Après deux succès, c'est un échec pour SpaceX

15 juin 2016 à 17h27
0
Cette après-midi vers 16h30, SpaceX diffuse en direct le lancement de sa fusée Falcon 9 et l'atterrissage en mer du premier étage de cette dernière. Le programme va cette fois mettre en orbite géostationnaire deux satellites de télécommunications.

Mise à jour : au moment de l'atterrissage du premier étage de la fusée, la retransmission a été coupée (voir à 36:10 sur la vidéo en bas de page) alors qu'on distinguait clairement le début d'un incendie. Un signe avant-coureur de l'explosion qui a sans doute suivi et qui a détruit le premier étage, comme l'a confirmé SpaceX.

Un échec qui sonne comme un coup d'arrêt après deux succès du programme.

Publication initiale :

Après avoir réussi un premier retour en mer début avril, puis un second plus complexe encore fin mai, SpaceX retente sa chance cette après-midi avec un nouveau lancement.

Et comme le 27 mai dernier, la récupération du premier étage s'annonce délicate : la fusée Falcon 9 doit emporter deux satellites (un pour EutelSat, l'autre ABS) en orbite géostationnaire, soit à environ 36 000 kilomètres au-dessus de nous.

Le premier étage sera donc libéré à une altitude importante, ce qui implique une vitesse importante au moment d'approcher de sa zone d'atterrissage, soit une barge en pleine mer, à 650 kilomètres au large de la Floride. De plus, la quantité de carburant disponible pour contrôler cet atterrissage sera moindre que pour un lancement vers une orbite basse.

Vous pouvez suivre ces opérations à partir de 16h29 en direct grâce au flux mis à disposition par SpaceX.



A lire sur ce sujet :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
scroll top