Apple met à jour l'iPhone en Chine pour contourner l'interdiction des ventes

Par
Le 15 décembre 2018
 0
iphone xs test

Apple annonce qu'il va proposer une mise à jour à ses clients chinois dès la semaine prochaine. Cette décision fait suite à la plainte de Qualcomm pour des infractions sur ses brevets.

Apple va proposer une mise à jour dans le courant de la semaine prochaine, uniquement destinée au marché chinois. Ce correctif doit répondre aux accusations de Qualcomm concernant une infraction sur des brevets détenus par le célèbre fabricant de puces mobiles.

Deux brevets Qualcomm utilisés frauduleusement dans les iPhone

Ce vol concernerait précisément deux brevets, l'un portant sur le redimensionnement des images, l'autre sur la manipulation d'applications par un mouvement de balayage sur l'écran tactile. Ces « fonctions mineures », comme les appelle Apple, seront revues à la marge via la mise à jour, afin d'éviter une action en justice de la part de Qualcomm.

Les deux entreprises américaines sont au cœur d'une bataille juridique sur la question de la propriété intellectuelle. Qualcomm reproche à Apple l'utilisation de ces technologies brevetées et a déposé plainte devant la Cour chinoise de Fuzhou. Cette dernière a ensuite délivré une ordonnance provisoire afin d'interdire la vente d'iPhone sur toutes les générations disponibles.

Qualcomm a également demandé l'interdiction de la vente d'iPhone aux États-Unis, mais, si la justice américaine avait bien reconnue l'infraction, elle l'a cependant refusée argumentant que cette décision nuirait aux intérêts du public.

La guerre entre Apple et Qualcomm s'intensifie semaine après semaine

Apple a fait appel de la décision et a pu empêcher le retrait de ses appareils des magasins, mais restait sous le coup d'une sanction plus lourde. Le constructeur indiquait, dans une réponse faite à cette décision de justice, que cette ordonnance lui forçait la main pour trouver un accord avec Qualcomm, avec le risque de voir ce dernier appliquer à nouveau son système de licences sur ses technologies.

La Pomme et Qualcomm sont actuellement engagées dans un bras de fer judiciaire sur le montant de ces royalties, qu'Apple estime disproportionnées pour l'ensemble de l'industrie. Le procès devrait s'ouvrir en avril prochain.

Source : Engadget

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top