Frédéric Cuvelier

Mes domaines de prédilection ? Les ordinateurs portables et les SSD ! Mais de temps à autre, je m'autorise quelques infidélités pour des boîtiers, des alimentations ou des solutions de refroidissement, tests dont je suis particulièrement friand. Je déteste l'expression "Le mieux est l'ennemi du bien" (notamment lorsqu'il s'agit de rendre mon PC silencieux), les livreurs qui arrivent sans bordereau et les coups de pieds de Polo sous le bureau. J'aime réussir mes photos-produit, améliorer les protocoles de test et cocher la case "Public" de notre interface d'édition. Féru de football, je m'essaie également à la photographie à mes heures perdues et ne recule jamais devant une petite partie de poker. Le tout saupoudré de beaucoup, beaucoup de musique.

Mes dernières actualités

Les meilleures appareils photo 2019 :1. Le meilleur appareil photo compact2. Le meilleur appareil photo hybride3. Le meilleur appareil photo instantané4. Le meilleur appareil photo reflex Même si la concurrence offerte par les smartphones est de plus en plus importante, l'appareil photo reste aujourd'hui un produit de grande consommation. Pour autant, cette nouvelle concurrence a poussé les marques à retravailler leurs gammes, tandis que se développent de nouveaux formats, hybrides ou appareils photo instantanés. Pour y voir plus clair dans cette offre complexe, nous vous proposons un guide complet, qui doit vous permettre de vous équiper au plus près de vos besoins. Quels sont les meilleurs appareils photo 2019 ? Olympus TG-5, le meilleur compact Acheter l'Olympus TG-5 chez Amazon Sorti à l’été 2017, ce compact fut le premier modèle étanche à prendre en charge la vidéo 4K. Vous l’aurez compris, nous avons craqué pour un modèle tellement polyvalent qu’il est capable de vous suivre dans l’eau (jusqu’à 15 m de profondeur d’après Olympus, certification IPX8 à l’appui), de tomber de 2 m de haut, de résister à une température de -10°C ou encore de supporter une charge de 100 kg. Conçu pour les aventuriers de la photo, il dispose même d’un GPS, manomètre, d’une boussole et d’un double vitrage antibuée. On vous rassure, ce n’est pas seulement son petit côté tank qui nous convaincus, mais aussi et surtout ses très bonnes aptitudes quant à la qualité des photos produites. L’autofocus est précis et réactif, l’appareil est capable d’avaler des rafales à grande vitesse, le mode macro est très réussi. Alors certes, l’image gagnerait à être plus homogène, et semble manquer d’un peu de piqué (de détails) en bout de zoom (x4, en l’occurrence). Et la montée en sensibilité reste limitée pour un appareil acheté en 2019. La faute, globalement, à un constructeur qui se repose sur ses lauriers. Mais il faut dire que son produit est très bon, et que la concurrence sur ce segment peu présente. Donc en attendant un éventuel TG-6, vous pouvez opter pour ce compact particulièrement polyvalent. Panasonic Lumix GX80, le meilleur hybride Acheter le Panasonic Lumix GX80 chez Amazon Sorti en 2016, cet appareil photo hybride a depuis connu une baisse de prix significative. Jadis commercialisé à 599 euros nu, il se trouve aujourd’hui sous les 400 euros. Et même à 420 euros en kit avec le zoom Lumix G Vario 12-32 mm (f/3,5-5,6). A ce prix-là, vous pouvez vous offrir un compact discret (par ses dimensions comme par son obturateur, un modèle de silence), doté d’un viseur électronique, d’un écran orientable tactile, d’une qualité de construction sans faille (même s’il n’est pas tropicalisé). Aussi à l’aise en vidéo (capture 4K) qu’en photo, le Lumix GX80 profite d’une excellente réactivité, mais aussi et surtout d’une très bonne stabilisation, qui fonctionne aussi bien sur la partie photo que sur la partie vidéo. Sa griffe porte-accessoires autorise l’ajout d’un flash additionnel, même si Panasonic en a intégré un dans son compact hybride. De quoi aussi compenser l’absence d’une prise micro / d’une prise casque, qui aurait permis à l’appareil d’exploiter tout son (excellent) potentiel en vidéo. Seul vrai regret : une autonomie un peu faible qui vous obligera à ne pas trop vous éloigner d’une prise électrique... Fujifilm Instax Mini 90 Neo Classic, le meilleur instantané Acheter le Fujifilm Instax Mini 90 chez Amazon Parmi la gamme Instax Mini de Fujifilm, le 90 Neo Classic est le mieux équipé. Cet appareil photo instantané est tout d’abord le seul de sa famille à être alimenté par une batterie rechargeable, et non par piles. Il dispose en outre, et pêle-mêle, d’un mode macro, d’une correction de l’exposition (sur trois niveaux), d’un retardateur (mode one shot ou double prise, avec un retard de 10 secondes), offre un contrôle du flash (qui devient désactivable), et propose un petit écran affichant les réglages en cours et le nombre de poses restantes. Fujifilm a même prévu une touche Mode qui renforcera encore le côté ludique de l’appareil, puisqu’il vous donne accès à des préréglages conçus pour s’adapter à différentes situations : fête, paysage, enfants, double exposition ou pose longue (bulb). En fonction de vos choix, l’appareil va opérer les réglages qui s’imposent sans intervention de votre part. Un boîtier élégant (revêtu d’un revêtement imitation cuir noir ou marron), qui autorise une certaine dose de créativité, mais qui n’est cependant pas dépourvu de défauts : l’exposition n’est pas toujours des plus justes, et le viseur est quelque peu étroit. Mais autour des 100 euros chez certains marchands, il reste l’un des meilleurs appareils photo instantanés du marché. Canon EOS 80D, le meilleur reflex Acheter le Canon EOS 80D chez Amazon Le Canon EOS 80D, pourtant sorti à l’été 2016, reste aujourd’hui un excellent choix sur le segment des appareils photo reflex. Une prise en main agréable (notamment grâce à une poignée bien pensée et un poids modeste), un écran tactile qui affiche des menus très bien pensés, un viseur pentaprisme 100%... Le EOS 80D ne souffre que de très peu de défauts du point de vue de l’ergonomie générale, si ce n’est un pavé central et une molette arrière qui ne semblent pas des plus agréables à l’usage. Pour le reste, il est équipé des fonctionnalités propres à sa gamme de prix : intervallomètre, Wi-Fi, NFC… Une connectivité qui permet le contrôle à distance du mode vidéo, qui profite d’une prise casque, d’une prise micro, et de la capture 60p, d’un suivi de sujet efficace, tandis que l’autofocus se montre particulièrement précis et réactif. Dommage que Canon ait fait l’impasse sur la 4K. Doté d’un capteur APS-C de 24 mégapixels, le Canon EOS 80D travaille sur une plage de sensibilité allant de 100 à 16 000 ISO (et même 25 600 ISO par extension), capture en RAW à la demande, propose 45 collimateurs (et encore 27 à f/8), et dispose d’un mode anti flicker particulièrement efficace. Naturellement, la qualité des images produites est excellente. Mais ce n’est pas une surprise pour cette gamme d’appareils photo. Meilleur appareil photo compact Même concurrencés par les smartphones, les modèles compacts ont toujours la cote. Leur petite taille cache parfois des zooms impressionnants et performants, ainsi que des fonctionnalités avancées. Vous cherchez à vous équiper de l’un de ces modèles ? Découvrez notre sélection des meilleurs appareils photos compacts ! Meilleur appareil photo hybride Les modèles hybrides ne sont pas les plus connus. Peut-être parce qu’ils sont plutôt récents par rapport aux compacts ou au reflex, dont ils tentent de marier les deux mondes, en offrant des performances excellentes dans un format contenu. Ce type de modèles vous intéresse ? Découvrez notre sélection des meilleurs appareils photos hybrides ! Meilleur appareil photo instantané Les modèles instantanés sont particulièrement en vogue. Leur petit côté retro comme celui des clichés produits est particulièrement prisé des nostalgiques qui ont connu les anciens appareils de ce type, mais aussi par les plus jeunes, habitués aux filtres d’Instagram. Ce type de modèles vous intéresse ? Découvrez notre sélection des meilleurs appareils photos instantanés ! Meilleur appareil photo reflex Les reflex tentent de garder leur public face à des hybrides toujours plus proches en matière de qualité d’image. Pour lutter avec ces appareils d’un nouveau genre, le plein format gagne du terrain, et les modèles d’entrée de gamme sont de moins en moins onéreux. Ce type de modèles vous intéresse ? Découvrez notre sélection des meilleurs appareils photos reflex ! Quel appareil photo choisir ? Pour répondre à cette question, il vous fait identifier votre profil de photographe. Vous recherchez un usage familial, un appareil du quotidien qui sera manipulé aussi bien par vous que par vos enfants ? Vous privilégiez l’aspect nomade, avec un modèle de (très) petite taille, qui vous accompagnera dans tous vos déplacements ? Vous visez plutôt l’appareil qui saura vous faire évoluer en douceur quant à votre pratique de la photographie ? Ou alors vous êtes déjà un photographe aguerri, et vous cherchez le produit qui convient le mieux à votre (longue) liste de critères à remplir ? A moins que vous soyez en quête de l’appareil qui vous accompagnera en soirée, celui qui sera pour vous synonyme de fun et de plaisir. Quoi qu’il en soit, et malgré la concurrence des smartphones, les gammes d’appareils photo sont aujourd’hui encore suffisamment larges pour que vous puissiez trouver chaussure à votre pied. Vous ne savez pas vraiment dans quelle catégorie d’utilisateurs vous situer ? Nous avons conçu pour vous de petits portraits robots afin que vous puissiez vous reconnaître dans ces différents profils. Profil #1 : seulement l’essentiel ! - Votre premier critère est financier et votre objectif est de rester sous la barre des 150 euros. - Vous n’avez pas envie d’apprendre la photographie, et recherchez avant tout la simplicité : moins il y a de boutons, mieux c’est ! L’appareil doit gérer l’image seule, vous n’avez qu’à déclencher. - Vous n’êtes pas un esthète de la photo que vous ne scrutez pas à la loupe, et vous n’avez définitivement pas l’intention de les post-traiter. - Vos photos portent un souvenir, et c’est ce moment qui vous intéresse, pas la qualité de la photo en elle-même. - Pour agrémenter ces souvenirs, vous n’êtes pas contre quelques effets ludiques qui permettent d’utiliser vos clichés sur les réseaux sociaux, par exemple. > Il vous faut un appareil photo compact d’entrée de gamme Profil #2 : la polyvalence comme maître-mot - Le prix reste pour vous un critère important, mais vous craignez que l'entrée de gamme ne soit trop limitée. Vous êtes donc prêt à investir un peu plus. - Il vous faut un appareil léger, compact mais qui couvre tous vos besoins photographiques. - A ce propos, vous avez besoin d’un gros zoom, couvrant le grand-angle jusqu’au téléobjectif, mais sans sacrifier la compacité (pas de bridges). - La présence d’un GPS est souhaitable afin de localiser mes clichés, notamment dans le cadre de voyages ou de déplacements. - Toujours dans ce cadre, la vidéo est un élément important pour vous, tout comme une certaine aptitude de l’appareil aux photos créatives. - Vous êtes attiré par la photo et souhaitez aller un peu plus loin que le mode tout automatique, sans tomber toutefois dans quelque chose de trop complexe. > Orientez-vous vers un compact polyvalent. Profil #3 : qualité et polyvalence - Vous avez déjà eu des appareils photo compacts et souhaitez passer la vitesse supérieure. - Vous souhaitez notamment disposer de davantage de contrôle, avec une véritable envie de perfectionnement en photo. - Et pour cause : vous êtes exigeant quant à la qualité de vos clichés et souhaitez un résultat proche de ce que pourrait offrir un reflex. - D’ailleurs, vous êtes également tenté par la retouche photo, au moins de temps en temps. - Côté usage, vous aimez prendre des photos en basse lumière ou encore jouer sur la profondeur de champ quand vous composez vos images. - Toutefois, les reflex vous rebutent à cause de leur encombrement et de l’obligation de changer d’optique en fonction des circonstances. > Un compact expert à grand capteur serait une bonne réponse à vos besoins. Profil #4 : ici et maintenant ! - Pour vous, la photographie s’envisage autrement que sur un écran : c’est le souvenir physique qui vous intéresse. - Vous aimez le papier photo. - Vous êtes prêt à consacrer une somme significative pour sortir vos photos de votre appareil sur ce papier photo.Vous souhaitez avoir un usage ludique et récréatif de votre appareil avant tout. - Vous n’êtes pas particulièrement intéressé par les modes débrayés des appareils photos reflex, hybrides ou compacts experts et visez la simplicité. > Vous devez vous tourner vers les appareils photo instantanés. Profil #5 : excellence et compacité - Vous voulez une qualité d’image irréprochable, équivalente à celle d’un reflex. - D’ailleurs, vous n’hésitez pas à passer du temps en post-traitement. - Il vous arrive de photographier dans des conditions de lumière faible. - Vous aimez jouer avec la profondeur de champ quand vous composez vos images. - Comme avec un reflex, vous aimez l’idée d’avoir des objectifs dédiés, ou de pouvoir faire évoluer votre équipement optique. - Vous n’avez pas peur de vous promener avec plusieurs optiques dans votre sacoche. - Vous êtes très attaché également à la qualité de la vidéo. - Vous êtes prêt à consacrer un budget conséquent à votre appareil. - Vous n’êtes en revanche pas prêt à avoir entre les mains un reflex, trop encombrant à votre goût. > Orientez-vous vers un appareil hybride. Profil #6 : tout pour la qualité - Vous voulez ce qu'il se fait de mieux en qualité d'image et performances. - Le matériel lourd et encombrant ne vous fait pas peur. - Vous avez besoin d’une visée reflex et d’un autofocus rapide pour pouvoir shooter le plus rapidement possible. - L’ergonomie, la prise en main sont des éléments très importants pour vous. - Vous n’êtes pas intéressés par les modes créatives qui donnent un côté artificiel à la photo. C’est vous qui êtes maître de votre cliché, et personne d’autre ! - Vous photographiez toute sorte de sujets, dans toutes les conditions de lumière. - Vous aimez jouer avec la profondeur de champ quand vous composez vos photos. - Vous avez l’habitude de traiter vos photos après coup avec un logiciel spécialisé. - Vous avez déjà des optiques que vous souhaitez réutiliser. - Vous êtes prêt à investir un budget conséquent (voire très conséquent). > Optez pour un appareil reflex Comparatif d'appareil photo : les critères à contrôler Vous voilà mieux orienté sur le type d’appareil à sélectionner. Il va être temps, maintenant, de plonger dans la fiche technique pour affiner votre choix. Première chose à savoir : le nombre de photosites de l’appareil, exprimé en mégapixels, ne constitue pas un gage de qualité de l’image. En réalité, il convient de rapprocher ce chiffre à la taille du capteur (exprimée en pouces), pour avoir une meilleure idée de la qualité d’image produite. En effet, disposer de 20 ou 24 mégapixels sur un capteur de petite, voire très petite taille est tout sauf une bonne idée. Car cela implique des photosites aux dimensions ridicules, peu à même de remplir leur rôle de capteurs / convertisseurs de lumière (à moins d’utiliser des procédés d’amplification du signal qui ont forcément un impact sur la qualité de l’image produite). Globalement, plus la taille de votre capteur est importante, meilleur sera le potentiel de votre appareil. Un grand capteur va notamment vous permettre : - d’obtenir de faibles profondeurs de champ, c’est-à-dire un flou d’arrière-plan prononcé et esthétique.Un effet qui sera accentué par certaines optiques qui disposent de grandes focales et / ou d’une ouverture importante. - de prétendre à des performances bien meilleures en basse lumière, car l’effet d’amplification évoqué plus haut sera nettement moins utilisé ici. C’est en réalité toute la dynamique d’une photo qui sera meilleure avec un grand capteur, qui saura mieux gérer les environnements très contrastés (forte luminosité par endroit, faible de l’autre, comme dans un sous-bois percé de rayons lumineux. Evidemment, les appareils disposant de grands capteurs (qu’il s’agisse de compacts, d’hybrides ou de reflex) sont plus onéreux. Et souvent plus encombrants. Mais si ces deux freins ne vous arrêtent pas, alors vous y gagnerez sans aucun doute quant à la qualité de votre image. Pour rappel, il existe différents formats de “grands” capteurs : - un plein format (ou Full Frame) - un APS-C (qui se décline en fonction des marques) - un micro 4/3 A quelques rares et très onéreuses exceptions près ( séries Alpha 7 et 9 de Sony, Canon EOS RP ou Nikon Z 6 et 7), le plein format est réservé aux appareils reflex. Certains d’entre eux, comme la plupart des hybrides, sont équipés d’un capteur APS-C. Enfin, le micro 4/3, développé par Olympus et Panasonic, prend place au sein de certains appareils hybrides. En résumé, ne vous laissez pas aveugler par une grosse étiquette affichant fièrement un nombre très élevé de photosites, mais intéressez-vous avant tout à la taille du capteur. Et si vous optez pour un compact d’entrée de gamme, au capteur souvent réduit en taille, rappelez-vous que moins il y aura de photosites, meilleure sera la qualité de vos clichés. Et le reste de la fiche technique ? Tout dépend de l’appareil que vous visez. Les notions d’ouverture du diaphragme ou de vitesse d’obturation, et donc la disponibilité de mode “priorité ouverture” ou “priorité vitesse”, ne concerneront par exemple que très peu les compacts, alors que la présence de modes créatifs préprogrammés leur sera propre. Des aptitudes d’un appareil à capturer une image au format RAW dépendront vos possibilités de retouches, notamment en matière de balance des blancs. Poids et taille des appareils sont également des éléments à considérer attentivement, que vous recherchiez un compact de poche ou au contraire un reflex qui pèse dans la main et vous offre stabilité et prise en main aisées. L’ergonomie est d’ailleurs un critère crucial pour les appareils : présence de deux molettes ou menus bien pensés peuvent faire pencher la balance au moment de l’achat. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à aller essayer un appareil photo en magasin. Passez le temps qu’il faut pour estimer si son ergonomie vous convient, si votre main, vos doigts trouvent facilement les réglages, les différents boutons. Un appareil photo numérique pas cher, une bonne idée ? Les appareils photo d’entrée de gamme sont ceux qui ont été le plus délaissés avec la montée en compétences de smartphone en matière de photographie. Les flous d’arrière-plan, les faibles conditions lumineuses… Aujourd’hui, les smartphones peuvent rivaliser avec des appareils photo numériques d’entrée de gamme. Il n’y a que sur la dynamique des photos (la capacité à assumer des zones très lumineuses, et d’autres à l’ombre) que les petits compacts peuvent aller chercher des détails absents des clichés réalisés au smartphone. Et encore : tout dépend du smartphone et de l’appareil mis en compétition. Mieux : certains smartphones sont désormais capables de capturer en RAW, en rafales, et offrent certaines latitudes sur des réglages réservés aux amateurs éclairés (notamment en matière de montée en sensibilité). Réactifs, dotés d’un autofocus efficace, ces photophones rivalisent de performances. Et la présence sur certains modèles d’un double capteur autorise quelques fantaisies en matière de profondeur de champ. La présence d’applications mobiles destinées à la retouche photo incite même ces amateurs éclairés à utiliser leur smartphone plutôt qu’un appareil dédié. Face à cette montée en puissance des smartphones sur la partie photo (et vidéo, au passage), les constructeurs d’appareils photo ont plutôt fait le choix de la montée en gamme des compacts. Se procurer un appareil photo numérique “pas cher” alors qu’on dispose d’un smartphone de qualité n’est donc sans doute pas une bonne idée, car les images produites ne surpasseront pas en qualité celles obtenues à l’aide du smartphone. Pour faire la différence avec un smartphone, un appareil photo compact devra disposer d’un capteur assez grand, d’un écran escamotable, d’un viseur électronique, d’un zoom très polyvalent. Quatre dispositifs qui manquent aux smartphones et qui peuvent vous inciter à vous équiper d’un appareil dédié. Mais la présence d’un capteur assez grand, notamment, ne nous autorise pas vraiment à envisager un appareil photo véritablement bon marché.
Le meilleur appareil photo hybride :1. Olympus E-M10 Mark II, un capteur 4/3 abordable2. Panasonic Lumix GX80, réactivité et stabilisation3. Fujifilm X-T100, compact et viseur OLED4. Sony A6500, une stab' qui change tout5. Fujifilm X-H1, presque parfait Parmi les meilleurs appareils photo 2019, les modèles hybrides ne sont pas les plus connus. Peut-être parce qu’ils sont plutôt récents par rapport aux compacts ou au reflex, dont ils tentent de marier les deux mondes, en offrant des performances excellentes dans un format contenu. Ce type de modèles vous intéresse ? Voici notre sélection des meilleurs appareils photos hybrides ! Quel est le meilleur hybride ? Notre sélection Olympus E-M10 Mark II, un capteur 4/3 abordable Acheter l'Olympus E-M10 Mark II chez Amazon Les plus+ Viseur électronique confortable+ Très bonne montée en ISO+ Autofocus très rapide Les moins- Pas de vidéo 4K- Menus mal pensés, connectivité limitée Le premier appareil photo hybride de notre sélection frappe déjà très fort : un boîtier des plus séduisants (par son design comme par l’ergonomie qu’il offre, avec son étonnant dispositif à 3 molettes), un viseur électronique (qui permet de compléter l’écran tactile 1 040 000 points pour le cadrage en plein soleil), un flash intégré (mais vous pouvez en ajouter un via la griffe porte-accessoires)... Si l’on s’intéresse de plus près à l’électronique présente au sein de cet Olympus E-M10 Mark II, on appréciera la présence d’un capteur CMOS 4/3 16 mégapixels qui a fait ses preuves et ai désormais stabilisés sur 5 axes, d’une très bonne montée en sensibilité, et d’un autofocus particulièrement réactif et précis. Nos regrets : un mode vidéo efficace, mais qui fait l’impasse sur la 4K, une connectivité qui oublie Bluetooth et NFC, et surtout des menus à l’ergonomie très discutable, d’après de très nombreux retours. Heureusement que les 3 molettes sont là pour compenser... Panasonic Lumix GX80, réactivité et stabilisation Acheter le Panasonic Lumix GX80 chez Amazon Les plus+ Viseur électronique+ Très bonne réactivité (AF compris)+ Stabilisation efficace Les moins- Autonomie un peu faible- Pas de prise micro / casque Sorti en 2016, cet appareil photo hybride a depuis connu une baisse de prix significative. Jadis commercialisé à 599 euros nu, il se trouve aujourd’hui sous les 400 euros. Et même à 420 euros en kit avec le zoom Lumix G Vario 12-32 mm (f/3,5-5,6). A ce prix-là, vous pouvez vous offrir un compact discret (par ses dimensions comme par son obturateur, un modèle de silence), doté d’un viseur électronique, d’un écran orientable tactile, d’une qualité de construction sans faille. Aussi à l’aise en vidéo (capture 4K) qu’en photo, le Lumix GX80 profite d’une excellente réactivité, mais aussi et surtout d’une très bonne stabilisation, qui fonctionne aussi bien sur la partie photo que sur la partie vidéo. Sa griffe porte-accessoires autorise l’ajout d’un flash additionnel, même si Panasonic en a intégré un dans son compact hybride. De quoi aussi compenser l’absence d’une prise micro / d’une prise casque, qui aurait permis à l’appareil d’exploiter tout son (excellent) potentiel en vidéo. Seul vrai regret : une autonomie un peu faible qui vous obligera à ne pas trop vous éloigner d’une prise électrique… Fujifilm X-T100, compact et viseur OLED Acheter le Fujifilm X-T100 chez Amazon Les plus+ Design très compact+ Bonne gestion de la montée en ISO+ Viseur électronique OLED Les moins- Pas de stabilisation sur 5 axes- Un peu lent, y compris sur l’AF Plus modeste que le capteur 4/3 du modèle Olympus présenté plus haut, l’APS-C du X-T100 capte la lumière sur quelque 24,2 millions de pixels. Un choix qui sacrifie la capacité de l’appareil à récupérer facilement de la lumière, et contraint donc l’utilisateur à monter en sensibilité dès que les photons se font rares (heureusement, il supporte très bien le bruit jusqu’à 6 400 ISO). D’autant que l’absence de stabilisation mécanique sur 5 axes du capteur ne permet pas vraiment de fantaisies côté temps de pose. Il faudra tenter de compenser cette lacune avec une optique très lumineuse. En revanche, ce choix de capteur permet au X-T100 de conserver un format particulièrement compact : face au modèle Olympus présenté plus haut, il est nettement moins encombrant. Et c’est là le principal atout de cet appareil, qui gagnerait à être un peu plus réactif, y compris concernant l’autofocus, pas toujours à l’aise dans les situations complexes. On regrettera également que l’écran orientable ne soit tactile par intermittences (uniquement sur le choix du collimateur), le châssis droit, pas toujours des plus commodes en matière de prise en main, ou encore un mode 4K pas tout à fait complet, puisqu’il ne capture que 15 images par seconde (contre 60 fps en Full HD). On aime en revanche l’écran lumineux, bien défini et orientable, le viseur OLED 100% qui affiche sur 2,4 millions de points, la connectivité satisfaisante (Wi-Fi, Bluetooth, mais ni GPS, ni NFC), l’entrée micro ou encore la présence de 3 molettes, qui permet d’effectuer ses réglages rapidement. Sony A6500, une stab’ qui change tout Acheter le Sony A6500 chez Amazon Les plus+ Mode rafale très véloce+ Autofocus précis et rapide+ Stabilisation mécanique sur 5 axes Les moins- Déclenchement vidéo mal aisé- Compatibilité UHS-I seulement Cet hybride signé Sony ressemble au X-T100 présenté juste avant. Comme sur ce modèle, on retrouve un capteur CMOS APS-C qui privilégie la compacité de l’appareil (même si la poignée augmente l’encombrement, au profit de la prise en main) et reporte l’apport de lumière sur l’objectif. En revanche, le A6500 profite d’une stabilisation sur 5 axes. Et ça change beaucoup de choses, notamment au niveau des aptitudes en basse lumière. Et même si vous devez monter un peu en sensibilité, aucun souci : le A6500 gère cela très bien (jusqu’à 3 200 ISO, avec une valeur max à 51 200 ISO). L’équipement est également à l’avantage du modèle Sony, notamment du point de vue de la connectivité complète (Wi-Fi, Bluetooth, NFC)... Mais là où ce modèle hybride enfonce le clou, c’est côté réactivité. Son autofocus, qui utilise 425 points de mesure, est diablement efficace. Cette vélocité se retrouve également sur la capacité à avaler les images à grande vitesse, avec un mode rafale particulièrement rapide. Dommage, en revanche, que l’appareil ne soit compatible qu’avec le UHS-I, qui rend la libération de la mémoire tampon un peu lente. Quelques défauts d’ergonomie gâchent un peu la fête : un bouton de déclenchement vidéo mal placé, un écran tactile seulement monopoint (idéal pour choisir le collimateur, mais pas pour naviguer dans les menus), ou encore des menus quelque peu complexes. Fujifilm X-H1, presque parfait Acheter le Fujifilm X-H1 chez Amazon Les plus+ Construction très sérieuse+ Stabilisation mécanique+ Mode vidéo évolué Les moins- Autonomie un peu faible- Absence de flash Terminons cette sélection par cet excellent hybride signé Fujifilm, le X-H1, le seul de la gamme X du constructeur à offrir une stabilisation mécanique du capteur APS-C CMOS de 24 mégapixels qu’il abrite. Un capteur qui permet au X-H1 d’offrir un format relativement compact. L’ergonomie impeccable de cet appareil (écran de contrôle, poignée confortable, larges molettes de sélection pour la vitesse et l’ouverture, joystick ou large écran orientable et tactile pour sélectionner le collimateur), la protection tout temps prévue par Fujifilm ou encore le viseur OLED de 3,7 millions de points font de ce X-H1 un hybride particulièrement bien équipé, même si côté connectivité (Wi-Fi, Bluetooth), le constructeur a oublié le NFC. Mais c’est anecdotique. Ce qui ne l’est pas, c’est la qualité des images produites par cet appareil photo hybride. Il le doit tout d’abord à un autofocus précis et réactif, auquel conviennent toutes les conditions de lumière. Il s’appuie également sur une montée en sensibilité bien maîtrisée. Enfin, le stabilisateur intégré à l’appareil fait des merveilles, notamment en vidéo. C’est d’ailleurs un usage dans lequel le X-H1 excelle, grâce notamment à des modes créatifs bien pensés. Quel hybride choisir ? Parmi les hybrides, on peut déjà distinguer plusieurs gammes. Ceux qui possèdent un grand capteur, ceux qui misent sur la compacité… Quels sont les critères à étudier ? Voici les plus importants. Choix du capteur : une résolution de 12 mégapixels suffit. Plus important encore : la taille physique, donnée par le ratio 1/X pouce. Plus X est petit, plus le capteur est grand, et meilleur est son potentiel de qualité d'image (notamment dans les hautes sensibilités). 1 pouce commence à représenter une taille très intéressante. Réglages manuels : tout doit être débrayable ! Modes priorités (A/S), mode manuel, ISO (100 à 3 200, voire 6 400), mesure de lumière (pondérée, centrale et spot), balance des blancs, mise au point, bracketing, format d’enregistrement… Ces réglages s’accompagnent souvent d’une, voire de deux molettes afin d’ajuster l’ouverture et la vitesse d'obturation. L'appareil doit être assez lourd et gros pour procurer une bonne prise en main, et doit proposer une poignée recouverte d'un grip anti-dérapant. L'utilisateur doit disposer d'un maximum de boutons de raccourcis, pour accéder à l'ensemble des réglages rapidement. Enfin, assurez-vous des évolutions possibles sur votre appareil : présence d'une griffe porte flash sur le dessus de l'appareil (afin de connecter un flash plus puissant si besoin), et compatibilité avec des compléments/convertisseurs d'optique, soit grand angle soit téléobjectif. Si vous souhaitez explorer d’autres possibilités en matière d’appareils photo ? N’hésitez pas à consulter nos autres sélections des meilleurs appareils photo : Les meilleurs appareils photo compacts Les meilleurs appareils photo instantanés Les meilleurs appareils photo reflex
Le meilleur appareil photo instantané :1. Fujifilm Instax Mini 9, la simplicité avant tout2. Polaroid Originals OneStep 2, pour les vrais nostalgiques3. Fujifilm Instax Mini 90 Neo Classic, des modes bien pensés4. Fujifilm Instax Square SQ20, l'hybride créatif5. Lomo’Instant Wide des photos de grande taille Parmi les meilleurs appareils photo 2019, les modèles instantanés sont les plus en vogue. Leur petit côté retro comme celui des clichés produits est particulièrement prisé des nostalgiques qui ont connu les anciens appareils de ce type, mais aussi par les plus jeunes, habitués aux filtres sepia d’Instagram. Ce type de modèles vous intéresse ? Voici notre sélection des meilleurs appareils photos instantanés ! Quel est le meilleur appareil photo instantané ? Notre sélection Fujifilm Instax Mini 9, la simplicité avant tout ! Acheter le Fujifilm Instax Mini 9 chez Amazon Les plus+ La simplicité !+ Le miroir à selfies, bien pensé+ Une large gamme de coloris Les moins- Pensez à éjecter le premier film !- Un viseur peu précis Sorti en fin d’année dernière pour remplacer son prédécesseur l’Instax Mini 8, cet appareil photo instantané ne révolutionne pas la gamme et reprend le design tout en rondeurs qui fait son charme. Seule (petite) évolution : un très discret miroir placé à côté de l’objectif, et qui facilitera le cadrage pour les selfies. Pas de fioritures sur ce modèle : vous disposez, à l’arrière, d’un compteur de vues, et à l’avant, d’une bague permettant de régler l’exposition (de f/12,7 pour les photos en intérieur, à f/32 pour les photos à contre-jour), et un bouton Hi-Key, qui vous permet de réaliser des images surexposées, un effet recherché par les plus créatifs (et qui, il faut le savoir, déclenche systématiquement le flash intégré à l’appareil). Et c’est tout ! Et ce n’est pas plus mal, penseront sans doute certains d’entre vous. Fujifilm mise sur la simplicité, et cela se retrouve bien évidemment dans le chargement des films comme dans la prise de vue ou le montage des filtres fournis par Fujifilm (lentille close up et filtres de couleurs). Notre seul regret pour un appareil clairement destiné à ceux qui veulent éviter les prises de tête : ne pas éjecter automatiquement le premier film de protection… Car quand vous pensez avoir saisi l’instant qui vous intéressait, mais que ce n’est pas une photo, mais plutôt un morceau de papier sans intérêt qui sort, vous avez de quoi être déçu... Polaroid Originals OneStep 2, pour les vrais nostalgiques Acheter le Polaroid Originals OneStep 2 chez Amazon Les plus+ Les films Impossible Project+ Un look rétro fidèle+ La simplicité de l’appareil Les moins- Viseur peu précis- Prix du papier Si vous avez connu les anciens appareils Polaroid et que vous regrettez ce format si particulier, ce OneStep 2 pourrait bien vous séduire. Impossible Project, qui s’était lancé dans la production de films à destination des anciens Polaroid, a muté en Polaroid Originals (depuis son rachat par la compagnie historique) et propose désormais des appareils photo instantanés, comme cette seconde mouture du OneStep, 40 ans après le premier modèle du genre. De ce lointain ancêtre, le OneStep 2 conserve sa simplicité d’utilisation, mais surtout son design : anguleux, bicolore et affichant le très caractéristique et très imposant déclencheur circulaire rouge, et la non moins spécifique petite molette noire qui servait, à l’époque, à corriger l’exposition, mais qui n’est ici qu’un élément décoratif (la correction d’exposition sur un bouton placé en façade). Fort heureusement, le OneStep 2 apporte bien des améliorations par rapport au modèle de 1977. Un flash intégré, tout d’abord, qu’il est possible de désactiver. Une prise mini-USB pour la recharge, bien sûr. Et un compteur de vues qui prend désormais la forme de petites LEDs qui s’éteignent au fur et à mesure des prises de vues. Enfin, un retardateur est désormais disponible, et s’active via, là encore, un bouton en façade. Si ces quelques fonctionnalités peuvent s’avérer utiles, l’intérêt de ce modèle réside surtout dans l’utilisation du papier Polaroid historique, dont le rendu est plus authentique que les films de Fujifilm. A réserver aux nostalgiques, donc. Fujifilm Instax Mini 90 Neo Classic, des modes bien pensés Acheter le Fujifilm Instax Mini 90 Neo Classic chez Amazon Les plus+ Les modes, bien pensés+ Un boîtier élégant+ Nombreuses fonctionnalités Les moins- Exposition pas toujours bien gérée- Viseur un peu étroit Parmi la gamme Instax Mini de Fujifilm, le 90 Neo Classic est le mieux équipé. Cet appareil photo instantané est tout d’abord le seul de sa famille à être alimenté par une batterie rechargeable, et non par piles. Il dispose en outre, et pêle-mêle, d’un mode macro, d’une correction de l’exposition (sur trois niveaux), d’un retardateur (mode one shot ou double prise, avec un retard de 10 secondes), offre un contrôle du flash (qui devient désactivable), et propose un petit écran affichant les réglages en cours et le nombre de poses restantes. Fujifilm a même prévu une touche Mode qui renforcera encore le côté ludique de l’appareil, puisqu’il vous donne accès à des pré-réglages conçus pour s’adapter à différentes situations : fête, paysage, enfants, double exposition ou pose longue (bulb). En fonction de vos choix, l’appareil va opérer les réglages qui s’imposent sans intervention de votre part. Un boîtier élégant (revêtu d’un revêtement imitation cuir noir ou marron), qui autorise une certaine dose de créativité, mais qui n’est cependant pas dépourvu de défauts : l’exposition n’est pas toujours des plus justes, et le viseur est quelque peu étroit. Mais autour des 100 euros chez certains marchands, il reste l’un des meilleurs appareils photo instantanés du marché. Fujifilm Instax Square SQ20, l’hybride créatif Acheter leFujifilm Instax Square SQ20 chez Amazon Les plus+ Très compact+ Le format carré+ Un beau mariage technologique Les moins- Un capteur CMOS très moyen- Pas de viseur Commercialisé en fin d’année dernière, cet appareil photo instantané tente de marier le charme de l’ancien avec les avantages du numérique. Comment ? Grâce à sa technologie Frame Grab, qui permet d’enregistrer une série de photos durant 15 secondes, puis de sélectionner la meilleure photo à imprimer. A l’image de ce que pourrait être un mode rafale pour un APN en quelque sorte. Autre fonctionnalité inspirée du monde numérique : la possibilité de corriger l’exposition après la prise de vue, et avant l’impression donc. L’appareil s’appuie pour ce faire sur un capteur CMOS très modeste au demeurant. Enfin, l’appareil photo profite d’un grand écran LCD de 3 pouces affichant les menus sur 460 000 points. Là n’est pas le seul atout de ce modèle, qui conserve son statut d’appareil photo instantané le plus compact du marché (119 x 50 x 127 mm, pour 440 g tout compris). Enfin, le SQ20 est compatible avec les films Instax Square de Fujifilm, un format carré (comme son nom l’indique) 62 x 62 mm, particulièrement apprécié des amateurs. Plus anecdotique, le SQ20 embarque un petit miroir à selfies, mais aussi des modes créatifs (split, collage et timeshift) qui autorisent des compositions variées et plutôt bien pensées. Lomo’Instant Wide, des photos de grande taille Acheter le Lomo’Instax Wide chez Amazon Les plus+ Très nombreux accessoires+ Gestion de l’image+ Photos de grandes dimensions Les moins- Fonctionne à piles...- Pour un public averti Comment justifier le prix de 200 euros demandés par Lomography ? D’autant que son Instax Wide, compatible avec le papier Instant Wide de Fujifilm (impression 99 x 64 cm), ne paie pas de mine à priori : l’appareil fait un peu “cheap”, et la marque ne peut pas appuyer son argumentaire commercial sur tous les modes créatifs présents sur le modèle précédent, puisque le Lomo Instax Wide n’en dispose pas. En réalité, cet appareil photo instantané ne vise pas le même public que les modèles précédents. Il offre en effet de nombreuses fonctionnalités permettant de reprendre la main sur la photo produite : gestion et correction de l’exposition et flash débrayable, déclenchement à distance, filetage pour trépied, mode bulb, prise synchro-flash, viseurs interchangeables… Les accessoires sont nombreux et destinent cet appareil à un usage beaucoup plus avancé (et donc plus complexe) que les autres appareils photo instantanés de cette sélection. A ne pas mettre en toutes les mains. Quelques conseils pour choisir votre appareil photo instantané : Des alternatives à l'appareil photo Polaroid Lorsqu’on pense appareil photo instantané, on pense obligatoirement Polaroid. Pourtant, si l’acteur historique reste présent sur ce segment, Fujifilm, Leica ou encore Lomography sont également entrés dans la danse. Tous jouent toutefois la même carte du ludique, du retro et de la nostalgie, s’appuyant donc sur la notoriété développée par les appareils photo Polaroid, nés dans les années 1940. Et quelle que soit la marque, l’objectif reste le même : disposer, en quelques secondes, d’une photo imprimée sur papier, et donc d’un cadeau ou d’un souvenir à partager rapidement. Lors d’un voyage, d’une soirée, d’un mariage, cela peut avoir un certain intérêt. Un appareil photo instantané pas cher, c’est possible ? Du fait de l’absence d’électronique évoluée comme on peut la retrouver sur les appareils photos numériques, les appareils photo instantanés sont globalement bien moins onéreux. Le Lomo’Instant Wide, modèle le plus cher de notre sélection, ne dépasse pas les 200 euros. Toutefois, là n’est pas l’investissement le plus conséquent. En effet, il faut prendre en compte le papier photo dans votre calcul, et bien appréhender vos usages pour savoir combien vous coûtera votre appareil au final. C’est d’autant plus important que les films sont onéreux : de 85 centimes à près de 2 euros l’unité. Au bout d’un an, à raison de 10 photos par mois, cela peut vous revenir à 100, voire 200 euros. C’est à considérer. Si vous souhaitez explorer d’autres possibilités en matière d’appareils photo ? N’hésitez pas à consulter nos autres sélections des meilleurs appareils photo : Les meilleurs appareils photo compacts Les meilleurs appareils photo hybrides Les meilleurs appareils photo reflex
Le meilleur appareil photo reflex :1. Canon EOS 2000D, pour débuter à moindres frais2. Nikon D5600, petit mais costaud3. Canon EOS 80D, il ne lui manque que la 4K4. Nikon D7500, parfait sauf en vidéo5. Nikon D750, le plein format abordable Parmi les meilleurs appareils photo 2019, les reflex tentent de garder leur public face à des hybrides toujours plus proches en matière de qualité d’image. Pour lutter avec ces appareils d’un nouveau genre, le plein format gagne du terrain, et les modèles d’entrée de gamme sont de moins en moins onéreux. Ce type de modèles vous intéresse ? Voici notre sélection des meilleurs appareils photos reflex ! Quel appareil photo reflex choisir ? Notre sélection ! Canon EOS 2000D, pour débuter à moindre frais Acheter le Canon EOS 2000D chez Amazon Les plus+ Prix plancher+ Parfait pour débuter+ Qualité des photos très honorables Les moins- Vite limité- Equipement très pauvre La simplicité d’un compact dans un boîtier reflex : c’est en résumé la promesse de Canon avec son EOS 2000D. Etant donné le prix plancher atteint, il est naturel de comparer ce modèle à un hybride en matière de qualité d’image. Et force est de constater que certains modèles du genre, équipés d’un stabilisateur, sauront faire aussi bien, voire mieux, que cet EOS 2000D. Cependant, un reflex reste un reflex et offre un viseur optique qui, bien qu’un peu étriqué, n’existe sur aucun hybride, naturellement. Pour s’habituer à ce genre de visée, au format, à la prise en main propre à un reflex, cet appareil photo peut constituer un bon galop d’essai, à moindres frais. D’autant que la qualité des photos produites n’a rien de déshonorant. Mais si les reflex vous intéressent, il faudra voir plus loin, rapidement. Nikon D5600, petit, mais costaud Acheter le Nikon D5600 chez Amazon Les plus+ Qualité de construction+ Très bonne autonomie+ Réactivité et montée en sensibilité Les moins- Format presque trop petit- Le suivi de l’AF perfectible Si les évolutions par rapport au D5500 sont peu nombreuses, il faut dire que le D5600 dispose avec son prédécesseur d’un modèle solide. Il parvient toutefois à améliorer l’autofocus, même si ce dernier trouvera rapidement ses limites lors d’une scène très rapide, avec un mouvement trop complexe à gérer. Cet appareil propose également une ergonomie convenable, avec un écran tactile et orientable ou un pad directionnel efficace, mais sa petite taille (qui conviendra à la plupart) handicapera en revanche ceux dont les mains sont très grandes. Ce bon appareil reflex, solidement construit, offre en résumé des performances tout à fait satisfaisantes, et brille par son autonomie remarquable et sa connectivité sans faille (Wi-Fi, Bluetooth et NFC). Canon EOS 80D, il ne lui manque que la 4K Acheter le Canon EOS 80D chez Amazon Les plus+ Très bonne ergonomie+ Equipement complet+ Anti flicker efficace Les moins- Pas de vidéo 4K- Une montée en ISO perfectible Le Canon EOS 80D, pourtant sorti à l’été 2016, reste aujourd’hui un excellent choix sur le segment des appareils photo reflex. Une prise en main agréable (notamment grâce à une poignée bien pensée et un poids modeste), un écran tactile qui affiche des menus très bien pensés, un viseur pentaprisme 100%... Le EOS 80D ne souffre que de très peu de défauts du point de vue de l’ergonomie générale, si ce n’est un pavé central et une molette arrière qui ne semblent pas des plus agréables à l’usage. Pour le reste, il est équipé des fonctionnalités propres à sa gamme de prix : intervallomètre, Wi-Fi, NFC… Une connectivité qui permet le contrôle à distance du mode vidéo, qui profite d’une prise casque, d’une prise micro, et de la capture 60p, d’un suivi de sujet efficace, tandis que l’autofocus se montre particulièrement précis et réactif. Dommage que Canon ait fait l’impasse sur la 4K. Doté d’un capteur APS-C de 24 mégapixels, le Canon EOS 80D travaille sur une plage de sensibilité allant de 100 à 16 000 ISO (et même 25 600 ISO par extension), capture en RAW à la demande, propose 45 collimateurs (et encore 27 à f/8), et dispose d’un mode anti flicker particulièrement efficace. Naturellement, la qualité des images produites est excellente. Mais ce n’est pas une surprise pour cette gamme d’appareils photo. Nikon D7500, parfait, sauf en vidéo Acheter le Nikon D7500 chez Amazon Les plus+ Autofocus précis et réactif+ Qualité d’image très bonne+ Boîtier qui inspire confiance Les moins- Définition de l’écran un peu faible- Fort recadrage en vidéo Quel appareil acheter si vous disposez d’un budget de 800 euros ? Le Nikon D7500 est sans aucun doute un bon choix, compte tenu de ses nombreux atouts. Il faut dire qu’il y a seulement un an et demi, il était commercialisé à plus de 1 500 euros... Cet appareil, qui utilise 21 mégapixels sur son capteur APS-C, ne souffre que peu de défauts. Les retours utilisateurs évoquent un écran qui gagnerait à être mieux défini (dommage, car il est orientable et tactile multipoint), et des fonctions vidéo un peu trop limitées. Pour le reste, c’est le carton plein : la réactivité est excellente, tout comme l’autofocus, qui s’appuie sur 51 collimateurs. La qualité d’image est, logiquement, à la hauteur des attentes. Nikon D750, le plein format abordable Acheter le Nikon D750 chez Amazon Les plus+ Superbe qualité d’image+ Compatibilité avec de nombreuses optiques Nikon+ Réactivité et précision de l’AF Les moins- Pas au goût du jour en vidéo- Un peu vieillissant Sorti il y presque 5 ans, le D750 de Nikon est toujours en circulation. Et c’est tant mieux, car il rend le plein format abordable. Un capteur 24x36 mm qui vous apportera d’autres dispositions en matière de bokeh ou de rendu en basse lumière qu’un capteur APS-C. C’est d’autant plus vrai que le D750 supporte très bien la montée en sensibilité. Notez également la très bonne autonomie de la batterie, l’excellente réactivité de l’appareil, le très bon viseur ou encore les performances très intéressantes de l’autofocus. Et si l’ancienneté de l’appareil le prive d’un mode vidéo plus évolué, du NFC ou d’un écran tactile, vous bénéficiez tout de même du Wi-Fi ou d’un écran orientable. Mais là n’est pas l’essentiel. Quelques conseils pour choisir votre appareil photo reflex : Un appareil photo reflex pas cher, est-ce possible ? Le reflex attise les convoitises, et nombreuses sont les personnes tentées par l’acquisition d’un appareil dont la promesse réside en des photos plus belles, avec notamment la quête de ce flou d’arrière plan (bokeh) qu’affectionne la plupart des gens. Oui, mais cela a un prix. Le reflex, c'est l'appareil photo des professionnels, mais aussi des amateurs éclairés qui aiment composer soigneusement leurs prises de vues. Côté prix, si un appareil d'entrée de gamme peut se dénicher autour de 400 €, les modèles les plus courus dépassent allègrement les 1 000 ou 2 000 euros pour un boîter « nu », c'est-à-dire livré sans objectif. Il vous faudra, en sus, vous équiper de quelques optiques pour faire face à toutes les situations… Autant dire que vous équiper à moindres frais d’un appareil photo reflex n’est pas encore d’actualité. Comparatif d'appareils photo reflex : les critères à contrôler Le reflex utilise une technologie de visée qui permet de photographier exactement ce qui est vu à travers le viseur. Elle varie d'un modèle à l'autre sur trois critères : la couverture, le grossissement et la luminosité. Pour une bonne visée, il faut une couverture supérieure ou égale à 95 %, un grossissement supérieur ou égal à 0,80 voire 0,85 et un pentaprisme. Côté format, les capteurs APS-C qui équipent la plupart des modèles se situent entre 14,9 mm et 23,5 mm. Plus le capteur est grand, meilleure est la qualité d'image (profondeur de champ, hautes sensibilités, plage dynamique). L'APS-C est celui qui offre le meilleur rapport prix / performances. La taille du capteur va impacter la plage de focales des objectifs. Par exemple, les capteurs APS de Nikon (15,8 x 23,6 mm) sont 1,5 fois plus petits que du 24 x 36 mm. Ce facteur de 1,5 (crop factor) s'applique aux focales montées sur le boîtier : ainsi un objectif 50 mm donnera en fait 50 x 1,5 = 75 mm. C'est pénalisant pour du grand angle (puisque la focale s'allonge) mais avantageux pour du téléobjectif. Chez Canon, le crop factor du format APS est de 1,6 tandis que chez Olympus il est de 2 (format Four Thirds). La qualité de l'obturateur va impacter la nervosité du boîtier. Les meilleurs reflex peuvent déclencher à 1/8000 s et enchaîner 11 images par seconde, les moins bons à 1/4000 s et atteignent 3 images par seconde. Pour de la photo de sport, de spectacle, animalière ou expérimentale, la rafale est un sérieux atout. L’écran sert principalement à contrôler la qualité des photos (le cadrage se faisant via le viseur) et à naviguer dans les menus. La norme : une diagonale de 3 pouces et une résolution de 920 000 pixels. De plus en plus de reflex proposent la fonction Live View, intéressante surtout si l'écran est orientable. Le système autofocus est capital : il doit être rapide, précis et ajustable (différents modes). Si rien ne peut garantir sa rapidité (à part un test), pour la précision le nombre de collimateurs (zones de mise au point) est un bon indicateur. Les modèles basiques n'en ont que très peu, les plus évolués 45, voire plus. Pour la photo de sport ou la vidéo, un autofocus avec suivi du sujet peut être un plus. Dernière remarque enfin : la monture (prise où on branche l'objectif) varie d'un fabricant à un autre. Si vous avez des objectifs que vous souhaitez récupérer, veillez à la compatibilité du boîtier. Et si les objectifs sont vieux, la monture peut ne plus être compatible, même s'il s'agit de la même marque. Si vous souhaitez explorer d’autres possibilités en matière d’appareils photo ? N’hésitez pas à consulter nos autres sélections des meilleurs appareils photo : Les meilleurs appareils photo compacts Les meilleurs appareils photo hybrides Les meilleurs appareils photo instantanés
Comment choisir le meilleur appareil photo compact ? Le meilleur appareil photo compact :1. Sony HX90V, c'est dans les vieux pots...2. Olympus TG-5, une robustesse à toute épreuve3. Panasonic G9X Mark II, capteur 1 pouce et optique lumineuse4. Panasonic Lumix LX15, une optique très lumineuse 5. Panasonic Lumix TZ200, gros zoom et capteur 1 pouce Parmi les meilleurs appareils photo 2019, les modèles compacts ont toujours la cote. Leur petite taille cache parfois des zooms impressionnants et performants, ainsi que des fonctionnalités avancées. Vous cherchez à vous équiper de l’un de ces modèles ? Voici notre sélection des meilleurs appareils photos compacts ! Notre sélection des meilleurs appareils photo compacts Sony HX90V, c’est dans les vieux pots... Acheter le Sony HX90V chez Amazon Les plus+ Equipement au top+ Stabilisateur efficace+ Compact et polyvalent Les moins- Qualité d’image en bout de zoom- Flash qui manque d’uniformité Cela fera bientôt 4 ans que Sony a sorti son HX90V. Et durant tout ce temps, l’intérêt des utilisateurs pour ce compact ne s’est jamais démenti. Il faut dire que le constructeur japonais avait entièrement repensé son appareil photo compact à l’époque, et l’avait paré de nombreux atouts. Son capteur, pour commencer : un modèle CMOS de 1/2,3” qui capte la lumière sur 18,2 millions de pixels, soit 2,4 MPix de moins que sur le HX60V, son prédécesseur. Une bonne surprise de la part de Sony, qui a compris que les consommateurs n’avaient pas forcément les yeux rivés sur ce chiffre. Pour alimenter en lumière ce capteur, cet appareil s’appuie sur une optique Carl Zeiss qui offre un zoom 30x ! Soit une plage focale allant de 24 à 720 mm (pour une ouverture de 3,5 en grand angle à 6,3 en bout de zoom). Évidemment, à 720 mm, le piqué est moins bon, bien que le HX90V soit doté d’un stabilisateur optique des plus efficaces (notamment en vidéo). Autre petit souci : un flash qui manque d’uniformité. Pour le reste, c’est excellent, notamment côté équipement : connectivité Wi-Fi, NFC et GPS, viseur électronique escamotable, écran orientable, bague d’objectif programmable… Le tout saupoudré d’une autonomie excellente et d’un design compact et très réussi. Olympus TG-5, une robustesse à toute épreuve Acheter l'Olympus TG-5 chez Amazon Les plus+ Réactivité et précision de l’AF+ Mode macro très réussi+ Une robustesse à toute épreuve Les moins- Manque d’homogénéité de l’image- Montée en ISO limitée Sorti à l’été 2017, ce compact fut le premier modèle étanche à prendre en charge la vidéo 4K. Vous l’aurez compris, nous avons craqué pour un modèle tellement polyvalent qu’il est capable de vous suivre dans l’eau (jusqu’à 15 m de profondeur d’après Olympus, certification IPX8 à l’appui), de tomber de 2 m de haut, de résister à une température de -10°C ou encore de supporter une charge de 100 kg. Conçu pour les aventuriers de la photo, il dispose même d’un GPS, manomètre, d’une boussole et d’un double vitrage antibuée. On vous rassure, ce n’est pas seulement son petit côté tank qui nous convaincus, mais aussi et surtout ses très bonnes aptitudes quant à la qualité des photos produites. L’autofocus est précis et réactif, l’appareil est capable d’avaler des rafales à grande vitesse, le mode macro est très réussi. Alors certes, l’image gagnerait à être plus homogène, et semble manquer d’un peu de piqué (de détails) en bout de zoom (x4, en l’occurrence). Et la montée en sensibilité reste limitée pour un appareil acheté en 2019. La faute, globalement, à un constructeur qui se repose sur ses lauriers. Mais il faut dire que son produit est très bon, et que la concurrence sur ce segment peu présente. Donc en attendant un éventuel TG-6, vous pouvez opter pour ce compact particulièrement polyvalent. Canon G9X Mark II, capteur 1 pouce et optique lumineuse Acheter le Canon G9X Mark II chez Amazon Les plus+ Capteur de 1 pouce, optique ouvrant à f/2+ Equipement au top+ Design très réussi Les moins- Un zoom limité- Ecran non orientable Comme nous l’évoquions plus haut, la taille du capteur, ça compte ! Et avec son dispositif de 1 pouce, ce modèle signé Panasonic a de quoi faire tenir 20 millions de photosites de bonne taille, chargés de récupérer la lumière. Le zoom 3x dont est équipé cet appareil photo est en revanche plus modeste, mais en grand angle (28 mm), il ouvre à f/2. Là encore, l’apport de lumière est intéressant. Et si cela ne suffit pas, sachez que le G9X Mark II grimpe à 12 800 ISO. Le voilà donc tout indiqué pour gérer les zones d’ombre avec brio. Et il le fait ! Globalement, la qualité d’image produite est très satisfaisante que ne vient pas gâcher une excellente réactivité. Les amoureux de la retouche pourront même enregistrer en RAW au besoin. Et les mêmes s’amuseront peut-être avec la bague de mise au point manuelle prévue par Canon. Cet appareil au design sobre et élégant dispose en outre d’un mode vidéo Full HD convaincant, et côté équipement d’écran tactile multitouch de 7,5 cm de diagonale (pour 1 040 000 points) et d’une connectivité aboutie (GPS, Wi-Fi, NFC, Bluetooth). Panasonic Lumix LX15, une optique très lumineuse ! Acheter le Panasonic Lumix LX15 chez Amazon Les plus+ Capteur de 1 pouce, optique lumineuse+ Autofocus exemplaire+ Mode vidéo très performant Les moins- Pas de viseur électronique- Zoom limité Dans la série des appareils photo dotés d’un capteur 1 pouce, voici un autre modèle signé Panasonic. Le Lumix LX15 est toutefois assez différent du G9X Mark II à bien des égards. Il dispose d’un écran orientable mais ne propose ni Bluetooth, ni GPS, ni NFC. Il capture la vidéo en 4K, mais pèse plus de 100 g de plus que le G9X… Pourquoi diable le LX15 est-il donc vendu près de 500 euros, contre un peu plus de 420 euros pour le G9X Mark II ? Principalement à cause de l’optique très lumineuse dont est équipé le LX15. En grand angle (24 mm), il ouvre à f/1,4 ! Et même en bout de zoom (certes modeste), à 72 mm, on profite encore d’une ouverture de f/2,8. Associée au capteur de 1 pouce, cette optique autorise de très faibles profondeurs de champ, et donc des flous d’arrière-plan saisissants. En vidéo, le LX15 se montre tout aussi à l’aise qu’en photo, notamment grâce à un autofocus très réactif, et surtout une stabilisation mécanique du capteur, sur 5 axes. Ajoutez à cela un design tout en sobriété et une ergonomie bien pensée, et vous obtiendrez l’un des meilleurs compacts experts du marché. Panasonic Lumix TZ200, gros zoom et capteur 1 pouce Acheter le Panasonic Lumix TZ200 chez Amazon Les plus+ Capteur 1 pouce+ Réactivité exemplaire (AF compris)+ Viseur électronique Les moins- Pas d'écran orientable- Optique pas très lumineuse Tout récemment sorti des usines de Panasonic, ce Lumix TZ200 est le successeur du déjà excellent TZ100. Ce qu’il apporte de plus ? Un zoom plus important, qui couvre désormais une plage focale allant de 24 à 360 mm (15x, donc). Dans un format aussi compact, c’est une prouesse ! Problème : l’ouverture en bout de zoom tombe à f/6,3, et ne grimpe pas au-delà de f/3,3 en grand angle. Dommage, car le capteur 1 pouce de 20 Mpix aurait sans doute profitéd’une optique (signée Leica) un peu plus lumineuse. Avec l’absence d’écran orientable, c’est le principal défaut de cet appareil. Pour le reste, c’est un sans faute ! La réactivité générale de l’appareil, et celle de l’autofocus en particulier, est exemplaire, l’écran tactile est confortable, et la connectivité (Wi-Fi, Bluetooth, GPS) est satisfaisante (il ne manque que le NFC). Cerise sur la gâteau : un viseur électronique, bien pratique en plein jour. Quelques conseils pour choisir votre appareil photo compact : Un appareil photo compact pas cher, une bonne idée ? Les appareils photo d’entrée de gamme sont ceux qui ont été le plus délaissés avec la montée en compétences de smartphone en matière de photographie. Certains smartphones sont désormais capables de capturer en RAW, en rafales, et offrent certaines latitudes sur des réglages réservés aux amateurs éclairés (notamment en matière de montée en sensibilité). Réactifs, dotés d’un autofocus efficace, ces photophones rivalisent de performances. Et la présence sur certains modèles d’un double capteur autorise quelques fantaisies en matière de profondeur de champ. La présence d’applications mobiles destinées à la retouche photo incite même ces amateurs éclairés à utiliser leur smartphone plutôt qu’un appareil dédié. Face à cette montée en puissance des smartphones sur la partie photo (et vidéo, au passage), les constructeurs d’appareils photo ont plutôt fait le choix de la montée en gamme des compacts. Se procurer un appareil photo numérique “pas cher” alors qu’on dispose d’un smartphone de qualité n’est donc sans doute pas une bonne idée, car les images produites ne surpasseront pas en qualité celles obtenues à l’aide du smartphone. Pour faire la différence avec un smartphone, un appareil photo compact devra disposer d’un capteur assez grand, d’un écran orientable, d’un viseur électronique, d’un zoom très polyvalent. Quatre dispositifs qui manquent aux smartphones et qui peuvent vous inciter à vous équiper d’un appareil dédié. Mais la présence d’un capteur assez grand, notamment, ne nous autorise pas vraiment à envisager un appareil photo véritablement bon marché. C’est pourquoi les modèles proposés ici débutent autour des 200 euros. Comparatif d'appareils photo compacts, les critères à contrôler Le zoom est encore aujourd’hui l’un des critères les plus regardés sur une fiche technique. Il est synonyme de polyvalence et les constructeurs rivalisent de prouesses en la matière. Car installer un zoom 15x, 20x voire 30x dans un boîtier très compact n’est pas chose aisée. Attention : avec de tels zooms, mieux vaut que l’appareil dispose d’un système de stabilisation, sans quoi les flous de bouger en bout de zoom pourraient s’avérer très nombreux… Un zoom 4x ou 5x offre déjà un grossissement confortable et un usage polyvalent. N’oubliez tout de même pas de vérifier la plage focale à laquelle correspond ce zoom : s’il ne démarre pas à 28 mm, voire moins, vous n’aurez pas accès au grand angle pourtant très pratique pour des photos de groupes, de paysages, d’architecture… Associée à cette notion de focale, l’ouverture de l’objectif va déterminer (en partie) la quantité de lumière qui va pénétrer votre capteur. Par exemple, f/2,8 - 4,3 désigne l'ouverture maximum du diaphragme en position grand-angle puis téléobjectif. Plus ces chiffres sont petits, plus la quantité de lumière entrante sera importante. Autre élément à considérer sur un appareil compact : l’écran. Privilégiez les modèles dotés d'un grand écran, avec une diagonale de 2,5 voire 3 pouces (6,3 à 7,6 cm) et une définition supérieure ou égale à 920 000 pixels. De même, un article tactile, et pourquoi pas orientable, vous offrira un surplus de confort non négligeable. Mais veillez surtout à ce qu’il soit suffisamment lumineux, afin de pouvoir visualiser vos photos même en plein soleil. En revanche, il est de rare de pouvoir prendre vos photos dans ces conditions via le seul écran. Dans ce cas, la présence d'un viseur optique peut constituer un véritable avantage. Attention, le format compact ne favorise pas toujours l'ergonomie. Essayez de manipuler le produit avant d'acheter ! Enfin, notez que la résolution est tout sauf un critère de choix, au contraire, pour ce genre d’appareils photos. Préférez les valeurs plus modestes, 16 mégapixels et moins, qui suffiront amplement pour votre utilisation ! Sauf à opter pour un appareil dont la taille du capteur égale voire dépasse le pouce. Si vous souhaitez explorer d’autres possibilités en matière d’appareils photo ? N’hésitez pas à consulter nos autres sélections des meilleurs appareils photo : Les meilleurs appareils photo hybrides Les meilleurs appareils photo instantanés Les meilleurs appareils photo reflex
Comment choisir la meilleure imprimante ? La meilleure imprimante :1. La meilleure imprimante multifonction2. La meilleure imprimante photo3. La meilleure imprimante laser4. La meilleure imprimante jet d’encre D’après le Snessii, près de 4 millions d’imprimantes ont été écoulées sur le sol français en 2017. Soit plus de 7,6 produits par seconde. Si ce marché est en recul, l’imprimante reste un produit de grande consommation. À ce titre, il mérite que nous lui consacrions une série d’articles qui doivent vous permettre de mieux choisir le modèle qui correspond à vos usages. Nous avons ainsi cherché à savoir qu’elles étaient les meilleures imprimantes en 2019, qu’il s’agisse de produits polyvalents ou dédiés à la photographie, qu’il soit question d’imprimantes laser ou jet d’encre. Comparatif d'imprimantes : les meilleurs modèles 1. CANON PIXMA TS8150, une multifonction sans faille Acheter la CANON PIXMA TS8150 chez Amazon Les plus+ Compacité remarquable+ Excellente qualité d’impression+ Recto-verso automatique Les moins- Pas de numérisation si l’imprimante est connectée en réseau (et pas au PC)- Nettoyage fréquent des têtes d’impression La grande famille des imprimantes Pixma du japonais Canon comporte quelques très bons modèles. Cette TS8150 en fait indéniablement partie. Une belle compacité, un coût à la page dans la moyenne, un débit satisfaisant pour une imprimante jet d’encre multifonction, une comptabilité Wi-Fi Direct, un lecteur de cartes SD, grand écran couleur et tactile… Ce modèle coche toutes les cases de la liste des caractéristiques indispensables pour une imprimante polyvalente en 2019 ! Là où certaines multifonctions pêchent, c’est en matière de rendu photo. La Pixma TS8150 s’en sort quant à elle très bien, et vos impressions, du 10x15 au A4, devraient pleinement vous satisfaire. Le seul reproche que nous pourrions lui faire : elle semble un peu bruyante, du moins si vous ne souhaitez pas sacrifier le débit d’impression en activant le mode silencieux. À vous de trouver votre compromis ! 2. FUJI INSTAX SHARE SP-3, la nomade pour imprimer vos photos Acheter la FUJI INSTAX SHARE SP-3 chez Amazon Les plus+ Compatible avec le format Instax Square+ Autonomie remarquable+ Application exemplaire Les moins- Coût à la photo- Colorimétrie perfectible Troisième modèle de cette gamme dédiée à la photo nomade, l’Instax Share SP-3 de Fuji est en revanche le premier à être compatible avec le papier argentique carré Instax Square (62 x 62 mm). Cette imprimante se connecte avec un smartphone ou une tablette en utilisant le Wi-Fi. Pour cela, il vous faudra passer par l’application gratuite fournie par Fuji. Une application qui nécessite, mieux vaut le savoir, d’activer la géolocalisation sous Android. Une fois ces formalités effectuées, le partage et l’impression se déroulent des plus simplement, avec une qualité d’impression tout à fait satisfaisante et surtout un aspect vintage particulièrement prisé actuellement. Attention toutefois : ce petit plaisir au vrai goût de nostalgie a un prix. Le coût à la photo est élevé, grevé par le tarif très élevé du papier argentique de Fuji, qui n’est pas le moins onéreux du marché, loin s’en faut. Mais cette imprimante reste une bonne alternative à l’achat d’un appareil photo instantané de qualité. 3. Brother HL-L2310D, la laser efficace Acheter la Brother HL-L2310D chez Amazon Les plus+ Très véloce+ Compacité remarquable+ Recto-verso automatique Les moins- Pas de Wi-Fi- Un peu bruyante Pas de fioritures. Voici résumée cette imprimante laser qui va à l’essentiel, et se destine aux utilisateurs qui savent ce qu’ils veulent. À savoir une imprimante très rapide (Brother annonce 30 pages par minute), conçue pour la bureautique, dotée d’un tiroir d’une capacité conséquente (250 feuilles), d’un mode recto-verso automatique, et proposant un coût à la page compétitif, le tout à petit prix et avec un encombrement particulièrement restreint. Cette imprimante laser est en effet actuellement vendue autour des 80 euros, ce qui devient abordable pour cette technologie. D’autant qu’elle est livrée avec un toner qui devrait vous permettre d’imprimer quelque 700 pages avant d’avoir à vous réapprovisionner. Évidemment, à ce prix-là, la HL-L2310D est un cube gris peu design, sans écran tactile, sans Wi-Fi. Et évidemment, elle ne gère pas la couleur. Mais est-ce bien ce qu’on lui demande ? 4. HP ENVY 4527,la jet d’encre pour la famille Acheter la HP Envy chez Amazon Les plus+ Recto-verso automatique+ Compatible Instant Ink+ Connectivité et écran tactile… Les moins- … dont la qualité pourrait être meilleure- prix des cartouches (sans abonnement) Parmi les imprimantes jet d’encre, les modèles multifonctions sont présents dans une écrasante majorité. Cette Envy 4527 de chez HP ne fait pas exception. Capable, donc, de scanner (sur une résolution de 1 200 par 1 200 dpi), de copier et d’imprimer (en 4 800 par 1 200 dpi), comme toute imprimante polyvalente. Mais elle fait un peu plus. Connectivité Wi-Fi, Wi-Fi Direct, Apple AirPrint et HP ePrint. Bien. Bac d’entre de 100 feuilles. Pas mal. Impression recto-verso automatique ? À ce prix-là, ça devient très intéressant. Cerise sur le gâteau : la compatibilité HP Instant Ink, qui vous permet d’utiliser le programme d’abonnement du constructeur et de réaliser de substantielles économies (si vous connaissez bien vos besoins en matière d’impression). Plébiscitée par les consommateurs, cette imprimante se trouve actuellement autour des 75 euros. Le prix pour une bonne imprimante polyvalente, qui devrait contenter la plupart d’entre vous. Meilleure imprimante multifonction Comme la plupart des consommateurs, vous souhaitez vous orienter vers un modèle polyvalent, capable d’imprimer en couleur, scanner en haute résolution, et copier vos pages à la volée ? N’hésitez pas à consulter notre sélection des meilleures imprimantes multifonctions 2019. Meilleure imprimante photo Remplir un mur de photos, réaliser un faire-part, ou simplement faire ou se faire plaisir : il y a mille raisons de vouloir imprimer certaines photos. Que vous recherchiez la fidélité des couleurs ou la compacité, nous avons sélectionné pour vous 5 des meilleures imprimantes photos du marché. Meilleure imprimante laser La technologie d’impression laser était autrefois réservée aux entreprises. Aujourd’hui, elle est devenue accessible à tous et de nombreux modèles, monochromes comme couleurs, sont désormais à disposition du grand public. Quelles sont les meilleures imprimantes lasers du moment ? Découvrez-le dans notre top 5 ! Meilleure imprimante jet d’encre Le marché de l’imprimante jet d’encre a beaucoup évolué au cours des dernières années. Certains constructeurs changent la donne et rendent plus complexe le choix au moment de s’équiper. Pour ne pas vous tromper et acheter au plus près de vos besoins, consultez notre sélection des meilleures imprimantes jet d'encre. Quelle imprimante choisir ? Les bonnes questions à se poser : Pour dégrossir la tâche, il faut d'abord identifier vos besoins : - Combien de pages allez-vous imprimer par jour ? - Quels types de documents souhaitez-vous imprimer ? - Comptez-vous imprimer en couleur ? - Avez-vous besoin d’un scanner, d’un copieur ? - Combien d’utilisateurs potentiels ? - Avez-vous besoin de faire des impressions recto verso ? - Avez-vous besoin d’imprimer dans des formats moins classiques tels que les formats A3 ou même A2 ? Vos contraintes sont également à prendre en compte dans votre choix : - Quel espace est disponible pour accueillir l'imprimante ? - De quel budget disposez-vous ? C’est en répondant au mieux à ces différentes questions que vous effectuerez le meilleur choix. Ensuite, il vous faut vérifier quelques points, contrôler certains critères. Le premier concerne la résolution. Il faut tabler sur 4 800 ppp (points par pouces) en impression et 1 200 ppp en numérisation. Si l'imprimante permet plus, tant mieux, mais ça n'est pas nécessaire, sauf dans le cas d’une utilisation en photo. Dans ce cas, vous pouvez opter pour un modèle qui montera à 5 760 x 1 440 ppp. Une vitesse avoisinant les 10 pages par minute (en noir et blanc, qualité brouillon) assurera une exécution rapide de vos travaux d'impression. Attention à ne pas céder aux sirènes des constructeurs, dont les chants tendent à gonfler les performances avec des pages quasiment immaculées. Vous pouvez raisonnablement diviser par 2, voire plus, les chiffres annoncés. Pour comparer plus facilement les vitesses d’impression d’un modèle à l’autre, la norme ISO/IEC 24734 a été créée, mais elle n’est pas d’application obligatoire. Des cartouches séparées seront préférables, surtout si vous imprimez des photos. Regardez les prix des consommables et repérez les constructeurs qui proposent des cartouches d'encre noire (celle que vous utiliserez le plus) de grande capacité. La connectivité est un autre critère à prendre en compte, d’autant que le câble USB qui relie généralement l’ordinateur à l’imprimante n’est pas fourni avec cette dernière. Si le Wi-Fi est désormais démocratisé, d’autres solutions sont à explorer. Prise Ethernet, compatibilité Bluetooth… Le « Wi-Fi direct », par exemple, permet de connecter facilement des périphériques Wi-Fi tels que smartphone, tablette ou ordinateur directement à l’imprimante sans passer par un routeur ou point d’accès. Il devient dès lors inutile d’allumer l’ordinateur pour imprimer depuis votre appareil. Dernière tendance : le NFC (Near Field Contact) permet de connecter rapidement et très simplement votre smartphone ou votre tablette à l’imprimante, puisqu’il suffit de rapprocher les deux appareils pour qu’ils puissent communiquer. Pour l’instant, les appareils compatibles restent cependant peu nombreux. Quoi qu’il en soit, pensez bien vos besoins en prenant en compte la position de votre imprimante dans votre domicile. La présence d’un lecteur de cartes mémoire de différents formats (SD, microSD notamment) pourrait vous être très utile si vous comptez imprimer des photos. À ce propos, certaines imprimantes sont compatibles PictBridge, une norme qui permet à un appareil photo numérique de communiquer simplement avec une imprimante, sans passer par un ordinateur et sans même avoir à transférer la carte mémoire. Dans le même ordre d’idée, vous pourriez être séduit par une imprimante capable d’accueillir une clé USB sur laquelle pourraient être directement enregistrés les documents scannés, par exemple. Là encore, c’est l’autonomie de l’appareil qui est visé, en évitant le recours à l’ordinateur. Un gain de temps pour l’utilisateur. En ces temps d’économie d’énergie, la consommation des différentes imprimantes est également un critère à considérer. À ce jeu-là, les imprimantes laser font souvent office de mauvaises élèves. Prenez également garde à la consommation en veille : certaines imprimantes jet d’encre sont équipées d’un dispositif qui permet de retarder le séchage des cartouches, dispositif qui demande une mise en veille permanente. Surveillez enfin le niveau de décibels en fonctionnement annoncé par les constructeurs. Au-delà de 50 dB, l'imprimante peut être considérée comme bruyante. Imprimante laser ou jet d'encre ? Bien qu'il existe différents types d'imprimantes, on distingue deux principales technologies d'impression : le laser et le jet d'encre. Une impression au jet d'encre est opérée par une tête d’impression se déplaçant le long d’un rail et déposant de minuscules gouttelettes sur le papier et qui sèche à l’air libre. Avec la technologie laser, la poudre d'encre est fusionnée au papier par un procédé électrostatique. Elle est dirigée puis fixée vers des zones préalablement magnétisées. Les principales différences entre ces deux technologies ? L’imprimante jet d’encre a la particularité d’être en général moins volumineuse et moins chère à l’achat. En revanche, les cartouches sont onéreuses et ont tendance à sécher si vous ne les utilisez pas. L’imprimante laser est traditionnellement plus rapide et moins bruyante qu’une imprimante à jet d’encre, et propose un coût à la page moindre. Elle est aussi plus à l’aise avec les impressions de texte que les imprimantes jet d’encre. Mais elle est chère (particulièrement les modèles multifonctions), consomme davantage d’énergie, reste plus volumineuse et affiche une qualité moindre en couleurs. Comme toujours, ce sont vos besoins qui vont dicter votre choix. Les personnes qui imprimeront régulièrement des documents en noir et blanc pourront sans crainte se tourner vers une imprimante laser. En revanche, si vous voulez imprimer quelques photos dans l’année ou que vous souhaitez privilégier la polyvalence de votre périphérique, mieux vaudra opter pour une imprimante jet d’encre. Choisir son imprimante en fonction du prix des cartouches Sans atteindre les sommets d’un Armagnac de 150 ans d’âge, l’encre d’imprimante fait partie des liquides les plus chers au monde, puisqu’elle revient à environ 2 000 euros le litre. Conséquence : si le prix de l’imprimante doit évidemment entrer en ligne de compte dans votre décision, celui du consommable doit également être un critère de choix. Dans ce cadre, le nerf de la guerre, c’est le prix à la page. Il se calcule aisément a posteriori en divisant le prix d’une cartouche par le nombre de pages imprimées. Méfiance tout de même : les imprimantes sont parfois vendues avec des cartouches qui contiennent moins d’encre ou de toner que les versions standards que vous achèterez par la suite. Si vous faites un calcul a posteriori, mieux vaut le faire avec d’autres consommables que ceux fournis avec une imprimante. Appréhender ce chiffre avant l’achat, c’est encore plus compliqué. Vous pouvez bien entendu vous référer à l’information fournie par le fournisseur (lorsqu’elle existe). Mais ces quantités annoncées ne correspondent évidemment pas à tous les usages. Pour acheter l’imprimante qui préserve votre portefeuille à long terme, mieux vaut réfléchir à la façon dont vous allez utiliser votre imprimante. Tout dépend d’abord du type de document que vous imprimez : plus vos pages sont chargées en texte, mais surtout en image, moins le nombre d’impressions possibles est important. De même, il faut prendre en compte vos habitudes : si vous imprimez de manière occasionnelle avec votre imprimante à jets d’encre, le nettoyage des têtes d’impression gaspillera une part importante de votre réserve d’encre à chaque allumage, ou encore pour éviter que l’encre ne sèche (certaines imprimantes sont équipées de tels dispositifs). Ce qui est vrai pour les imprimantes jet d’encre ne l’est toutefois pas pour les imprimantes lasers, qui ne procèdent pas à ce type de nettoyage. Réduire à le coût à la page Pour réduire les coûts à la page, il existe plusieurs solutions : - acheter des cartouches XL ; - privilégier les imprimantes avec cartouches couleurs séparées ; - tester des consommables compatibles ; - choisir un système d’abonnement aux consommables ; - baisser la qualité d’impression (le mode brouillon est suffisant dans certains cas) ; - modifier la police d’impression ; - n’imprimer que l’essentiel ; - réduire le document à imprimer (disposer deux pages réduites sur une seule feuille). Si certaines de ces propositions sont simples à mettre en œuvre (les cartouches XL ou en pack, passer en mode brouillon…), d’autres (système d’abonnement, choix de la police d’impression, cartouches compatibles…) méritent que nous nous y arrêtions un instant. Les encres compatibles, bonne ou mauvaise idée ? Les constructeurs recommandent tous, bien entendu, d’utiliser leurs cartouches. Mais le marché des consommables compatibles s’est considérablement développé, avec la promesse pour le consommateur de faire de belles économies. Uprint, Gener’ink ou Armor font partie des marques les plus connues. Des distributeurs en proposent aussi sous leur propre marque. C’est le cas de Boulanger, Auchan, Carrefour, Office dépôt, Tinkco, France toner… Toutefois, la compatibilité annoncée de ces cartouches non officielles est parfois confrontée à certaines limites. Le problème le plus fréquemment rencontré : l’apparition d’un message d’erreur indiquant la détection par l’imprimante de cartouches non officielles. Dans la plupart des cas, il suffit de passer outre pour pouvoir continuer à imprimer. Mais ce n’est pas toujours le cas. Certains modèles réagissent particulièrement mal à l’introduction de consommables dits compatibles et bloquent purement et simplement toute impression. Pensez, dans ce cas, à vous tourner vers le fournisseur d’encre qui, le cas échéant, pourra procéder à un échange, voire à un remboursement. À la condition, évidemment, que votre modèle d’imprimante apparaisse bien dans le descriptif mis à votre disposition pour le vendeur, ou, mieux, sur l’emballage de vos consommables défectueux. Il n’est pas rare non plus de voir une imprimante déclarer vide une cartouche compatible alors qu’il reste manifestement de l’encre dans cette dernière. Un problème lié à la difficulté rencontrée par l’imprimante à évaluer la quantité d’encre restante. Une information qui, naturellement, vous échappe également. Enfin, de nombreux tests démontrent que la qualité d’impression des cartouches compatibles n’égale que rarement celle obtenue avec les consommables officielles. Couleurs fades, contours imprécis… Certaines cartouches compatibles, parfois parmi les plus chères, ne sont pas toujours à la hauteur. Toutefois, si ces inconvénients existent, ils ne freinent pas les consommateurs qui se tournent de plus en plus vers ces solutions qui promettent 30 à 60% d’économies par rapport aux cartouches officielles. Restez toutefois vigilant : ces réductions tiennent souvent plus compte du prix d’achat des cartouches sans prendre en compte le nombre de pages imprimées. Or, pour évaluer le coût véritable de vos impressions, ces deux chiffres sont à considérer, afin de calculer le coût à la page. Si les encres compatibles sont une solution à considérer, encore faut-il que votre imprimante soit éligible. En effet, il se passe souvent quelques mois entre la commercialisation d’un modèle et l’arrivée sur le marché des consommables compatibles. De même, si vous optez pour un modèle exotique, vous risquez de rencontrer quelques difficultés à dénicher une encre compatible. Un mot sur le laser, puisqu’il existe également un marché en matière de toners compatibles. Si les problématiques évoquées juste avant (existence de consommables compatibles en fonction du choix de votre imprimante) restent d’actualité, celles qui concernent la compatibilité même sont moins marquées. Les messages d’erreur sont rares, et la qualité d’impression reste souvent au rendez-vous. Les constructeurs contre-attaquent Depuis le pionnier HP (et son Instant Ink) en 2015, Epson ou encore Brother ont perçu le danger des encres compatibles et ont décidé de réagir avec des systèmes d’abonnement. Le principe : une facturation à la page, et des formules (50, 300, 500 pages…) qui correspondent à l’utilisation de votre imprimante. L’avantage : plus besoin de commander l’encre, dont l’envoi est déclenché dès qu’il ne reste plus que 30% dans vos cartouches. Mais surtout, un coût à la page nettement réduit, dès lors que vous respectez votre formule. C’est particulièrement vrai pour ceux qui impriment des pages « chargées » (des photos, par exemple). Inconvénient : mieux vaut évaluer précisément vos besoins avant de choisir une formule pour éviter les onéreux dépassements. Par ailleurs, tous les modèles ne sont pas compatibles avec ces formules par abonnement. Un autre critère à vérifier avant l’achat. Enfin, votre imprimante doit forcément être connectée à Internet pour fonctionner. Du choix de la police d’écriture En 2014, un jeune adolescent de 14 ans a conseillé à l’état américain d’écrire en Garamond, une police censée économiser l’encre et préserver l’environnement (moins de cartouches, moins de pollution). L’économie présentée était de l’ordre de 24%. Un calcul toutefois faussé par le fait que Garamond est, à taille de police égale, plus petite de 15% par rapport à une Comic Sans MS, par exemple. Avec, pour conséquence, une lisibilité moindre. Des élèves de l’école d’ingénieurs INP-Pagora de Grenoble ont, quant à eux, pris la lisibilité en ligne de compte dans leur étude. Leur projet scientifique, qui visait à aboutir à une moindre consommation d’encre lors de l’impression de documents destinés aux étudiants, a mis en lumière les Arial 10 et 11, ou les Comic Sans MS 10 et 11. D’autres polices sont réputées offrir un bon ratio lisibilité / consommation : Ryman Eco, Ecofont, ou encore Century Gothic N’imprimez que l’essentiel Toujours dans l’optique de réduire votre coût à la page, vous pouvez imprimer en brouillon que cela s’y prête : le coloriage du petit dernier, un billet de train, une recette de cuisine… Certains documents qui visent une consultation ou une utilisation limitée dans le temps ne méritent parfois pas qu’on y consacre une qualité d’impression exemplaire.
10/03 | Imprimante
Comment choisir la meilleure imprimante photo ? Les meilleures imprimantes photos :1. Fuji Instax Share SP-3, le retour du format carré2. Ciaat Photobee, un outsider bien inspiré3.Kodak Mini Printer, un super ratio qualité/ dimensions4. Canon Selphy CP1300 , la qualité à un prix abordable5. Canon Pixma IP7250 , l’impression photo en un clin d’œil Parmi les meilleures imprimantes 2019, les modèles dédiés à l’impression des photos, et particulièrement ceux conçus pour le nomadisme, sont ceux qui constituent le marché le plus dynamique, et sans doute le plus innovant. Vous cherchez à vous équiper de l’une de ces imprimantes ? Voici notre sélection des meilleures imprimantes photo ! Notre sélection des meilleures imprimantes photos 1. Fuji Instax Share SP-3, le retour du format carré Acheter la Fuji Instax Share SP-3 chez Amazon Les plus+ Compatible avec le format Instax Square+ Autonomie remarquable+ Application exemplaire Les moins- Une colorimétrie perfectible- Coût à la photo Déclinaison la plus récente de l’imprimante nomade de Fuji, cette SP3 a pour avantage d’être compatible avec le format Instant Square carré 62 x 62 mm de la marque, sans (trop) sacrifier la compacité de l’appareil (13 x 12 x 4,5 cm environ), dont les aptitudes au nomadisme restent intactes, notamment grâce à une autonomie très satisfaisante, à un poids toujours minime (312 g) et à une compatibilité Wi-Fi Direct, qui lui permet de se connecter aussi bien à votre téléphone qu’à votre ordinateur. De même, alors que certains concurrents font l’économie d’une application bien pensée et bien finie, celle proposée par Fuji offre une prise en main et une ergonomie remarquable. Dommage simplement que les progrès réalisés par Fuji ne s’appliquent pas à la colorimétrie des photos produites, qui subissent des dominantes de couleurs parfois marquées. Enfin, et comme c’était le cas sur le SP2 du constructeur, le coût à la photo est élevé, du fait du tarif prohibitif du papier Fuji. Mais si vous êtes un fan du format carré du Fuji et que vous êtes décidé à céder aux sirènes du vintage, alors l’Instax Share SP-3 vous sera sans doute de l’œil. 2. Ciaat Photobee, un outsider bien inspiré Acheter la Ciaat Photobee chez Amazon Les plus+ Format de poche+ Format de poche+ Coût à la photo modéré Les moins- Fragilité des recharges- Autonomie un peu juste Utilisant la sublimation thermique, la PhotoBee de CIAAT propose une expérience tout à fait convaincante, notamment grâce à des clichés au large format (89 x 58 mm, point une résolution de 310 dpi) et au rendu fidèle. Les impressions produites par la PhotoBee ne semblent en effet pas souffrir de dominantes particulières. Sur le papier, ses aptitudes nomades sont excellentes, aidées en cela par un format de poche (14,7 x 9,6 x 2,5 cm, 363 g) et une autonomie annoncée de 30 tirages. Hélas, les différents tests montrent que ce chiffre n’est jamais atteint, et globalement, la PhotoBee semble manquer d’un peu de souffle. Vous pourrez vous consoler en remarquant que le coût à la photo est bien maîtrisé avec cet appareil, dont les recharges de 12 photos (attention lors du transport, elles sont fragiles !) ne sont les plus onéreuses du marché. 3.Kodak Mini Printer, un super ratio qualité/ dimensions Acheter la Kodak Mini Printer chez Amazon Les plus+ Photos détaillées et contrastées+ Coût à la photo modéré+ Tarif abordable Les moins- Plus lente et bruyante que la concurrence- Autonomie très faible Très proche par son format de la PhotoBee, la Kodak Mini Printer utilise, elle aussi, la sublimation thermique pour produire des clichés dont la taille est, là encore, très similaire à ce que propose l’imprimante de CIAAT. Les ressemblances ne s’arrêtent pas là, puisque les deux modèles ont en commun une autonomie un peu juste (annoncée à 20 tirages ici), et une compatibilité Wi-Fi Direct, qui autorise une connexion simplifiée avec votre smartphone comme avec votre ordinateur. La Mini Printer va toutefois un peu plus loin en proposant une connexion NFC, propre aux smartphones. De même, elle remporte le match sur la balance, puisqu’elle n’accuse que 238 g à la pesée ! Un vrai poids plume. Enfin, les clichés produits semblent bien détaillés et contrastés : si vous ajoutez à cela un coût à la photo plutôt bien maîtrisé, cette imprimante signée Kodak pourrait bien vous séduire… si vous n’êtes pas trop pressé d’obtenir vos clichés (il faut près de 90 s à l’imprimante pour sortir une photo) ! 4. Canon Selphy CP1300 , la qualité à un prix abordable Acheter la Canon Selphy CP1300 chez Amazon Les plus+ Prix attractif+ Couleurs fidèles+ Impression brillante ou satinée sans changer de papier Les moins- Noirs pas assez profonds- Transportable, mais pas portable Dans un tout autre format, plus encombrant (18,6 x 13,6 x 6,3 cm, 860 g), Canon propose avec sa Selphy CP1300, une autre expérience. On ne parle plus ici d’imprimante nomade ou portable, mais plutôt de transportable. De ce fait, les clichés produits sont plus grands : la CP1300 peut sortir du 10 x 15 comme du 8,6 x 5,4 (voire plus petit encore). Pour autant, ce modèle reste équipé d’une batterie (en plus de pouvoir être branché sur secteur) qui lui garantit une autonomie (annoncée) de 54 tirages. Côté qualité de l’impression, Canon a amélioré son précédent modèle et propose, grâce au procédé de sublimation thermique, une impression rapide, avec des clichés aux couleurs bien ajustées et à la résolution (standard) de 300 dpi. Seul petit bémol : des noirs qui manquent un peu de profondeur et nuisent au contraste des photos produites. Pour envoyer vos photos sur cette imprimante, vous pouvez passer par le Wi-Fi Direct ou AirPrint, mais aussi par le lecteur de cartes mémoire dont dispose la CP1300. Notez enfin une très bonne initiative de Canon : donner la possibilité de choisir entre impression brillante ou satinée sans avoir à changer de papier. Un vrai confort pour l’utilisateur ! 5. Canon Pixma IP7250, l’impression photo en un clin d’œil Acheter la Canon Pixma IP7250 chez Amazon Les plus+ Recto verso auto, deux bacs + Connectivité avancée, Impression sur CD+ Compacité Les moins- Bruyante et lente au démarrage- Nettoyage des têtes fréquent Loin des imprimantes portables ou même transportables, ce modèle signé Canon a vocation a resté bien sagement dans votre bureau. L’usage proposé n’est en effet ici pas du tout le même, et ce produit répond davantage à ceux qui sont à la recherche d’une imprimante photo qui s’approche d’une qualité professionnelle, qui reste compacte et offre un panel de fonctionnalités intéressant. Si c’est votre cas, vous pourriez bien être séduit par cette Pixma IP7250 qui offre, pêle-mêle, une connectivité Wi-Fi Direct et AirPrint, un mode recto-verso automatique (il est vrai, pas toujours utile en photo), et même l’impression sur CD / DVD / Bluray. Côté impression, vous pouvez compter sur une goutte précise (1 pl) et sur une résolution particulièrement élevée (9 600 x 2 400). Ce modèle est naturellement équipé de cartouches séparées, au nombre de 5. Ses défauts ? Une certaine lenteur pour la première impression, des nuisances sonores non négligeables, mais surtout un prix à la page qui grimpe vite, grevé par un nettoyage des têtes d’impression trop fréquent, comme souvent chez Canon. Quelques conseils pour choisir votre imprimante photo : La mode des imprimantes photo portables Autrefois réservée à des usages bien spécifiques, l’imprimante photo nomade est aujourd’hui particulièrement plébiscitée. Parce que la photo en elle-même s’est largement démocratisée. Nombreux sont aujourd’hui les particuliers à être équipés d’un reflex ou d’un compact hybride capables de produire des photos flatteuses dans toutes les conditions de lumière. Sortir ces images de l’écran de l’appareil est alors une tentation forte, notamment lors d’un anniversaire, d’un mariage, ou toute autre occasion festive. Un tel appareil permet à l’hôte d’offrir à ses invités des souvenirs de la journée ou de la soirée. Il peut également servir pour un usage professionnel et permettre aux photographes d’ajouter un petit plus à leurs services habituels. Une petite imprimante photo : avantages et limites Les progrès technologiques en matière de compacité et d’endurance des batteries ont permis aux imprimantes nomades des performances à même de satisfaire le plus grand nombre. Toutefois, toutes ne se valent pas en la matière. Il est donc primordial de contrôler le poids, la taille, l’autonomie, la capacité en matière de papier photo avant de faire votre choix. En bien entendu, le rendu est important : vérifiez les formats compatibles ainsi que la qualité des photos avant l’achat. Ce sont tous ces critères que nous avons évalués au moment d’établir notre sélection des meilleures imprimantes photo. Vous souhaitez explorer d’autres possibilités en matière d’impression ? N’hésitez pas à consulter nos autres comparatifs d’imprimantes :meilleures imprimantes lasermeilleures imprimantes multifonctionsmeilleures imprimantes jet d’encre
07/03 | Imprimante
Comment choisir la meilleure imprimante multifonction ? Les meilleures imprimantes multifonctions :1. Canon Pixma TS8150, la multifonction sans faille2. Canon Pixma TS6150, peut-être le meilleur compromis3. HP Envy Photo 7830 , quand bureautique rime avec Instant Ink4. Brother MFC-J5330DW, la polyvalence jusqu’au A35. Samsung SL-C480W, multifonction et laser Parmi les meilleures imprimantes 2019, les modèles multifonctions ont une bonne place. C’est en effet ce type d’imprimantes qui est le plus vendu en France. Vous cherchez à vous équiper de l’un de ces modèles ? Voici notre sélection des meilleures imprimantes multifonctions ! Notre sélection des meilleures imprimantes multifonctions 1. Canon Pixma TS8150, la multifonction sans faille Acheter la Canon Pixma TS8150 chez Amazon Les plus+ Compacité remarquable+ Excellente qualité d’impression+ Recto-verso automatique Les moins- Pas de numérisation si l’imprimante est connectée en réseau (et pas au PC)- Nettoyage fréquent des têtes d’impression Si vous avez un budget plus conséquent, passer de la 6150 à la 8150 est sans doute une bonne idée. Vous gagnez (heureusement) le lecteur de carte mémoire, la résolution du scanner augmente (2 400 x 4 800) et la qualité en photo s’améliore même encore. On conserve bien entendu le mode recto-verso automatique, l’excellente compacité du produit, la vitesse d’impression, la connectivité sans faille, l’alimentation en papier par l’avant ou par le dessus et des nuisances sonores et une consommation d’énergie bien maîtrisées. Seul bémol, comme souvent chez Canon : un nettoyage des têtes d’impression un peu trop fréquent. Heureusement que l’imprimante est dotée de 6 cartouches séparées, qui permettent de les changer individuellement. 2. Canon Pixma TS6150, peut-être le meilleur compromis Acheter la Canon Pixma TS6150 chez Amazon Les plus+ Compacité remarquable+ Qualité d’impression, même en photo+ Connectivité (Wi-Fi et Bluetooth) Les moins- Pas de lecteur SD- Nettoyage fréquent des têtes d’impression Un best seller, et c’est mérité ! Cette imprimante signée Canon propose des performances remarquables à un prix très raisonnable. Certes, la vitesse d’impression n’égale pas celle d’une imprimante professionnelle, et encore moins celle d’un modèle laser, mais les pages défilent tout de même au rythme de 15 par minute (et 10 en couleurs). À propos de couleurs, sachez que cette imprimante, équipée de 5 cartouches, se débrouille plutôt très bien lorsqu’il s’agit de matérialiser les photos du petit dernier, sa résolution lui permettant d’effectuer de bons tirages jusqu’au format A4. Plutôt silencieuse et peu énergivore, elle est également ultra connectée, avec une compatibilité Wi-Fi Direct, AirPrint, Cloud Print et même Bluetooth, ce qui reste encore relativement rare sur le marché. Dernier élément à connaître : ce modèle est équipé d’une double alimentation en papier : soit par le dessus, comme de très nombreuses imprimantes, soit par l’avant, via un petit bac à ciel ouvert. Évidemment, il vous faut faire l’impasse sur le chargeur de documents (compacité oblige) et, plus gênant, sur un lecteur de cartes mémoire. Mais en échange, vous disposez d’un mode recto-verso automatique qui vous évitera la corvée de l’action manuelle, parfois à l’origine d’erreurs… 3.HP Envy Photo 7830, quand bureautique rime avec Instant Ink Acheter la HP Envy Photo 7830 chez Amazon Les plus+ Compatible Instant Ink+ Recto-verso auto+ Connectivité, large écran tactile Les moins- Prix des consommables hors Instant Ink- Colorimétrie perfectible Directement confrontée à la série Pixma TS8000 (par son prix et son positionnement), cette Envy 7830 offre un chargeur en plus, une prise Ethernet, et surtout la compatibilité avec Instant Ink qui doit, en principe, vous assurer de substantielles économies. Un choix à considérer d’autant plus attentivement que l’imprimante n’est équipée que de deux cartouches d’encre. À bon entendeur… Dommage, en revanche, que HP n’ait pas mieux soigné la colorimétrie : si vous souhaitez imprimer des photos en nombre, peut-être mieux vaut vous tourner vers le modèle Canon. Pour le reste, les deux modèles se valent : vitesses d’impression similaires (une page toutes les 6 secondes en couleurs, toutes les 4 secondes en noir et blanc), consommations proches… Les nuisances sonores, c’est à noter, sont en revanche plus importante côté HP. Et cela peut jouer dans la balance au moment du choix. 4. Brother MFC-J5330DW, la polyvalence jusqu’au A3 Acheter la Brother MFC-J5330DW chez Amazon Les plus+ Format A3+ Chargeur de documents+ Prix compétitif Les moins- Écran tactile un peu trop sensible- Menus mal pensés Issue de la gamme Business Smart du constructeur, cette imprimante a vu son prix chuter ces derniers mois, tant et si bien qu’elle devient intéressante, même pour les particuliers. Ses atouts sont en effet nombreux : des pages qui sortent en rafale (22 ppm en noir et blanc, 20 ppm en couleurs), un large bac de 250 feuilles, une compatibilité Wi-Fi Direct et AirPrint, un chargeur de documents et un mode recto-verso automatique… Cette imprimante multifonction ne souffre finalement que de très peu de défauts, mis à part un écran tactile peu pratique, un encombrement important et une consommation en impression un peu élevée (29 W). Le prix pour imprimer en A3, le vrai plus de ce modèle au très bon rapport qualité / prix. Le A3 n’est en effet pas si répandu que ça à ce tarif, et si vous avez un besoin spécifique qui vous amène à considérer ce format, ce modèle Brother pourrait bien être une bonne réponse à votre problème. 5. Samsung SL-C480W, multifonction et laser Acheter la Samsung SL-C480W chez Amazon Les plus+ Laser et couleur+ Connectivité Wi-Fi Direct et NFC+ Compacité Les moins- Installation du Wi-Fi pas si simple- Écran un peu petit, bac qui dépasse Terminons cette sélection par un modèle multifonction… laser ! En effet, cette technologie est de plus en plus accessible, et ce modèle signé Samsung en est la preuve. Certes, ce n’est pas l’imprimante la mieux conçue qu’il soit (un bac qui dépasse et qui grève la compacité de l’appareil, un Wi-Fi semble-t-il complexe à mettre en place, un écran sur deux lignes un peu petit), mais elle fait le travail en toute discrétion (bonne compacité malgré tout et nuisances sonores très modérées). Cerise sur le gâteau, elle propose la couleur à un prix raisonnable, grâce à ses 4 cartouches séparées. Notez également la présence du NFC et d’une prise Ethernet, qui complètent avantageusement la connectivité de l’appareil. Pour qui cherche à s’équiper d’une imprimante multifonction laser, plus rapide et économique (à termes) mais tout aussi polyvalente qu’une imprimante jet d’encre, ce modèle est sans nul doute une référence à considérer au moment du choix. Et c’est d’autant plus vrai si vous guettez les bonnes affaires : cette imprimante est déjà apparue dans les 200 euros sur le net. À ce tarif, c’est une très bonne affaire. Quelques conseils pour choisir votre imprimante multifonction : Quels choix pour mon imprimante multifonction ? Jet d’encre ou laser ? Le premier choix qui s’offre à vous concerne la technologie d’impression. Même si les modèles jet d’encre représentent l’écrasante majorité du marché, il existe désormais des imprimantes multifonctions utilisant la technologie laser. Mieux, certains de ces périphériques sont capables d’imprimer en couleurs, offrant toutes les possibilités propres à une imprimante polyvalente. Imposante ou compacte ? Le second choix concerne la taille de votre appareil : si vous disposez de suffisamment de place, vous pourrez profiter de bas de plusieurs centaines de pages, d’un écran tactile de grande dimension, et pourrez opter pour un modèle laser, toujours plus imposant. Si au contraire la place manque, vous pourrez choisir un modèle plus compact. Encre par abonnement ou pas ? Le dernier choix concerne les consommables des imprimantes jet d’encre. Si vous êtes de ceux dont les usages les conduisent à opter pour des formules à la page (HP InstantInk par exemple), il vous faudra acquérir une imprimante compatible. Attention : ces formules peuvent effectivement se révéler très avantageuses d’un point de vue tarifaire, mais il convient de bien évaluer ses besoins en matière d’impression (rythme, type de documents…) avant de choisir son abonnement. Test d'imprimante multifonction : les critères à contrôler Les fiches techniques des imprimantes sont parfois assez touffues. Sur quels critères devez-vous concentrer votre attention pour bien choisir une imprimante multifonction ? Sur quels chiffres devez-vous établir votre comparaison ? La résolution d’impression et celle du scanner, la vitesse d’impression (mais attention, les données constructeurs ne représentent pas souvent votre usage réel), la connectivité (Wi-Fi Direct, Bluetooth, NFC…), la présence d’un lecteur de carte, d’un port USB, les consommation et nuisances sonores. Ce sont tous ces éléments que nous avons mis en balance ici pour vous livrer notre sélection des meilleures imprimantes multifonctions. Enfin, habitué au tactile avec votre smartphone et/ou votre tablette (voire votre PC portable), il est peut-être inenvisageable pour vous de vous en passer sur votre imprimante. Pensez donc à vérifier ce point. Vous souhaitez explorer d’autres possibilités en matière d’impression ? N’hésitez pas à consulter nos autres comparatifs d’imprimantes : meilleures imprimantes lasermeilleures imprimantes photomeilleures imprimantes jet d’encre
07/03 | Imprimante
Comment choisir la meilleure imprimante laser ? Les meilleures imprimantes laser :1. Brother HL-L2310D, petite, simple, mais quelle rapidité !2. Brother HL-3140CW, la couleur à petit prix 3. Brother DCP-L2530DW, une multifonction très véloce 4. Samsung SL-C480W, multifonction et couleur5. HP laserjet pro M281FDW, une polyvalente taillée pour les PME Autrefois réservée aux entreprises, la technologie laser est aujourd’hui accessible à tous. Et elle offre d’indéniables avantages par rapport aux traditionnelles imprimantes jet d’encre. C’est ainsi que, parmi nos sélections des meilleures imprimantes 2019, nous avons choisi des imprimantes laser. Vous cherchez à vous équiper de l’un de ces modèles ? Voici notre sélection des meilleures imprimantes laser ! Notre sélection des meilleures imprimantes laser 1. Brother HL-L2310D, petite, simple, mais quelle rapidité ! Acheter la Brother HL-L2310D chez Amazon Les plus+ Très véloce+ Compacité remarquable+ Recto-verso automatique Les moins- Pas de Wi-Fi- Un peu bruyante Une imprimante laser compacte, rapide et efficace à moins de 80 euros, ça vous tente ? Dans ce cas, penchez-vous sur ce modèle signé Brother, qui dispose de quelques atouts de charme, en plus de son prix réduit. Le premier d’entre eux est sa vitesse d’impression : annoncée à 30 pages par minute, cette imprimante semble dans la pratique être effectivement très véloce, ce qui n’est pas sans incidence, au passage, sur le niveau sonore de la pièce : malgré les 48 dB(A) annoncés par le constructeur, cette imprimante semble un peu bruyante à l’usage, du moins pour un modèle laser. Son large bac de 250 feuilles et surtout son mode recto-verso automatique (un must à ce prix !) finissent en revanche de nous convaincre. Dommage simplement que Brother a fait l’économie d’une connectique Wi-Fi, sachant que même l’Ethernet manque. Il vous faudra vous contenter d’un bon vieux câble USB (non fourni…). En 2019, c’est un peu juste, monsieur Brother ! 2. Brother HL-3140CW, la couleur à petit prix Acheter la Brother HL-3140CW chez Amazon Les plus+ Laser couleur+ Connectivité (Wi-Fi Direct, AirPrint, Google Cloud Print)+ Prix raisonnable Les moins- Alerte de remplacement toner précoce- Pas de recto verso automatique La technologie laser ne se cantonne pas à noir et blanc. Et si vous avez besoin d’imprimer en couleur, voici un modèle qui peut vous l’offrir, sans vous coûter un rein (à l’heure où nous écrivons ces lignes, elle dépasse de peu la centaine d’euros). Dénichée là encore chez Brother (un des grands acteurs de l’impression laser), cette imprimante profite donc de 4 toners séparés pour sortir vos documents couleurs, le tout avec une vélocité intéressante (18 pages par minutes annoncées). Elle dispose d’un bac à la capacité conséquente (250 pages), mais ne dispose pas de mode recto-verso, contrairement au modèle présenté précédemment. Un petit regret. Rien à dire en revanche côté connectivité, avec une compatibilité Wi-Fi Direct, AirPrint, Cloud Print et même NFC pour ceux qui voudrait imprimer depuis leur smartphone. Parmi les défauts relevés durant nos recherches, nous avons noté plusieurs témoignages qui évoquaient une alerte de remplacement de toner bien trop anticipée : pas de panique, il suffit d’ignorer le message pour continuer vos impressions jusqu’à épuisement du toner. 3. Brother DCP-L2530DW, une multifonction très véloce Acheter la Brother DCP-L2530DW chez Amazon Les plus+ Multifonction+ Vitesse d’impression étonnante+ Recto verso automatique Les moins- Écran un peu petit- Un peu bruyante (pour une laser) Si certains ont besoin de couleurs, d’autres recherchent avant tout la polyvalence. Ce besoin pourrait être comblé par ce modèle signé (encore) Brother, qui affiche peu ou prou les mêmes avantages que la référence précédente : connectivité exemplaire (Wi-Fi Direct, AirPrint, Cloud Print…), grand bac de 250 feuilles, vitesse d’impression très satisfaisante (annoncée à 30 pages par minute). Le petit plus de ce produit ? Son mode recto-verso automatique, qui évite la fastidieuse intervention manuelle. Son petit moins ? L’absence d’un chargeur de documents, qui aurait pourtant si bien complété les aptitudes polyvalentes de cette imprimante. On regrettera également la taille de l’écran et le niveau des nuisances sonores générées, un peu élevé pour une imprimante laser. 4. Samsung SL-C480W, multifonction et couleur Acheter la Samsung SL-C480W chez Amazon Les plus+ Multifonction couleur+ Connectivité (Wi-Fi Direct, NFC, cloud)+ Bonne qualité d’impression Les moins- Écran peu lisible- Le bac d’alimentation dépasse Si vous voulez marier la couleur à la polyvalence, nous vous conseillons de vous intéresser à ce modèle signé Samsung. Certes, ce n’est pas l’imprimante la mieux conçue qu’il soit (un bac qui dépasse et qui grève la compacité de l’appareil, un Wi-Fi semble-t-il complexe à mettre en place, un écran sur deux lignes un peu petit), mais elle fait le travail en toute discrétion (bonne compacité malgré tout et nuisances sonores très modérées). Elle propose donc la couleur, grâce à ses 4 toners séparés, mais il faudra être patient pour voir sortir vos chatoyants documents (environ 15 s, contre à peine plus de 3 pour un document monochrome). Notez également la présence du NFC et d’une prise Ethernet, qui complètent avantageusement la connectivité de l’appareil. Pour qui cherche à s’équiper d’une imprimante multifonction laser, plus rapide et économique (à termes) mais tout aussi polyvalente qu’une imprimante jet d’encre, ce modèle est sans nul doute une référence à considérer au moment du choix. Et c’est d’autant plus vrai si vous guettez les bonnes affaires : cette imprimante est déjà apparue dans les 200 euros sur le net. À ce tarif, cela devient une très bonne affaire. 5. HP laserjet pro M281FDW, une polyvalente taillée pour les PME Acheter la HP laserjet pro M281FDW chez Amazon Les plus+ Grand écran tactile et connectivité complète+ Rapidité d’impression+ Chargeur de documents Les moins- Pas de recto-verso pour les scanner- Démarrage un peu long Si vous ne souhaitez faire aucun compris, nous pouvons vous proposer cette imprimante de la gamme Laserjet Pro de HP. Un modèle auquel nous avons eu un peu de mal à trouver des défauts, même s’ils existent. L’impossibilité, par exemple, de scanner les documents en recto-verso. Un peu gênant dans cette gamme de prix. Ou encore une mise en branle un peu lente. Enfin, un tarif élevé (près de 300 euros) pour un particulier, mais qui reste abordable pour une entreprise. Pour le reste, on ne peut que se réjouir : les impressions couleurs (s’appuyant sur 4 toners séparés) comme monochromes sortent à une vitesse supérieure à 20 pages par minute (d’après HP), l’imprimante dispose d’un bac à la confortable capacité de 250 pages, elle est équipée d’un chargeur de documents et d’un mode recto-verso automatique, elle propose une connectivité sans faille (Ethernet, Wi-Fi Direct, AirPrint, Cloud Print, numérisation vers une adresse email)… Enfin, cette LaserJet Pro affiche sur un grand écran couleur tactile de 7,6 cm, vous permettant de réaliser vos opérations dans le plus grand des conforts. Le tout, dans un format finalement pas si encombrant que ça. Quelques conseils pour choisir votre imprimante photo : Quelle imprimante laser choisir ? Les imprimantes laser ont souvent été assimilées à de gros copieurs professionnels particulièrement encombrants. Aujourd’hui, si ces appareils existent toujours, d’autres modèles plus compacts ont fait leur apparition et peuvent désormais équiper les particuliers qui impriment régulièrement des documents autres que des photos (pour lesquelles les imprimantes jet d’encre restent plus performantes). Afin de choisir la meilleure imprimante laser, songez également à votre usage : avez-vous besoin de la couleur ? D’un modèle multifonction ? Des deux ? La variété de références est aujourd’hui suffisante pour que vous trouviez le modèle qui vous convient le mieux, sans (trop) de compromis. Test d'imprimante laser : les critères à contrôler Les fiches techniques des imprimantes sont parfois assez touffues. Sur quels critères devez-vous concentrer votre attention pour choisir la meilleure imprimante laser ? La résolution d’impression et celle du scanner (dans le cas d’une imprimante multifonction), la vitesse d’impression (mais attention, les données constructeurs ne représentent pas souvent votre usage réel), la connectivité (Wi-Fi Direct, Bluetooth, NFC…), présence d’un lecteur de carte, d’un port USB, consommation et nuisances sonores. Habitué au tactile avec votre smartphone et/ou votre tablette (voire votre PC portable), il est peut-être inenvisageable pour vous de vous en passer sur votre imprimante. Pensez donc à vérifier ce point. Certains modèles sont équipés d’un mode recto-verso automatique, et / ou d’un chargeur de documents (pour les modèles multifonctions) : autant d’éléments à prendre en compte, car ils peuvent vous faciliter la vie. Pour concocter notre sélection des meilleures imprimantes laser, voilà donc tous les critères que nous avons mis dans la balance. Vous souhaitez explorer d’autres possibilités en matière d’impression ? N’hésitez pas à consulter nos autres comparatifs d’imprimantes : meilleures imprimantes photosmeilleures imprimantes multifonctionsmeilleures imprimantes jet d’encre
07/03 | Imprimante
Comment choisir la meilleure imprimante jet d'encre ? Les meilleures imprimantes jet d'encre :1. HP Envy 4527, le recto-verso automatique à prix léger2. Canon Pixma TS6150, peut-être le meilleur compromis3. Canon Pixma IP7250, tout pour l’impression4. Hp Envy Photo 7830, quand bureautique rime avec Instant Ink 5. Epson Workforce WF-100, l’impression bureautique nomade Malgré l’arrivée sur le marché de l’imprimante de modèles laser à des prix compétitifs, les modèles jet d’encre restent les plus polyvalents. Pas étonnant de les retrouver en nombre dans nos sélections des meilleures imprimantes 2019. Vous cherchez à vous équiper d’une imprimante jet d’encre ? Suivez le guide ! Notre sélection des meilleures imprimantes jet d'encre 1. HP Envy 4527, le recto-verso automatique à prix léger Acheter la HP Envy 4527 chez Amazon Les plus+ Recto-verso automatique+ Compatible Instant Ink+ Connectivité et écran tactile… Les moins- … dont la qualité pourrait être meilleure- prix des cartouches (sans abonnement) Parmi les imprimantes jet d’encre, les modèles multifonctions sont présents dans une écrasante majorité. Cette Envy 4527 de chez HP ne fait pas exception. Capable, donc, de scanner (sur une résolution de 1 200 par 1 200 dpi), de copier et d’imprimer (en 4 800 par 1 200 dpi), comme toute imprimante polyvalente. Mais elle fait un peu plus. Connectivité Wi-Fi, Wi-Fi Direct, Apple AirPrint et HP ePrint. Bien. Bac d’entre de 100 feuilles. Pas mal. Impression recto-verso automatique ? À ce prix-là, ça devient très intéressant. Cerise sur le gâteau : la compatibilité HP Instant Ink, qui vous permet d’utiliser le programme d’abonnement du constructeur et de réaliser de substantielles économies (si vous connaissez bien vos besoins en matière d’impression). Une option à considérer d’autant plus attentivement que l’imprimante n’est dotée que de deux cartouches. À bon entendeur… Plébiscitée par les consommateurs, cette imprimante se trouve actuellement autour des 75 euros. Le prix pour une bonne imprimante polyvalente, qui devrait contenter la plupart d’entre vous, malgré une vitesse d’impression plutôt faible (9,5 pages en noir et blanc, 6,8 en couleurs) et un écran certes tactile, mais dont la qualité n’est pas exemplaire. 2. Canon Pixma TS6150, peut-être le meilleur compromis Acheter la Canon Pixma TS6150 chez Amazon Les plus+ Compacité remarquable+ Qualité d’impression, même en photo+ Connectivité (Wi-Fi et Bluetooth) Les moins- Nettoyage fréquent des têtes d’impression- Pas de lecteur SD ! Un best seller, et c’est mérité ! Cette imprimante signée Canon propose des performances remarquables à un prix très raisonnable. Certes, la vitesse d’impression n’égale pas celle d’une imprimante professionnelle, et encore moins celle d’un modèle laser, mais les pages défilent tout de même au rythme de 15 par minute (et 10 en couleurs). À propos de couleurs, sachez que cette imprimante, équipée de 5 cartouches, se débrouille plutôt très bien lorsqu’il s’agit de matérialiser les photos du petit dernier, sa résolution lui permettant d’effectuer de bons tirages jusqu’au format A4. Plutôt silencieuse et peu énergivore, elle est également ultra connectée, avec une compatibilité Wi-Fi Direct, AirPrint, Cloud Print et même Bluetooth, ce qui reste encore relativement rare sur le marché. Dernier élément à connaître : ce modèle est équipé d’une double alimentation en papier : soit par le dessus, comme de très nombreuses imprimantes, soit par l’avant, via un petit bac à ciel ouvert. Évidemment, il vous faut faire l’impasse sur le chargeur de documents (compacité oblige) et, plus gênant, sur un lecteur de cartes mémoire. Mais en échange, vous disposez d’un mode recto-verso automatique qui vous évitera la corvée de l’action manuelle, parfois à l’origine d’erreurs… 3. Canon Pixma IP7250, tout pour l’impression Acheter la Canon Pixma IP7250 chez Amazon Les plus+ Recto verso auto, deux bacs | Compacité+ 5 cartouches, gouttes de 1 pl+ Connectivité avancée, Impression sur CD Les moins- Bruyante et lente au démarrage- Nettoyage des têtes fréquent Loin des imprimantes portables ou même transportables, ce modèle signé Canon a vocation a resté bien sagement dans votre bureau. L’usage proposé n’est en effet ici pas du tout le même, et ce produit répond davantage à ceux qui sont à la recherche d’une imprimante photo qui s’approche d’une qualité professionnelle, qui reste compacte et offre un panel de fonctionnalités intéressant. Si c’est votre cas, vous pourriez bien être séduit par cette Pixma IP7250 qui offre, pêle-mêle, une connectivité Wi-Fi Direct et AirPrint, un mode recto-verso automatique (il est vrai, pas toujours utile en photo), et même l’impression sur CD / DVD / Bluray. Côté impression, vous pouvez compter sur une goutte précise (1 pl) et sur une résolution particulièrement élevée (9 600 x 2 400). Ce modèle est naturellement équipé de cartouches séparées, au nombre de 5. Ses défauts ? Une certaine lenteur pour la première impression, des nuisances sonores non négligeables, mais surtout un prix à la page qui grimpe vite, grevé par un nettoyage des têtes d’impression trop fréquent, comme souvent chez Canon. 4. Hp Envy Photo 7830, quand bureautique rime avec Instant Ink Acheter la Samsung SL-C480W chez Amazon Les plus+ Compatible Instant Ink+ Recto-verso auto, chargeur+ Connectivité, large écran tactile Les moins- Colorimétrie perfectible- Prix des consommables hors Instant Ink Si vous voulez marier la couleur à la polyvalence, nous vous conseillons de vous intéresser à ce modèle signé Samsung. Certes, ce n’est pas l’imprimante la mieux conçue qu’il soit (un bac qui dépasse et qui grève la compacité de l’appareil, un Wi-Fi semble-t-il complexe à mettre en place, un écran sur deux lignes un peu petit), mais elle fait le travail en toute discrétion (bonne compacité malgré tout et nuisances sonores très modérées). Elle propose donc la couleur, grâce à ses 4 toners séparés, mais il faudra être patient pour voir sortir vos chatoyants documents (environ 15 s, contre à peine plus de 3 pour un document monochrome). Notez également la présence du NFC et d’une prise Ethernet, qui complètent avantageusement la connectivité de l’appareil. Pour qui cherche à s’équiper d’une imprimante multifonction laser, plus rapide et économique (à termes) mais tout aussi polyvalente qu’une imprimante jet d’encre, ce modèle est sans nul doute une référence à considérer au moment du choix. Et c’est d’autant plus vrai si vous guettez les bonnes affaires : cette imprimante est déjà apparue dans les 200 euros sur le net. À ce tarif, cela devient une très bonne affaire. 5. Epson Workforce WF-100, l’impression bureautique nomade Acheter l'Epson Workforce WF-100 chez Amazon Les plus+ Grand écran tactile et connectivité complète+ Rapidité d’impression+ Chargeur de documents Les moins- Pas de Bluetooth- Coût à la page important Si vous ne souhaitez faire aucun compris, nous pouvons vous proposer cette imprimante de la gamme Laserjet Pro de HP. Un modèle auquel nous avons eu un peu de mal à trouver des défauts, même s’ils existent. L’impossibilité, par exemple, de scanner les documents en recto-verso. Un peu gênant dans cette gamme de prix. Ou encore une mise en branle un peu lente. Enfin, un tarif élevé (près de 300 euros) pour un particulier, mais qui reste abordable pour une entreprise. Pour le reste, on ne peut que se réjouir : les impressions couleurs (s’appuyant sur 4 toners séparés) comme monochromes sortent à une vitesse supérieure à 20 pages par minute (d’après HP), l’imprimante dispose d’un bac à la confortable capacité de 250 pages, elle est équipée d’un chargeur de documents et d’un mode recto-verso automatique, elle propose une connectivité sans faille (Ethernet, Wi-Fi Direct, AirPrint, Cloud Print, numérisation vers une adresse email)… Enfin, cette LaserJet Pro affiche sur un grand écran couleur tactile de 7,6 cm, vous permettant de réaliser vos opérations dans le plus grand des conforts. Le tout, dans un format finalement pas si encombrant que ça. Quelques conseils pour choisir votre imprimante photo : Quelle imprimante jet d'encre choisir ? La polyvalence de la technologie jet d’encre lui permet de répondre à une grande diversité de besoins. Vous pouvez ainsi choisir votre imprimante en fonction : du contenu que vous souhaitez imprimer (photos, textes, documents mixtes) ; de vos habitudes en matière de consommation, afin d’adhérer si besoin à une formule par abonnement pour vos cartouches d’encre ; de la place disponible dans votre bureau, votre logement. Test d'imprimante jet d’encre : les critères à contrôler Dans la jungle des fiches techniques des constructeurs, il est facile de se perdre. Sur quels critères, quels chiffres devez-vous établir votre comparaison ? La résolution d’impression et celle du scanner (dans le cas d’un modèle multifonction), le volume d’encre correspondant à une goutte (exprimé en picolitre), la vitesse d’impression (mais attention, les données constructeurs ne représentent pas souvent votre usage réel), la connectivité (Wi-Fi Direct, Bluetooth, NFC…), présence d’un lecteur de carte, d’un port USB, consommation et nuisances sonores. Habitué au tactile avec votre smartphone et/ou votre tablette (voire votre PC portable), il est peut-être inenvisageable pour vous de vous en passer sur votre imprimante. Pensez donc à vérifier ce point. Enfin, si vous n’optez pas pour une formule à abonnement concernant votre encre, pensez à choisir une imprimante jet d’encre à couleurs séparées, afin de réduire vos frais en matière de consommables. Vous souhaitez explorer d’autres possibilités en matière d’impression ? N’hésitez pas à consulter nos autres comparatifs d’imprimantes : meilleures imprimantes photosmeilleures imprimantes multifonctionsmeilleures imprimantes laser
07/03 | Imprimante