Une agence de l'ONU juge que les assistants personnels renforcent les préjugés sexistes

Nassim Chentouf Contributeur
22 mai 2019 à 20h04
0
Amazon Alexa

Voilà plusieurs années que nos assistants vocaux sont de plus en plus présents dans notre quotidien. Enceintes ou smartphones, les objets connectés n'y échappent pas. Mais selon l'ONU, les assistants vocaux seraient vecteurs de stéréotypes sexistes.

Ce que souligne l'ONU, c'est qu'une majorité d'assistants vocaux est conçue par des hommes et dotée d'une voix féminine. L'image dégagée serait celle d'une docilité venant de la femme, capable de répondre aux demandes des utilisateurs.

Des noms féminins utilisés pour les assistants vocaux : Alexa, Siri...

L'Organisation des Nations unies part en guerre contre les assistants vocaux, jugés sexistes et reposant sur des stéréotypes de genre. Comme l'indique un rapport de l'ONU, une majorité des firmes tech a opté pour le féminin lorsqu'il s'agit de nommer leurs assistants vocaux : Alexa ou Siri, par exemple. Une décision qui impacterait l'image que se font les utilisateurs de ces intelligences artificielles, vues comme dociles et obéissantes, capables de répondre à toutes les demandes avec une voix de femme. Pour ce faire, il suffit simplement d'utiliser la commande vocale ou appuyer sur un bouton. Une situation qui perpétue les clichés.

Sans oublier que les développeurs de ces voix féminines n'empêchent pas les utilisateurs de s'adresser aux assistants avec des propos sexistes ou agressifs.



Google s'affiche comme le bon élève

Alors qu'Alexa est décrite par Amazon comme utilisant une voix féminine pour son impact rassurante pour les utilisateurs, Google semble avoir décidé de s'affranchir de cette règle sexiste ancrée dans le domaine de l'intelligence artificielle. La firme américaine propose par exemple aux utilisateurs de choisir la voix qu'ils souhaitent donner à leurs assistants vocaux. Un premier pas dans un domaine largement dominé par les ingénieurs de sexe masculin derrière ces IA qui occupent une place de plus en plus importante dans nos sociétés.

Qu'il s'agisse d'enceintes connectées, wearables et autres smartphones, le futur sera tourné vers les assistants vocaux. L'ONU semble vouloir éradiquer le plus rapidement possible les clichés sexistes qui pourraient découler de cette technologie.

Source : The Guardian
25 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top