SpaceX rêve déjà de tourisme spatial

04 avril 2017 à 19h16
0
Lorsque SpaceX, la société spatiale d'Elon Musk, a réussi à faire atterrir sa fusée Falcon 9 le 19 février 2017, la prouesse a été accueillie avec enthousiasme. Mais voici que le 30 mars 2017, SpaceX est parvenue à lancer dans l'espace cette même fusée. Par ailleurs, l'entreprise annonce avoir deux "touristes spatiaux" prêts à payer le prix dès qu'un tel vol sera possible.

Une prouesse aussi importante que le premier vol en avion

SpaceX est donc parvenu à réaliser ce qu'aucun gouvernement ni entreprise pilotant un programme spatial n'a réussi à faire : lancer dans l'espace une fusée dont un étage a déjà servi lors d'une mission précédente. Le 19 février 2017, SpaceX a ramené sur Terre (ou plutôt sur une barge flottante grande comme un stade) sa fusée Falcon 9 au lieu de lui faire finir sa route dans l'océan. C'est donc le premier étage de cette fusée qui a été réutilisé le 30 mars 2017, lui aussi rentré sur Terre avec succès : SpaceX en a même publié la vidéo sur Instagram. Témoignage de l'importance de cette réalisation : Phil Larson, ancien conseiller en matière d'exploration spatiale du président Obama, est même allé jusqu'à comparer cette prouesse au premier vol des frères Wright. Et ce n'est pas fini : selon SpaceX, cet étage ayant effectué deux missions peut encore servir une troisième fois.

Et la liste des succès de SpaceX ne s'arrête pas là : la société est parvenue à envoyer ses fusées faire le tour de la Terre à une distance de 35 400 km, bien supérieure à celle atteinte auparavant. Depuis sa fondation, plus de 30 missions spatiales ont été effectuées. SpaceX dispose aujourd'hui d'un agrément de la NASA pour le transport de vivres, d'équipements et d'astronautes entre la Terre et la Station spatiale internationale.

01F4000008652754-photo-spacex2.jpg


Un touriste dans l'espace avant fin 2018 ?

Le prochain rêve d'Elon Musk : faire partir dans l'espace des touristes. Deux candidats, dont l'identité n'est pas dévoilée (mais dont on sait qu'ils sont « des personnalités d'Hollywood »), ont d'ores et déjà fait connaître leur souhait de faire le tour de la Lune, un voyage qui devrait avoir lieu avant fin 2018. Le vaisseau qui les transportera est toujours en construction. Selon Elon Musk, il existe aujourd'hui un marché pour un ou deux vols touristiques par an. Tout en tenant secret le coût de tels voyages, il a tout de même révélé qu'ils devraient constituer 10 % à 20 % du chiffre d'affaires de SpaceX.


Mais SpaceX n'est pas le seul dans cette course. Avec sa société Virgin Galactic, Richard Branson a lui aussi l'ambition de faire voyager dans l'espace des touristes. 500 clients potentiels ont d'ores et déjà déboursé 250 000 dollars (234 300 euros) chacun pour réserver leur place. Mais, face à de nombreuses difficultés techniques, ses vols ont du mal à décoller. Certains se souviendront qu'après le crash de SpaceShipTwo peu après son décollage en 2014, Richard Branson avait même déclaré que son rêve de faire voyager des touristes dans l'espace était à peu près terminé.

Voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top