 3 309 bornes proposant une recharge rapide en courant continu supérieur ou égal à 50 kW. Notez bien que les quatre régions qui possèdent le moins de points de recharge sont les régions Bourgogne Franche-Comté (2 640), Centre Val de Loire (2 470), Pays de la Loire (2 584) et la Corse avec 221 bornes.



Borne recharge electrique

Si vous optez pour les itinéraires hors autoroute, vous pourrez profiter de bornes sur les parkings de certaines grandes enseignes telles que Ikea, E.Leclerc, Auchan ou encore Lidl. A la campagne, de nombreuses communes installent des bornes, souvent limitées à 22 kW qui peuvent vous permettre de faire un appoint jusqu’à la prochaine borne rapide le temps d’un déjeuner par exemple.

Les restaurants et les hôtels proposent de plus en plus souvent ce genre de prestation, pour ceux qui disposent d'un parking privé. Sur les axes rapides européens, on retrouvera les plus de 400 bornes Ionity qui peuvent délivrer, suivant les stations, jusqu’à 350 kW pour les véhicules capables d’accepter une telle puissance de charge.

Total continue également à équiper ses stations-service de bornes pour voitures électriques : 424 zones de charge TotalEnergies sont recensées sur les routes et autoroutes françaises selon ChargeMap.

Combien coûte la recharge sur une borne ?

En France, chaque réseau est libre de pratiquer les tarifs et le mode de facturation qui lui conviennent. Ionity a récemment annoncé un changement de mode de facturation qui entrera en vigueur à partir de juillet, passant d'un tarif à la minute à un prix au kWh distribué, comme chez les Superchargeurs de Tesla. Le réseau a ouvert il y a peu sa centième station de recharge en France.

Ionity est un consortium qui regroupe les marques Audi, BMW, Ford, Mercedes, Volkswagen, Porsche ou encore Hyundai. Si vous possédez une voiture de l'un de ces constructeurs, le prix de votre recharge sera moins élevé. En revanche, si vous voulez recharger votre véhicule n’appartenant pas à ce consortium et sans abonnement, il faudra débourser 0,39€/kWh sur les bornes 50 kW et 0,69€/kWh sur les bornes de recharge très rapide à 350 kW, contre 0,79€/minute auparavant.



Ionity

Les calculs sont donc plus simple à opérer avec de telles méthodes de facturation. Ainsi, pour la Peugeot e-2008 qui consomme 22 kWh/100km sur autoroute, son coût de recharge sur une borne Ionity ultra rapide sera d'environ 15,18€ pour 100 km, ou de 8,58€/100 km sur une borne 50 kW.

De leur côté, les Superchargeurs Tesla ont vu leur prix augmenter ces derniers mois avec la crise énergétique. Pour un véhicule Tesla, une recharge sur Superchargeur vous reviendra à 0,46€/kWh. Un véhicule non-Tesla sans abonnement paiera 0,68€/kWh sur les quelques stations pilotes ouvertes à toutes les marques, et 0,45€/kWh avec un abonnement à 12,99€ par mois.

Enfin, terminons avec un nouveau venu : Festned. Seulement quelques stations de recharge sont disponibles, mais la marque compte s’étendre dans les mois et années à venir. Ici, un prix unique est fixé à 0,59€/kWh et 0,45€/kWh avec un abonnement à 11,99€ par mois.


Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
65
37
PEPSIMAX
Vous ne ménagez pas vos efforts pour nous faire bourrer le crâne que la voiture électrique c’est vraiment génial. J’ai vu l’intérieur d’une batterie de voiture et cela n’a rien, mais alors rien d’écologique du tout.
cirdan
D’un autre côté, je ne suis pas sûr que cet article donne envie d’acheter une électrique, en tout cas pour voyager hors de son périmètre habituel.<br /> On ne devrait pas avoir à gérer tant de paramètres quand on monte dans sa voiture, et si on rajoute ça avec le prix d’une routière électrique, ça donne quand même à réfléchir.
iksarfighter
On en reparle dans 10 ans.
bestermanus
Mon pov’ dans 10 ans tu te sentiras bien seul dans ta fumante…
Nmut
Parce que une thermique, avec l’extraction du pétrole, le transport, le raffinage et la combustion, c’est génial?<br /> Personne ne dit que c’est parfait, c’est juste mieux et pour le moment on n’a que ça pour conserver notre petit confort.<br /> Et l’intérieur de ta batterie, c’est le même chose que celle de ton téléphone, de ton ordi portable, des consoles de tes gamins, de ta brosse à dent, de ton rasoir, de ton coupe-bordure, …<br /> Le vrai problème, c’est la quantité globale des batteries et par conséquence les extractions (mais c’est vrai aussi pour les métaux comme le fer et plus encore l’alu) et le non recyclage de toutes ces batteries, mais on avance pas mal la-dessus.
_Dorsoduro
Tu as raison le pétrole c beaucoup mieux. Continu de rouler avec…<br /> «&nbsp;Marée noire dans l’Arctique russe : une catastrophe écologique «&nbsp;sans précédent&nbsp;» toujours en cours&nbsp;»<br /> novethic.fr<br /> Marée noire dans l’Arctique russe : une catastrophe écologique "sans...<br /> Les autorités russes n'ont toujours pas réussi à stopper la progression de la marée noire dans la rivière de l’Ambarnaïa située dans l'Arctique russe après la fuite d'un réservoir de diesel d'une centrale thermique dans la zone. Pire : les 20 000...<br />
GRITI
Il faudrait aussi que les Etats et constructeurs se mettent à plancher sur les particules liées aux pneumatiques et aux freins. Même si, il me semble, sur les VE, le freinage n’est pas comparable aux thermiques. Il y a quand même les camions, bus et compagnie. Plus tout le parc actuel de thermiques.
lapin-tfc
tu as des solutions à proposer ?
TAURUS31
road trip electrique…tout est dans le titre…une vraie expression de bobo écolos…On se donne bon conscience comme on peut.
TAURUS31
Tu veux que je te montre ce que donne l’exploitation des mines a ciel ouvert de terres rares, en Chine, en Amérique du Sud.<br /> Tu sais, ces pays qui sont réputés pour leur côté écolo et sans exploitation de la misère humaine.<br /> Comme on dit loin des yeux, loin du cœur.<br /> Cacher cette misère que je ne serais voir. Ça te permet de bien dormir…?<br /> C’est bien une réflexion de bobo qui croit faire un geste pour la planète au cœur de sa ville parce que Monsieur achète bio et roule en électrique.
zeebix
Ça me bote bien l’électrique, d’autant que je pourrais prochainement charger chez moi… Mais pour le boulot l’autonomie est encore trop faiblarde… 500km/charge serait le minimum pour mon utilisation, sans que cela coûte le prix d’une Tesla…<br /> Encore un peu de patience et on va y être… Sauf peut être sur le prix… À défaut je prendrai sûrement en seconde voiture une petite voiture un truc genre twingo/c1/108 si ils daignent un jour sortir une voiture de ce gabarit en électrique un jour…
yalefeu
Ce qui est étonnant, c’est qu’à chaque fois qu’il y a un sujet sur Clubic concernant le VE, il y a toujours quelqu’un pour nous sortir le commentaire :<br /> le VE, c’est pas écologique…
_Dorsoduro
Bien,Je vais prendre un peu de mon temps pour te répondre. Dommage que la courtoisie t echappehttps://www.novethic.fr/actualite/environnement/biodiversite/isr-rse/en-nouvelle-caledonie-la-biodiversite-scarifiee-sur-l-autel-du-nickel-144091.html<br /> Quand on ferme un site minier. L exploitant a pour obligation de réhabiliter et re végétaliser. Les dégâts ne sont pas aussi catastrophiques qu’une marée noire.<br /> Je roule aussi pétrole. Mais contrairement a bcq de gens comme toi. Il y a longtemps que j ai pris conscience qu’il faille changer nos habitudes de consommations. Cette transition économique et écologique se fera avec ou sans toi. Du toute façon il n y aura plus de pétrole. On retire les dernière gouttes tout en polluants et eco système primordial. Inutile de me monter, des mines a ciel ouvert. Je vis en Calédonie<br /> On n’extrait pas qu’un seul minerais du sol. Aujourd’hui on fait<br /> l’extraction de minerai, de nickel, de magnésium, de fer, de cobalt, de chrome ou de manganèse. Alors qu’avant faisait même pas la moitié. Ces minerais ont toujours été présent dans les sols mais n’était pas rentable au niveau de l’extraction il était simplement détruit ou perdu lors de processus de raffinage. contrairement à ce que tu penses on ouvre pas de mines 100 % cobalt. on valorise surtout les mines existantes pour en extraire plus du déchet.
Nmut
Tu fais 500 km par jour pour le taf???<br /> A l’époque ou je travaillais chez un équipementier, nos protos roulait 4 à 500 km par jour mais avec 2 à 3 conducteurs différents par semaine, et c’est déjà monstrueux (150 000 km par an)…<br /> Sinon, pour les petites électriques, tu as la twizy (non, je déconne!), la C zéro, la Mii e/Citigo e et éventuellement la Zoé mais c’est sur que ce n’est pas 500km d’autonomie.
TAURUS31
Rien n’a avoir avec comprendre ou quoique ce soit.<br /> Le problème je l’ai bien compris et sûrement même mieux que toi.<br /> La seule différence est que moi, pour moi, la voiture électrique est tout sauf écologique.<br /> Elle sert juste d’excuse a des gens comme toi pour justifier un comportement qui est tout sauf éco responsable.<br /> Ce n’est pas en roulant avec ce type de véhicule et ses conséquences a 10 000km de chez toi que tu sauvera la planète.<br /> D’ailleurs en rapport de ce que je t’ai dis, tu n’a rien, mais alors rien argumenter.
chaton51
gardez vos daubes ! bien vu Taurus31 ! et de toute facon l’electrique c’est comme le thermique c’est un faux probleme, tu pourrais construire 1 0000 bulldozers electriques, ils détruiraient quand meme la foret d’amazonie par exemple.
_Dorsoduro
Mets un peu a jour tes convictions et regarde aussi les fait. Ici comme bcq on+je produits du solaire car rentabliliser en 5ans. J’ ai un pote qui va le faire en 4ans. C’est une installation sans batterie mais raccordé au reseau. On revend la production de la journée puis la nuit on la rachète…<br /> La technologie de batterie pour voiture evolu dans le bon sens et utilisé bcq moins de cobalt qu avant.<br /> Les Echos – 17 Apr 20<br /> Batteries nouvelle génération&nbsp;: autonomie accrue et coûts réduits<br /> Les différentes technologies de batterie en concurrence pour le véhicule électrique vont continuer de recourir massivement au lithium. Avec, en ligne de mire, la réduction de la teneur en cobalt, elles cherchent à doubler leur autonomie d'ici à 2035.<br />
_Dorsoduro
Mon tél bug trop, je suis fatigué de tout ré écrire. Lis les articles. Et fait toi une meilleur idée de la voiture électrique.<br /> Sciences et Avenir – 2 Jun 20<br /> Une batterie sodium-ion aussi performante qu'une batterie lithium-ion<br /> Des chimistes sont parvenus pour la première fois à égaler avec une batterie sodium les performance d'une batterie lithium.<br />
cpicchio
Des travaux sont en cours pour les particules des plaquettes.
cpicchio
L’âge moyen du parc automobile étant de 10 ans, il restera encore beaucoup de véhicules thermiques en circulation même si 50% des ventes se concentrent sur du VE à horizon 10 ans… (% qui me semble très optimiste).<br /> Rendez vous plutôt en 2050 !
TAURUS31
Faudra que tu m’explique pour tes panneaux solaires.<br /> Car j’en ai depuis plus de 12 ans,c est a dire prix d’achat 0.59cts le Kw indexé sur l’inflation.<br /> Et actuellement environs 0.18 cts…et que le crédit d’impôt est fini depuis 2014 (6 ans).A l’époque j’ai payé 16 000 euros pour 29m2 de panneaux avec un crédit d’impôt de 50%,d’où un cout réel de 8000 euros amorti en 4 ans.<br /> Faudra que tu m’explique comment tu fais pour amortir aussi vite que moi avec un prix d’achat moindre au kw.<br /> Sachant que je suis au Sud qui plus est .<br /> Perso,faut être hypocrite de dire qu on fait ca pour la planète sachant que ça rapporte plus de 2000 euros/an net d’impôt une fois amorti…J’ai pas cette hypocrisie.
Krimog
Ça fait de nombreuses années qu’on nous parle de nouvelles batteries, qui coûtent moins cher, sont beaucoup plus légères, se rechargent en quelques minutes ou proposeraient 5 fois plus d’autonomie.<br /> Mais là, tout de suite, ces batteries, elles sont où ? Pas sur le marché en tout cas. Le jour où elles sortent, là on pourra en parler sérieusement. Mais aujourd’hui, la voiture électrique à batterie n’est pas une solution pérenne.
ygloo_one
Rentabilisé car archi subventionné par les autres.<br /> En plus, j’attends toujours la preuve que ta mini production vendue à prix d’or soit utilisée quelque part.<br /> C’est un non sens. Rendu rentable au détriment de tout.
_Dorsoduro
Je te donne quels indices.<br /> 1- le prix du rachat est garanti sur 20ans<br /> 2- on produit plus tout en consomment moins de kW.<br /> 3- hypocrite ?! Tu rigoles j’espère. L un n empêche pas l’autre. On pollue bcq trop, mm ici. On a une usine au fuel juste qu a côté de la Ville et près de mon ancienne école. on ne doit pas être touché de la mm façon par la question. Ramener au nombre de habitants, on est mm très mauvais. Mais cela change. Subventions ou pas<br /> PS:<br /> Je cherche pas a te faire changer d’avis. Après tout vous vous etes aussi mangé des marées noires tout en respirant de la m**** toute la journée. Mais dénigrer même le bio?! Alors là je ne peux rien pour toi. Week end dernier, J ai sorti une 10zaine de salade du jardin.<br /> C’est pas parce que sa ma coûté 3fois rien que c’est hypocrite.
_Dorsoduro
La production d électricités d’une ferme solaire varie durant la journée. Il est pas encore possible de moduler finement la production des autres centrale (carbone, gaz, fioul sur celle ci) pour éviter tout gaspillage. Mais justement plus il y aura de photovoltaïque ou autre énergie verte plus il sera facile d’avoir un modele fiable qui compensera les pertes du réseau.
TAURUS31
Je vois pas le rapport entre un tarif garanti de rachat et la rapidité d amortissement surtout quand celui-ci est 4 fois moins élevé que le miens.<br /> Je vois pas comment tu peut amortir sur la petite durée que moi, c’est mathématique, c’est pas une question de tarif garanti…<br /> Tu produit plus en consommant moins ? C’est encore pire, ça veut dire sur tu ne fait pas de la revente totale… Donc l’amortissement est plus long… Vu le prix de facturation du kWh.<br /> Tu es des explications plus crédible ?
leacgo
Heureusement que j’avais du popcorn !<br /> Blague à part, j’ai roulé en essence, diesel, hybrid et maintenance électrique,<br /> De 1. c’est plus économe sur le portefeuille comparé (c’est une constatation valable pour l’équivalence de véhicule bien entendu).<br /> De 2. que l’on parle de pétrole, gaz ou autre combustible l’histoire est la même, et ca a été dit, on extrait, on raffine on transporte à des milliers de km parfois etc etc donc tout compris le bilan électrique reste moindre que l’énergie fossile (du moins en France) et encore plus pour les particules de freins.<br /> De 3. si l’on peut se charger chez soit la nuit c’est tellement plus facile et commode que la station essence et sinon on fait ca pendant les dej du midi au centre commerciale ou au cinéma ou des qu’on en a l’occasion, pour un usage moyen français ca suffit (encore une fois je le fais).<br /> De 4. en tant que consommateurs on peut choisir une énergie renouvelable pour la charge exclusive de la voiture.<br /> De 5. forcement si personne ne veut de l’électrique les fabricants ne vont pas faire de la R&amp;D pour les batteries, les métaux leur recyclages ou leurs 2nd, 3ème vie, etc…<br /> Je vais m’arrêter là avec une simple question à tout ceux qui n’en veulent pas puis par une constatation ;<br /> Vous tous qui prôner l’énergie fossile, quelle solution apporter vous ? Quelle idée ou même un semblant de solution ?<br /> Il me semble que vous restiez sur vos acquis et donc la transition arrive et se fera sans votre accord quoi qu’il se passe.<br /> Vous pourrez toujours faire du stop quant il y aura pénurie du pétrole et autre gaz
philouze
«&nbsp;J’ai vu l’intérieur d’une batterie de voiture et cela n’a rien, mais alors rien d’écologique du tout.&nbsp;»<br /> C’est surtout «&nbsp;écologique&nbsp;» qui ne veut rien dire du tout évoqué comme ça.<br /> La seule chose qui compte c’est «&nbsp;est-ce que c’est MOINS polluant de la création à la fin de vie, ou PLUS polluant&nbsp;» et ça sur un ensemble de critère dont l’énergie, le co2 émis, les ressources, la pollution locale (particules, NOX, CO, aromatiques, imbrulés et particules de frein)<br /> Et la conclusion c’est que sur tous ces critères c’est BEAUCOUP, BEAUCOUP moins polluant.
epodotcom
C’est fou de voir comment on dechaine les passions. Certains constructeurs travaillent sur des carburants liquides propres pour remplacer les carburants fossiles. Prométeur.<br /> Pourquoi oublier également que:<br /> 1-Selon le véhicule électrique il faut rouler entre 40.000 et 120.000 km pour avoir un bilan carbone positif.<br /> 2-Pour ceux qui ont des revenus faibles, il suffit d’installer un boitier E85 sur un véhicule essence, pour réduire considérablement certaines emissions nocives. Je ne comprends pas pourquoi on en fait pas la promotion.<br /> 3-les véhicules au GPL existent ainsi que ceux au bio-éthanol et sont une alternative crédibles.<br /> 4-enfin une question; est ce que l’électrique devient une solution miracle depuis que EDF a été privatisé ? parcequ’avant ça…
epodotcom
d’accord absolument, d’autan que la encore, le bilan carbone pour la fabrication de ces panneaux est loin d’etre aussi paradisiaque que ce que l’on veut bien nous montrer.
epodotcom
Pas mal et merci pour le partage d’expérience.<br /> Ceci dit bons nombres de solutions alternatives existent, mais ne sont pas mise en avant ce qui m’embête particulièrement justement.<br /> les carburants liquides propres en cours de développement, les carburants à base de co2, comme en islande (je crois), l’hydrogène, et même pour la transition, l’E85 ou le GPL. Tout ça parceque certains détiennent des brevets sur les batteries et d’autres on acheté des parts d’EDF… c’est juste ça qui m’ennuie.
TAURUS31
Il y a une différence entre choisir une vraie alternative neutre de bout en bout écologiquement parlant et une pseudo technologie qu’on veut faire passer pour écologiste qui l’est pas et qui exploite la misère humaine a l’autre bout du monde.<br /> Et tu penses sincèrement que tu vas continuer a payer ta recharge au même tarif une fois la manne des taxes du pétrole tarif?<br /> Tu vis dans quel monde ?
philouze
«&nbsp;Il y a une différence entre choisir une vraie alternative neutre de bout en bout écologiquement parlant&nbsp;»<br /> Il n’existe pas de technologie énergétique neutre de bout en bout écologiquement parlant. juste, ça n’existe pas.<br /> Il n’y a que des technologies émettant plus ou moins de co2 sur la chaîne complète et sur le bilan de vie complet<br /> Il n’y a que des technologies émettant plus ou moins de polluant locaux sur la chaîne complète et sur le bilan de vie complet<br /> et une pseudo technologie qu’on veut faire passer pour écologiste qui l’est pas et qui exploite la misère humaine a l’autre bout du monde."<br /> là aussi il n’y a que des technologies qui exploitent PLUS ou MOINS «&nbsp;la misère humaine à l’autre bout du monde&nbsp;» et même si les fake pétroliers on la vie dure, depuis l’emission de certificat, ça exploite moins la misère de construire une batterie et de l’exploiter sur 10 ou 15 ans que ce que d’exploiter l’industrie pétrolière sur la même période.<br /> La plupart de ceux qui ont été victime du fake des «&nbsp;zenfants du cobalt&nbsp;» ou des fake sur le lithium n’ont aucune idée de la production de pétrole non conventionnelle ou même conventionnelle russe ou du nigéria - qui sont une horreur pour l’environnement et les locaux.
_Dorsoduro
Je n’ai plus la patience de t’expliquer. C’est une transition économique et écologique. Le temps du pétrole est compté. Sois t’es malin et t’essaye du jouer sur plusieurs tableaux. Pour etre un minimum indépendant énergétiquement , polluer moins, construire un après pétrole, ne pas se faire trop plumer en cours de route. Mais sa, Sa demande d ouvrir les yeux sur les vrais info. Ou alors tu continue à cracher sur tout parceque sa coûte encore chere et que sa pollue encore trop.<br /> De tout façon tu iras doit. Mm total énergie investie a fond dedans. Et la technologie progresse.
leacgo
Bonjour, oui en effet il y forcement plein d’alternative. Par exemple si l’on prend la pile à hydrogène vs l’électrique et qu’on trouve une idée ca serait par exemple comme me l’a dit un collègue avoir des centrale hydrogène produisant de l’électricité pour les voitures.<br /> Ou l’utilisation de ces piles pour des trains etc etc<br /> Comme je l’ai lu il ne faut pas s’enfermer et juste trouver la force d’avancer dans une direction pour évoluer, comme un enfant qui marche.<br /> En tout cas c’est mon avis, il faut penser à demain et pour cela il faut sortir de sa zone de confort.<br /> De toute façon c’est prouver et inévitable il faut faire et agir sur beaucoup de front à la fois. Si chacun y mets un peu du sien, on devrait et je l’espère y arriver.
nirgal76
La VE est plus écologique que la thermique, mais c’est pas écologique. Le vélo à la limite est écologique, ou la marche à pied.
nirgal76
Dans les centres villes probablement, els interdictions vont se multiplier, surtout avec de plus en plus de verts à leur tête. Mais autrement, avant 2040 et la fin des ventes, ils y en aura encore beaucoup qui circuleront. L’interdiction va peut être booster (leur faire sortir les doigts du c.l) les constructeurs pour offrir de vrais alternatives crédibles.<br /> Par contre, toutes ces histoires de facturations aux bornes, c’est un peu l’arnachie et l’entubade (avec les tarifs).
epodotcom
je suis un de ceux qui a travaillé au Nigeria (je sais donc de quoi je parle) pour exploiter des africains malheureux qui reçoivent un salaire de misère à peine entre 2.000 et 15.000 euros par moi pour les managers…<br /> La pollution pour le recyclage des batteries est bien pire que les normes aujourd’hui en vigueur pour le pétrole. mais encore une fois d’autres solutions existent bien plus efficaces, mais les grands groupent ont investi sur l’électrique et donc, on n’a pas fini d’en bouffer…
philouze
Citation je suis un de ceux qui a travaillé au Nigeria (je sais donc de quoi je parle) pour exploiter des africains malheureux qui reçoivent un salaire de misère à peine entre 2.000 et 15.000 euros par moi pour les managers<br /> Je vous conseille d’élargir le cercle :<br /> Le Monde.fr – 22 Nov 17<br /> Au Nigeria, les fuites de pétrole causeraient la mort de...<br /> Des scientifiques suisses ont croisé les statistiques de santé du gouvernement nigérian et les données de géolocalisation des fuites dans le delta du Niger.<br /> "La pollution pour le recyclage des batteries est bien pire que les normes aujourd’hui en vigueur pour le pétrole. "<br /> C’est la blague du jour, vous leur expliquez ça les yeux dans les yeux ?<br /> Automobile Propre – 13 Jul 18<br /> Recyclage des batteries : notre visite au cœur d'une usine française<br /> Que deviennent les batteries de véhicules électriques et hybrides une fois usées&nbsp;? Si les constructeurs automobiles communiquent beaucoup sur leur «&nbsp;seconde vie&nbsp;» comme solution de stockage des énergies renouvelables ou accumulateur...<br />
epodotcom
Causerait, c’est du conditionnel, et oui, le pétrole est néfaste pour la santé, c’est sûr, comme le sucre l’obésité, les radiations des centrales nucléaires (pire que tout), les usines à charbon, les teintures, bref, la modernité.<br /> Recyclage des batteries , les infos trouvées sur un site qui en fait la promotion, c’est très impartial tout ça. Sinon, retrouvez sur Youtube les reportages de France 2 sur le «&nbsp;pas si écologique que ça&nbsp;»<br /> il y en a pléthore, et les pollutions dues aux exploitations minières de lithium… les travaux de mises en place des bornes de recharge, etc… alors que d’autres pistes possibles existent… C’est tout. Mais merci
cirdan
«&nbsp;L’été est là et les congés arrivent.&nbsp;»<br /> L’automne est là et les couvre-feux arrivent…
blackdoor
Les centrales à charbon ont été démarrées en septembre pour pallier au manque d’électricité .<br /> Bravo l’écologie.<br /> Les Echos – 18 Sep 20<br /> La France fait déjà fonctionner ses centrales à charbon<br /> Faute de production d'électricité nucléaire et éolienne suffisante, l'Hexagone a commencé à faire tourner ses centrales à charbon ces dernières semaines. En cause&nbsp;: le manque de vent et de nouvelles avaries techniques chez EDF, qui pâtit par...<br /> Hors rendement du réseau de distribution et de chargement, il faut compter 30kg de charbon pour charger une batterie de 100kw.
NumLOCK
« sur l’autoroute, le freinage régénératif est naturellement moins sollicité, exception faite des péages ou des descentes. De ce fait, la consommation moyenne est sensiblement augmentée. »<br /> Non ! Le freinage régénératif ne permet que de récupérer UNE PARTIE de l’énergie cinétique qui sinon serait perdue lors d’un freinage. C’est encore mieux lorsqu’on peut rouler à vitesse constante !<br /> Sinon Tesla aurait intégré un alternateur dans ses moteurs pour générer de l’énergie libre et supprimer le besoin de recharger !<br /> La seule raison pour laquelle on consomme plus sur autoroute, c’est la résistance de l’air: aller deux fois plus vite exige 8 fois plus de puissance.
gerome21
Outre le fait que si l’on n’a pas une borne électrique à domicile, ce qui est presque impossible pour un locataire d’immeuble et toutes les galères inhérentes à la recharge de sa voiture électrique, il ne reste pas moins, un point qui ferait tordre de rire l’ingénieur et brillant inventeur Serbe, à savoir Nicolas Tesla, s’il revenait à notre époque pour constater ce retour en arrière qui consiste à se trimbaler avec le poids ahurissant d’une batterie électrique, qui a été abandonné dès l’avènement du moteur thermique, d’autant que les réserves pétrolières, ont encore une bonne centaine d’années d’existence. Inutile d’évoquer l’hybride, combine justesse qu’ont trouvée les constructeurs de voitures pour fourguer dans la bonne conscience, leurs moteurs diesel ou essence. Alors, il faut sauver la planète, mais ce n’est pas avec la voiture électrique, telle qu’elle nous est proposée que le rêve va se réaliser. Quant à la France, elle fait partie du club des pays qui polluent le moins. Il vaudrait mieux porter son attention, sur le continent sud Américain, l’Afrique, la Chine, les USA, la Russie et la liste est encore longue, pour porter le prêche de la vertu écologique. Dans cette course à la pollution, le gain de la France dans ce domaine est epsilon et si le curseur était à zéro, cette contribution ne changerait rien sur le plan mondial.
zoup01
pour aller 2 fois plus vite, il faut multiplier la puissance par 4 (et non par 8)…l’augmentation est proportionnelle au carré de la vitesse, pas au cube.<br /> et la moindre utilisation du freinage régénératif participe aussi (dans une faible proportion) à la diminution de l’autonomie.
_Troll
Partir en vacance en voiture electrique, il vous faudra choisir, la clim ou le moteur. Prevoyez une trotinette ou un velo pliable, ou au minimum une bonne paire de chaussure de marche, afin de pouvoir arriver a votre lieu de destination.
SlashDot2k19
Un road trip en électrique, ou comment transformer un voyage tranquille en chemin de croix…
Palou
c’est pour ça que les français ont la 5ème semaine de congé … la 5ème est arrivée pile poil pour compenser les recharges des VE
SplendoRage
Et du coup, si tu as un long trajet à faire ? Tu fais comment ?<br /> Non parce que moi, hier, je suis partie de Genève à 7h30 pour arriver à Rochefort vers 17h.<br /> Du coup, en électrique, ça prend combien de temps en tout ?? Tu veux la réponse ? Je serais encore sur la route …. &gt;&lt;‘ voilà …
Oto1
C’est factuel en fait, une voiture électrique est forcément moins polluante, vu que ça ne rejette aucun polluant à l’usage. Ça tombe sous le sens pourtant. Mais c’est toujours surprenant de voir que la fabrication d’une batterie est un problème de société pour une voiture, mais ne l’a jamais été pour les milliards de batteries que l’on fabrique depuis des années pour les technologies indispensables. Le déplacement sauf erreur est également considéré comme indispensable pour tout le monde. A titre de comparaison, dans le mix la production des batteries, les voitures représentent peanuts pour le moment, par rapport aux téléphones, tablettes, ordinateurs etc.
Oto1
C’est dommage qu’il n’y ait pas plus d’honnêteté dans les débats et que beaucoup restent sur des clichés. Vous voyez beaucoup d’usagers de voitures électriques sur le bord de la route en panne d’énergie? En revanche, quelqu’un en panne sèche sur l’autoroute ou un bidon à la main à pieds, ça on l’a tous vu. Vous pensez vraiment que les gens en électrique ne vont pas plus loin que leur quartier? Effectivement, ils s’organisent et s’en sortent manifestement. Aujourd’hui, c’est d’abord une acquisition de conviction, ça c’est clair. Mais laisser penser que les déplacements sont invivables en électrique, ce n’est pas vrai.
Oto1
L’E85 est une solution tant que ça reste marginal. Pour d’ailleurs éviter que les agriculteurs se lancent dedans au détriment d’une production nourricière, l’Europe limite la production d’éthanol à 7% du total. Dès qu’on saura fabriquer de l’E85 sans risquer la famine et la volatilité sur les marchés financiers, effectivement ça pourrait être une solution crédible à grande échelle. On en fait la promo des boitiers, mais on n’en trouve pas partout (des pompes), ce qui limite donc le spectre. Les constructeurs travaillent sur les carburants synthétiques, comme ils bossent aussi sur d’autres alternatives, pour être prêts quand une solution se démarquera. C’est pour ça que ça reste à l’état « prometteur », au même titre que l’hydrogène et d’autres choses.
Zebulon_Vigitatus
Commentaires à relire dans 2/3 ans pour rire.
SplendoRage
T’inquiète pas que dans 2 ou 3 ans, j’aurais toujours ma vieille « fumante ».<br /> Je pense avoir un peu plus la classe en 911 930 Turbo qu’en Tesla
Jihem73
Je viens de faire 200.000 km en 4 ans et 5 mois avec ma voiture électrique 'Ioniq 2017 200km d’autonomie), je roule bcp. Très peu de planification à faire en fait, on sait rapidement où se recharger sur ses trajets « habituels » et qq clics sur une appli quand je sors de mes habitudes. L’économie en carburant de ces 4 ans et 5 mois a dépassé le coût d’achat de ma voiture…
Jihem73
Perso sur autoroute je fais à peu près la conso estimée de ma voiture… Ma voiture est donnée à 200km d’autonomie avec 28kWh de batterie et je fais autour de 14kWh/100 sur aotoroute en général, parfois moins quand il fait 5° et plus.
Jihem73
J’ai toujours la clim quoi qu’il arrive, je n’ai jamais choisi, la clim a un impact plus léger que le chauffage par grand froid… Mais c’est drôle de lire les commentaire de ceux qui ne roulent pas en électrique et qui véhiculent à peu près n’importe quoi…
AfricanJoker
C’est incroyable le nombre d’articles qui prônent les voitures électriques, alors que celles-ci n’ont vraiment aucun avantage(actuellement) face aux thermiques.<br /> Bon, merci Clubic hein, c’est pas vraiment une critique. Vous faites votre boulot et la recherche est là bien évidemment…<br /> Mais honnêtement, par logique sensée, la VE n’est qu’à ses débuts et en vanter les louanges est absurde.<br /> Oh, j’aime passer mon temps à recharger mon véhicule, je m’amuse à sortir ma prise partout ou je me stationne<br /> Les haters pro VE, je ne suis pas contre la VE, voir plus bas des propos cohérents qui devraient vous intéresser <br /> Bien qu’originalement, le véhicule ait été créé pour un moyen de locomotion et une facilité de se « mouvoir », on en change drastiquement sa fonction qui passe à un moyen de l’alimenter (de rechargement, où, quand, comment, …) et d’un questionnement permanent de plusieurs points:<br /> Où vais-je recharger mon véhicule ?<br /> L’autonomie sera t’elle suffisante ?<br /> Les stations seront-elles compatibles avec mon modèle de prise ?<br /> Seront-elles alimentées pour la « charge rapide » ?<br /> Si l’utilisateur est soigneux, la question de la charge à un moment X (pas à batterie vide) se pose également pour la préserver dans le temps en évitant de l’abîmer !<br /> Ais-je un garage pour le faire ?<br /> Si vous avez un appartement, la sortie des pures VE est tellement fraiche que la législation et les assurances sont extrêmement strictes pour les immeubles, les espaces « communs », les voltages, bref, en appartement, ce problème d’alimentation « personnelle » n’est vraiment pas aussi simple que ce qu’on veut nous faire croire.<br /> Ce problème complexe de jouer le rôle, chacun de son côté à la « station essence » ne sera pas réglé avant quelques années et seulement dans les constructions neuves(on prévoit déjà actuellement un certain nombre de places de rechargement VE par nombre total d’emplacements dans les nouvelles constructions), les anciennes constructions, elles devront être modifiées/adaptées avec toutes les complications et les frais que cela demande.<br /> Si vous avez une maison, avez-vous un garage, un emplacement privatif ? Alors vous avez beaucoup de chance, car il faut bien différencier l’allée privative de l’espace public. Ou comptez-vous profiter de l’emplacement sur l’espace public (sur la rue devant votre maison ) pour y tirer votre câble ? Tout le monde n’a pas un garage privatif, la plupart laisseront traîner leur câble sur le trottoir comme l’alimentation électrique des Indiens à Jakarta.<br /> Bien que le progrès technologique soit là, oui un véhicule électrique c’est cool, c’est fun, c’est bien plus réactif qu’une thermique et etc, c’est véritablement le retour à l’âge de pierre et des complications permanentes qui n’existaient pas. (Tant qu’un nombre élevé de solutions ne sont pas trouvées avec en priorité, l’autonomie inexistante actuellement)<br /> Quand une voiture actuelle te fait 1200km’s pour un plein (autoroute), c’est fou qu’on puisse vouloir une électrique. (Actuellement)<br /> Amis haters pro VE à tout prix.<br /> Maintenant, honnêtement, pour la qualité d’air « des villes uniquement », toutes les voitures « des villes » devraient être électriques (même plutôt à l’hydrogène) à terme.<br /> Mais l’obligation, quelle ABSURDITÉ, si la VE était si incroyable, il ne faudrait même pas en chanter les louages, chaque être humain avec une faculté de raisonnement par une déduction cohérente en prendrait une et laisserait à terme son véhicule thermique si celle-ci était véritablement si extraordinaire. Mais ça ne semble pas être le cas vu l’obligation de l’Europe à les imposer.<br /> Ce que je veux exprimer, c’est que la flotte actuelle des véhicules thermiques viendrait à disparaître sans même AUCUNE obligation.<br /> Cela va d’un bon sens que la combustion fossile dans une ville est une aberration et d’un comportement réellement primitif (que nous sommes, ne nous leurrons pas).<br /> Cependant, il ne faut pas oublier que ça ne représente même pas la moitié des émissions de particules fines, car celles des pneus, des plaquettes de freins et tous les autres équivalents représentes plus de la moitié de celles-ci.<br /> Mais de là à acheter un VE qui fait 300 KM’s en ville si ce n’est pas une tesla à 70k de $, c’est dingue de vouloir à ce point se tirer une balle dans le pied et jouer au maso (si hâtivement).<br /> La VE électrique, OUI !<br /> Mais certainement pas avec les performances actuelles ni les contraintes diverses.<br /> Bien qu’idéalement, il faudrait passer à l’hydrogène directement, car les Chinois ne vous remercieront certainement pas d’avoir, grâce à l’imposition de l’Europe, leurs poumons changés en pierres et que leurs villes, elles, soient plongées dans un smog permanent par l’extraction des métaux rares.<br /> Après tout, la Chine (et les carrières d’extraction), c’est loin, on ne voit pas les ouvriers travailler et crever en silence sous un régime dictatorial, là où le crédit social est maître.<br /> Fermons les yeux, tout ça n’existe pas, donc les VE, ça pollue pas…<br /> Tout n’est pas blanc ou noir, mais se précipiter dans un changement monumental en transformant la fonction de chaque être humain en un « pompiste » de son propre véhicule, là ou l’infrastructure existante (du carburant fossile) existe, fonctionne et a fait ses preuves depuis près de 100 ans, ça n’a aucun sens. Sans oublier les modifications actuelles et futures qui sont en cours pour « instaurer » des dizaines de milliers de stations de recharge.<br /> Comment créer un problème qui n’existe pas, l’être humain est fort en la matière.<br /> Je termine en me consolant que les initiateurs de cette farce doivent se frotter les mains et se baigner dans des saunas de caviar… Au moins, certains en profiteront !<br /> Un merci particulier à Total Energie qui vampirise un grand nombre de places de parkings dans toutes les villes d’Europe en collaboration sournoise des communes et villes, tout cela, en nous expliquant que c’est pour notre bien !<br /> Au fait, savez-vous que les villes et communes touchent une part des services que les stations de recharges implantent en leur sein ?<br /> Et oui, le fameux partenariat privé/public.<br /> Votre commune ne vous expliquera certainement pas que sur les 10 places près de chez vous, 2 ont été réservées aux VE et que si vous les utilisez, votre commune/ville en profitera aussi au passage.<br /> Elle est pas belle la vie ?<br />
_Troll
C’est tout a fait normal que je vehicule a peu pres tout et n’importe quoi car je suis un troll. Ne me dites pas que vous vous attendiez a un commentaire constructif et argumente de ma part. : ) Je possede une moto electrique avec des batteries acides plomb. Environ 80 km d’autonomie. Remplacer les batteries est une operation facile et pas chere. Un moteur sans balais en partie etanche a l’eau et a la poussiere. Entretien tres reduit. Je trouve cette moto super pratique pour les deplacement de tous les jours.
Droid5819
Quelque soit le véhicule, la pollution vient de son utilisation : donc évitons les trajets inutiles, et roulons lentement. Il y a une différence importante entre rouler à 130km/h et 110km/h. Et ayons un véhicule adapter à son utilisation : petite voiture légère pour les petites distance (twizy). Par exemple il y a 2 fois plus de batterie dans une tesla que dans une twingo electrique, pour faire les mêmes kilomètres du quotidien !
fg03
Moi j’ai surtout retenue de cet article que prendre un véhicule électrique pour partir en vacances c’est vraiment en soi une aventure dont on ne sort pas forcément indemme. C’est vraiment flippant entre les 490 km d’autonomie annoncé et la réalité sur autoroute ou l’autonomie fond comme eskimo au soleil. La flippe de trouver un point de recharge qui sera au cours d’un étape hyper cher 15€ pour 100km ?? quand je compare à mon Diesel ou je parcours 900km avec un plein et arrivé en villégiature, toujours pas sûr de pouvoir se recharger tranquilou… faut prévoir genre l’enrouleur électrique 30m au cas ou et un enrouleur de qualité si on veut pas que le cable fonde selon la puissance délivrée.<br /> Bref, pour moi l’électrique ce sera toujours la 2e voiture sur piste balisée et surement pas pour partir à l’inconnu.<br /> Pour ce qui est est écolo. Ca ne me dérange absolument pas dès l’instant ou tout a été prévu en amont pour son cycle de vie et de mort (recyclage)<br /> Après je me demande si il y aura assez de terres rates pour fabriquer autant de batteries qu’il existe de véhicule au monde… et là j’ai des gros doutes que les prix n’explosent pas pour le lithium et que cela devienne une ressource stratégique, prétexte à de nouvelles guerres économiques ou autres.
Palou
Jihem73:<br /> J’ai toujours la clim quoi qu’il arrive, je n’ai jamais choisi<br /> Pas très claire ta phrase, on a le choix de la mettre ou pas si l’option existe …
tfpsly
Etait-il vraiment nécessaire de relancer un sujet 2 ans plus tard ? Et sur un troll
Jihem73
Quelqu’un disait qu’il fallait choisir entre confort et autonomie, je répondais que je n’ai jamais choisi… Je roule confortablement, et malgré la clim je garde mon autonomie. En été la clim a peu d’impact.
popeye78
Le véhicule électrique est vraiment très pertinent pour celui qui fait de court trajets (moins de 15kms) en zone urbaine / périurbaine avec beaucoup de trafic. Ce qui est mon cas, je viens d’acheter une Volkswagen E-Up d’occasion très récente avec la batterie de 32kWh (autonomie 260km WLTP) en remplacement d’une 106 au mazout hors d’âge avec une pompe à injection HS (le cout des réparation était plus élevé que ce que la Peugeot 106 vaut, et accessoirement avec la prime à la conversion, ma vieille voiture m’a rapporté 2500€ de prime à la conversion pour cette opération). Résultat, je consomme environ 3 à 4kWh pour faire 15 kms en zone ultra embouteillée (soit 40 à 50cts d’€ et contrairement à la Peugeot, je ne consomme quasiment rien dans les bouchons). J’avais déjà acheté une Super Soco TC Max qui consomme 1,5kWh pour faire ce même trajet quand il fait un temps sec (soit environ 20cts d’€ par trajet). Pour les longues distances, j’ai gardé mon véhicule thermique familiale qui reste pertinent car je n’ai pas les moyens d’acheter une Tesla qui à mon sens sont les seuls VE à pouvoir faire de la longue distance. C’est le véhicule minimum à posséder pour celui qui a les moyens et qu’il a seulement 1 seul véhicule. A mon humble avis, le mieux c’est d’attendre car les prix vont baisser au fur et à mesure que le prix et le poids des batteries baisseront aussi (j’ai pu faire une bonne affaire déjà avec ma nouvelle VW E-Up). En conclusion, à chacun son utilisation de son véhicule électrique ou thermique suivant son besoin et il n’y a que celui qui ne bouge pas ou ne voyage pas du tout qui ne pollue pas…
philouze
SplendoRage:<br /> Je pense avoir un peu plus la classe en 911 930 Turbo qu’en Tesla <br /> Tu te trompes, c’est devenu super beauf une fumante sportive pour énormément de monde.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Nouveau record pour la Mercedes EQXX avec 1 200 km en une seule charge !
Volkswagen stoppe la production de l'ID. Buzz en raison de batteries défectueuses
620 km d'autonomie pour le concept futuriste ID. AERO de Volkswagen
Metacycle : les motos électriques à 5 000$ de SONDORS arrivent sur le marché
La France accueille e-Vadea, un nouveau réseau de bornes de recharge électrique
Soldes Cdiscount : les trottinettes électriques à prix choc cet été
Peugeot 408 : la prochaine hybride rechargeable se dévoile sous toutes les coutures
Devinez en combien de temps se sont vendus les 50 exemplaires de la Citroën Ami Buggy !
Voici Jetson ONE, le premier eVTOL volant à une place qui vole vraiment (Vidéo)
Le nouveau vélo cargo électrique d'Urban Arrow fait sensation !
Haut de page