Toyota ne se contente plus des voitures et veut mettre un robot dans chaque foyer

Alexandre Boero Contributeur
29 décembre 2018 à 19h35
0
robot aide japon Toyota.jpg

Face au vieillissement de la population, Toyota se fixe comme objectif futur d'intégrer un robot dans chaque foyer, pour aider les personnes âgées.

La société japonaise envisage déjà depuis un moment de s'imposer sur d'autres terrains que celui de l'automobile. La robotique en fait partie. Depuis plusieurs mois, Toyota multiplie les opérations de communication en mettant en scène ses différents robots, dont le fameux T-HR3, un robot humanoïde de troisième génération pouvant être manipulé à distance grâce à des commandes portables, qui pourrait donner vie à l'un des objectifs futurs de Toyota : équiper les foyers du monde de ses nouveaux compagnons.

Toyota multiplie les investissements en robotique

Aujourd'hui, un quart de la population japonaise a plus de 65 ans, et des millions de personnes âgées vivent seules dans le monde. Avec les progrès technologiques et l'intelligence grandissante des machines ces 10 dernières années, la possibilité d'implanter des robots dans les foyers devient plus raisonnable.

Toyota mène des recherches poussées en robotique depuis 2004. En 2015, l'entreprise japonaise a dépensé pas moins d'un milliard de dollars pour ouvrir un institut de recherche basé sur l'intelligence artificielle aux États-Unis, dans la Silicon Valley. En 2017, c'est un fonds de 100 millions de dollars qui a été mis en place par le constructeur, destiné à investir dans de jeunes entreprises spécialisées dans la robotique. Cette année, Toyota a restructuré sa propre division Partner Robot, de façon à accélérer le développement de la technologie.

Des robots de soutien humain disponible dans 2 ou 3 ans ?

La firme japonaise travaille aussi sur d'autres prototypes, comme le robot de soutien humain HSR, qui peut soulever une charge pesant jusqu'à 1,2 kg et qui peut apporter une assistance en matière de soins infirmiers, d'indépendance et de vie quotidienne. Si Toyota n'a pas dévoilé d'élément daté précis, le conseiller Masanori Sugiyama, un ancien cadre du programme robotique, estime que ce robot pourrait être proposé aux hôpitaux et aux maisons de repos d'ici deux à trois ans, pour d'abord débuter par de simples tâches comme du rangement ou la livraison de repas.

Pour des robots plus développés, comme le T-HR3, il faudra attendre bien plus longtemps. Mais le sujet est plus que jamais sur la table, alors que l'Organisation mondiale de la Santé indique que 22% de la population mondiale aura plus de 60 ans en 2050.


4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top