Kim Dotcom obtient la diffusion en direct de son procès

30 août 2016 à 15h44
0
Kim Dotcom, fondateur de feu Megaupload, est toujours poursuivi aux Etats-Unis et son procès en appel pour obtenir son extradition vers le pays de l'oncle Sam approche. Un procès que Kim Schmitz veut diffuser en direct, ce que lui a accordé la justice néo-zélandaise, où il réside actuellement.

Kim Dotcom est un habitué des coups médiatiques. Ses sorties sur Twitter en sont le meilleur exemple. Et le truculent développeur et homme d'affaires compte bien jouer la carte de la communication lors de son prochain procès, qui pourrait voir la demande d'extradition américaine aboutir.

Comme il l'avait demandé à la Haute Cour, il pourra retransmettre, avec un différé de 20 minutes, son procès en appel. Dotcom espère donc faire peser le poids de l'opinion publique dans la bataille juridique qu'il va mener pour rester libre de ses mouvements. Les avocats de Dotcom espèrent que cette diffusion obligera les juges à rendre un verdict le plus impartial possible.

07781045-photo-kim-dotcom-1.jpg


Kim Dotcom a par ailleurs demandé aux internautes de déceler les failles dans les attaques du gouvernement américain afin de l'aider dans sa défense.



L'issue de ce jugement est très incertaine pour le fantasque personnage, dont l'extradition a déjà été accordée en première instance. Reste à savoir quel sera le poids de cette diffusion par rapport aux récentes provocations de Kim Dotcom, qui dit vouloir relancer Megaupload en janvier prochain.


A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Tesla va toujours plus loin avec la Model S P100D
Des apps pas chères ou gratuites : notre sélection du 30/08
Intel annonce ses processeurs Core de septième génération, les Kaby Lake d'abord pour mobile
Quand les GAFA se font pincer par le fisc
Google veut concurrencer Blablacar et UberPool avec Waze
Une édition définitive pour Metal Gear Solid 5
Apple condamné à payer 13 milliards d'euros à l'Irlande
Iliad (Free) et Dassault Systèmes, parmi les plus innovants en France
Pokémon Go : Niantic finalement moins sévère sur les bannissements
Malware Pegasus : 85% des terminaux iOS seraient encore vulnérables
Haut de page